• Zamarrid

    (Jouée par Plume de Choucas)

    prénom : Zamrrid

    sexe : F

    age : 34 ans

    apparence physique :
    Zamarrid n'est pas une grande beauté : elle a des yeux vairons (un noir, un noisette), des cheveux noirs et hirsutes piqués de blanc, et une large cicatrice gagnée durant une bataille qui lui traverse presque tout le visage, lui tordant le nez d'une manière assez peu gracieuse. On devine qu'elle a pus être belle par le passé, mais envolée la beauté, envolé le passé, elle a tout perdu en même temps que son père. N'empêche que son apparence ne la dérange pas trop : en piraterie, il vaut mieux être effrayante qu'avenante, surtout avec un équipage principalement masculin...

     

    Caractère : 

    Zamarrid n'a pas volé sa place de capitaine, elle a su s'imposer. Être une femme dans le milieu n'est pas chose aisée, mais elle se débrouille bien pour rappeler qu'elle en a plus dans le pantalon que pas mal d'hommes.

    Et pourtant, elle a son lot de doutes et de sentiments. Elle est juste plutôt douée pour les cacher (derrière une mine sèche et froide, la plupart du temps).

    Ses valeurs, elle les tient de son ancienne vie, celle où la loi était encore une chose sacrée et où le pain du soir arrivait sur un plateau doré. Mais elles sont peu compatibles avec une vie de piraterie. Zamarrid a fait des compromits.

    Pour elle, la mort de ses ennemis n'est pas un problème, elle ne fera pas preuve de pitié. Mais les prisonniers seront toujours traités avec considérations : pas de viol, pas de bastonnade à son bord. Et elle tente d'inculquer un principe de justice au sein de son équipage.

    Rang : Capitaine de "L'Epervier", navire pirate.

    Magie : Elémentaire d'eau, mais peu puissante.

    Histoire: Elle a passé son enfance dans une riche demeure de Almina'alttijari, son père était un riche marchand originaire d'Ethanor. Cependant, il mourut un jour dans une tempête alors qu'il était en bateau sur le Grand Détroit. Sa mère, elle, mourut quelques temps plus tard des suites d'une maladie, ne lui laissant aucune famille. Zamarrid avait alors 13 ans.

    Zamarrid était seule et sans rien pour vivre, elle s'engagea dans un bateau comme matelot pour gagner sa vie. Elle avait toujours été attirée par la mer, elle était pleine d'illusions, et pensait que sa bonne connaissance de la géographie et des mathématiques lui serait utile... Ce fut la partie la plus difficile de sa vie : une jeune fille à bord d'un navire doit faire deux fois plus d'efforts pour prouver sa valeur. Et foin de cartes ou de mathématiques : un matelot ravaude des voiles, nettoie un pont et fait des noeuds. Elle songeait sérieusement à changer de vie.

    Seulement, le bateau en question fut attaqué par des pirates, avant qu'elle n'ai le temps de choisir un port où démissionner. L'équipage fut obligé de capituler, certains pris pour rançon, et le reste devait choisir entre s'engager chez les pirates ou mourir. Zamarrid avait vite fait son choix.

    Surprenamment, la vie à bord du navire pirate était plus agréable pour elle qu'en tant que mousse chez les marchand. Il y avait une sorte de camaraderie et d'équité au sein de l'équipage, et surtout un vent de liberté qui lui plaisait bien. Elle parvint à faire ses preuves devant le capitaine, et surtout ses qualités furent appréciées : elle savait lire, écrire, compter, et connaissait parfaitement les cartes maritimes. Au bout de quelques années sur le même navire (l'Epervier s'appelait-il), elle passa second. Et lorsque le capitaine mourut des suites de ses blessures après un assaut, c'est elle qui prit sa suite.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :