• Zamarrid

    (Jouée par Plume de Choucas)

    prénom : Zamrrid

    sexe : F

    age : 34 ans

    apparence physique :
    Zamarrid n'est pas une grande beauté : elle a des yeux vairons (un noir, un noisette), des cheveux noirs et hirsutes piqués de blanc, et une large cicatrice gagnée durant une bataille qui lui traverse presque tout le visage, lui tordant le nez d'une manière assez peu gracieuse. On devine qu'elle a pus être belle par le passé, mais envolée la beauté, envolé le passé, elle a tout perdu en même temps que son père. N'empêche que son apparence ne la dérange pas trop : en piraterie, il vaut mieux être effrayante qu'avenante, surtout avec un équipage principalement masculin...

     

    caractère : Elle est sèche et dure, sans pitié avec ses ennemis. Mais elle est toujours juste avec son équipage, et peut se targuer de savoir commander. Elle sait à peu près se battre, mais n'est pas une grande championne en la matière. Elle préfère guider ses homme et prendre les directives.

    rang ou profession (noble, paysan, vagabond, marchand, mage...) : Capitaine de "L'Epervier", navire pirate.

    quelle branche de la magie maîtrise-t-il (elle) ? : Elémentaire d'eau, mais pas très puissante.

    histoire (si possible, le camps rejoins pendant la guerre, même si vous n'êtes pas obligés de choisir) * : Elle a passé son enfance dans une riche demeure de Almina'alttijari (capitale de la Tamarie), son père était un membre important de la guilde des marchant d'origine Ethanorienne. Cependant, il mourut un jour dans une tempête alors qu'il était en bateau pour aller d'un continent à l'autre. Sa mère, elle, mourut quelques temps plus tard des suites d'une maladie. Zamarrid était seule et sans rien pour vivre, elle s'engagea dans un bateau comme matelot pour gagner sa vie. Seulement, le bateau en question fut attaqué par des pirate, et elle fut obligé de capituler et de s'engager dans l'équipage des voleurs. Le capitaine de "L'Epiervier" (car c'était lui) ne tarda pas à apprécier les qualité de la jeune fille : elle savait lire, écrire, compter, et utiliser des cartes maritimes. Ce qui fit d'elle sa descendante presque légitime comme capitaine du bateau à sa mort.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :