• Quariter du Chef des espions

    Des quartier assez modestes. Mais leur atout principal est tout de même de posséder derrière une étagère un passage secret à destination des espions au courant de son existence.

    retour au quartier des espions


  • Commentaires

    1
    Lundi 6 Février 2017 à 13:11

    Artemis lui fit signe que non, il n'avait pas de famille dans le coin.

    2
    Lundi 6 Février 2017 à 13:33

    - Elesya avait l'air de penser que tu ferais un bon espion. Te sentirais-tu capable de partir loin d'ici pendant plusieurs semaine avec un but précis et l'ordre de mentir ?

    3
    Lundi 6 Février 2017 à 13:41

    - Euh...

    Artemis ne savait pas comment formuler sa phrase. Il ne savait pas comment lui dire qu'il avait juste accepté de venir ici pour qu'après la jeune femme, qui se nommait Elesya, le laisse tranquille. Dans l'embarras, il sautilla d'un pied à l'autre.

    - Moi... Euh...

    4
    Lundi 6 Février 2017 à 16:39

    - Alors ? Si tu es d'accord, il faudra aussi qu j'essaye de sonder ton esprit pour voir si tu arrives à me résister. Je sais que c'est interdit par la loi, alors je te prévient, mais je te promet de ne pas essayer d'en apprendre trop sur ta vie privée.

    5
    Lundi 6 Février 2017 à 23:31

    Il était aussi un psychique. Dans ce cas, il pouvait lui communiquer facilement ses pensées sans que cela le surprenne. C'est ce qu'il fit, lui ouvrant seulement son esprit sur ce qu'il voulait lui transmettre, le reste étant bloqué par de puissantes barrières mentales. Qui voulait essayer de les briser se heurtait à un mur, impénétrable.

    6
    Lundi 6 Février 2017 à 23:36

    Videte essaya de forcer ses murailles pour le tester. Voyant bien qu'il n'arrivait pas à passer, il hocha la tête avec approbation.

    - Bien sûr, je suis loin d'avoir la puissance d'un véritable mage, mais tu as de bonnes barrières mentales. Quel métiers fais-tu ?

    7
    Mardi 7 Février 2017 à 08:58

    Artemis lui transmit qu'il n'avait pas de métier, il était un simple voyageur, un vagabond en quelques sortes. Cela le gênait un peu d'avouer qu'à son âge, pour sa condition, il n'avait toujours pas de quoi gagner son pain. Les paysans recherchant des jeunes comme lui pour travailler dans leurs fermes étaient nombreux, seulement Artemis n'avait jamais eu comme vocation d'être garçon de ferme. Certes, il aimait bien s'occuper de la terre et des animaux, mais faire ce travail toute sa vie le répugnait au plus haut point.

    8
    Mardi 7 Février 2017 à 16:41

    - Pas de métier ? Et déjà si puissant ? Je ne pourrais pas trouver mieux pour la mission que je te réserve.

    9
    Dimanche 12 Février 2017 à 10:49

    Il croisa les bras et haussa un sourcil interrogateur.

    10
    Dimanche 12 Février 2017 à 19:23
    -Par contre, je ne peux pas t'en réveller plus tant que tu ne jure pas de garder le secret, et que tu me prouve que tu es réellement intéressé par le métier d'espion.
    11
    Lundi 13 Février 2017 à 00:15

    Forcément. S'il était un bon chef et un bon espion, il n'allait pas révéler tout ses plans à un parfait inconnu.

    - J'ai entendu... Elesya a dit maison, argent et nourriture... euh... Hébergement, c'est ça. C'est vrai ?

    12
    Lundi 13 Février 2017 à 06:51
    -oui. Un espion est payé comme de bien entendu, et hébergé ici même entre les missions.
    13
    Lundi 13 Février 2017 à 11:21

    Artemis hocha machinalement de la tête en signe de compréhension.

    - Vous... êtes avec le roi d'ici, non ?

    14
    Lundi 13 Février 2017 à 16:58
    - bien entendu, et tu ne dois surtout pas oublier cela. Ni que, qu'elle que soit l'offre que puisse te faire l'ennemie si il découvre ta véritable mission, le roi pourra toujours t'offrir plus. Tu n'aura aucune raison de nous trahir.
    15
    Mardi 14 Février 2017 à 10:55

    Artemis était partagé. Il ne savait que faire et cela devait probablement se voir dans son regard perdu. Il ne voulait pas vraiment être un espion et un fervent protecteur du royaume de Sableblanc. Pourtant il n'était cependant pas un partisan de Sombreval et l'idée d'être logé et nourri lui plaisait bien. De plus, le fait de savoir qu'une mission lui était déjà destinée avait grandement piqué sa curiosité. 

    - Je pense que... Tester.

    16
    Mardi 14 Février 2017 à 19:13

    Vider fronça les sourcils.

    - Un espion ne doit pas être là pour "tester". C'est déjà un travail suffisamment ambigu pour qu'au moins les expéditeurs doivent être sûr de leurs hommes.

    17
    Mercredi 15 Février 2017 à 14:33

    - Alors faire une mission. Et après... Si pas aimer, alors j'arrête. C'est possible ? demanda-t-il, cherchant un peu ses mots.

    18
    Mercredi 15 Février 2017 à 14:38

    Videte pesa la proposition. Il avait besoin en urgence d'un psychique doué, mais la mission qu'il lui réservait était trop ardue pour être considéré comme un essais.

    - Bon... une mission rapide dans ce cas... et pas trop loin... à Dorésable, à la limite...

    19
    Mercredi 15 Février 2017 à 14:41

    Il l'invita à poursuivre d'un geste de la main, intéressé.

    20
    Mercredi 15 Février 2017 à 14:46

    - Il s'agit juste de recueillir les éventuelles nouvelles venant de là bas. Les ragots, les faits réels, les grands comme les petits événements... les travail d'un espion quoi. Cependant, tu n'a pas encore fait d'apprentissage, et on pas le temps pour cela. Je vais seulement t'apprendre les règles de bases et tu débrouillera pour les mettre en pratique sur le terrain.

    21
    Mercredi 15 Février 2017 à 14:54

    Le jeune homme hocha de la tête. Présentée ainsi, la mission paraîssait très simple, enfantine même. Recueillir des informations n'était pas très compliqué en soit. Il suffisait simplement d'avoir une oreille qui traîne un peu partout, dans un bar ou bien sur un marché, et tous les nouveaux ragots et petits potins de la semaine étaient rapidement connus. C'était en grande partie ainsi qu'Artemis avait appris tout ce qu'il ne savait pas sur Ethanor, la guerre qui avait éclatée, les différents dirigeants actuels des Royaumes, et tout un tas d'autres choses plus ou moins utiles.

    22
    Mercredi 15 Février 2017 à 14:58

    - Bon, pour commencer, si tu te figurais une vie trépidante pleine d'aventures et de gloire, tu peux partir dès maintenant. Ton but va être d'avoir l'air de tout sauf d'un espion, le plus quelconque possible.

    23
    Mercredi 15 Février 2017 à 15:04

    - Ce n'est pas ce que je cherche, parvint-il à correctement articuler, si ça vous rassure.

    24
    Mercredi 15 Février 2017 à 15:41

    - Bien. Ensuite, on pourra te donner une petite dague à dissimuler si ça te rassure, mais j'aimerais que tu évite au plus les bagarres. On a déjà eu suffisamment d'ennuis avec ça. 

    25
    Mercredi 15 Février 2017 à 15:49

    - Je ne fais pas bagarre, juste défense avec bâton, assura-t-il.

    26
    Mercredi 15 Février 2017 à 15:51

    - Bon, très bien. Tu m'a en effet l'air débrouillard, et je ne demande qu'à te voir à l'essai.

    27
    Mercredi 15 Février 2017 à 16:06

    - Délai à respecter ? 

    Artemis se fit mentalement le route de Port-les-Mouettes à Dorésable. Il était déjà venu une fois dans cette ville mais y était passé plus que rapidement, l'histoire d'une nuit.

    28
    Mercredi 15 Février 2017 à 16:08

    - Mmm... disons deux semaines. J'ai besoin de connaître ta réponse le plus vite possible.

    29
    Mercredi 15 Février 2017 à 16:18

    Le jeune homme hocha de nouveau la tête et tourna les talons, sortant des appartements du chef des espions. Il n'avait pas l'air bien méchant et semblait être un bon dirigeant, Artemis ne voyait pas d'inconvénient à travailler avec lui.

    30
    Mercredi 15 Février 2017 à 16:23

    Videte regarda sa nouvelle recrue partir. Une fois la porte fermée derrière lui, il soupira et s'assit dans le fauteuil le plus proche. Pourvu que ces deux semaines passent vite et que ce jeune homme accepté, il devenait urgent d'en savoir plus sur les activités à la forteresse noire.

    31
    Jeudi 16 Mars 2017 à 14:16
    Artemis était enfin revenu de sa petite mission à Dorésable. Il avait scrupuleusement pris soin durant le voyage de se remérorer de tout ce qu'il avait appris dans la petite ville marchande afin d'en faire des images très nettes dans sa tête qu'il pourrait ainsi transmettre mentalement à Videte. Cela lui éviterait de parler et il en était bien heureux. Lorsque le jeune homme entra dans Port-les-Mouettes, il se hâta d'aller rejoindre la citadelle puis le quartier spécialement dédié aux espions. Il n'avait heureusement pas oublié le chemin, ce qui lui avait évité de nombreux détours et une perte considérable de temps. Artemis s'empressa de rentrer dans le bâtiment et se dirigea machinalement vers les appartements du chef. Il toqua doucement à la porte, attendant qu'on lui donne l'ordre de rentrer, en espérant que Videte soit bien à l'intérieur.
    32
    Jeudi 16 Mars 2017 à 17:56

    (niet, désolé... il est en pleine discussion avec le roi, il va falloir attendre)

      • Jeudi 16 Mars 2017 à 23:42

        (dans ce cas il attendra ^-^')

    33
    Lundi 27 Mars 2017 à 06:55

    (ça y est, l'est là !)

    Videte arrivait dans le couloir, l'air pensif. En voyant la nouvelle recrue qui attendait devant sa porte, il eu un petit sourire.

    - Vous voici de retour après deux semaines, comme promis. Alors, qu'avez-vous appris ?

    Tout en parlant, il sortait de sa poche une lourde clé de bronze et ouvrait la porte.

    - Entrez, entrez, je vous en prie.

    34
    Lundi 27 Mars 2017 à 14:52

    Artemis le remercia d'un signe de tête puis pénétra dans le bureau de son interlocuteur.

    - Hum... 

    Sans plus donner de détails, le jeune homme ouvrit une partie de son esprit à Videte, là où il avait classé les souvenirs de Dorésable. Il les fit défiler lentement afin que le chef des espions puisse saisir tous les sons et toutes les images contenus dedans.

    35
    Lundi 27 Mars 2017 à 16:37

    Videte suivit tout le récit mental du voyage. A la fin, il hocha la tête.

    - Tu as une bonne mémoire, avec beaucoup de détails. C'est très utile pour l'espionnage, et tu m'en vois ravi. Maintenant, c'est à toi de dire : es-tu intéressé par ce poste que je te propose ?

    36
    Mercredi 29 Mars 2017 à 11:21

    Le jeune homme marqua une longue pause. À vrai dire, il n'y avait pas vraiment réfléchi. Mais si cela lui permettait d'avoir un toit au-dessus de la tête et de quoi manger, quand bien même il serait sous les ordres du roi, il ne pouvait qu'accepter la proposition de Videte.

    - Oui.

    37
    Mercredi 29 Mars 2017 à 12:15

    - Tu m'en vois ravi. Je peux donc te parler du poste que je te réserve. Tu devras aller à Sombreval, et espionner Drakius et sa clique. Tu te feras passer pour un soldat comme un autre, attiré par l’appât du gain ou par la puissance...

    38
    Mercredi 29 Mars 2017 à 12:34

    Artemis masqua sa surprise en baissant légèrement la tête. Sa première vraie mission consistait à se rendre à Sombreval pour y espionner Drakius, le mage dont on disait qu'il était fou ? Mais il était tout sauf préparé et entraîné à cela ! C'était une mission suicide pour lui ! Devant son silence grandissant et son manque de réaction, Videte devait probablement se douter de quelque chose, c'est pourquoi il bafouilla:

    - B-Bien... Vêtements ?

    39
    Mercredi 29 Mars 2017 à 12:40

    Le chef des espion eu un petit sourire sans joie.

    - On te donnera tout ce qu'il faut pour ton expédition. Bien sûr, c'est dangereux, surtout si tu es découvert, car tu sera seul là-bas. Mais il est vital pour nous de savoir ce qu'ils complotent. Le danger pour toi sera surtout le fait que Drakius est psychique : malgré ta maitrise efficace de la magie, tu n'a jamais étudié à l'école du cercle, contrairement à lui. Je doute que tu puisse lui résister si jamais il tente de forcer ton esprit en dépit des lois. Il va donc falloir que tu y ailles tout en délicatesse, pour qu'ils n'aient pas le moindre soupçon. Si ils ne se sentent pas obligés de te sonder en profondeur, que tu leur montre juste ce que tu veux qu'ils sachent... tu devrait pouvoir t'en sortir.

    40
    Jeudi 30 Mars 2017 à 15:07

    Le jeune homme aux cheveux d'ébène écouta attentivement afin de connaître la marche à suivre. Tout ce que lui disait Videte était peu rassurant et encourageant. Effectivement, il avait appris la magie seul au cours de ses voyages et ne possèdait donc sûrement pas le niveau de maîtrise d'un élève de l'école, et encore moins celui d'un ancien mage du cercle. Si jamais il était sondé, il se ferait prendre tout de suite et la mission serait un véritable échec, il en était certain. Il fallait donc qu'il s'invente une seconde vie, celle d'un petit soldat comme un autre de Sombreval, qu'il en crée soigneusement les souvenirs et qu'il y croit dur comme fer. Ainsi, pensait-il, il avait une chance de passer inaperçu, si toutefois personne ne venait à découvrir la supercherie en fouillant trop loin dans son esprit.

    41
    Jeudi 30 Mars 2017 à 16:42

    - Alors ? Tu te sens capable de faire ça ? Ces informations serons capitales pour nous. Tu pourras me les communiquer par la pensée, si tu est certain que personne ne risque de t"intercepter, ou encore par corbeau si tu arrive à avoir accès à la corbellerie de la forteresse.
    Videte le regarda dans l'attente d'une réponse. Avait-il attendu deux semaines pour s'entendre dire qu'il refusait ? Allait-il enfin savoir ce qui se tramait à Sombreval ?

    42
    Dimanche 9 Avril 2017 à 16:33

    Il hocha vivement de la tête. Oui, il se sentait capable d'accomplir cette mission, oui, il ferait de son mieux pour mener à bien sa tâche et oui, Videte pourra être fier de lui quand il rentrera - il l'espérait fortement - sain et sauf. Seulement la transmission des informations posait problème. Artemis ne savait pas écrire donc il ne pouvait pas les lui envoyer par lettre et Sombreval était trop éloigné de Sableblanc, le jeune homme ne possédait pas une puissance magique telle pour communiquer par pensées avec quelqu'un d'aussi loin. Il fit part de ses réflexions au chef des espions et proposa qu'un messager, à qui il dirait tout, fasse des allers-retours entre les deux régions pour établir une correspondance.

    43
    Dimanche 9 Avril 2017 à 18:14

    Videte fronça le nez à l'annonce de se nouveau problème. Un messager ? Pourquoi pas. Si lui et Artemis arrivent à être suffisamment efficaces pour ne pas se faire prendre par Drakius ou ses sbires, il n'y voyait pas d'inconvénients...

    - Je vais voir si je trouve quelqu'un, ça ne devrait pas durer longtemps... attends-moi là je te prie.

    44
    Mardi 11 Avril 2017 à 12:04

    Artemis regarda Videte sortir de la pièce et refermer doucement la porte derrière lui. Il joignit ses mains dans son dos et laissa son regard se perdre dans la pièce, observant chaque meuble, objet, recoin. Le jeune homme se déplaça le long des murs, regardant ce qui y était accroché.

    45
    Mardi 11 Avril 2017 à 12:49

    Peu de temps après, le maître-espion revint en compagnie de Elesya, l'espionne qui s'était déjà occupée de recruter Artemis.

    46
    Mercredi 12 Avril 2017 à 08:56

    Dès qu'il entendit la porte se rouvrir, le jeune homme cessa sa contemplation des murs et tourna la tête dans la direction des deux nouveaux venus. Videte avait plutôt fait vite pour trouver un messager, Artemis était impressionné. À croire qu'il l'avait déjà préparé à l'avance... Mais quand il vit qu'il s'agissait d'Elesya, il pâlit. Cette femme avait essayé de mettre fin à ses jours à plusieurs reprises et voilà qu'il devait partir en mission avec elle ! Quelle horreur ! S'il ne mourrait pas des mains d'un des habitants de Sombreval, il mourra des siennes à coup sûr. Le visage toujours aussi indifférent , le garçon la salua d'un signe de tête.

    47
    Mercredi 12 Avril 2017 à 12:20

    Videte retourna s'installer derrière son bureau, et reprit la parole.

    - Je crois que vous vous connaissez déjà un peu, puisque c'est Elesya qui t'a conduit à moi. Maintenant, vous connaissez tout les deux votre mission, et je compte sur vous. L'avenir du royaume peut dépendre de votre réussite.

    (non non, il ne met pas du tout la pression)

    48
    Mercredi 19 Avril 2017 à 16:16

    (à peine ^^')

    - Bien, dit-il simplement en jetant un bref coup d'oeil à Elesya avant de tourner les talons et de se diriger vers la porte.

    49
    Mercredi 19 Avril 2017 à 21:34

    Videte les laissa partir, espérant bien recevoir au plus tôt un prochain message en provenance de Sombreval qui lui en apprenne plus sur les ambitions de ce noble belliqueux.

    50
    Lundi 1er Mai 2017 à 12:35

    (oups...)

    Elesya était rentrer et était rester indifférente devant le jeune homme. Sa mission un point s'est tout. Bien qu'elle avait été amuser par la bref tête d'Artemis lorsqu'il la vit "Il va voir que je ne suis pas toujours insistante.... je croix..." pensa t-elle puis se concentra sur ce que disait son patron. à la fin, elle suivit Artemis sans décrocher un mot

    51
    Mercredi 12 Juillet 2017 à 22:44

    (Ils en sont ou nos espions la ? Du coup je suis perdu)

    52
    Mercredi 12 Juillet 2017 à 22:48

    (ça fait un bail... et puis, comme Panettone est au Japon, elle ne peut pas se connecter régulièrement. Ce n'est pas de sa faute, mais ça n'aide pas à s'y retrouver... Ce dont je me souvient, c'est qu'ils étaient en route pour Sombreval dans l'espoir d'espionner à la forteresse noire)

    53
    Mercredi 12 Juillet 2017 à 22:49

    (Oui, ça aussi je me souviens mais on a jamais commencer le voyage ou du moins j'etais trop à la ramasse pour l'avoir vu avancer)

    54
    Mercredi 12 Juillet 2017 à 22:53

    (non, je ne l'ai pas vu passé non plus. Officiellement, vous êtes toujours ici, mais vu le temps qui s'est écoulé depuis que Videte vous à parlé (l'armée de Sableblanc à eu le temps d'aller jusqu'à Tertrefort, d'y faire la bataille, et de prendre le chemin du retour), vous pouvez continuer directement à la Forteresse Noire sans passer par toutes les interminables étapes intermédiaires)

    55
    Mercredi 12 Juillet 2017 à 23:01

    (Cool, merci. Mais il faut que je l'attende...)

    56
    Vendredi 14 Juillet 2017 à 13:07

    (J'attends qu'elle rentre et on y va...)

    57
    Vendredi 14 Juillet 2017 à 14:07

    (lorsqu'elle reviendra, elle le fera certainement savoir)

      • Mercredi 19 Juillet 2017 à 10:35
        (Je suis sincèrement désolée pour tous les problèmes que je cause >.< Actuellement je suis en Indonésie mais je rentre bientôt définitivement en France alors ce sera plus simple pour rp ensemble. Donc direction la Forteresse Noire ?)
      • Mercredi 19 Juillet 2017 à 10:40

        (je t'ai déjà dis que tu n'étais pas responsable, et que de toute façon on ne peut moralement pas demander à quelqu'un de s'excuser de partir en voyage ! (Indonésie d'ailleurs ? C'est beau là-bas ? ) )

      • Mercredi 19 Juillet 2017 à 10:45

        (C'est très beau, mais je n'ai visité que Bali pour l'instant. Là j'attends mon avion pour Java qui a 2h de retard...)

      • Mercredi 19 Juillet 2017 à 10:49

        (je t'avouerais que je ne connais pas du tout l'Indonésie, pas même les noms des villes )

      • Mercredi 19 Juillet 2017 à 10:52

        (Bali et Java sont des noms d'îles, car l'Indonésie est faite de plein de petites îles, plus de 10 000 je crois)

      • Mercredi 19 Juillet 2017 à 10:58

        (Hé bé oh. Ça fais... beaucoup !)

      • Lundi 24 Juillet 2017 à 16:50

        (alors ? vous êtes prêtes à continuer à la Forteresse ?)

      • Lundi 24 Juillet 2017 à 17:45

        (Oui ! Je pense pouvoir poster mon rp ce soir...)

      • Lundi 24 Juillet 2017 à 18:03

        (super, moi aussi ! Contrairement aux deux prochaines semaines où je ne serais pas là...)

    58
    Samedi 30 Septembre 2017 à 22:55

    Videte entra dans son bureau et invita les deux espion à faire de même. Il avait sélectionné cette pièce spécialement pour son insonorisation et sa fenêtre donnant sur le mur de la citadelle.

    59
    Samedi 30 Septembre 2017 à 22:57

    Elesya rentra dans le bureau, un endroit qu'elle n'aimait pas particulièrement... mais bon. Toujours aussi calme, elle se mit sur le côté, croyant que Viedet voulait avant questionner Artemis pour sa première mission. 

    60
    Samedi 30 Septembre 2017 à 23:04

    Artemis était plutôt content à l'idée de remettre à nouveau les pieds dans le bureau de son chef. Il aimait bien cette pièce, elle était très simple mais fonctionnelle. Pas de fioritures, juste l'essentiel. Il était probablement à l'image de son propriétaire.

    61
    Samedi 30 Septembre 2017 à 23:07

    Videte referma la porte derrière eux et s'assit tranquillement à son bureau, puis sortit de l'encre et du parchemin.

    - Bien... Commencer je vous prie. Avez-vous réussit à entrer au sein de la Forteresse ?

    Sur cette dernière phrase, il avait surtout regardé Artemis.

    62
    Samedi 30 Septembre 2017 à 23:09

    Voyant que son chef regardait Artemis, Elesya le laissa parler en se faisant petite pour le moment. De toute façon, ils avaient vu la même chose et si son collègue disait un mot de travers, elle n'hesiterait pas à rectifier, bien qu'elle ne doutait pas des futurs paroles de son compatriote. 

    63
    Samedi 30 Septembre 2017 à 23:19

    Artemis hocha de la tête, tout en coulant un discret regard vers Elesya. Visiblement, Videte avait préféré l'interroger lui qui ne savait pas bien parler plutôt que sa partenaire, c'était un peu curieux. Néanmoins, il ne s'en fit pas une formalité et transmit ses souvenirs sur leur arrivée et leur entrée dans la forteresse à Videte et à la jeune femme pour qu'elle puisse rajouter des choses s'il avait omit un détail.

    64
    Samedi 30 Septembre 2017 à 23:29

    Videte suivit tout sans broncher. Utiliser la magie pour retransmettre des souvenir... une méthode pratique pour donner le résultat de la mission dans les détails, quoique moins ordonnées qu'un compte-rendu oral.

    - Je vois... vous avez pris des risque en faisant entrer Elesya au coeur de la Forteresse, mais puisque vous êtes de retour je suppose que tout s'est déroulé sans accroc par la suite ?

    65
    Samedi 30 Septembre 2017 à 23:35

    Le jeune homme était bien conscient de tous les risques qu'ils avaient pris mais ils n'avaient pas vraiment eu le choix, surtout avec la générale rousse qui n'avait pas l'air commode du tout...

    Il partagea le reste de l'expédition : le passage aux cachots de la forteresse, les découvertes dans le laboratoire de Drakius avec la licorne et la sortie de la forteresse, en insistant sur la brillante idée d'Elesya pour éviter qu'ils se fassent remarquer.

    66
    Samedi 30 Septembre 2017 à 23:40

    Videte resta silencieux quelques instant, méditant ce qu'il avait apprit.

    - Une licorne donc ? Sombreval s'amuse dans son laboratoire, mais je ne considèrerais pas cela comme un atout majeur durant la guerre. Avez-vous eut l'occasion d'en apprendre plus sur leurs défenses intérieurs ? Ou des éventuels plans d'attaque ?
    Pour l'instant, Videte ne jugeait pas, ne faisait plus de commentaire sur la technique des deux espion. Il se réservait un temps pour ça plus tard, après avoir récolté toute les informations qu'il pourra tirer de la mission.

    67
    Samedi 30 Septembre 2017 à 23:52

    Artemis n'était pas du même avis que son chef au sujet de la licorne. C'était un atout considérable en temps de guerre ! Pas besoin d'une armée de médecins puisqu'elle remettait sur pieds n'importe quelle créture blessée qui croisait son chemin. Ainsi les soldats ne souffraient pas d'handicap en raison de blessures quelconques infligées par l'ennemi et n'étaient pas fatigués, ce qui faisait qu'ils pouvaient se battre très longtemps ! Le jeune homme jugea bon de donner mentalement son avis sur la question à son chef avant de poursuivre son récit. Il n'avait malheureusement pas pu en apprendre beaucoup sur les éventuels plans d'attaque de Drakius malgré les mots échangés avec les soldats de Sombreval et les feuilles qu'il avait vues dans le laboratoire du sorcier. Quant aux défenses intérieures, grâce à ses vagabondages dans les rues, il avait pu constituer une carte approximative de la forteresse.

    68
    Samedi 30 Septembre 2017 à 23:56

    - D'après vos dire, cette licorne est enfermée dans les souterrains de la forteresse. Pour qu'elle se rende utile sur le champs de bataille, il faudrait pouvoir la transporter au gré des mouvements de l'armée. Vous qui l'avez vu, pensez-vous que se soit réalisable ?

    Videte avait commencer à noter le résultat du rapport sur un parchemin. Même avec son excellente mémoire, il ne pouvait retenir tout les détails de tout les comptes-rendus de ses agents.

    69
    Dimanche 1er Octobre 2017 à 00:04

    Le jeune homme croisa les bras. Oui, l'armée de Sombreval pouvait très bien se déplacer avec la licorne. Vu qu'elle ne bougeait pas de sa cage, elle ne pouvait pas s'enfuir et il suffisait de tendre un tissu par-dessus pour dissimuler sa présence et faire croire qu'il s'agissait d'autre chose. Si elle ne bougeait toujours pas de la forteresse c'était probablement parce que Drakius n'avait pas nécessité le besoin de l'avoir sur un champ de bataille. Peut-être qu'il la gardait comme atout final, pour surprendre et mettre en déroute son ennemi. Ou bien il souhaitait l'utiliser à des fins qui leur étaient inconnues.

    70
    Dimanche 1er Octobre 2017 à 09:58

    Elesya croisa les bras sur sa poitrine. Évidement puisqu'elle était en cage la pauvre bête ! Artemis répondit par miracle et celui lui laissa le temps de souffler mentalement. 

    En plus, les multiples images quid défilaient dans sa tête par le nouvel espion commençait à lui taper sur le système mais elle préférait ça que d'être à l'écart de leur conversation muette. 

    Le temps que son chef notait, elle demanda du coin où elle était : 

    «Vous comptez bien faire quelque chose pour cette pauvre bête ?» demanda t-elle d'un ton sec qui vous l'imposerait presque. 

    71
    Dimanche 1er Octobre 2017 à 10:05

    Le chef des espions releva la tête de ses note à la question d'Elesya.

    - Si ce que dit Artemis est vrai, cette créature pourrait en effet représenter un avantage pour Sombreval lors de la guerre. Elle pourrait l'aider à compenser son manque d'hommes. Je me demande bien comment il a bien pu mettre la main sur une telle rareté...

    Videte avait toujours été très terre-à-terre. Il ne se demandait pas comment Drakius avait pu oser enfermer une licorne pour l'exploiter ni comment il avait eut une idée aussi tordue, car c'était inutile pour son raisonnement.

    Sans répondre vraiment à la question d'Elesya, il ajouta encore :

    - Quand à la Forteresse, il me faudra un plan précis de tout ce que vous aurez pu glaner.

    72
    Dimanche 1er Octobre 2017 à 10:17

    Elesya décroisa ses bras avec un qui retomba dans une exaspération. Elle avait horreur quand Viedet ne répondait pas a ses questions ! 

    Tenace et têtue, elle décida de lui retourner la balle et ne repondra donc pas à son ordre. Le tutoiment vint alors pour lui montrer son irrespect sur ce coup mais elle se reprit bien vite, ce n'était pas le moment de perdre son emploie... 

    «Vous aller faire quelque chose pour cette pauvre bête, n'est ce pas ?» incista t-elle. Il n'était pas question de laisser un animal si honorable, rare et de si grande bonté devenir squelette et souffrir la où elle était. 

    73
    Dimanche 1er Octobre 2017 à 10:25

    Videte soupira. Elesya était efficace et douée, mais ce qu'elle pouvait être têtue parfois !

    - Pour l'instant, c'est moi qui pose les questions. Compris ?

    74
    Dimanche 1er Octobre 2017 à 10:34

    Cette petite remise en place déplu fortement à la jeune femme qui sera les dents -la mâchoire un peu plus visible par le contractement de muscles, fine qu'elle était- en detournant le regard. Jugeant bon de ne pas insister cette fois, de toute façon Viedet savait sûrement qu'elle n'en resterait pas la. Et puis, elle ne doutait pas de son chef, et juste comme il était, il allait en reparler pour tenter de trouver un arrangement. Du moins c'est ce qu'elle pensait fortement. 

    Un instant muette, elle sentait encore le regard de son chef sur elle pour être sur qu'elle n'ajoute rien sur ce sujet. 

    L'espionne reposa ses prunelles sur lui :

    «On vous le fera le plan.» asquessa t-elle alors. 

    75
    Dimanche 1er Octobre 2017 à 11:38

    (Non, c'est par ce qu'avant il avait demander un plan des endroits qu'ils avaient vu, donc du coup elle a acquiescé, c'est comme si elle n'avait pas insister et qu'elle écoutait bien son chef... soit tu as compris ça et c'est moi qui voit pas pourquoi tu mets ça, soit il y a un malentendus total...) 

    76
    Dimanche 1er Octobre 2017 à 11:42

    (Oui : malentendu total, désolé. J'ai cru qu'elle disait qu'ils allaient faire un plan pour libérer la licorne >_< Désolé, je recommence :(et j'effacerais le message faux, ça vaut mieux))

    - Très bien.

    Il griffonna quelques notes sur son parchemin et releva à nouveau la tête.

    - Donc, d'après votre rapport, vous n'avez pas croisé Sombreval en personne ?

    77
    Dimanche 1er Octobre 2017 à 12:29

    «Non, nul part en vu...» assura Elesya plus détendu

    78
    Dimanche 1er Octobre 2017 à 12:31

    - Par contre, vous mentionnez une femme aux cheveux roux. Qui était-elle ?

    79
    Dimanche 1er Octobre 2017 à 12:34

    «surement une général... on voyait à ses airs qu'elle était haute placé dans la forteresse... surement sa lieutenante. Sa chambre était non loin du laboratoire.» 

    80
    Dimanche 1er Octobre 2017 à 12:39

    (vais manger, je reviens après normalement)

    - Sa lieutenante... ?

    Il se tourna vers Artemis.

    - Puis-je avoir des images plus précises ?

    81
    Dimanche 1er Octobre 2017 à 12:46

    Artemis se remémora plus précisément sa première rencontre avec la femme rousse. Son visage, ses cheveux, sa tenue, sa posture, ses insignes surtout... Elle imposait le respect, c'était une femme forte et puissante, sans aucun doute. Il partagea ses images à son chef en essayant d'être le plus objectif possible.

    82
    Dimanche 1er Octobre 2017 à 13:10

    Videte essaya de mémoriser le visage de la femme. Elle lui faisait vaguement penser à quelqu'un, une autre femme qu'il avait connu il y a des années... Mais qui ? Il réfléchirait à cela plus tard.

    - Avez-vous d'autres détails ? Même si il ne vous paraissent pas utiles, il peuvent avoir leur importance un jour.

    83
    Dimanche 1er Octobre 2017 à 13:24

    Le jeune homme tourna la tête en direction d'Elesya, la questionnant du regard. Il ne lui semblait pas avoir quoique ce soit d'autre à ajouter, mais peut-être que sa partenaire avait son mot à dire.

    84
    Dimanche 1er Octobre 2017 à 13:51

    Elesya réfléchi un très cour instant :

    «On pouvait remarquer du sang sécher dans le laboratoire... »hasarda t-elle «Darkus marquait ses expériences sur papier et certain étaient marqués du signe OK en cas de réussite...»

    85
    Dimanche 1er Octobre 2017 à 13:54

    - Et vous avez réussit à lire de quel genre d'expérience il s'agissait ?

    86
    Dimanche 1er Octobre 2017 à 14:23

    Elle grimaça :

    «Il peut facilement se faire passé pour illettré mais les seuls mots indéchiffrable serait "methamorphe".» quelques liens se firent dans sa tête «S'il a une licorne dans son laboratoire ... c'est qu'il a sûrement continué ses expériences pour les doubles pouvoirs...et comme sa fiche était marqué d'un "OK" c'est qu'il a réussi...» elle regarda son chef et Artemis tour à tour. 

    Elle fut soudainement prise de contemplation devant cet homme si audacieux pour avoir continué dans ses certitudes. Elle l'avait déjà rencontré ? Non forcément... 

    87
    Dimanche 1er Octobre 2017 à 14:44

    Videte grimaça. Il n'était pas très savant dans le domaine de la magie, mais il ne manquerai pas de mettre au courant l'Archimage. C'est bien à cause de ces histoires de doubles magies que la guerre avait débuté, et il se demandait si cela valait vraiment le coup.

    Il nota quelques mots supplémentaires.

    - Merci, ces informations pourrons peut-être s'avérer utiles. Rien d'autre à faire remarquer ?

    88
    Dimanche 1er Octobre 2017 à 14:55

    Elesya fut prise à nouveau d'une profonde exaspération. Comment pouvait-il rester aussi indifférent ! Darkus as plusieurs pouvoirs ! C'était flagrant ! 

    Quelques fois, Viedet savait la calmer comme il pouvait avoir le dont de l'énerver... 

    89
    Dimanche 1er Octobre 2017 à 14:58

    (on attend de voir si Panettone veut ajouter quelque chose ?)

    90
    Dimanche 1er Octobre 2017 à 14:59
    91
    Dimanche 1er Octobre 2017 à 15:13

    Artemis hocha négativement de la tête, non, il n'avait rien d'autre à ajouter. Il n'avait pas pu lire ce qui était écrit sur les feuilles du sorcier étant donné qu'il était illettré, seule Elesya pouvait avoir glané des informations. D'ailleurs, cette dernière semblait agitée, alors il essaya de la détendre par la pensée. A force de la côtoyer durant plusieurs semaines, il commençait à la connaître un peu sur le plan émotionnel.

    92
    Dimanche 1er Octobre 2017 à 15:30

    - Bien.

    Videte se leva. Pas pour une raison précise, juste pour se mettre au même niveaux que ses deux interlocuteurs.

    - Je voulais vous faire part de quelques observations, et d'une idée qui m'est venue. Vous serez les premiers au courant, ce qui signifie que la chose ne se fera peut-être pas, mais je voulais d'abord connaître votre avis.

    93
    Dimanche 1er Octobre 2017 à 15:53

    Le jeune homme décroisa les bras, adoptant une posture plus relaxée et décontractée. Il invita son chef à poursuivre d'un geste de la main, curieux de ce qu'il voulait leur faire part.

    94
    Dimanche 1er Octobre 2017 à 15:57

    - J'ai constaté que j'avais deux types d'espions : ceux qui s'incrustent de manière durable dans toutes les régions du royaumes et me font parvenir régulièrement des rapport de tout ce qui s'y passe, mais qui n'ont pas besoin de formation particulière puisque leur rôle présente peu de danger et de difficultés, si ce n'est l'observation et un bon jeu d'acteur. Les autres, comme vous (surtout toi Elesya), remplissent des missions qui poursuivent un but précis, et qui demandent des compétences autrement plus pointues...

    95
    Dimanche 1er Octobre 2017 à 16:29

    La jeune femme se reconcentra entièrement sur Viedet, la tension redescendu d'un coup. Elle avait cependant envoyé un regard assassin à Artemis quand elle avait senti qu'il tentait de la calmer par pensée. 

    Elle écouta attentivement et demanda la suite d'un signe de tête, se demandant où il voulait en venir.

    96
    Dimanche 1er Octobre 2017 à 16:33

    - C'est pourquoi, continua-t-il, je voudrais mettre en place un fonctionnement qui permettrait de mieux mettre en valeur vos compétences. Un nouveau corps de métier pour les espions spécialisés dans les missions de discrétion.

    97
    Dimanche 1er Octobre 2017 à 16:38

    Elesya haussa les sourcils. Un nouveau métier ? répéta t-elle pour elle. 

    «Vous voulez dire que vous voulez faire la différence en mettant en place plusieurs options au siens même de notre métier d'espionnage ? Nous différencier et classer pour ce que l'on sait faire ou non ?» voulu t-elle confirmation 

    98
    Dimanche 1er Octobre 2017 à 16:45

    - En quelque sorte. Votre boulot ne changerais pas vraiment en soi, mais le mien serait plutôt simplifié. Et, avec un peu de chance, une augmentation de votre paye et de vos moyens pourrait suivre.

    Il adressa un sourire entendu aux deux espions.

    99
    Dimanche 1er Octobre 2017 à 16:46

    Artemis avait accueilli le regard noir d'Elesya avec une lueur amusée dans les yeux avant de couper tout contact mental avec cette dernière et son chef. Il savait qu'elle n'aimait pas qu'on se glisse dans sa tête, comme n'importe qui dans ce royaume, lui le premier.

    Le jeune homme ne se sentait pas vraiment concerné par ce qu'évoquait Videte. Il n'en était qu'à sa première véritable mission et donc il n'entrait dans aucun groupe du réseau d'espions. Cependant, une augmentation de paye, ça c'était intéressant.

    100
    Dimanche 1er Octobre 2017 à 16:55

    Elesya réfléchi... si ça ne changeait rien pour eux... et qu'ils en beneficiait en plus ! 

    «On peut essayer, faire un temps déterminé et vous voyez si ça vous convient ou non.» suggera t-elle alors

    101
    Dimanche 1er Octobre 2017 à 16:58

    - Ca risque d'être compliqué. Si j'en parle au roi et qu'il agrée, l'affaire deviendra officielle et nous ne pourrons plus faire marche arrière. Mais je ne vois pas de raison pour que ça ne fonctionne pas.

    Il se tourna vers Artemis.

    - Pour toi, cela signifierait un apprentissage supplémentaire auprès d'un maître. Mais si de toute façon tu souhaite continuer dans la voix de l'espionnage, cette étape deviendra incontournable.

    102
    Dimanche 1er Octobre 2017 à 17:02

    L'espionne hocha la tête et regarda Artemis. Pour vu qu'elle ne joue pas les maitre... faire était devenu un total automatisme alors comment l'exprimer pour l'expliquer... elle ferait un mauvais professeur... Se rassurant, elle se reconcentra sur les deux hommes

    103
    Dimanche 1er Octobre 2017 à 17:13

    Un apprentissage supplémentaire auprès d'un maître espion... Il n'avait pas vraiment le choix à vrai dire. En s'engageant pour la mission à Sombreval, il avait franchi un point de non-retour, il ne pouvait plus faire marche arrière à moins d'être sous haute surveillance toute sa vie. Et ça c'était hors de question, surtout si c'était pour être épié jour et nuit par Elesya. Le jeune homme accepta alors la proposition de Videte d'un hochement de tête.

    104
    Dimanche 1er Octobre 2017 à 17:48

    - Bien. Puisque nous sommes d'accord, j'en parlerais au roi. Vous pouvez disposer.

    105
    Dimanche 1er Octobre 2017 à 17:53

    Elesya s'inclina légèrement et sorti et attendit Artemis pour savoir ce qu'il comptait faire

    106
    Dimanche 1er Octobre 2017 à 17:56

    Artemis se courba légèrement aussi et sortit du bureau de Videte en réprimant un bâillement. Le voyage l'avait fatigué, il était temps qu'il se repose dans un vrai lit.

    107
    Dimanche 1er Octobre 2017 à 17:58

    «Bon, je vais rentrer chez moi. Mon lit me manque... et toi, que compte tu faire ?» 

    108
    Dimanche 1er Octobre 2017 à 18:06

    Le jeune homme tourna la tête vers son interlocutrice. 

    - Dormir, répondit-il simplement.

    109
    Dimanche 1er Octobre 2017 à 18:38

    Elle hocha la tête :

    «A bientôt alors.» fit-elle alors, ne le sentant pas très apte à discuter. Ça lui faisait bizarre de le quitter comme ça, habituellement, quand elle partait en binôme, a le fin de leur mission, elle avait prit l'habitude d'aller boire un verre au port. Mais cette fois, Artemis n'avait pas l'air de la porter dans son coeur et elle préféra ne pas lui casser les pieds plus que ce qu'elle avait fait ces temps ci. Quand il comprendra qu'elle ne faisait ça que pour son métier, peut-être la pardonnera t-il. En attendant, elle devait renoncer à son rituel et s'en alla dans sa chambre. Une porte noir non loin dans le même couloir.

    110
    Dimanche 1er Octobre 2017 à 19:15

    Il la salua d'un petit mouvement de la tête avant de tourner les talons. Avant son départ pour Sombreval, on lui avait montré la chambre qui lui avait été attribuée et c'est donc tout naturellement qu'il déambula dans les couloirs pour en atteindre la porte. Lorsqu'il fut à l'intérieur, le jeune homme s'étira longuement puis détacha ses cheveux qui lui tombaient dans le creux des reins. Il les peigna avec précaution durant une dizaine de minutes et s'affala sur son lit sans prendre la précaution de se déshabiller. Très vite, il se laissa aller dans les bras de Morphée.

    111
    Dimanche 1er Octobre 2017 à 19:28

    Elesya rentra et prit goût à la fraicheur de sa pièce. 

    Doucement elle ferma ses rideaux et porta sa fine main sur la ceinture qui fermait sa robe. Celle-ci était devant. C'est pour ça qu'elle l'aimait bien cette robe : oas besoin de tordre les bras dans les dos ou de demander à quelqu'un pour la retirer. 

    La robe glissa au sol et la jeune femme se laissa glisser sous sa couverture pour sombrer dans un sommeil réparateur

    112
    Mardi 3 Octobre 2017 à 22:12

    Artemis fut réveillé tôt le matin par les premiers rayons de soleil qui passaient au travers de sa fenêtre. Bâillant et s'étirant, il s'extirpa difficilement de son lit. Il était si confortable, et si chaud, et si tentant... Mais l'avenir appartenait à ceux qui se lèvent tôt, et le jeune homme dû résister à la terrible envie de se recoucher.

    Comme ses vêtements étaient tout froissés, il les retira pour essayer de les repasser avec une planchette de bois, en vain. C'est alors qu'il remarqua qu'une tunique et qu'un bas étaient pliés dans un coin de la pièce. De nouveaux habits ! On lui avait offert de nouveaux habits ! Tout content, il les enfila sur-le-champ. C'était un peu large mais il s'en accommoderait aisément, l'essentiel était qu'il aie de nouveau de nouveaux vêtements. Bien heureux de sa découverte, il s'occupa de ses cheveux, les laissant détachés, avant de sortir de sa chambre.

    113
    Mercredi 4 Octobre 2017 à 06:21

    (Toi aussi on te disait ça quand tu étais petite ? "La journée appartient à ceux qui se lève tôt," moi, oui)

      • Mercredi 4 Octobre 2017 à 07:12

        (nan parce que je suis une lève-tard x') )

      • Mercredi 4 Octobre 2017 à 07:21

        (Ah, toi aussi tu connais ça ? Quand tu te lève le matin au fond de ton lit douillet et qu'il faut se lever, faire un effort de volonté hors du commun pour oser poser le pied sur le carrelage froid de ta chambre, et ce tout en songeant à tes première heures de cour au Lycée, et que la motivation de manque. Mais tu te dis "allez, il le FAUT !", et tu arrive à trouver la force de t'habiller et d'enfiler des chaussettes. Et souvent, une fois ce cap passé, tout se déroule tout seul et tu es enfin réveillé, et tu arrives à ne plus penser à si tu étais dans ton lit.)

        (Oui, j'étais inspiré ce matin XD Et quelques hyperboles ne font jamais de mal.)

      • Mercredi 4 Octobre 2017 à 07:35

        (Ah ? Moi c'est tout le contraire : sonnerie de tel en vibreur et pin pinlinpin ! Let's go ! Que sa soit semaine ou week-end. 

        Bon, je somnole 5 min avant de me lever mais basta !)

    114
    Jeudi 23 Novembre 2017 à 18:21

    (Au fait, y a-t-il une nouvelle mission pour les espions ?)

    115
    Samedi 17 Février à 09:51

    Videte entra le premier dans la pièce, et fit signe à Elesya de le suivre. La cheminée était pratiquement éteinte, mais il ne fit aucun geste pour la rallumer : bientôt, les températures seront assez douces pour pouvoir s'en passer.

    116
    Samedi 17 Février à 09:55

    Elesya le suivait avant de rester de son côté du bureau et attendre plus d'indications. Elle ne s'était jamais permis de s'assoir sur le siège en face de lui et ne le fera sans doute jamais. Elle se sentait mal dans ses bureaux et préférait donc rester debout. 

    117
    Samedi 17 Février à 10:00

    Le Chef des Espion, lui, ne se gêna pas pour s'assoir devant son bureau. Certain auraient pu trouver indécent d'être plus bas que son agent. Pas lui.

    "Nous y sommes enfin. Pour commencer, tu dois savoir que ce que tu verras dans les prochaines minutes, peu de gens ici en connaissent l'existence. Lorsque tu le verras, il faudra de même que tu demande à Artemis de me retrouver ici, il aura aussi droit à une nouvelle mission."

    118
    Samedi 17 Février à 10:15

    Elesya se rendit un peu. C'était secret à ce point ? Elle s'en senti presque honoré et l'impatience la prit un peu plus mais elle n'en montra rien. 

    Puis, il lui parla d'Artemis et cette fois, ce ne fut pas plein de joie qu'elle accepta. Mais s'il fallait, elle le fera sans discuter. Et puis ce n'était que son collègue. 

    -je vous l'envoirais le plus vite possible. Asquiessa t-elle alors. Les yeux rivés sur son supérieur. 

    119
    Samedi 17 Février à 10:33

    - Parfait.

    Il se leva à nouveau et se dirigea vers une des étagères au fond de la pièce. Arrêté à quelques pas, il déclara d'un ton bas mais d'une voix distincte :

    - conscientia

    Lentement, le pas de mur s'écarta, pivota, et dévoila finalement un passage à peine plus haut qu'un homme et large d'un bon mètre. Taillé dans la pierre, il semblait plonger doucement dans le sol, et il était impossible d'en voir le bout.

    120
    Samedi 17 Février à 10:43

    L'espionne se figea sur place. Un passage secret ?! Ah ça ! Elle ne s'y attendait pas. Mais la curiosité était trop forte. Elle fit un pas vers lui. 

    -Oui cela mène t-il ? 

    Le mot "magique" était déjà retenue. 

    121
    Samedi 17 Février à 10:57

    "Un peu partout dans la ville. Les sous-sol sont un véritable labyrinthe, mais on n'utilise pour l'espionnage que les voies principales, ce qui limite le risque de se perdre. Suis-moi, tu comprendras vite..."

    (Suite dans le passage secret ! Ho, depuis le temps qu'il attend tout seul le pauvre !)

    122
    Samedi 17 Février à 12:12

    (je suis toute excitée !) 

    Sans perdre une seconde, la jeune femme lui emboîta le pas 

    123
    Samedi 17 Février à 12:23

    (J'étaits sûre que ça allait te plaire !)

    124
    Mercredi 7 Mars à 15:59

    Les deux espions ressortirent par le même passage que là où ils étaient entrés. Le bureau de Videte n'avait pas bougé d'un poil, et la porte était toujours fermée à clé.

    125
    Mercredi 7 Mars à 18:09

    Elesya avait l'impression de faire un arrêt dans le temps. Elle ressortit et observa autour d'elle pour chercher la fenêtre et voir ou en est le soleil.

    -C'est fou. Murmura t-elle avant de se reconscentrer sur son chef 

    126
    Mercredi 7 Mars à 18:14

    - Ce souterrain ? Oui, sans doute. Il a dû falloir des enchantement pharamineux pour maintenir cette magie si longtemps. Dans un premier temps, j'ai cherché l'origine de ce lieu dans les archives de la citadelle, mais ça fait un moment que j'ai abandonné. Si information il y a, elle est bien cachée, et j'ai d'autres chats à fouetter.

    127
    Mercredi 7 Mars à 18:40

    - c'est sûr que ça ne doit pas être simple. Il faudrait envoyer quelqu'un lire et relire tous ces livres... Fit-elle dans une hochement de tête. 

    128
    Mercredi 7 Mars à 18:52

    - Si un livre doit être quelque part, c'est forcément à la bibliothèque des mages. Mais il la gardent jalousement et il me faudrait une dérogation royale pour y accéder... Or je tiens à garder ce passage secret... secret. Donc tant pis pour son histoire, du moment qu'il reste utile et efficace.

    129
    Mercredi 7 Mars à 19:49

    -c'est compréhensible. Répondit-elle simplement. 

    Et elle se gardera bien de le révéler. 

    130
    Jeudi 8 Mars à 07:07

    Il se rendit à la porte pour la déverrouiller.

    - Aller, file... Et profite de ta journée de congé tant qu'elle dure.

    131
    Jeudi 8 Mars à 07:31

    -Merci Viedet, bonne après midi. 

    Et elle sortit, voulant se rendre dans la salle intérieur d'entrainement. Car il est vrai que voir une femme de ce temps s'entraîner dans la cour pouvait tout de suite éveiller les soupçons. 

    Mais avant, elle voulait passer chez elle pour voir où pouvait être son petit oiseau. 

    132
    Dimanche 29 Juillet à 19:22

    Artemis, sur les dires d'Elesya, s'était rendu devant le bureau de Videte. Il toqua à sa porte en attente d'une réponse, en espérant que le chef soit là.

    133
    Mardi 31 Juillet à 13:58

    Videte était rentré il y a peu de son conseil avec le roi. Il triait pour le moment ses rapports par ordre de priorité.

    - Entrez... répondit-il sans lever le nez de son travail.

    134
    Mardi 31 Juillet à 18:01

    Artemis, sur l'ordre de son chef, entra en s'excusant de le déranger dans son travail. Il referma la porte derrière lui et se posta silencieusement devant le bureau.

    - Elesya m'a dit que vous souhaitiez me voir.

    135
    Mardi 31 Juillet à 18:20

    Le chef espion releva la tête à l'approche d'Artemis.

    - Ha, c'est toi... Parfait, j'avais justement à te parler. Tu as tenu ton rôle de psychique jusqu'au bout à la Forteresse Noire, et prouvé pour de bon tes capacités dans ce domaine.

    Videte ne faisait aucunement confiance au Cercle des Mages. Il ne doutait certes pas de la loyauté de l'Archemage, mais il connaissait trop peu cette communauté et ses principes pour oser s'y fier. Artemis était donc une aubaine : non seulement peu bavard et intéressé par son salaire, mais doué dans sa magie sans avoir jamais mis les pieds à l'école de magie !

    136
    Mardi 31 Juillet à 20:01

    Le jeune espion esquissa un petit sourire, l'œil brillant, il était plutôt fier de se faire complimenter ainsi pour sa première mission. Il remercia Videte d'un hochement de tête, l'incitant par le même geste à poursuivre, curieux de connaître pourquoi le chef l'avait convoqué. Une prime ? Il ne dirait pas non. Une nouvelle mission ? Il ne dirait pas non non plus. Enfin, cela dépendait de quoi il s'agissait. Néanmoins, c'était ce pourquoi il voulait rencontrer Videte alors il ne pourrait pas refuser une offre.

    137
    Mardi 31 Juillet à 21:08

    - Je vais justement avoir besoin de toi pour la même mission qu'Elesya. Vous devrez vous débrouiller pour être complémentaires dans vos horaires et vos lieux d'observation.

    Videte se leva de son bureau et tourna le dos à Artemis, comme plongé dans la contemplation de son étagère.

    - Approche donc, insita-t-il la jeune recrue.

    138
    Mardi 31 Juillet à 21:37

    Artemis se raidit légèrement. Encore une mission avec Elesya ? Bon, s'ils devaient être complémentaires, cela voulait dire qu'ils ne seraient pas tout le temps ensemble et ça c'était un bon point. C'était une chance en moins de se faire tuer par la redoutable espionne. Et puis, la première mission s'était bien passée, il n'avait plus trop de raison de la craindre. 

    Le jeune obéit et vint se placer près de Videte. Que pouvait bien être si intéressant sur cette étagère pour qu'il la fixe ainsi ?

     

    139
    Mardi 31 Juillet à 22:00

    Il articula à voix haute et de telle sorte que Artemis puisse entendre distinctement :

    - Consciencia.

    L'étagère commença à se décaler, laissant ouvert un large passage dans le mur qui plongeait sous le sol.

    140
    Mardi 31 Juillet à 22:28

    Le jeune homme fit de grands yeux: il n'avait jamais vu ça ! Une étagère qui bouge avec une formule ! C'était incroyable ! Cependant, il reprit rapidement son air neutre pour ne pas trop montrer ses lacunes. Néanmoins, il trouvait cette invention absolument géniale. Que pouvait bien cacher Videte en dessous ? Des plans secrets ? Des armes secrètes ? Tout un labyrinthe ? Il était tout excité de découvrir ce qu'il s'y trouvait.

    141
    Mardi 31 Juillet à 22:34

    (Du coup on continue à l'intérieur...)

      • Mardi 31 Juillet à 22:37

        (Si le mdp est bien Consciencia il ne fonctionne pas)

      • Mardi 31 Juillet à 22:59

        (Effectivement : faute de ma part. C'est "conscientia" avec un "t".)

      • Mercredi 1er Août à 00:39

        (Ok merci ^-^)

    142
    Lundi 1er Octobre à 06:35

    Après une longue marche dans les sombres corridors, Videte ré-ouvrit le passage de l'intérieur. L'étagère coulissa à nouveau et laissa entrevoir en fond le bureau du chef des espions.

    - Pour les horaires, vous vous arrangerez avec Elesya. N'hésitez pas à me contacter si il y a un problème avec ça, mais ma seule condition est qu'il reste toujours au moins une personne dans les postes d'observation pour surveiller.

    Il s'attendait, sans surprise, à avoir encore droit à un simple signe de tête pour toute réponse.

    143
    Mercredi 3 Octobre à 23:08

    Comme attendu et comme à son habitude, Artemis répondit par un petit signe de tête avant de prendre congé de son chef. Sa mission, pour l'instant, était de retrouver la jeune espionne pour pouvoir discuter emploi du temps avec elle. Il fallait qu'ils se répartissent les surveillances pour ne pas être tout le temps enfermés dans les sous-terrains. Il ne le supporterait pas, il avait besoin d'air frais quotidiennement. L'espion ouvrit sa conscience pour chercher celle d'Elesya. Lorsqu'il la trouva, il se mit immédiatement en route. Sa partenaire était plus à l'aise lorsqu'ils parlaient face à face que lorsqu'il la contactait par pensée.

    144
    Jeudi 4 Octobre à 06:30

    Videte se remit à son bureau lorsque l'espion partit à la recherche de sa partenaire. Il tria les quelques rapports qu'il était en train de lire à son arrivée et les rangea avec précautions. Il sortit ensuite à son tour et prit bien soin de fermer la porte à double tours.

    "Zut... J'aurais dû leur montrer l'entrée par le port aussi. Ils ne pourront pas entrer dans mon bureau à tout moment quand je ne serais pas là."

    Faire confiance à ses hommes, certes. Mais de là à les laisser aller et venir dans son bureau comme dans un moulin... non. Cette pièce contenait des secrets d'état que même le roi ignorait.

    145
    Jeudi 25 Octobre à 20:49

    Videte déverrouilla la porte de son bureau et s'installa à sa place habituelle. Il attendit Elesya quelques minutes en triant les papiers de la matinée : il gardait de côté les fiches des personnes dont le jugement allait avoir une suite. La mage qui n'avait pas encore présenté ses excuse, le mercenaire de Sombreval, et quelques autres petites affaires classées par ordre décroissant d'importance.

    Enfin, l'espionne arriva. Toute à fait charmante dans sa petite robe de demoiselle noble... bien différente des vêtements qu'elle pouvait mettre pour les vraies missions physiques. Il attendit qu'elle ferme la porte derrière elle et qu'elle s'installe face à lui pour commencer.

    146
    Jeudi 25 Octobre à 21:06

    (ohoh ! Venant de lui, c'est surprenant ! Et me touche droit au cœur.)

    En effet, Elesya rentra dans le bureau et referma la porte derrière elle en lui tournant le dos un instant, puis elle lui fit face et s'assit sur une des chaises. Apparemment plus détendue qu'à l'habitude car la plupart du temps elle restait debout. Elle lui lança un regard interrogateur pour montrer qu'il avait son écoute sérieuse. 

    147
    Jeudi 25 Octobre à 21:20

    (La petite remarque sur la robe ? Il t'en faut peu... ^^)

    Sans se presser, il se pencha en avant pour poser les coudes sur son bureau. Et prit la parole.

    - Je vais être bref : cela concerne encore le passage des souterrains. Artemis est aussi sur le coup, mais vous ne pourrez pas accéder à volonté à mon bureau. L'entrée par le temple est beaucoup trop visible, et ne parlons pas de la place de la fontaine. Je vous présenterais demain matin à tout les deux un passage auquel vous pourrez accéder à toute heure et sans attirer l'attention.

    148
    Jeudi 25 Octobre à 21:37

    (toujours. C'est pas nouveau ^^"  Vider, si professionnel qui devis un très cour instant en observant son employée et se disant qu'elle est minionne (charmante, c'est pareil) c'est surprenant. Et venant de lui, se dire ça, c'est flatteur. Ce n'est pas une remarque hein, c'est une petite constatation) 

    Elle ne pouvait de toute évidence pas éviter de finir en ourse des cavernes avec ces passages souterrain. T'en pis, elle hocha sa fine tete. 

    - Vers quelle heure de la matinée ? 

    Car dire juste "le matin" était trop vague pour savoir quand se retrouver. 

    149
    Jeudi 25 Octobre à 21:48

    (Si j'ai bonne mémoire de ta fiche, "charmante" est un euphémisme. ^^ Et puis... on peut voir ça sous un regard professionnel si tu veux, en se disant qu'elle joue bien son rôle de demoiselle superficielle de la cour.)

    - Pendant la première prière, juste après les cloches. Tu sais si tu pourras voir Artemis ce soir ?

    Il pouvait aussi chercher l'autre espion, mais si Elesya se chargeait de passer le message c'était du temps gagné pour lui. Et les dieux savaient si le temps était une denrée précieuse.

    150
    Jeudi 25 Octobre à 22:00

    (un euphémisme ? Je vois pas ce que tu veux dire. Ah d'accord) 

    - je le vois très peu. Il y a très peu de chance que je le croise mais je peux essayer de le chercher si vous voulez. 

    151
    Jeudi 25 Octobre à 22:08

    (Hum... c'est qui qui doit travailler ses figures de style pour le BAC ? sarcastic)

    - Si tu le vois, fait-lui passer le message. Sinon... Tu dormiras ici cette nuit ?

    L'avantage des espions qui logeaient directement dans leurs quartiers de la citadelle, c'est qu'ils étaient facilement joignables. Normalement, après une certaine heure ce soir, il aurait juste à aller chercher Artemis dans sa chambre (ce qui lui éviterait de le chercher ou le faire chercher à travers toute la ville).

    152
    Jeudi 25 Octobre à 22:35

    (heu... he  oui mais même en tchekant la définition, je vois pas ce que tu as voulu dire... arf ouais je suis bête je sais) 

    Elesya fut surprise de la question. Jusqu'à dernière nouvelle, elle ne côtoyait personne (attention femme belle et mystérieuse lol (je rigole hein)) et ne dormait qu'ici.

    - heu... Oui. Oui oui, je dors ici. 

    153
    Jeudi 25 Octobre à 22:46

    (Euphémisme, c'est bien une figure d'atténuation, où on donne un certain degré alors que ça l'est plus encore ? (Wow... Si TOI tu es bête, je perds foi en l'humanité.))

    - Très bien, tu pourras me prévenir si tu as eut l'occasion de lui en parler. Sinon ne dis rien, je saurais que je devrais le faire.

    Entre sa chambre et le bureau de son chef, Elesya devait avoir une cinquantaine de mètres tout au plus. Pas de quoi se fouler une cheville.

    154
    Jeudi 25 Octobre à 22:56

    ( oui, ça j'avais lut...  Oh c'est bon je crois que j'ai tilté ! Merci plume ! (Je vois pourquoi je ne suis pas allée en L aussi, j'avais rien a y faire). Ohf tu parles.) 

    Elle eut un demi sourire en comprenant le sens de la question mais elle fronça un petit peu les sourcils. 

    - Vous ne dormez tout de même pas ici.. jusqu'à quand restez vous dans votre bureau ? 

    Car si c'était pour toquer tardivement si elle croisait Artémis après avoir... Eu... La possibilité d'écouter la musique de troubadours dans un bar, une taverne, et qu'elle n'y trouvait personne, ce n'était pas la peine (on se rend compte de l'importance du téléphone..) mais il est vrai qu'elle savait que Viedet le quittait toujours tard et que c'était bien le lieu le plus sûr pour le trouver. 

    155
    Vendredi 26 Octobre à 09:53

    (T'façon, les figures de style... on a beau en faire tout un pataquès, le plus important au bac c'est l'idée plus que les nom. En tout cas, sur ma copie j'avais mis "répétition" au lieu de "anaphore" (enfin je crois ...), on ne m'en a pas tenu rigueur. Sauf si ça dépend des correcteurs. Enfin tout ça pour dire qu'il n'y a pas de quoi stresser pour un euphémisme. ^^)

    Il haussa les épaules.

    - Je dors à la citadelle, même si ce n'est pas dans la même aile. Je resterai à mon bureau jusqu'à la dernière messe.

    Les prières du temple d'Aquomare étaient un bon moyen de fractionner la journée. Non seulement parce qu'elles étaient assez nombreuses, mais surtout parce qu'elles étaient toujours annoncées par une sonnerie de cloches particulière.

    156
    Samedi 27 Octobre à 13:34

    (c'est rassurant ^^') 

    elle hocha la tête. 

    - D'accord. J'essaierais de le voir d'ici là. 

    Si elle pouvait retirer cette tâche à Viedet, elle le ferait volontiers. Il devait tellement avoir de paperasse… Rien qu'à l'allure de son bureau, c'était à n'en pas douter. 

    (Y a t-il une salle d'entrainement dans l'établissement pour que les espions puissent s'entrainer sans être vu ?) 

    157
    Samedi 27 Octobre à 13:48

    (Il y a forcément la cour d'entraînement des gardes, mais ce n'est pas vraiment discret... Je vais te rajouter ça, une petite salle tranquille qui passera pour un débarra. ^^)

    Videte la remercia d'un signe de tête et lui fit signe qu'elle pouvait sortir. Il venait d'être contacté par un de ses intermédiaires psychiques qui habitait en ville, et qui insistait fortement pour lui parler. Difficile de penser à deux choses à la fois...

    158
    Samedi 27 Octobre à 13:51

    Elesya se leva alors, inclina la tête pour le saluer en silence et sortit de la pièce pour le laisser reprendre son travail. Il devait avoir tellement à faire. 

    (merchi) 

    159
    Samedi 27 Octobre à 14:00

    (Ch'est bon ! Contente ?)

    160
    Samedi 27 Octobre à 14:01

    (ouii he)

    161
    Samedi 27 Octobre à 14:20

    Videte pouvait enfin écouter entièrement son intermédiaire. Petite espionne à temps partiel, chandelière le reste du temps, elle avait été attirée par la foule au port.

    Je sais que le roi est de sortie, et alors ?

    Non, ce n'est pas ça. Un navire... étrange.

    Tamarie ?

    Non. Différent. Avec des voiles... rouges.

    Videte vit bien que la femme tentait de lui envoyer une image, mais sa  magie n'était pas assez entrainée. Trop d'éléments parasites troublaient sa vision et il n'y comprenait rien.

    C'est important ?

    Le roi leur parle.

    Alors je serais mit au courant dans la journée. Merci.

    La liaison se coupa, laissant Videte sceptique. Il ne voyait pas l'intérêt d'un bateau un peu original, voiles rouges ou non. Mais la femme avait l'air sincèrement interloquée, sinon elle ne l'aurait pas contacté. Finalement curieux d'en apprendre plus, il hésita à se déplacer en personne. Mais il décida de laisser le soin au roi de lui en parler... ou non. Voir quelle importance il accordait à la présence du navire, ainsi qu'à l'avis de son conseiller.

    162
    Dimanche 28 Octobre à 13:28

    Un garde toqua à la porte.

    " Messire ? "  dit-il à travers celle ci, sachant sa répugnance à laisser entrer les simples gardes. " J'ai amené, par ordre du roi, des gens à qui vous devriez parler. Ils viennent d'une contrée étrangère à la notre et ne parlent que très mal notre langue. "

    163
    Dimanche 28 Octobre à 13:51

    Videte bondit pratiquement de son siège, impatient malgré tout. Au delà même de ses espérances, le roi lui envoyait directement les étrangers.

    Il ouvrit la porte sur le garde. Si ils parlaient très mal la langue d'Ethanor, il allait devoir en apprendre un maximum avant de les recevoir.

    - Une contrée étrangère dites-vous ? Des Tamariens ? Que souhaitent-ils ?

    Et pourquoi tant de mystère autour d'eux ? La capitale avait déjà abrité plus d'un ambassadeur étranger avant ce jour... Bien qu'en général, les hommes choisis pour ce poste se particularisaient plutôt pour leur excellente maitrise de la langue.

    164
    Dimanche 28 Octobre à 15:12

    " Pas des Tamariens, messire." expliqua posément le garde, " Mais des hommes aux yeux bridés, et qui ne parlent certainement pas la langue tamarienne. Ils parlent d’empereur, ils ont même salués notre roi ainsi au début." continua t-il 

    165
    Dimanche 28 Octobre à 15:24

    Pas des Tamariens ? C'était de plus en plus... intéressant ! Aux yeux de tous, il était admis que le monde soit composé de deux principaux continents, autrement dit ceux d'Ethanor et de Tamarie. Mais si Boiscendré ne possède aucune rive, jamais aucune expédition partit à l'est n'en est revenue. On en a conclu que seul des terres hostiles et invivables devaient s'étendre à l'infini... Le bout du monde, quoi. Si ces gens venaient réellement d'une autre terre civilisée et inconnue... cela pouvait vouloir dire tant de choses !

    Videte tempéra son excitation et demanda calmement au garde de faire entrer ces étrangers.

    - Le roi est tout de même partit à sa chasse improvisée ?

    C'était... hallucinant. Peut-être la découverte du siècle, et Baudouin préférait courir les bois avec sa reine... Lui tout craché, on ne le refaisait pas.

    166
    Dimanche 28 Octobre à 15:37

    Le garde se permit un sourire. Il étais très proche du roi, car c'était souvent lui qui l'accompagnais, ou qu'il aille. " Avec tout le respect que je dois à mon roi, messire, je pense qu'il avais un réel besoin de passer du temps avec sa femme, si vous voyez ce que je veux dire. " répondit -il, en faisant signe aux étrangers, loin, à l'autre bout de la coure.

    167
    Dimanche 28 Octobre à 15:47

    - Loin de moi l'idée de le critiquer, le rassura Videte.

    Au contraire... le roi lui laissait là une excellente occasion d'en apprendre plus sur ces nouveaux venus.

    Passant la tête dans le couloir, ils aperçu de loin les fameux étrangers. Rien qu'à leurs costumes étranges et colorés, il ne faisait aucun doute qu'ils n'étaient pas d'Ethanor. Ils n'avaient pas non plus l'air d'avoir le teint mate et les cheveux sombres de Tamarie. Mais ils étaient encore trop loin pour que Videte puisse mieux identifier leur apparence.

    168
    Lundi 29 Octobre à 11:14

    (le pire c'est que je l'ai lus ça, j'ai pas tilté) 

    Hixiu s'engagea au signe du soldat et rejoignit les deux hommes à pas vifs. Elle s'arrêta à côté du soldat, devant Viedet 

    - Bonjour. Fit-elle à l'intension du maitre espion de son accent asiatique. 

    Elle n'osa pas encore se faire d'idée à l'apparence 

    169
    Lundi 29 Octobre à 11:19

    C'était une femme qui prenait les devant. De quoi soulever de nouvelles question sur cet... empire inconnu.

    Videte s'inclina respectueusement et invita les étrangers à entrer dans son bureau.

    - Bonjour, madame. Entrez donc.

    Le soldat avait dit qu'ils parlaient mal la langue d'Ethanor. C'est qu'ils devaient tout de même la parler un peu. Des thermes simples comme "bonjour", "merci", devaient encore être à leur portée.

    (Ça me fait penser qu'il faudrait que je refasse sa fiche à lui aussi. Le pauvre, c'est un peu la misère...)

    170
    Lundi 29 Octobre à 14:06

    (je confirme ! surtout que je crois que tu l'aimes vraiment bien !)

    Hixiu comprit les mots clés une nouvelle fois. Son cerveau devait Analyser tellement vite. Si je pouvais prendre des cours, ça m'arrangerait… Pensa t-elle en son fort intérieur en rentrant dans le bureau. S'il écrivait les mots, elle réussirait plus facilement à repérer, apprendre et répondre plus convenablement. Mais ce pouvait être long. Je me débrouillerais. 

    171
    Lundi 29 Octobre à 14:28

    (Effectivement... Si je me souvient bien, c'est grâce à Elesya que j'avais dû l'imaginer au début, non ?)

    Videte referma la porte au nez du soldat. Pas besoin de spectateur supplémentaire. D'un geste, il invita Hixiu à prendre place sur la chaise face à son bureau. Pour ses deux compagnons, il récupéra de vieux tabourets qui attendaient dans un coin depuis des temps immémoriaux.

    - Ainsi... Hum... Vous venir autre royaume ?

    Peu habitué à parler avec des étrangers (les ambassadeurs de Tamarie ne comptaient pas : ceux-ci parlaient en général excellemment la langue d'Ethanor), Videte se trouvait bien embêté. Il imagina même poursuivre le dialogue par des images par psychisme... Avant cela, c'était la moindre des choses que d'établir un premier contact.

    172
    Lundi 29 Octobre à 14:44

    (oh, peut-être. Pas sur. Ou alors étais-ce l'inverse ? j'ai vu un maitre espion et lui ai donné sa première employée ?) 

    Hixiu s'assit d'un air décontracté mais avec tenue. Le maitre du navire l'accompagnait et s'assit également. 

    - Oui. Répondit-elle en attendant de chercher un peu ses mots. Elle laissa dériver son regard en laissant sa bouche ouverte pour montrer qu'elle souhaitait ajouter un complément, habituée à développer ses phrases. L'handicape de la langue la gênait d'ailleurs sur cette habitude et l'énervait gentiment. 

    - Plus…de deux mois dedans…Non ...en bateau. 

    Cette fois, elle était plutôt fière de sa phrase. Elle avait sut sortir le chiffre, le moment de l'année et même le petit "en" et "de" qui était très rare dans sa langue. C'est qu'elle avait mit énormément longtemps à décrypter son livre, qu'elle avait lut et relus. En retrouvant deux phrases précise dans le texte, elle n'avait jusque qu'à changer les mots qui l'intéressait. Soit "Voilà plus de 8 mois que nous naviguons…" et "j'aurais cru qu'il y allait avoir d'autres terres à moins de 9 mois en bateau. (mais je commence à douter. Sommes nous les seuls à Ethanor ?)…" 

    173
    Lundi 29 Octobre à 14:56

    (Tu m'as mit le doute, alors j'ai fouillé... d'après les inscriptions, il semblerait bien que Videte aie été le premier créé... Mais j'ai une preuve irréfutable que tu as été la première à t'intéresser aux espions :
    http://mages-d-ethanor.eklablog.com/le-cercle-des-mages-a128091618 (commentaires). Aha !)

    Videte avait sortit de quoi prendre des notes. Il leva un sourcil intrigué. Plus de deux mois... Ça semblait à la fois crédible et impressionnant. Avec deux mois de navigation, un bateau marchand pouvait aller jusqu'à... La pointe de la Tamarie ? L'Île Volacanique au moins. En tout cas, parcourir de grandes distances.

    - Comment connaissez-vous notre langue ?

    Il espérait que sa phrase n'avait pas été trop compliquée. Sinon, il allait devoir se servir du psychisme... avec leur autorisation bien entendu.

    174
    Lundi 29 Octobre à 16:03

    (Ahah inspecteur plume !)

    Cette phrase paraissait plus compliquée… Hixiu avait beau chercher, son écoute n'était pas bonne et les mots confondus. Si bien qu'elle ne retrouva pas malgré ses recherches. Elle lui fit alors signe s'il pouvait écrire sa phrase.

    - Vous… écrire… mots ? Je mal comprendre… 

    Elle ne savait pas s'il était psychique ou non. Et elle avait tellement peu l'habitude d'utiliser son pouvoir qu'elle en oubliait un peu l'existence. 

    Le capitaine à côté d'elle paraissait tellement décroché de la conversation. Il se demanda même pourquoi il l'avait accompagné dans ce bureau lugubre et étrange tellement il s'ennuyait. 

    175
    Lundi 29 Octobre à 16:12

    Videte se plia à cette nouvelle demande. De toute façon, c'était le roi qui fournissait en papier...

    "Comment avez-vous appris notre langue ?"

    Il guetta sa réaction, un sourcil levé en signe d'interrogation.

    176
    Lundi 29 Octobre à 17:30

    Hixiu lut attentivement la petite phrase et se rendit compte de son erreur. Un moment de silence s'écoula avant qu'elle ne relève les yeux vers lui et formule sa phrase dans sa tête en essayant de reprendre les mots utilisés. Encore, un long moment s'écoula avant qu'elle ne formule sa phrase à voix haute

    - Je appris votre langue avec un livre voir dans un bateau a vous sur continent à moi. Je avoir livre. 

    Elle tira alors de sa sacoche le petit livre de bord d'un homme devant se trouver sur le bateau avant l'accident et le tendit à Viedete.  

    177
    Lundi 29 Octobre à 19:14

    Videte prit le livre et parcouru les premières pages. Le journal de bord d'un navigateur... Il allait être intéressant de le lire au complet dans les prochains jours.

    Il releva le regard sur la jeune femme. Ce barrage de la langue était vraiment une plaie, quand il y aurait tant de chose à apprendre. D'où venaient-ils exactement ? Comment vivaient-ils ? Comment avaient-ils fait pour s'ignorer mutuellement depuis tant d'années ?

    Doucement, il chercha à la contacter par l'esprit. Sans insistance, pour lui laisser le choix de refuser si possible. Il ne connaissait pas leurs coutumes vis à vis de la magie dans cet autre royaume.

    178
    Lundi 29 Octobre à 19:53

    Elle ne pipa mot en attendant qu'il inspecte le carnet de bord et sentit soudainement une présence. Comme à l'intérieur d'elle. Elle chercha un instant une autre personne dans la pièce qui serait susceptible de l'observer mais se rendit compte qu'il ne s'agissait autre que Viedete. Elle ne sut pourquoi il s'infiltrait. Pour lire ses pensées ? Pour communiquer ? Pour l'espionner ? 

    - Faites vous ? Demanda t-elle pour comprendre sans s'offusquer. C'est à dire que chez elle, la magie était très peu utilisée en général et seulement en cas de force majeur. Ce qui expliquait surement pourquoi la plupart des personnes, nobles ou paysans, étaient plus faible qu'à Ethanor. Et au vu du peu qu'ils savent faire avec, ils n'y voit presque plus l'intérêt et l'utilise donc de moins en moins. Un cercle vicieux malgré les théories de certains scientifique expliquait que l'utiliser plus ouvrirait de nouvelles portes. Mais cette théorie est refusée, là-bas. La trouvant absurde et infondée.  

    179
    Lundi 29 Octobre à 20:03

    "Nous pourrons mieux nous comprendre comme ceci."

    En même temps que la phrase en langage d'Ethanor, il lui insuffla une pensée, une idée général de la signification. Il avait dû s'avancer un peu plus, espérant ne pas l'effrayer.

    180
    Lundi 29 Octobre à 20:26

    Même si la phrase lui aurait été étrangère, elle était accompagnée d'une idée générale. De sentiment. De mélange qui lui fit étrangement comprendre tout en entendant. Cela allait surement l'aider à apprendre ! elle s'en réjouit et hocha la tête en "oui" pour lui montrer qu'elle acceptait cette idée. 

    181
    Lundi 29 Octobre à 20:32

    "Bien."

    Il lui transmit sa satisfaction avant de poursuivre.

    "Ce journal... Vous avez rencontré l'homme qui l'a écrit ?"

    Si ce navigateur a pu atteindre une région éloignée et inconnue, c'est soit qu'il était plein de rêve et d'assurance, soit qu'il était en grande difficulté. Et il n'est probablement jamais revenu en Ethanor.

    182
    Lundi 29 Octobre à 20:39

    Une nouvelle fois, elle comprit avec plus de simplicité ce qu'il voulait dire et répondit, pourtant oralement 

    - Non(e). Son accent n'était pas encore très à point mais elle devait s'entrainer pour. Et puis c'était hautement compréhensible. 

    - Juste bateau sur plage et livre presque intacte dans coffre. 

    183
    Lundi 29 Octobre à 20:45

    Le travail qu'ils avaient dû élaborer pour déchiffrer le livre, et surtout, le comprendre, avait dû être colossal. Et la prononciation ? Il était sincèrement impressionné. Il se rappela vite toutefois tout ce qui lui restait à apprendre sur ces gens.

    "Votre royaume... Où se trouve-t-il ?"

    Il lui envoya mentalement une image globale d'une carte des continents tels qu'ils les connaissaient aujourd'hui, avec Ehtanor jusqu'à Boiscendré, la Tamarie, et l'archipel du nord.

    184
    Lundi 29 Octobre à 20:54

    Hixiu "observa" attentivement cette précieuse carte et l'enregistra dans un coin de sa tête. Il y avait tellement d'endroit qu'elle n'avait pas exploré ni vu lors de son voyage. Ils n'avaient pas vu les terres Sombreval. Car ils étaient tout bonnement allés tout droit avant que les calculs et les astres leur indique qu'il y aurait peut être une terre en tournant à bâbord. C'est ainsi que, par hasard, qu'on se l'avoue, ils se sont trouvés plus près d'Ethanor que des Tamaries. Mais en suivant ce principe, cela veut dire qu'ils sont venus par le nord-est d'Ethanor.

    - longs calculs pour dire. commenta t-elle en se souvenant d'une phrase ressemblant dans le livre. Mais elle avait néanmoins, en pensant, informé Viedete de ses songes qui pouvait alors noter ce point approximatif du bous de carte. Dans l'angle haut droit. 

    185
    Lundi 29 Octobre à 21:10

    "Terres froides ?"

    Il s'était toujours figuré que les mer au nord de Sombreval étaient impraticables, ou difficilement. Après, le point était assez approximatif. Mais comment un navire d'Ethanor avait-il pu se retrouver là-bas, à mille lieu des routes de commerce ?

    186
    Lundi 29 Octobre à 21:38

    - Non(e). Terre riche. 

     

    187
    Lundi 29 Octobre à 21:43

    "Comment est chez vous ? Très différent ?"

    Quand les chercheurs du Cercles apprendrons ça... ils seront comme fous.

    188
    Lundi 29 Octobre à 21:53

    - Oui très. coloré. lumineux. 

    A vrai dire, elle ne s'attendait pas à cette apparence. Sous toutes ses formes. 

    Elle avait pour le moment surtout l'impression de passer un questionnaire pour savoir si elle pouvait rester ici. Elle s'attendait à quelque chose d'un peu plus chaleureux, peut-être. Comme l'aurait fait l'empereur surement. En tout cas, elle ne s'attendait pas à se retrouver dans un bureau fort sombre et douteux à devoir répondre à tes questions pour le coup ennuyante pour elle. Qui ne l'intéressait pas. Non vraiment elle aurais cru que le savoir qu'elle leur apporterait sur sa région se fasse de part une conversation sympathique après qu'elle ait le temps de se reposer un minimum. Retrouver la terre ferme était un soulagement pour elle qui c'était vu vomir tous les jours à cause du mal de mer. Devenir plus blanche qu'elle ne l'était avec un côté verdâtre. Elle se sentait déjà mieux mais la fatigue la plombait. 
    Après, elle était néanmoins contente de l'accueil. La chercheuse avait redouté jusqu'au dernière jour de tomber sur un pays aussi fermer que chez elle qui aurait eu vite fait de la jeter dans un cachot et pendu rapidement en la traitant d'extraterrestre ou autre sottises. Non, là dessus, pour le moment, elle ne s'en plaignait pas. 

    189
    Lundi 29 Octobre à 22:05

    Trop excité par la découverte de ce nouveau peuple insoupçonné, Videte ne pensait pas encore à proposer de quoi se reposer ni même se sustenter aux nouveaux venus. En tout cas, d'après ses dires, leur royaume n'avait pas l'air aussi froid et lugubre que Sombreval ou le nord de Boiscendré. Peut-être la côte repartait-elle vers le sud ? De toute façon, maintenant que l’existence de ces terres avait été prouvée, des expéditions ne tarderaient pas à partir. Il n'en doutait pas. Enfin... lorsque la guerre accaparera moins leur attention.

    "Est-ce grand ? Développé ?"

    Le simple fait que les livres leur soit connus, qu'ils aient pu déchiffrer leur alphabet... Il devait y avoir eut des contact avec Ethanor, dans des temps éloignés. Très éloignés, pour que ce royaume soit oublié. Mais leur niveau de technologie, de magie ? Etait-il équivalent à Ethanor ? Déjà, dans leur façon de se vêtir, ils étaient très différents. Videte n'avait jamais vu de tissus aussi fin et léger, presque irisé.

    190
    Mardi 30 Octobre à 10:43

    Cette fois, Hixiu haussa les épaules. Tout dépendait. A quoi voulait-il les comparer ? Car elle pouvait trouver sa terre grande, mais peut-être que par rapport aux Tamaries, c'était minuscule. Ou comparé à Ethanor énormément grand. De même que l'avancée. Qu'appelait-il d'un état développé ? Pour sa part, elle pensait que son continent l'était, mais si elle découvrait mieux ici, il en dira l'inverse de sa terre natale. 
    Elle se vit donc incapable de répondre et, sachant qu'il sentait ce qu'elle pensait, ne prit pas la peine d'essayer de formuler une phrase qui allait être trop compliquée.

    191
    Mardi 30 Octobre à 10:59

    Comprenant l’ambiguïté de sa question, Videte se corrigea :

    "Des images ?"

    Il voulait au moins se faire une petite idée de ce à quoi pouvait ressembler cet autre royaume...

    192
    Mardi 30 Octobre à 11:45

    Hixiu chercha alors des souvenirs de paysages clairs dans sa mémoire et retrouva quelques uns décrivant correctement le paysage sans trop en dire dessus.

     

     

     

    Elle les choisi soigneusement pour montrer le côté ville en campagne de ce qu'elle a vu de son vécu. Des images plutôt différentes mais qui pouvait en soit résumer convenablement ) quoi ressemblait chez elle. 

    193
    Mardi 30 Octobre à 11:58

    Videte chercha à saisir les images avant qu'elles ne s'effacent. Le paysage, la nature... n'étaient pas si différents, à part quelques plantes qu'il ne reconnaissaient pas. Mais pas un climat glacial comme il l'avait supposé, bien au contraire. Et puis les bâtiments. En étaient-ce ? Rien à voir avec l'architecture connue, avec ces toits étranges, ces murs légers, cette délicatesse finalement partout... Il n'ignorait pas que les souvenirs avaient pu être modifiés et que le simple choix des images relevait de la subjectivité de son interlocutrice... Mais il avait eut pendant quelques instant une idée de l'ambiance de cet autre royaume.

    Les images se ternirent rapidement dans sa tête, se fanèrent, se modifièrent. Il ne pouvait pas s'y fier, c'était trop intangible. Comme souvent ce qui se faisait par magie par ailleurs.

    Il se rendit compte qu'il était resté de longs instant sans rien dire. Il parcouru du regard les trois étrangers assis devant lui. Sa curiosité et son enthousiasme un peu calmé, il se souvint qu'il ne s'agissait pas que de sources d'informations, mais aussi de personnes revenant de plus de deux mois de voyage en mer, arrivant sur des terres inconnues aux mœurs étrangers.

    - Je vais demander à ce que des chambres soient préparées pour vous à la citadelle.

    Il avait parlé à la fois oralement et par la pensée, ça sonnait plus officiel. Des trois, seul la femme avait échangé pour le moment. Les autres ne devaient pas comprendre un seul mot de la langue d'Ethanor.

    194
    Mardi 30 Octobre à 19:48

    Hixiu sourit à ces dires. Un sourire de soulagement à l'idée de pouvoir se reposer. 

    - Nous pas savoir remercier vous, le peuple de ici. Remercia t-elle en se levant en même temps que lui. 

    195
    Mardi 30 Octobre à 21:24

    Videte lui retourna poliment son sourire et ouvrit la porte du bureau. Quand on pensait que cet autre peuple aurait pu être une horde de sauvages guerriers envahisseur, il ne pouvait pas se plaindre non plus.

    - Venez avec moi. Je vous guide.

    Comme l'utilisation du psychisme était hyper-surveillée à la citadelle, il ne voulait pas en abuser. Pour des phrases simple, il faisait confiance à l'esprit de déduction de la jeune femme, qui s'était déjà montré efficace dans ce bref échange.

    196
    Mercredi 31 Octobre à 12:19

    Elle le suivit en comprenant approximativement ce qu'il voulait dire. Le capitaine se leva également avec surprise et soulagement. 

    - Merci beaucoup. 

     

    197
    Mercredi 31 Octobre à 12:20

    (On continue... à la citadelle.)

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :