• Port marchant

    The Witcher 3: Wild Hunt - Concept Art: Docks

    Des dizaines de bateaux différents accostent chaque jour à Port-les-Mouettes, transportant des nombreuses marchandises venu de tout Ethanor, et même parfois au delà. Cet endroit sent la mer, le poisson et le sel. En bordure de port, on trouve de nombreuses tavernes, où les marins ont leurs habitudes.

    prendre la merAfficher l'image d'origine


  • Commentaires

    1
    Dimanche 1er Janvier 2017 à 13:00

    Ziara arriva,elle marcha le long du port la baguette à la main, regardant tranquillement les bateau aller et venir.

    2
    Dimanche 1er Janvier 2017 à 13:34

    Isabelle arriva bientôt, ses cheveux noir comme le geai volant dans le vent salé de la mer .Elle était vêtu d'une tunique ample, brune, en daim, qui lui descendait jusqu'au bas du genou . La femme était plutôt discrète, c'est pourquoi elle avait choisi cette tenue ... Mais quand elle parcourait les villes en prouvant qu'elle était une mage, elle revêtait alors une magnifique tunique bleu, avec des étoiles jaunes . Elle regarda la mer, c'est curieux yeux jaunes fixés sur les petites vagues .Que j'aimerais que tout soit calme, que le pays soit en paix, comme ses vagues innocentes ...

    3
    Dimanche 1er Janvier 2017 à 13:41

    Ioslav arriva derrière sa sœur jumelle ... Il était facile de voir qu'ils était frère et sœur ... Lui ne regarda pas les vagues, mais les gens, qui circulaient sur le port . Il aimait beaucoup cette ville, et aurait du mal à ce séparer d'elle si il y avait un siège, ou une attaque destructrice . Ioslav plissa les yeux . Il venait de repérer une fillette fine, la dizaine à peu près . Elle mangeait du pain . L'homme muet lui sourit gentiment, puis détourna les yeux, car, quoique pas timide du tout, il était plutôt renfermé .

    4
    Dimanche 1er Janvier 2017 à 13:43

    (moi ? la fille fine qui mange du pain ?)

    Elle lui fit un petit sourire triste et s'assit, au bord du port, ses pied ne touchait pas l'eau, enfin, le mur était trop grand.

    5
    Dimanche 1er Janvier 2017 à 13:59

    Ester arriva près du port, émerveillée. Elle n'avait jamais vu la mer auparavant, et goûtait pour la premier fois son air salé.

    Après avoir installé les rapaces dans la volière de la citadelle, elle avait eu quartiers libre, et avait absolument souhaité voir le fameux port de la ville.

    6
    Dimanche 1er Janvier 2017 à 14:06

    (il y a une plage quelque part ? pas forcément en ville mais plus loin ?)

    7
    Dimanche 1er Janvier 2017 à 14:08

    (Mmm... oui, sans doute... je n'en avais pas mis, mais c'est vrais que ça manque... disons, à l'embouchure du fleuve.)

    8
    Dimanche 1er Janvier 2017 à 14:09

    (ça serai bien oui ^^)

    9
    Dimanche 1er Janvier 2017 à 14:11

    (c'est bon, c'est fait)

    10
    Dimanche 1er Janvier 2017 à 14:18

    Ioslav vit une autre jeune fille arriver . Elle étai plus grande que la première, peut-être un peu moins fine .... Il tapota l'épaule de sa sœur, pour attirer son attention . Il la fixa, et fit des tas de gestes rapides de la main .Regarde les petites filles .. Elles ont l'air bien pauvre .

    11
    Dimanche 1er Janvier 2017 à 14:21

    Ester remarqua les deux jeunes gens, au bord de l'eau. L'un d'eux parlait en faisant des tas de geste, "un muet, sans aucun doutes...".

    12
    Dimanche 1er Janvier 2017 à 14:23

    Isabelle fronça les sourcils, et regarda elle aussi les deux jeunes filles .

    -" Et alors ? Ioslav, on ne peux pas sauver tout les enfants pauvres ..."

    13
    Dimanche 1er Janvier 2017 à 14:25

    Ioslav poussa un grognement peu convainquant . C'est pas une raison ! D'un air décidé, il s'approcha de la "fille au pain," comme il l'avait baptisé, sans écouter les ronchonnements de sa sœur . Il lui sourit de nouveau, et lui demanda en langage muet : "Quel âge à tu ? "

    14
    Dimanche 1er Janvier 2017 à 14:27

    Isabelle poussa un grand soupir . Je le croyais solitaire .. Mais j'avais oublié qu'il ne pouvait s'empêcher d'aller vers les enfants . Elle s'approcha à son tour, et dit en regardant les mains de son frère :

    -" Bonjour .. Il te demande quel âge tu a ."

    15
    Dimanche 1er Janvier 2017 à 14:28

    Ester détourna son attention des autres personne pour regarder à nouveau la mer. "il y a pleins de goélands ici... ils profitent des restes des poissons..."

    16
    Dimanche 1er Janvier 2017 à 14:30

    L'homme muet jeta un regard amusé à sa sœur . Évidement .. Elle ne peux s'empêcher de suivre, même si elle ne veut pas venir .

    17
    Dimanche 1er Janvier 2017 à 15:21

    Elle se leva, sa robe était noir:

    -Bonjour,J'ai 15 ans et je me nomme Ziara. Et vous ?

    18
    Dimanche 1er Janvier 2017 à 15:28

    Ester ne leur prêtait plus aucune attention.

    19
    Dimanche 1er Janvier 2017 à 19:33

    Ioslav sourit, et agita doucement ses mains, jetant un regard suppliant à sa sœur pour qu'elle traduise .Noms, toute seule ? Que fait elle dans la vie ?? Et ... Si elle ne fait rien, qu'elle est malheureuse, on pourrait peut-être la prendre un instant chez nous ?

    20
    Dimanche 1er Janvier 2017 à 19:39

    Elle les regarda, ne comprenant pas trop.

    21
    Dimanche 1er Janvier 2017 à 19:43

    Isabelle poussa un grand soupir On est mages, on essaye de tenir le royaume en paix, donc on va souvent ce battre, ou dans des lieux .. pas très profitable à une jeune fille comme elle .. Pourquoi s'encombrer d'une fille bonne à rien ?

    -" Mon frère est Ioslav, moi je me nomme Isabelle . Nous sommes tout deux mages . Ioslav te demande ce que tu fais, toute seule, dans cette ville . As tu du travail ? "

    22
    Dimanche 1er Janvier 2017 à 19:53

    Elle baissa les yeux:

    -je suis paysanne, j'ai mon potager qui me permet de garder ma maison. Je venais juste acheter ma baguette quotidienne et je faisait un petit tour.

    23
    Dimanche 1er Janvier 2017 à 19:59

    Isabelle avait pas besoin de demander conseil à son frère .. Elle savais parfaitement ce qu'il dirait .

    -" Tu habite ou petite ? "

    24
    Dimanche 1er Janvier 2017 à 20:01
    Ester fini par se retourner, et revoir les deux personnes qu'elle avait déjà remarqué en arrivant. Ils étaient entrain de parler à une paysanne, pour une raison qu'elle ignorait. "et d'ailleurs, quelle importance ? ça ne me regarde pas."
    25
    Dimanche 1er Janvier 2017 à 20:05

    -à côté du fleuve Jammaro. répondit-elle gentiment: mais pourquoi tant de question ?

    26
    Dimanche 1er Janvier 2017 à 20:11

    Ha  la minuscule bicoque en bois que j'ai vu en allant chercher de l'eau .La femme aux yeux jaunes regarda une dèrnière fois son frère .

    -" Ioslav se demandait si tu aimerais vivre chez nous .. Pour quelque temps . Il n'aime pas voir d'enfants pauvres, ni malheureux . Et si on l'écoutait, il recoeuillerais tout les pauvres de la terre . Mais je te préviens ! Je ne suis pas commode tout les jours, et nous partons souvent en mission . Si tu veux absolument nous suivre, il faudra être à la hauteur ." dit elle, essayant de ne pas ce montrer sèche . Non pas qu'elle n'aima pas les enfants mais cette fille frêle ne serait qu'une bouche de plus à nourrir ! Qui nous dit qu'elle n'aime pas la viande en plus ?Elle essayait un peu de décourager la fille, espérant sans doute qu'elle refuse devant tan,t de difficultés .( T'inquiète, elle est gentille, mais faut jsute la connaître ^^ )

    27
    Dimanche 1er Janvier 2017 à 20:14

    Il mitun pied en arrière "on m'a toujours appris de ne pas faire confiance au inconnu, mais c'est une personne haute placer.... je ne peux pas accepté, je dois m'occuper de ma petite ferme" réfléchit-elle

    -désolé mais je dois décliné l'invitation...

    28
    Dimanche 1er Janvier 2017 à 20:17

    Ester écoutait la discussion de loin, sans vraiment y prêter attention. Elle trouvait beaucoup plus intéressants la façon dont un goéland chipait des sardines à un pêcheur pour les amener à ses oisillons.

    29
    Dimanche 1er Janvier 2017 à 20:17

    Ouf ! Isabelle jeta un regard à son frère . elle lui parla en langage muet .

    -" Tu vois, elle n'est pas malheureuse .." Elle se tourna vers la jeune fille frêle .

    -" Ce n'es pas grave voyons ... C'était une proposition . De toute façon, je suis sur que tu ne te serait pas plus chez nous . "

    (J'attend Bois, ce n'est pas gentil de ne pas l'attendre, elle risque de m'en vouloir ^^ )

    30
    Dimanche 1er Janvier 2017 à 20:18

    (elle arrive bientôt ?)

    31
    Dimanche 1er Janvier 2017 à 20:21

    (sa va, j'arrive ^^ mais je quitte juste après ce message )

    Bois fit un grand sourire à la jeune fille, et dit en langue signe .

    Je t'aiderais à déterrer tes plantes si tu veux .

    32
    Dimanche 1er Janvier 2017 à 20:22

    (bon, salut alors)

    33
    Dimanche 1er Janvier 2017 à 20:23

    ( moi pareil, vais manger .

    Isabelle sourit à son frère, et traduisit .

    -" Il dit que si tu a besoin d'aide pour coeuillir tes herbes, ou légumes, pour ton potager, il t'aidera volontiers ."

    34
    Dimanche 1er Janvier 2017 à 20:37

    -Oh ! c'est gentil ça ! s'écria t-elle surprise mais sa calma vite: je peux aussi vous proposer, si vous le voulez, de venir faire le ménage chez vous une fois par jour, enfin, si vous en avez besoin, en échange.

    35
    Lundi 2 Janvier 2017 à 10:40

    Du ménage ? Il n'y a pas beaucoup de ménage à faire dans notre petite maison ... Et elle n pourra jamais venir toute seule là haut, ou alors il faudra qu'elle sache grimper !  Ioslav réfléchit à la question un petit moment, ses cheveux noirs voletant un peu au vent, ses yeux jaunes plantés dans ceux de la jeune fille .Puis il fit le signe " oui " avec sa tête . On se débrouillera .. Au pire Isabelle viendra la chercher .

    36
    Lundi 2 Janvier 2017 à 10:43

    Elle fit un grand sourire.

    -ou habitez-vous ?

    37
    Lundi 2 Janvier 2017 à 10:45

    Un groupe d'hommes, qui discutaient depuis un moment entre eux et faisant des signes en direction des jeunes gens, fini par s'avancer vers eux.

    - Bien le bonjour, braves gens. Puis-je vous parler ?

    Celui qui avait parlé était habillé dans une simple tunique de cuir renforcé, et portait un bandeau autour de son oeil droit. A sa ceinture pendait une épée et deux couteaux.

    38
    Lundi 2 Janvier 2017 à 10:46

    Isabelle plissa les yeux, furieuse, mais le cachant bien .Je ne laisserais jamais quelqu’un d'autre monter sur mon dos .. Je ne suis pas une bête de somme .

    -" Et bien soit, marché conclue . " dit elle sans montrer les émotions contradictoire qui lui venait à l'esprit . Elle regarda la fille, et dit .

    -" Nous habitons en haut des falaises, au bord de la mer . Quand tu voudra monter, tu n'aura qu'a appeler ... On viendra te chercher " Dit elle avec réticence .

    39
    Lundi 2 Janvier 2017 à 10:47

    (bon heu... on dit que l'homme a posé la question après qu'elle dise ça, non ?)

    40
    Lundi 2 Janvier 2017 à 10:47

    Ioslav se retourna, surpris, et plissa les yeux . Les enfants, sa allaient ... Mais les hommes .. L'homme réservé revint aussitôt . Il inclina légèrement la tête, pour leurs signifier que oui, ils pouvaient parler .

    41
    Lundi 2 Janvier 2017 à 10:48

    ( oui, c'est très bien comme sa ^^ )

    42
    Lundi 2 Janvier 2017 à 10:49

    L'homme au bandeau continua donc.

    - Je crois bien que vous êtes menacés d'un grave danger, et je souhaitais vous prévenir.

    43
    Lundi 2 Janvier 2017 à 10:51

    Isabelle se retourna à son tour et dévisagea l'inconnu .Il ne lui inspirait pas du tout confiance ... Avec son œil en moins et sa bande de coupe jarret .

    -" C'est bien gentils à vous, messieurs, mais nous savons nous défendre .."

    44
    Lundi 2 Janvier 2017 à 10:52

    Ioslav regarda à son tour la bande, derrière l'homme . Elle était .. peu engageante .Un danger ? Personne ne nous connait, ou presque ! Alors quesque c'est hommes nous veulent ?

    45
    Lundi 2 Janvier 2017 à 10:53

    - Je n'en doute pas, mais ceux qui vous veulent du mal savent à qui ils ont affaire, et ils seront préparés.

    46
    Lundi 2 Janvier 2017 à 10:56

    Isabelle ne montra rien de ses émotions . Seule sa voie reflétait sa colère grandissante .Ce n'est pas mon jour ...

    -" Alors crachez le morceaux, allez y ! " dit elle . " nous avons des choses importantes à faire, alors ne nous retenez pas trop longtemps ."

    47
    Lundi 2 Janvier 2017 à 10:58

    L'homme regarda autour de lui.

    - Ce lieu n'est pas sûr. N'importe qui pourrait nous entendre.

    48
    Lundi 2 Janvier 2017 à 10:59

    -" Ou nous proposez vous d'aller ? " dit Isabelle, de plus en plus méfiante .

    49
    Lundi 2 Janvier 2017 à 11:02

    L'eau de la mer fut tout d'un coup plus agité, et des gouttelettes arrivaient à les toucher. Ziara était tendu, était-elle concerner ? Que faire ? Elle avait peur

    50
    Lundi 2 Janvier 2017 à 11:05

    - Ne vous en faites pas, nous n'irons pas loin, juste dans un coin où personne ne pourra nous entendre.

    L'homme sentait la méfiance de ses interlocuteur, et il s'efforçait de prendre une voix plus engageante.

    51
    Lundi 2 Janvier 2017 à 11:06

    Ioslav jeta un regard à côté de lui . La pauvre Ziara tremblait . Il lui posa une main rassurante sur l'épaule, et lui fit un signe de la main significatif . Retourne chez toi .

    52
    Lundi 2 Janvier 2017 à 11:09

    un flaque d'eau, normalement tranquille s'étala et commença à faire des vagues, assez petite, on aurait pus croire au vent mais il n'était pas assez fort pour un étalage de flaque d'eau.

    53
    Lundi 2 Janvier 2017 à 11:09

    -" Et bien allons y alors . " dit Isabelle, tranchante .

    54
    Lundi 2 Janvier 2017 à 11:10

    (désoler pas vu le message, je répond)

     

    55
    Lundi 2 Janvier 2017 à 11:11

    Elle lui fit un signe de tête reconnaissant et parti, quand elle tourna dans la rue suivante, l'eau se calma et revint à sa normale

    56
    Lundi 2 Janvier 2017 à 11:11

    ( pas grave ! ^^ )

    L'homme muet sourit une dernière fois à la fille, non sans remarquer l'eau qui s’étalait à leurs pieds . Curieux ..

    57
    Lundi 2 Janvier 2017 à 11:12

    L'homme échangea quelques mot avec ses compagnons, et l'un d'eux hocha la tête. Il revint ensuite à ses interlocuteurs.

    - Bien. Je connais un endroit, pas loin.

     

    Ester, elle, avait remarqué cette fois que la scène sortait de la normale... et les flaques d'eau commençaient à s'agiter... ce n'était pas un phénomène courant, à la mer, si ?

    58
    Lundi 2 Janvier 2017 à 11:15

    Isabelle hocha la tête et suivit les hommes, prenant soin de ce placer légèrement derrière son frère, mais toujours à son côté, pour qu'ils se protègent l'un l'autre, au cas ou ..

    59
    Lundi 2 Janvier 2017 à 11:16

    L'homme les conduisit, quelques ruelle plus loin. Certes, il y avait beaucoup moins de monde ici, mais le lieu semblait plutôt délabré.

    (suite au quartier mal famé, si vous les suivez.)

    60
    Lundi 2 Janvier 2017 à 11:16

     (et on va ou ?)

    Ioslav plongea la main dans sa poche avant droite ... de petits bouts de rocher s'y trouvaient . L'homme muet avait un grand lien magique avec la terre, ce qu'il pouvait mieux manipuler . Sa le rassurait toujours e voyger avec un bout de chez lui, aller savoir pourquoi !

    Il suivit sa sœur

    61
    Lundi 2 Janvier 2017 à 11:18

    ( nous suivons )

    Isabelle lança un regard à son frère . Elle était légèrement tendue elle aussi ... Mais elle était prête . Elle lança un langage signe à son frère .

    Méfions nous !

    62
    Lundi 2 Janvier 2017 à 11:20

    (Dans "Port-les-Mouettes", puis dans "quartier mal famé")

    Ester décida de suivre ce groupe de personnes étrange. Elle était timide, certes, mais surtout très curieuse.

    63
    Lundi 2 Janvier 2017 à 11:24

    ( ok )

    Ioslav hocha discrètement la tête, et suivit le groupe, tout en couvan tde son regard jaune les ruelles ou ils se trouvaient .

    64
    Lundi 2 Janvier 2017 à 14:34

    Alex vendait ses poissons, il lui en manquait, il abandonna sa petite chariote vide et alla dans une ruelle bien cacher, Il se transforma discrètement en aigle Royal et s'envola direction la mer afin de pêcher le poisson. (ou directement en voler au bateau (oui, il est pas très sain))

      • Lundi 2 Janvier 2017 à 15:10

        lui en aigle et on comprend pourquoi il est blanc de peau:

        Afficher l'image d'origine

      • Lundi 2 Janvier 2017 à 15:14

        C'est un aigle ça ? On dirait plutôt... un genre de buse...

      • Lundi 2 Janvier 2017 à 15:14

        bref, je vais pas faire le difficile, je vois ce que tu voulais dire...

      • Lundi 2 Janvier 2017 à 15:15

        un aigle royal blanc

      • Lundi 2 Janvier 2017 à 15:18

        Tu es vraiment sûre ?... pour le jeu, ça ne pose pas de problème, mais en vrais, on ne dirait pas...

      • Lundi 2 Janvier 2017 à 15:19

        Internet peut être trompeur, je me suis peut-être fait avoir, les marron existe et je me suis dit qu'il y avait peut-être une race blanche, je fait des recherche p^lus approfondit et je te dit

      • Lundi 2 Janvier 2017 à 15:24

        Si il existe une race blanche, ça n'est pas les aigles royaux. Il y a des aigles ibèriques, ou des harpies féroces, mais ils ont tout les deux le bec crochu typique des aigle... celui de ta photo fait plus penser à un autre rapace...

      • Lundi 2 Janvier 2017 à 19:42

        alors enfaite c'est une aigle botté ^^

      • Lundi 2 Janvier 2017 à 19:44

        (Donc, c'était quand même un aigle... d'accord, bon à savoir. Il ressemble à ça Alex ?)

      • Lundi 2 Janvier 2017 à 19:44

        oui, quand il est transformé

      • Lundi 2 Janvier 2017 à 19:46

        Oui, j'imagine bien ^^.

    65
    Lundi 2 Janvier 2017 à 14:37

    (ho ! un aiiiigle ! Si Ester était là, elle adorerait ! ^^)

    66
    Lundi 2 Janvier 2017 à 14:40

    (ah oui ! c'est vrai elle est fauconnière ! ihih, si jamais elle le voie et qu'elle se rend compte que c'est un humain^^)

    67
    Lundi 2 Janvier 2017 à 14:42

    (peut être... elle aime bien toucher les esprits des oiseaux, alors elle ferais sûrment la différence avec un humain...)

    68
    Lundi 2 Janvier 2017 à 14:43

    (oui, sur ^^)

    69
    Lundi 2 Janvier 2017 à 14:44

    (mais bon, elle est pas là... alors il va pouvoir voler les poissons sans se faire reconnaitre)

    70
    Lundi 2 Janvier 2017 à 14:44

    (tout à fait ^^ t'en mieux pour lui)

    71
    Lundi 2 Janvier 2017 à 14:56

    Il prit un peu de hauteur et pica, droit sur un poisson sur le bateau, il redéploya ses ails, choppa le poisson et reparti.

    72
    Lundi 2 Janvier 2017 à 19:48

    après de bonne prise, il retourna dans la ruelle, sombre et évité pour se ré transformé, il ressortie l'air de rien et retourna à sa charrette.

    73
    Lundi 2 Janvier 2017 à 20:23

    Le borgne qui avait attaqué Isabelle et Ioslav trainait toujours dans le coin, avec quarte de ses compagnons. Ils discutaient ensembles, quand soudain, l'un d'eux poussa une exclamation. Ils levèrent tous la tête et regardèrent autour d'eux. L'oeil unique du borgne se posa sur Axel, et le fixa quelques instants.

    74
    Mardi 3 Janvier 2017 à 07:32
    (C'est qui Axel ?)
    75
    Mardi 3 Janvier 2017 à 07:57

    (ouuups, pardon : Alex)

    76
    Mardi 3 Janvier 2017 à 12:55
    Alex fit mine de rien et continua ses occupations
    77
    Mardi 3 Janvier 2017 à 12:57

    (Dis moi, il cherche les ennuis ton borgne ^^ )

    78
    Mardi 3 Janvier 2017 à 16:42

    (non : il en cause. )

    Les hommes reprirent leur discussion animée, en jetant de fréquent regards autour d'eux.

    79
    Mardi 3 Janvier 2017 à 17:48

    Il fini son boulot et parti faire un tour en campagne

    80
    Mardi 3 Janvier 2017 à 17:49

    Phébus arriva au port toujours en contemplant sa "trouvaille . " Finalement, il l'attacha à côté de son autre dague, beaucoup plus simple, mais tout aussi dangereuse . Et moi, je sais l’attacher de manière à ce que on ne me la vole pas ! se dit il en faisant un nœud solide

    81
    Mercredi 4 Janvier 2017 à 14:11

    Yvain rentra dans le port à cheval, le sourire aux lèvres . Il aimait aller ici, là ou il ce passait tant de choses !

    82
    Mercredi 4 Janvier 2017 à 15:22

    (il est toujours là Alex ?)

    83
    Mercredi 4 Janvier 2017 à 15:26

    (oui, il se balade, tranquille mimille)

    84
    Mercredi 4 Janvier 2017 à 15:33

    (ok)

    L'Ecorcheur (maintenant, je vais pouvoir l'appeler par son nom, c'est mieux) et ses acolytes revinrent dans le port, après une absence de près d'une heure. Un pêcheur qui les accompagnait désigna Alex du doigt et reçut en échange une poignée de pièces d'or.

    85
    Mercredi 4 Janvier 2017 à 15:37

    Alex restait tranquille et ne les remarquait pas

    86
    Mercredi 4 Janvier 2017 à 15:39

    Deux des hommes s'approchèrent de lui et lui firent signe de les suivre.

    87
    Mercredi 4 Janvier 2017 à 15:40

    Il fronça les sourcils, et se redressa d'un aire de dire "non, si vous voulez me parler, c'est ici"

    88
    Mercredi 4 Janvier 2017 à 15:41

    Yvain remarqua, curieux, l'échange entre le borgne et le pécheur . Il leva la tête lui assui, et vit un beau faucon blanc voler dans le ciel . D'ailleurs, son faucon, curieux, commençait à s'en approcher .

    89
    Mercredi 4 Janvier 2017 à 15:42

    ( a zut, je viens de comprendre qu'il est plus sous forme de faucon ^^ la fille qui  comprend à deux à l'heure )

      • Mercredi 4 Janvier 2017 à 15:44

        (je croyais que tu parlais du gerfaut ! Alex est un aigle, pas un faucon )

    90
    Mercredi 4 Janvier 2017 à 15:42

    (un faucon ?)

    91
    Mercredi 4 Janvier 2017 à 15:43

    L'Ecorcheur rejoignit ses deux homme et s'adressa à Alex.

    - Jeune homme, je vous préviens : vous êtes accusé de vol.

    92
    Mercredi 4 Janvier 2017 à 15:46

    Il ria:

    -Accuser de vol ? "oui, et alors, je sais voler dans les airs moi" je ne suis pas un oiseau.

    93
    Mercredi 4 Janvier 2017 à 15:47

    Le borgne mit un petit temps à comprendre.

    - Mais... je parle de VOL. Pas de... vol. On vous accuse d'avoir volé des poissons.

    94
    Mercredi 4 Janvier 2017 à 15:49

    ( veuillez m'excusez ^^ du coup on va dire qu'il regarde son oiseau)

    Yvain baissa la tête .Le borgne avait maintenant engagé la conversation .Il se demandait bien de quoi il pouvait s’agir, car l'homme apostrophé riait,  tandis que l'autre paressait perplexe

     

    95
    Mercredi 4 Janvier 2017 à 15:57

    -Ahah, je rigole, bon, revenons au chose sérieuse, et qui vous l'a dit si c'était vrai ?

    96
    Mercredi 4 Janvier 2017 à 15:58

    - Cela ne te regarde pas. L'homme qui nous a informé ne tient pas à s'attirer d'ennuis. Je vais juste te demander de nos suivre calmement, et cette affaire pourra être résolu sans trop d'ennuis.

    97
    Mercredi 4 Janvier 2017 à 16:00

    -Ou m'emmener vous alors ? demanda l'interresser sur le défensive

    98
    Mercredi 4 Janvier 2017 à 16:01

    - Ne t'en fais pas, juste à un endroit où tu pourra t'expliquer.

    99
    Mercredi 4 Janvier 2017 à 16:02

    -Je peux m'expliquer ici, je n'ai pas honte de me faire arrêter. imposa t-il 

    100
    Mercredi 4 Janvier 2017 à 16:04

    - Je vais te demander de nous suivre tout de même. Pour t'éviter des problèmes en plus.

    101
    Mercredi 4 Janvier 2017 à 16:10

    -ou m'échapper pour ne pas subir les ennuis mais enfin, je vous suit.

    102
    Mercredi 4 Janvier 2017 à 16:11

    L'Ecorcheur le conduisit à la sortie du marché. Alex était encadré de deux hommes qui veillaient bien à ne pas le laisser s'échapper.

    103
    Mercredi 4 Janvier 2017 à 16:13

    "imbécile" pensa t-il

    104
    Mercredi 4 Janvier 2017 à 16:16

    (suite artère principale)

    105
    Mercredi 4 Janvier 2017 à 16:17
    106
    Samedi 7 Janvier 2017 à 09:34

    Phébus remarqua tout à coups un jeune homme, plutôt belle homme, sur un cheval doré magnifique . Son regard brilla . Peut-être que ce jeune Homme riche aura quelque chose à me léguer ..Il l'observa attentivement . Une dague simple pendait à son coté . Si non, il était habillé discrètement, très simplement . Étrange, pour un si beau canasson ! Cela dit, il devait bien être le seul à avoir remarqué tout cela . C'était son boulot de remarquer des choses, d'être observateur ...Comme il était curieux de nature, le jeune homme s'approcha de la monture, l'attrapa par les rênes pour l'immobiliser, et prenant un sourire curieux mais poli, demanda au jeune homme en face de lui .

    -" Bonjour jeune homme ! Un mot : Ou avez vous eut votre cheval ? Il est beau, et je rêve d'en posséder un moi aussi . "

    107
    Samedi 7 Janvier 2017 à 14:40

    Yvain fronça les sourcils . Qui était ce manant qui osait tenir les rênes de Vif Argent ? Mais son sourire éclatant revint vite .

    -" C'est mon père qui me l'a offert ... Mais je doute que vous puissiez vous en offrir un, car, sans vouloir vous vexer, il faut être riche pour en acheter un ."

    108
    Samedi 7 Janvier 2017 à 14:48

    Phébus sourit, amusé .

    -" Je m'en doutais un peu à vrai dire .. Mais j'ai l'argent, ne vous en faîtes pas ! Oserais-je vous demander votre nom ? "demanda t-il, toujours aussi curieux

    109
    Samedi 7 Janvier 2017 à 14:52

    -"Yvain MontsDesBrumes . " rétorqua le jeune homme, en libérant d'un coup sec son cheval, et en le poussant à travers la foule vers la porte principale .

    110
    Samedi 7 Janvier 2017 à 15:10

    Phébus sentit son sourire immortel faillir sur son visage . Il avait arrêter le cheval de l’héritier des Monts des Brumes ! Il rit tout seul de sa bêtise . Si ce jeune homme avait été d'un caractère différent, je serait déjà en train de partir à la potence, pour avoir arrêter un prince haute lignée .

    111
    Dimanche 8 Janvier 2017 à 15:33

    Ziara arriva, elle marchait le long du port.

    112
    Dimanche 8 Janvier 2017 à 18:25

    Alex arriva, moitié courant, moitié marchant. Il cherchait quelqu'un, ça se voyait. Quand il aperçu Ziara, il se dirigea vers elle. Elle le remarqua et attentit qu'il arrive à sa hauteur, d'un air assez étonné, il se posta devant elle et lui sourit:

    -"Bonjour, comment t'appelle tu ?" 

    elle répondit d'une petite voie timide, devant l'homme qui venait lui parler:

    -"Ziara, et vous ?" 

    -"Alex." il attendit un instant souriant: j'ai besoin de toi." 

    elle fut encore plus étonné:

    -"Pourquoi ?" 

    -"Je te raconterait, tu sais coudre, n'est ce pas ?"

    -"oui."

    -"On m'a arraché ma cape.... Et moi, je ne sais pas coudre, j'ai vu que toi tu savait, la fois ou tu vendait des trucs. Tu pourrais me la réparé?" demanda t-il en lui montrant. Elle la regarda un instant et déclara:

    -"oui. Mais il me faut un autre bous. Et un neuf car si tu as le déchiré...ça rendra mal..." 

    -"D'accord, j'ai de l'argent, je te payerais et payerais l'autre bous."

    -"merci. Suis moi." elle parti en direction d'un de ses magasin favori, il la suivit 

    113
    Dimanche 8 Janvier 2017 à 21:23

    Alex arriva en compagnie d'Ester et son faucon, il s'assit sur un banc:

    -"alors voilà: pour aller recoudre ma cape, j'ai demander à Ziara, une petite paysanne qui sait coudre, et on a parler chez elle... je lui ai raconter se qu'il c'était passer et on en ai venu au Griffons....;et.... elle avait l'aire très intéresser, elle m'a poser un tas de question dessus et m'a demander de chasser quelque rongeurs.... je lui ai demander pourquoi une fois fait... elle avait était très implorante quand elle me l'a demander donc je l'ai fais et quand je lui ai demander pourquoi, elle m'a affirmé que se n'était pas pour elle mais elle n'a rien voulu me dire d'autre donc je suis parti, voulant te retrouver." expliqua t-il comme promis

    114
    Dimanche 8 Janvier 2017 à 21:26

    - Ho ! Et... tu veux qu'on aille la voir ?

    Elle avait porté la main à sa sacoche par réflexe, mais l'air de convoitise de son faucon la fit changer d'avis.

    115
    Dimanche 8 Janvier 2017 à 21:28

    -"je ne sais pas.... je ne veux pas l'embêter... elle avait l'aire presser que je parte quand je lui ai donné les rongeurs.... après je me fais surement du souci pour rien" il remarqua le petit geste d'Ester vers sa sacoche, elles sont de mèche ou quoi ? 

    116
    Dimanche 8 Janvier 2017 à 21:32

    - Tu as peut être raison. On peut toujours aller voir. Et, si elle ne cacher rien, elle ne pourra pas nous en vouloir.

    117
    Dimanche 8 Janvier 2017 à 21:34

    -"si ça ne t'embête pas toi aussi." il se leva et attendit qu'elle se lève pour l’emmener à la chaumière  

    118
    Dimanche 8 Janvier 2017 à 21:36

    - ça ne m'embête pas du tout, ne t'en fais pas.

    Elle se leva et s'appréta à le suivre pour qu'il lui montre le chemin.

    119
    Mardi 17 Janvier 2017 à 20:48
    (Il est si boir et si étroit le port ?)

    Ziara arriva au port, elle regardait la mer, les bateaux, la tête dans les nuages
    120
    Mardi 17 Janvier 2017 à 20:50

    (non, pas forcément. C'est tout ce que j'ai trouvé de mieux, mais il y a des endroit plus larges pour décharger les bateaux)

    121
    Mardi 17 Janvier 2017 à 20:50
    (Et il es en bois comme dans la photo ?)
    122
    Mardi 17 Janvier 2017 à 20:51

    (les berges sont en pierre, mais la jetée est bien en bois. Je ne vois pas d'autre matériaux possible de toute façon)

    123
    Mardi 17 Janvier 2017 à 20:52
    (Oui c'était pour être sur)
    124
    Mardi 17 Janvier 2017 à 20:54

    (d'accord. Mais ça ne change pas grand chose de toute façon, tu peux l'imaginer comme tu veux)

    125
    Mardi 17 Janvier 2017 à 21:18
    (Oui aussi ^^)
    126
    Mardi 17 Janvier 2017 à 21:29
    Elle s'assit sur le banc et regarda droit devant elle, vers le large.
    127
    Jeudi 19 Janvier 2017 à 17:37

    Elle repartie... sans vraiment savoir se qu'elle faisait... elle cherchait aussi de quoi gratter, brosser, des brosses pour chevaux... Mais ou aller ? elle parti donc

    128
    Mardi 31 Janvier 2017 à 20:56

    Leïla se promenait sur le port, elle avait un couteau bien dissimulé dans sa grande manche et un autre dans l'autre manche, un peu plus grand. Bon, ils ne lui servait à rien mais son frère préférait qu'elle ai de quoi se défendre dans une aussi grande ville. Marchant au bord de l'eau elle scrutait l'horizon.

    129
    Mardi 31 Janvier 2017 à 23:11

    Sicarius arriva au port, et déttacha son petit bateau du pontont ou il était accroché . Bondissant à l'intérieur, il commença à hisser la voile

    130
    Mercredi 1er Février 2017 à 12:10
    "Ca doit être bien de naviguer se sentir libre..." Pensa la jeune fille "mais je ne supporte pas l'eau salée..."

    Ziara arriva elle aussi, libre comme toujours, elle avait l'habitude de marcher ici. Elle vit le bateau partir et, l'aida en faisant un petit courant d'eau qui l'emportait vers le large mais très léger, elle aimait plus que tout l'eau.
    131
    Mercredi 1er Février 2017 à 12:52

    Tout était prêt . Sicarius attendait patiemment . Il savait quand le vent monterais ..Quand la marée serait propice . Tout à coups il ce dressa dans sa barque . Le moment était venus . La voile claqua, les cordes ce tendirent . L'embarcation ne fut bientôt qu'un point noir à l’horizon .

    132
    Mercredi 1er Février 2017 à 13:09
    Ziara regarda partir le bateau vers ce pays si lointain... Qu'elle voulait découvrir d'ailleurs mais elle avait encore t'en a découvrir sur ce pays la... Elle repartie.

    Leila s'assit sur un banc
    133
    Samedi 11 Février 2017 à 09:47

    Avant que Ziara puisse partir, un groupe de personnes, hommes, la bloquèrent ricanant... elle se stoppa et les regarda, son cœur s'emballa, elle se figea sur place. Un des hommes s'approcha d'elle, les points serrer il lui envoya le message (un psychique) "les plus indomptables, quand on sympathie avec, on le regrette toujours, et toi tu va le regretter." la respiration de la jeune fille se fit plus courte, saccadé, l'eau autour d'elle bougea, les vagues plus fortes, le courant plus profond.

    L'homme s'approcha encore et Ziara réussi à ordonner à ses jambes de courir, elle prit la fuite, se dirigeant à toute allure vers l'artère principale, elle courrait plutôt vite, mais les trois hommes se mirent à sa poursuite.

    Elle n'avait pas l'habitude de courir, et se fatigua vite mais elle tint bon jusqu'à l'artère... elle regarda le ciel, courant toujours plus vite, elle pensa très fort "Calx !! tu es le seul à pouvoir m'aider !!" mais elle n'était pas psychique et espérait donc que le monde de l'artère puisse la camoufler (je fais ma petite suite à l'artère)   

    134
    Jeudi 23 Mars 2017 à 21:18

    Zélie marchait tranquillement au bord du port... Elle ne savait que faire.

    Soudain, son pied ripa et elle tomba dans l'eau malheureusement, la jeune fille ne savait pas nager et lutta comme une folle pour remonter à la surface mais rien n'y fais. Elle ne savait nager....

    Un bateau arriva, il ne la vit surement pas et s'approcha du bord, elle fut donc coincé entre le mur et le bateau, elle tenta alors de s'aider de la paroi pour remonter mais le bois du bateau cogna sa tête.

    Elle perdit alors tout son aire sous le choque et à bous de souffle, lâcha tout efforts et se laissa couler, inerte.

    135
    Jeudi 23 Mars 2017 à 21:23

    (ha bah... pas malin ça. La pauvre...)

    136
    Jeudi 23 Mars 2017 à 21:26

    (mouais, ce n'est qu'un perso sans importance qui était dans les oubliettes depuis longtemps.)

    137
    Jeudi 23 Mars 2017 à 21:27

    (et c'est pour ça que tu as décidé de la mettre à l'eau ?)

    138
    Jeudi 23 Mars 2017 à 21:28

    (ouais.)

    139
    Jeudi 23 Mars 2017 à 21:29

    (c'est une technique comme une autre...)

    140
    Jeudi 23 Mars 2017 à 21:33

    (J'ai plein d'idée de perso et ici j'en ai trop alors autant élever ceux qui ne servent pas)

    141
    Jeudi 23 Mars 2017 à 21:35

    (en effet, ce n'est pas très difficile. Surtout en hiver et en guerre imminente. Alors tu veux qu'elle meure ?)

    142
    Jeudi 23 Mars 2017 à 21:39

    (Bah ouais, je pense que la noyade serais efficace)

    143
    Jeudi 23 Mars 2017 à 21:42

    (si personne ne l'a vue, en effet.)

    144
    Jeudi 23 Mars 2017 à 21:43

    (Bah, jusqu'à maintenant personne ne la vu et puis si quelqun la sauve je ferais autre chose de plus radicale encore)

    145
    Jeudi 23 Mars 2017 à 21:54

    (c'est de l'acharnement... enfin, pas sûr que ça soi nécessaire : elle est sous la coque d'un bateau, au fond du port, personne ne l'a vu... à moins que tu n'en ai envie (on pourra toujours arranger quelque chose), elle va sans doute y passer maintenant)

    146
    Vendredi 24 Mars 2017 à 13:32

    (C'est bon elle y est)

    147
    Samedi 23 Septembre 2017 à 22:38

    Ashan arriva au port. Il devait être vers le début de l'après midi et il se dirigea vers un des bateaux qui accostait. Le capitaine l'ayant reconnu le salua et fit l'inventaire de sa marchandise :

    "Sucre, canne à sucre principalement. Nous avons également rapporter cet étrange rond. Là-bas on l'appelle la noix de coco. 

    -bien. On la fera vendre plus cher au vu de sa rareté. Quand au sucre, vous le séparez en deux, un paquet ira pour les marcher et l'autre pour une vente direct. Quantité ?

    - 6 kilos, assez pour nourrir une bonne partie de la ville. 

    -CZ n'est pas assez, ce n'est pas une partie qu'il faut nourrir mais la ville entière et plus ! S'énerva Ashan sans vraiment l'être. J'avais demander combien ? 

    -20 kilos monsieur. 

    - bon, tu as ta tête après l'acte." 

    Le capitaine comprit le sens de sa phrase et retourna aider à décharger. Il avait donc droit à une nuit de repos et devra donc repartir en rechercher... 

    Ashan sorti un carnet de note et une petite plume, il nota le tout et rangea le calpin dans sa double veste. Repartant ainsi voir ses employer pour ce qu'ils avaient relevé

    148
    Samedi 23 Septembre 2017 à 22:45

    (Je ne suis pas sûr que le sucre existait au Moyen-Age, et encore moins que tout les habitants d'une ville aient les moyens de s'en offrir, mais bon... nous sommes dans un monde magique après tout.)

    149
    Samedi 23 Septembre 2017 à 22:46

    beurk mais ils cuisinaient comment sans sucre ???? C'est impensable !)

    150
    Samedi 23 Septembre 2017 à 22:48

    (Aha ! Même le sel était une denrée rare et cher à l'époque. L'or blanc comme on l'appelait. Ils pouvaient mettre du miel je suppose... )

    151
    Samedi 23 Septembre 2017 à 22:50

    (Un monde sans sucre ! Oh ! Mais ça devait être tellement morause ! Aucune vie ! C'est la vie le sucre ! C'est vraiment impensable, ireel un monde sans sucre. C'est un aliment tellement important, premier !!! Je suis sur le cul de ce que tu viens de m'apprendre)

    152
    Samedi 23 Septembre 2017 à 22:53

    (Je n'ai pas de source sûre, c'est seulement une supposition ou un vague souvenir. Mais il me semble bien, en effet : ils n'avaient pas encore découvert les propriétés de la betterave, et la canne à sucre n'était pas arrivée en Europe. Mais puisqu'ils ne le connaissaient pas, il ne pouvaient pas savoir ce qu'ils manquaient. )

    153
    Dimanche 24 Septembre 2017 à 07:59

    (Bon... ) 

    154
    Dimanche 24 Septembre 2017 à 09:36

    (Bref. Tout ça c'était pour dire quoi ?)

    155
    Dimanche 24 Septembre 2017 à 09:42

    (Que la marchandise du sucre n'existait pas e donc que mon RP était faut)

    156
    Dimanche 24 Septembre 2017 à 10:19

    (Ah, oui... c'est pas grave. On a qu'à dire qu'il pousse en Tamarie, comme tu l'avais sous-entendu)

    157
    Dimanche 24 Septembre 2017 à 10:20

    (Ouf... )

    158
    Lundi 25 Septembre 2017 à 19:52

    Une petite bruine de printemps commençait à tomber sur la ville. Videte marchait d'un pas vif dans les ruelles des bas quartiers de la ville, resserrant les pans de son long manteau autour de ses épaules. Il était vêtu d'habits simples mais de bonne coupe, comme pourrait le porter un marchand de classe moyenne. Mais en dessous de sa chemise de lin, il avait toujours une dague de cachée.

    Arrivé au port, il parcouru la place des yeux. Il ne mit pas longtemps à repérer Ashan qui faisait ses inspection, et s'avança vers lui d'un pas décidé.

    159
    Lundi 25 Septembre 2017 à 20:27

    (Le stresse monte peu à peu...) 

    Ashan s'entretenait avec un simple employer qui avait mal fait les comptes. D'une voie dur mais patiente, il lui expliquait et l'envoya alors refaire la démarche sur un autre produit. Il pensa une nouvelle fois aux 3 sous-chefs qu'il devait élire mais dût s'interrompre lorsque la silouette du chef espion s'avança vers lui. 

    Il le salua donc d'une poignée de main (pas amicale comme entre amis mais juste ils se serrent la main) 

    160
    Lundi 25 Septembre 2017 à 20:30

    (Le stress de quoi ?)

    (Au fait ? Son nom, c'est Ashan ou Ishan ? J'ai eu droit aux deux version dans ta fiche, mais vu tes commentaires, on dirait que c'est plutôt Ashan ?)

    - Bonjour, salua Videte. Nous pourrions parler... en privé ?

    161
    Lundi 25 Septembre 2017 à 20:34

    (De dire encore une bêtise) 

    (Ishan... normalement...) 

    «Bien sûr.» répondit-il simplement. Se demandant ce que ce chef pouvait avoir à lui demander... leur métier étaient bien différents et seul leur statut les reliait. Cependant, Viedet était de loin un très important ce qui lui laissa un certain honneur qu'il veuille lui parler 

    (Il a refuser sa poigne ? )

    162
    Lundi 25 Septembre 2017 à 20:53

    (mais faut pas stresser comme ça, ce n'est qu'un jeu !)

    (D'accord, me voilà fixé.)

    (Non, j'ai oublié de le préciser, il lui serre aussi la main.)

    - Venez... 

    Le chef des espions lui indiqua de le suivre vers les bâtiments qui bordaient les quais du port.

    - Je n'aime pas trop parler sous la pluie voyez-vous. 

    163
    Lundi 25 Septembre 2017 à 20:58

    (Ouais... à il pleut ? Ok ^^) 

    Ishan le suivit sans reste et s'abrita également. Attendant patiemment ce que voulait lui dire cet homme si important. 

    164
    Lundi 25 Septembre 2017 à 21:09

    (oui, je l'ai dis dans mon premier commentaire avec Videte : "une petite bruine de printemps", donc une pluie fine)

    Le chef des espions ouvrit la porte de l'"Auberge des Bernacles", et invita Ishan à entrer.

    165
    Lundi 25 Septembre 2017 à 21:12

    (J'en ai pas prit compte. Honte à moi !!!) 

    Une pointé de méfiance perça dans l'hésitation que prit involontairement Ishan mais il rentra finalement et observa les lieux)

    166
    Lundi 25 Septembre 2017 à 21:14

    (suite dedans !)

    167
    Lundi 25 Septembre 2017 à 21:15

    (C'est fait)

    168
    Lundi 25 Septembre 2017 à 21:19

    (Oui, j'ai vu avec deux secondes de retard winktongue)

    169
    Lundi 25 Septembre 2017 à 21:55

    (Je vais le coucher vonne nuit)

    170
    Lundi 25 Septembre 2017 à 21:57

    (d'accord, bonne nuit !)

    171
    Dimanche 29 Octobre 2017 à 19:16

    Alex survola le port. Si quelqu'un le prenait pour un vrai aigle et le sondait, il pourrait voir toute la tristesse qui envahissait le jeune homme. 

    Les larmes voulaient couler, mais évidemment, il les retenait temps bien que mal. Toutes ses pensées se bousculaient autour d'une seule personne à lui en donner la migraine. Les adieux étaient trop dur à supporter et il était parti sans savoir si c'était réciproque. Maintenant, le voilà coincé. Je peux voler jusque l'au delà... Mais... Tiraillé par la peur, il n'avait vu aucune émotion sur son visage lorsqu'il l'avait regarder une dernière fois par dessous ses ailes. 

    Leya lui avait offert un cadeau, alors que lui n'avait rien fait à par rendre le moment plus difficile. Peut-être que pour lui en fin de compte...? 

    Soudain, il plongea et pica, les ailes repliés sous lui et se laisse tomber dans l'eau de la mer pour en ressortir aussitôt. Une douche froide pour essayer de remettre les idées en place. Cela le ravitailla un instant et il se senti mieux en gouttant enfin au plaisir de voler. Il souffla. Et regarda vers l'horizon des terres. Tant d'aventure pour un arrêt si subit. 

    Il repensa à l'école. C'est Ester qui lui avait conseiller avant cette folle course aux quatre coins d'Ethanor. Cela lui ferait-il plaisir s'il venait à bous de ces études ? Heurk ! Cette idée la répugnait ! Non, il voulait être libre, libre d'aller loin d'ici. Libre de pouvoir la rejoindre, libre de se rendre à Sombreval, libre de retourner dans les marrais, libre de retourner en forêt.

    Ses ailes le portèrent plus haut, vers les terres. Survolant la citadelle, les rues, il regardait le convois de nobles s'en aller. Peut-être dans l'espoir de la repérer sur son cheval auprès du si beau prince.  

    172
    Dimanche 29 Octobre 2017 à 22:35

    Lily arriva, et regarda la mer, indifférente. La mer, elle l'avait déjà vu assez pendant son voyage. Elle se demanda ce qui lui prenait de revenir ici.

    173
    Dimanche 29 Octobre 2017 à 22:51

    L'aigle se posa enfin, non loin au sol et se fut un jeune homme qui apparu à sa place, assit adossé à un mur, la tête dans les mains. Tout ses muscles étaient tendu, ça se voyait aux tendons de son cou. 

    Il se vit s'imaginer une main douce et fine se poser sur son épaule. En espérant que c'était Ester mais cette pensée fut vite refoulé tellement la tristesse était profonde, jamais il n'avait ressenti ça. Se recroquevillant un peu plus sur lui même. 

    174
    Dimanche 12 Novembre 2017 à 11:29

    Le jeune homme fini par se relever. Son heure d'aventure était malheureusement passé et il était temps de reprendre le marcher. 

    Il sauta en s'envolant et se rendit sur le toit habituel, la, une serviette était caché. Il l'etendit à plat et reparti vers le large. 

    Son oeil d'aigle à l'affut, il piquait, rentrait dans l'eau, choppait le poisson, remontait et allait le poser sur sa serviette avant d'y retourner. 

    C'était très fatiguant, surtout quand il fallait remonter et que l'eau te collait aux plumes. Mais il y parvenait avant de rester sur son toit, épuiser. 

    Après quelques minutes de récupération, il descendit le tout en fermant sa serviette en sorte de faire un baluchons et s'installa dans son petit stand. Précaire, il dut même remettre en place deux trois trucs avant de pouvoir étaler ses trophées. 

    175
    Lundi 27 Novembre 2017 à 21:29

    (Elesya ou Artemis en premier ?)

    176
    Mardi 28 Novembre 2017 à 06:34

    (Oups, pardon, je suis pas doué avec les chargements d'endroit, ça dure toujours) 

    Elesya marchait à côté d'Artemis. Ils debouchèrent sur le port en quête du restaurant de bord de mer. 

    La jeune femme regardait les bateaux partir :

    «Tu crois qu'un jour on sera contraint de prendre le large ?» demanda t-elle sans le regarder, les yeux perdus vers l'horizon avant de se reconcentrer sur leur but premier. 

    177
    Mercredi 29 Novembre 2017 à 17:26

    A peine arrivé à bon port (pardonne ce jeu de mots pourri), le nez du jeune homme fut assailli par toutes les effluves dégagées par l'eau, les bateaux et les étalages de poissons et fruits de mer. Artemis n'avait pas l'habitude de cette odeur si particulière qui régnait dans les ports, si bien que cela lui donna la nausée en premier lieu. Il se demandait comment les pécheurs et les commerçants pouvaient supporter cette puanteur toute la journée. Peut-être qu'à force il ne pouvait plus la sentir.

    Il regardait lui aussi les voiliers en activité sur l'eau. C'était beau, s'il avait l'occasion de monter sur un bateau un jour il ne dirait pas non.

    - Peut-être, répondit-il les yeux dans le vague.

    178
    Mercredi 29 Novembre 2017 à 19:25

    La jeune femme ne répondit rien et tourna subitement dans le restaurant. 

    Un douce odeur de plats chaud les accueilla avec douceur. Elesya prit ce temps de nouvelle dimension et sourit au serveur qui venait à leur rencontre.

    Vêtu d'habils noir sauf le haut, rouge, il les regarda un moment, se recoiffa rapidement et vint timidement à leur rencontre, avec une fausse assurance pour le cacher.

    - Une table, je suppose ? Fit-il en s'inclinant pour les saluer

    - Oui. Nous ne comptons pas manger par terre. Répondit-elle et sourit devant la mine du jeune homme prit au dépourvu.

    - Suis... Suivez-moi.

    Il tourna les tallons, d'un geste voulu gracieux et les mena à travers les multiples table de bois sombre, recouvertes d'une nappe blanche pour apporter de la clarté.  

    Dans un coin, le serveur leur fit signe de s'assoir sur la table de deux personne. 

    Elesya suivit en jetant un regard vers Artemis pour essayer de décrypter son état d'esprit. Puis elle s'installa au fond de la chaise. 

    - Vous désirer boire quelque chose en attendant ? demanda t-il ensuite. 

    179
    Mercredi 29 Novembre 2017 à 21:58

    Le restaurant dans lequel Elesya les avait conduit était chaud et accueillant. Plusieurs clients étaient assis autour de tables au bois sombre et recouvertes d'une nappe immaculée. Ils discutaient vivement, sans que pour autant le bruit soit trop important. De douces odeurs de poisson grillé s'échappaient des cuisines, ça changeait de celles du port qui étaient plus qu'écœurantes.

    Un jeune serveur vint rapidement à leur rencontre. Il paraissait un peu nerveux et surtout très timide, peut-être qu'il débutait dans le métier. D'ailleurs, l'espionne ne lui facilitait pas forcément la tâche, bien qu'elle lui souriait gentiment. Il les guida dans un coin un peu isolé des grandes tablées, ce n'était pas plus mal, au moins ils pourraient manger sans avoir une migraine par la suite. Elesya lui jeta un rapide coup d'œil. Le visage impassible, Artemis haussa un sourcil en guise de question avant de prendre place tout en s'assurant qu'il ne s'asseyait pas sur ses cheveux.

    Lorsque le serveur leur demanda s'ils voulaient boire quelque chose, le jeune homme hésita entre lui répondre en bafouillant ou faire croire qu'il était muet et laisser le plaisir de répondre à Elesya. Le dernier choix lui parut plus judicieux, et il demanda donc par pensée  à la jeune femme de commander de l'eau pour lui.

    180
    Mercredi 29 Novembre 2017 à 22:18

    Elle s'assit et interrogea du regard son ancien acolyte. Elle faillit sursauter quand une image apparu dans sa tête. Un verre d'eau. Traduit-elle en fusillant Artemis du regard. La, deux possibilités s'offraient à elle : soit, prendre la bonne commende. Soit, commander totalement autre chose. Mais après une courte réflexion, le premier choix était préférable car sinon, il risquait de ne rien boire. 

    «Deux verres d'eaux.» lacha t-elle alors en tournant rapidement la tête vers le serveur qui s'inclina une nouvelle fois et reparti au pas de course. 

    Elle voulait profiter de ce moment calme pour qu'il lui explique ce qu'il clochait. Mais avant, elle attendrit son regard et prit le temps de ravaler sa reproche : 

    «Alors. Comment as-tu trouvé le voyage ?» demanda t-elle d'abord. 

    181
    Mercredi 29 Novembre 2017 à 22:40

    Artemis remercia la jeune femme aux cheveux blonds d'un bref hochement de la tête. Elle n'avait pas essayé de lui faire une mauvaise blague et il lui en était plutôt reconnaissant. Cela ne changeait pas son appréciation générale sur l'espionne mais ça lui faisait gagner quelques petits points en plus dans son estime. Il regarda le serveur partir au pas de course avant de reposer son attention sur Elesya. Pourquoi est-ce qu'elle lui posait cette question ? Elle avait peur que quelque chose lui ait déplu ? Qu'il ne voulait pas recommencer ? Qu'il lui cachait quelque chose ?

    - Formateur et éprouvant, dit-il simplement.

    182
    Mercredi 29 Novembre 2017 à 23:00

    Elesya eu le temps d'hocher la tête que le début de conversation fut interrompu par les deux verres d'eaux. Après avoir rapidement passé la commande, elle prit son verre et le porte à sa bouche mais s'arrêta et ne but rien. Elle le fixa, un long moment, sans expression sur le visage. Puis, elle décida d'y aller directement :

    «Artemis ? J'ai fais quelque chose de mal pour que tu ne m'accorde que le minimum de confiance requise en temps que collègue ? Pour que tu me regarde toujours... avec cet air.... qui. Je sais pas comment le dire, mais... tu m'en veux. Pourquoi ?» 

    La jeune femme avait faillit s'énerver pour ne pas avoir réussi à trouver toute suite ses mots. Mais elle s'était contenue avec succès et restait sans trop d'expression sur le visage tout comme animé par la conversation. 

    183
    Mercredi 29 Novembre 2017 à 23:24

    Une fois son verre sur table, Artemis le porta à ses lèvres et but quelques gorgées. L'eau lui glissa allègrement dans la gorge et cela lui fit le plus grand bien, il avait vraiment besoin de boire. Mais il eut à peine le temps de savourer pleinement cette agréable sensation d'hydratation qu'Elesya lui posait une nouvelle question encore plus étrange que la première. Surpris, il cligna plusieurs fois des yeux, pesant chaque mot. Alors comme ça elle s'inquiétait de savoir s'il lui faisait confiance ? Mais quelle question ! Comment pouvait-il faire aveuglément confiance à quelqu'un qui avait essayé de le tuer ? N'avait-elle pas conscience du traumatisme que cela pouvait provoquer ? Elle trouvait cela normal de repérer de potentielles recrues en leur faisant la peur de leur vie ? S'il n'avait pas été attiré par la promesse d'un salaire et d'un foyer fixe, le jeune homme aurait sûrement refusé. Il n'avait rien de l'étoffe d'un espion, c'était un simple fermier.

    Choissisant soigneusement ses mots, il préféra lui retourner la question plutôt que de se justifier:

    - Et toi ? Tu me fais confiance peut-être ?

    184
    Jeudi 30 Novembre 2017 à 06:29

    Elesya fronça les sourcils. Rien de tel pour l'énervé que de lui retourner la question. Elle releva un chouilla le menton et le regarda bien dans le yeux : 

    «Oui. Moi je te fais confiance.» répondit-elle en faisant une pause pour laisser un genre de "phrase choque" puis elle s'expliqua «Du moins le minimum car tu me l'as prouvé plus d'une fois durant le voyage. Tu m'as sortit de grotte, et bien que cela puisse te paraisse étrange, sans toi dans le bureau je serais partie bien plus loin pour cette histoire de cheval. Mais je ne te fais pas non plus une confiance aveugle. Juste ce qu'il faut pour ne pas me montrer aussi méfiante qu'un ermite.» elle marqua une seconde pause, l'évalua un instant. De toute façon, elle ne lâchera pas l'affaire alors autant qu'il crache le morceau «Artemis, je suis franche avec toi, soi le aussi.» finit-elle

    185
    Jeudi 30 Novembre 2017 à 22:19

    Le jeune homme aux cheveux ébènes affronta son regard, plantant ses yeux dans les siens, le visage vide de toute expression. Visiblement, l'heure était aux confessions intimes (désolée nouveau jeu de mots nul je ne pouvais pas m'en empêcher) et il ne pouvait pas y écoper, il détestait cette sensation d'être comme piégé. Serrant les mâchoires, mécontent, il ne voulait pas cracher le morceau. Mais plus il la ferait attendre, plus elle insisterait encore et encore, bornée comme elle était. Et il n'avait pas forcément envie de se prendre la tête avec ça, même si ça ne lui faisait pas plaisir. Alors il décida de lui déverser un flot d'images mentales aussi diverses que variées. S'il l'avait aidée à Sombreval, c'était dans le seul et unique but de pouvoir continuer la mission. Tant mieux pour elle si sa présence dans le bureau de Videte l'avait tempérée. Non, il n'était pas un ermite mais un voyageur et en tant que voyageur, il fallait apprendre à se méfier des personnes qui nous entoure. N'importe qui pouvait essayer de nous voler, de nous arnaquer, de profiter de notre naïvité ou pire, de nous tuer. Artemis insista bien sur ce point, elle comprendrait sûrement très vite.

      • Jeudi 30 Novembre 2017 à 23:02

        (Ahah ! C'est bien aussi, c'est plus amusant ^^)

    186
    Jeudi 30 Novembre 2017 à 23:01

    Elesya resta droite, les yeux dans le vague tout le long, ce qui signifiait qu'elle faisait attention aux images qui défilaient. Quand tout s'arrêta, elle resta immobile, le dos plus courbé, comme palie. Puis elle soupira sans le regarder, comme évitant son regard, elle avait enfin comprit où ça se trouvait. 

    «Je sais que notre rencontre ne s'est pas fait d'une manière très cordiale... mais j'aurais voulu te tuer, je serais passé incognito derrière toi et t'aurais enfoncé un couteau dans la nuque. Tu n'es pourtant pas idiot, tu sais que j'y était obligé, c'est juste tombé sur toi. je ne pouvait pas arrivé devant toi et te dire "Oui, bonjour, je suis palefreniere au chateau et nous cherchons du personnel. Je ne sais pas si tu es bon pour mais viens quand même, et si tu refuse et que tu as compris ce qui se tramait aux écuries, on te tura.". Je n'ai fait qu'ecouter le patron et je devais bien te tester avant pour ensuite te demander si tu étais partant sans que tu comprenne tout... je n'aurais jamais cru que ça resterai coincé dur comme fer dans ta cervelle. Mais après tout, tu étais l'attaqué et moi l'attaquante... ça devait être plus "traumatisant"... enfin, j'en sais rien.»  elle marqua une pause pour passer les deux mains derrière son crane et serrer les racines de ses doux cheveux blancs, un geste automatique pour montrer qu'elle était déçue, dépitée même. Tout se mélangeait un peu dans sa tête et elle ne savait plus quoi en penser ni que dire. 

    Un long silence s'installa alors que la jeune femme regardait la salle, puis soudain, une question lui vint : 

    «Pourquoi avoir accepté de venir si tu me déteste ?» sa voie était basse, presque chuchotée et plus un regard en sa direction. Mais elle ne lui faisait pas la tête, elle se trouvait juste vidé et ne voyait pas pourquoi le regarder. «Parce que je t'ai assuré que la nourriture était meilleure ? Je n'ai pas ajouté ça pour rien, je suis sur que ça t'a convaincu de me suivre.» aucun énervement ne perçait mais dès à présent, elle voyait en lui un autre homme, plus égoïste, qui se moquait pas mal des autres du moment que ça lui apporterai. Du moins vis-à-vis d'elle. 

      • Jeudi 30 Novembre 2017 à 23:09

        (Oooh, c'est un beau rp que voilà :D)

    187
    Jeudi 30 Novembre 2017 à 23:48

    La jeune femme semblait profondément déçue, de lui, de son comportement, de ses motivations. Elle ne devait probablement pas s'attendre à ce qu'il venait de lui révéler. Mais il était un homme simple, il venait du bas peuple. Là-bas, la moindre petite chose qui sortait du quotidien des paysans devenait le centre des conversations pendant des mois pour les plus cultivés de la communauté (cultivés ? paysans ? ok, faut vraiment que j'arrête xD). Et alors quand il s'agissait d'une tentative d'assassinat, ça marquait les esprits de tout le monde pendant un long moment. Bien sûr, Artemis savait pertinemment que si Elesya avait vraiment voulu le tuer, elle l'aurait fait sans problème. Rien que d'y penser, cela lui provoquait des frissons dans l'intégralité du dos. Mais il avait été élevé avec cette simplicité d'esprit qui faisait que le moindre évènement était rapidement exagéré alors qu'il n'y avait aucune raison de le faire. Et c'est donc tout naturellement qu'il gardera une trace de cette rencontre à jamais gravée dans sa mémoire.

    Le garçon prit à nouveau son verre et le termina d'une traite. Il fit signe à un serveur de lui remettre de l'eau. Puis n'osant pas briser le silence, il se cacha derrière ses cheveux. Ils lui constituaient une barrière naturelle, un endroit dans lequel se réfugier quand il ne se sentait pas à son aise. C'est finalement son interlocutrice qui s'aventura à poser une autre question.

    - Je ne te déteste pas.

    Il trouvait cela important de le verbaliser, se disant que cela aurait plus d'impact que de simples pensées. 

    - Mais pourquoi... moi ?

    Bien évidemment, il n'allait pas se plaindre de sa nouvelle condition. Il avait de l'argent, de la nourriture et un foyer, c'était ce qui l'intéressait le plus et l'avait poussé à accepter. Mais pourquoi là jeune femme s'était-elle acharnée pour qu'il rejoigne leurs rangs alors qu'elle ne le connaissait pas et qu'il n'avait clairement pas l'étoffe d'un espion ?

    188
    Vendredi 1er Décembre 2017 à 06:51

    (Merci, toi aussi, on a doublé de volume d'un coup ^^) 

    Elle resta muette un petit instant, le temps de la réflexion puis répondit : 

    «Car j'ai fait la ville avant de trouver quelqu'un qui paraissait bien. J'ai fait le même procédé mais quand il y avait un truc qui clochait, j'abandonnais et j'allais chercher quelqu'un d'autre. Je vous ai observé longtemps avant de passer au teste. Puis, c'est tombé sur toi. Tu sais te défendre, tu sais être réfléchi, être discret...» elle marqua une pause et but un peu d'eau avant d'ajouter «Et on avait besoin d'un psychique. Du moins c'était les exigences.» 

     

    Assise, les jambes croisées, Elesya pensait en même temps de parler, ce qui lui donnait un air absent mais elle se remettait petit à petit de ce qu'il venait de lui faire comprendre. de toute façon, tu t'en moque. Laisse le bien la où il est, tu as remplis ta condition, c'est ton travail, et s'est le travail qui passe avant toute amitié. Elle en était venue à cette conclusion mais quelque fois, elle regrettait son choix de ses quatres ans car en regardant bien, elle n'avait aucune vie sociale. Personne à qui parler, juste discuter, la confidence sur les manques et les peurs était à bannir, ainsi qu'une simple main sur son bras, rien d'autre. Un réconfort. Un calin. Elle en manquait terriblement. Ça remonte à quand mon dernier calin ? 15 ans. Quand je suis partie de la maison. Un calin de ma mère et de mon père. 15 ans... ça faisait loin. Alors bien qu'elle soit en contact perpétuel, Elesya se sentait seule. 

    Mais elle aimait trop son metier pour y renoncer. En y restant, elle renonçait à sa vie sociale. C'était le pacte. 

    189
    Samedi 2 Décembre 2017 à 12:51

    (C'est cool, ça fait travailler un peu ^-^)

    Artemis sortit un peu de la cachette de ses cheveux, tout comme le ferait une souris de son trou. Il s'empara à nouveau de son verre et le fit doucement tourner entre ses doigts pour s'occuper les mains tout en prêtant une oreille attentive à Elesya. S'il avait bien compris, il avait été sélectionné parce qu'il leur fallait absolument un psychique et qu'il savait un minimum de défendre contre un potentiel agresseur. C'était tombé sur lui un peu par hasard, la jeune femme avait eu de la chance, tout simplement. Mais un autre aurait pu aisément prendre sa place si l'espionne l'avait débusqué avant avec son rapace. D'ailleurs, cela faisait longtemps qu'il n'avait pas vu le bel oiseau... Qu'est-ce qu'il avait bien pu devenir, l'animal ? S'il appartenait à Elesya, il aurait dû le voir récemment. Et puis ç'aurait été pratique qu'il vienne avec eux à Sombreval même s'il était facilement reconnaissable. 

    Curieux de savoir ce qui était advenu de la noble bête, le jeune homme voulut lui poser la question mentalement. Seulement, lorsqu'il pénétra dans sa tête, il surprit ses pensées et se retira presque instantanément. Troublé et le regard dans le vide, il avait arrêté de jouer avec son verre, faisant régner un silence pesant. Ce qu'il avait ressenti à travers Elesya, cette immense solitude, ce besoin d'affection et d'amour, cette déception, ces regrets, cela le perturbait. Il était gêné d'avoir pris connaissance de quelque chose qui ne lui appartenait pas, il comprenait un peu mieux l'espionne et pourquoi est-ce qu'elle cherchait à tout prix à savoir ce qu'il clochait dans leur relation. Artemis en vint même à éprouver de la pitié pour la jeune femme, il n'imaginait pas à quel point elle pouvait se sentir mal. Cela lui coupa l'appétit.

    190
    Dimanche 3 Décembre 2017 à 00:31

    A ce moment là, les plats arrivèrent. Disposés avec soin, le serveur reparti pour les laisser manger. 

    Elesya prit sa fourchette et piqua dans les pâtes, automatisme. Mais elle n'avait plus faim. 

    La jeune femme n'avait pas eu le temps de se rendre compte de la présence psychique d'un centième de seconde et restait à penser. Arrête. Profite. elle se força donc à sourire et changea volontairement de sujet. Car il y a bien une chose qu'elle détestait, c'était les personnes qui simpitoyait (je sais pas comment ça s'écrit...) sur leurs sort, serait bête de le faire ! 

    «Que comptes-tu faire après ?» demanda t-elle alors avant de manger une cuillerée du plat et revenir s'enfoncer dans le dossier de sa chaise. 

    La question était vraiment sans arrière pensées, juste pour couper ce silence gênant. 

    191
    Dimanche 3 Décembre 2017 à 10:20
    (S'apitoyaient, du verbe s'apitoyer ! )
    192
    Dimanche 3 Décembre 2017 à 10:40

    (Merci !)

    193
    Dimanche 10 Décembre 2017 à 11:23

    (Panetonne ?)

    194
    Mercredi 20 Décembre 2017 à 16:37

    Letton marchait, patiemment sans savoir que faire. Il devait voler un truc mais quoi... Son ventre gargouilla. La ferme. J'ai pas faim. rala t-il après son estomac mais il ne pouvait l'ignorer et un peu d'activité ne lui ferait pas de mal. Comme le bon poisson qu'était en train de payer une femme chez un marchant. 

    "Merci bonne journée ! remercia celle-ci 

    -Au plaisir de vous revoir." répondit Alex en lui adressant un signe de salut. 

    La femme tourna les tallons pour se fondre dans la masse de marchant mais Letton avait sa cible, cette fois. Il fouilla dans sa poche, heureusement, il avait des "cartes de secours". C'est ainsi qu'il les appelait en cas de poursuite. 

    Il s'approcha donc jusqu'à être à ses côtés et fit mine d'être bousculé tellement il y avait de monde. Il percuta donc la femme qui se défendit avec un "héé !!". Comme on dit, contacte pour contacte, autant en faire un vrai. Dans la bousculade contrôlée, Letton fourra sa main dans son panier et prit aveuglement un poignée. Heureusement pour lui, le gros poisson en faisait parti, ainsi qu'un simple bijou sans vraiment de valeur... 

    La suite vint très vite, il focalisa la femme sur son visage en la fixant de ses yeux gris. De sa main libre qu'il posa sur son épaule pour la stabilisé, il se fit passer pour un homme bon :

    "Navré, navré, vraiment. Tout vas bien ? rien de casser ? Très bien. Encore désolé. Aller, ça va." et sans qu'elle n'ai le temps de se remettre les esprits en ordres ni de répondre. Il parti comme si de rien était en cachant le poisson en fonction de sa position. 

    Il rentra donc chez lui afin de le faire cuir. 

    195
    Samedi 6 Janvier à 00:45

    (Désolée pour l'immense retard Fidaè, j'espère que tu ne m'en veux pas trop >.<)

    Artemis fixait silencieusement son plat, ne sachant que faire. Certes, il était composé avec soin et était très appétissant, mais son appétit était coupé. S'il mangeait, il était presque sûr de le vomir plus tard car son estomac refuserait cette nourriture non désirée. Mais s'il ne faisait pas un effort, il passerait pour quelqu'un de très impoli auprès d'Elesya et le cuisinier serait déçu en apprenant qu'il n'avait pas touché au fruit de son travail. Déjà qu'il avait très probablement dû descendre vertigineusement dans l'estime de la jeune femme en lui avouant sa façon de penser, il n'allait pas aggraver son cas jouant les difficiles. Il prit alors courageusement sa fourchette, la piqua dans son assiette et, tremblant légèrement, la porta à sa bouche. Ce n'était pas mauvais, mais il devait vraiment se forcer pour manger tout en essayant de paraître naturel et décontracté.

    Elesya mit une nouvelle fois un terme au silence qui s'intercalait entre les deux espions. Elle n'avait pas l'air d'apprécier cette sensation pesante qu'est le silence entre deux personnes qui ne se connaissent pas tant que ça. Elle n'était pas aidée avec Artemis qui parlait peu et qui lui, au contraire, aimait bien ça, le silence. Même si quelquefois, il devait l'avouer, le silence pouvait être gênant et frustrant.

    - Je ne sais pas, dit-il en haussant les épaules, me promener peut-être. Et toi ?

    196
    Samedi 6 Janvier à 08:45

    - Rentrer. Sûrement. Il faut que je vérifie un truc et je dois m'occuper de mon oiseau, ça fait longtemps, je n'ai pas osé l'emmener...

    Répondit-elle en posant son regard gris-bleu sans trop d'expression. Comme si ce qu'elle allait faire était le quotidien, la monotonie de son travail lorsqu'elle n'avait aucune mission. L'occupation dans l'attente. 

    Mais en réalité, elle voulait se défouler un coup sûr l'entraîneur espion, se bagarrer gentiment ne faisait pas de mal, revoir ce qui n'allait pas mais le plus point était le fait de vouloir se défouler. 

    Comme trahissant sa pensée, son regard parcouru la salle à la recherche d'un homme bourrue qui aurait le point facile. Mais quelle honte de penser ça, ce sont les hommes des tavernes qui réfléchissaient ainsi ! Pas une gentille bonne femme toute fine à la peau claire et pas encore pleine de cicatrice comme les possible mercenaires. 

    Toujours honteuse, elle resta fixer sur un homme qui répondait plus ou moins aux critères de bagarreur. À regret, elle détourna le regard sur son assiette. L'entraineur le remplacera très bien. 

    La jeune femme remarqua que maintenant qu'Artemis lui avait parler. Pas par la pensée, non, avec des vrais mots. Une, voir deux phrases. Elle le regarda à nouveau, un fin sourire sur le visage, tout petit, tout discret, puis mangea à nouveau en regardant le vide. 

    197
    Mercredi 10 Janvier à 22:01

    Elesya lui avait souri pour une raison qui lui était obscure. C'était drôle ce qu'il avait dit ? C'était parce qu'il butait sur les mots ? Parce qu'il parlait d'une manière tout sauf naturelle ? Ou alors c'était juste par sympathie ? Peu importe après tout, cela ne le préoccupait pas grandement. Il se concentrait plutôt sur le fait de ne pas régurgiter son repas en mangeant que sur le fait de savoir ce que pouvait bien penser la jeune femme de lui.

    - Il va bien... ton oiseau ?

    L'espion aux cheveux ébènes eu bien vite fini son assiette. Plus vite c'était fini, moins il avait à supporter l'odeur et la vue de la nourriture, même si elle n'était pas mauvaise du tout. Il se sentait mieux, plus détendu, quoiqu'il devait quand même veiller à ne pas avoir de possibles remontées gastriques. Il recommanda de l'eau pour se nettoyer un minimum l'estomac et dès qu'il eut son verre, il le finit d'une traite. Cela lui fit du bien, Artemis se recula dans sa chaise pour être plus confortable. Il suivit des yeux ceux de la jeune femme, elle semblait chercher quelqu'un. Peut-être une connaissance ? Ou bien un criminel qu'ils devaient attraper ? Intrigué, il lui demanda par pensée ce qu'elle recherchait et s'il devait se tenir prêt en cas de bagarre.

    198
    Jeudi 11 Janvier à 07:01

    "oh oui il va bien. Je le laisser aller où il veut quand je m'en occupe pas, des fois je le vois voler au dessus de la ville. Mais il sait revenir quand il a faim. Un peu comme un chat." 

    En reposant le regard sur lui, elle comprit qu'il lui parlait à nouveau mentalement et écouta :

    "Oh, non,non. T'en fais pas. Il n'y a rien" répondit-elle calmement en finissant également son assiette, qu'elle avait pas mal apprécié. 

    199
    Vendredi 19 Janvier à 20:40

    Alex état assit son toi, face à la mer. Il fixait l'horizon la tête vide. Il était chez lui, depuis sa naissance, mais il se sentait si loin de là où il était bien. 

    Sa tête se tourna vers les terres. Il observa de la même manière envieuse le loin. Puis, rongé entre deux possibilités, il passa ses mains dans ses cheveux, la tête dans les genoux. Et si... Et si... De toute façon, il n'avait rien à perdre ici. À par laisser tomber sa Sensation de solitude et de poids mort. Comme si on n'avait pas besoin de lui ici. de toute façon. Je suis libre. Libre de faire ce que bon me semble. se dit-il en bon adolescent inconscient et immature. Comme dans les cieux, quand il volait. Comme quand il s'enfuyait, chassait, allumait le feu pour voir les yeux d'Ester pétiller devant les flammes dansantes et rechauffantes du feu. 

    C'est ainsi qu'il se leva, rassembla ses poissons destinés à être vendu dans le baluchon. Le jeune homme vérifia qu'il lui restait ses deux pierres bonnes pour allumer le feu, l'argent récolté ses derniers jours. Il y en avait très peu, juste assez pour tenir trois petits repas, grand maximum. Mais ça n'allait pas l'arrêter comme ça ! Il était bien parti sur le pouce en suivant Ester, ça s'était.... Bien passé... Dans l'ensemble. Mais la fin ne lui convenait pas. 

    Il se transforma donc après quelques vérifications, Chopa son petit sac par les serres et s'envola direction Doresable. 

     

    200
    Vendredi 19 Janvier à 22:00

    Alek se baladais l'esprit libre tout en regardant à droite et à gauche pour voler deux trois bricole cela fesais plusieurs mois qu'il n'était pas retourné dans ça ville natal. Il avait l'intention de redevenir le mystérieux voler des bijoux mais aussi... de cœurs 

    201
    Samedi 20 Janvier à 10:22

    Leya se baladait dans le coin aussi. Enfin, elle était assise au bord, les pieds balans. Elle repensait à cette folle aventure avec Ester et Alex. Que c'était extra !

    (Plume, pardon, pardon pardon mais j'ai oublié quelque chose avant de faire partir Alex, on peut caser les prochains RPs ici avant que Alex parte ? Le temps qu'il vienne la prendre...) 

    202
    Samedi 20 Janvier à 10:23
    (Oui, vas-y. Il n'a encore rencontré personne, alors ça va ;) )
    203
    Samedi 20 Janvier à 10:29

    (ouf, merci) 

    204
    Samedi 20 Janvier à 22:06

    Alek vit cette jeune damoiselle et se mis en tête d'en récupérer quelques pièces 

    Il s'assit à un mètre d'elle 

    205
    Samedi 20 Janvier à 22:24

    Mauvaise pioche pour le voleur. 

    Leya,  fille honteusement albinos mais belle fouine, aussi  pauvre que sa peau est blanche,  seule sa cape pouvais rapporté  un peu et les quelques petites pièces.  

    De même qu'elle est loin de pouvoir s'appeler demoiselle...  

    Elle le vit s'assoir non loin mais tient a ne pas qu'il voit ses yeux rouge sang.  Mais elle ne s'en souci pas pour le moment.  Elle remarqua également un grand,  grand aigle s'envoler d'un toit.  Un aigle démesurément grand.  Pas de doute,  c'était Alex.  Qui se mit a voleter au dessus du port,  apparement a la rechercher de quelque chose de sa vue persante animal.  

    En effet,  Alex cherchait bien quelque chose.  C'était elle.  Car son but était d'aller retrouver Ester,  alors autant prendre la très bonne amie avec.  

    206
    Dimanche 21 Janvier à 07:48

    Alek regarda la jeune fille et ne vis rien d'intéressant à dérobé... Déçu il allait partir quand il remarqua la peau blanche de celle ci, jamais il n'avait vu une peau de cet pureté, elle semblait être de la neige comme dans les comte que feux ça mère lui raconté cela lui fait faire un trou en enfance les lieux dans le vague 

    207
    Dimanche 21 Janvier à 09:41

    Le grand aigle tourna au dessus d'eux avant de venir se poser aux côtés  de la jeune fille.  Il était aussi grand qu'elle.  Puis,  le fabuleux  oiseau se transforma en simple jeune homme brun tatoue au visage,  tout aussi pauvre que la jeune fille avec sa cape rafistolée,  heureusement discrètement  et bien fait par une autre jeune fille,  a présent morte de faim (voilà,  comme ça tu sais Plume,  je donne la raison)  

    -Salut Alex.  Salua Leya 

    -Leya,  je vais me rendre a Montdesbrumes.  Je veux revoir Ester.  

    -Pauvre coeur perdu ! 

    -tu veux venir ? Nos aventure a 3 me manque...  

    -Oh oui alors !! 

    Elle se leva rapidement,  faisant tomber sa capuche.  Elle regarda Alek très légèrement avant de se transformer en petite fouine blanche.  Alex sauta en l'air en se transformant avant de revenir se pauser en dépliant un bous de tissu.  Leya s'y installa avant de laisser Alex rabattre le tissus en un baluchon confortable.  Comme il pouvait avec son bec et ses serres.  Puis,  il s'envola direction le fleuve et Doresable

    208
    Dimanche 21 Janvier à 12:06

    (C'est bon : j'ai un peu tardé, mais j'ai enfin terminé mon personnage pour tenir compagnie à Letton.)

    209
    Dimanche 21 Janvier à 12:16

    (ouiii moi je suis en train de faire la barbare, l'esclavagiste et après je ferais sa sœur qui habitera surement ici.) 

    210
    Dimanche 21 Janvier à 12:21

    (Tu es pleine d'inspiration dis moi ! Moi j'ai encore à terminer sur Aurorès mon personnage à Havreblanc... Je crois que je vais bien l'aimer, mais j'ai encore tiré mon image d'un jeu de société sarcastic)

    211
    Dimanche 21 Janvier à 12:23

    (haha sarcastic moi il faudrait que je peuple un peu ton autre RPG aussi ^^) 

    212
    Dimanche 21 Janvier à 12:23

    (D'ailleurs... je suis entrain de me demander... Tu attends une réponse de moi là-bas ?)

    213
    Dimanche 21 Janvier à 12:36

    (je sais pas.. Je vais aller voir) 

    214
    Lundi 22 Janvier à 07:15

    L'Edenté (c'est ainsi que tout le monde l'appelait désormais) se tenait assis, adossé à une des bâtisses qui bordait le port.

    Il venait souvent mendier ici : l'odeur de mer et de poisson faisandé lui rappelait les temps où il avait encore de quoi se payer une tournée à la taverne du coin.

    Silentieux comme toujours, sa petite écuelle de fer posée devant lui, il laissait passer le temps en regardant passer les marins. Il lui semblait loin, ce temps ou il se battait pour chercher un nouveau poste. Maintenant, il aurait beau supplier, personne ne voudrait du "vieux" rat d’égout sans dents. Mais il ne s'en plaignait pas. Pas vraiment. Cette vie en valait bien une autre si on y réfléchissait.

    215
    Lundi 22 Janvier à 17:37

    Dans le tournant de la rue a côté,  une silhouette sombre et toute aussi discrète était tranquillement  posée, l'épaule contre le mur.  

    Letton aurait adoré  s'amuser les doigts en faisant passer l'lectricité en lui d'un doigt a l'autre avec le doux crépitement qui s'en échappait a chaque fois.  

    Un homme le bouscula sur le côté et tourna légèrement la tête comme pour s'assurer de sa réaction.  

    Le jeune voleur fut profondément énervé,  rien que pour ca. Il se dit de laisser passer sans rien dire pour éviter de ne plus pouvoir se contrôler mais un doute s'insinua en lui, en temps que bon voleur,  il connaissait les combines...  En froncant les sourcils,  il fourra sa main dans sa poche et constata que le bijou qu'il comptait vendre avait disparu.  Décider a le récupérer, il suivit l'homme en rabattant sa capuche noire.  Pas question le laisser passer ça,  il y tenait a l'argent que lui donnera ce collier.  Heureusement,  il ne l'avait pas perdu de vu et le rattrapa bien vite.  Le prenant pas le col,  il le stoppa net,  l'obligeant a le retourner. 

    Cet homme avait une salle tête de fripon,  le genre moqueur qui se croit le roi du monde. 

    -qu'est t'as ? Lui dit agressivement l'homme.  

    -Mon collier.  Ordonna simplement Letton en se contenant. 

    -lui ? Ahah ! Viens le chercher.  

    Heureusement pour le fripon,  seul le poings de Letton parti,  le frappant dans la mâchoire.  Sa tête partie de côté et ne chercha pas plus,  l'homme lui sauta dessus pour se venger. Les poings partirent.  

    Letton se défendit le visage et envoya son genoux puis lui prit la tête pour envoyer le meme genoux dans le nez (j'adore ca).  L'homme le chargea en le renversant en arrière.  Letton se retrouva sous lui et se prit plusieurs coups.  

    Il lui en fallait trop peu,  d'un geste incontrolé,  ses deux mains se posèrent sur le torse de son adversaire et le corps se mit a vibrer,  prit de compultions. Ses yeux se retournèrent dans leur orbite.  Ceux de l'assassin devinrent bleus électrique.  

    Puis,  il lâcha et l'homme devenu une grosse masse s'effondra,  poussé  sur le côté. 

    Honteux,  Letton récupéra  son collier,  rabattit sa capuche tombée lors du cour affrontement,  et parti en laissant le corps là  où  il était. 

    Le jeune homme passa a côté  de l'edenté pour repartir 

    216
    Lundi 22 Janvier à 23:05

    Le mendiant n'avait rien raté de la scène. Il n'assistait pas à sa première bagarre de rue, ni même à son premier assassinat, mais il était rare que les empoignades dégénèrent sur la magie, surtout dans une zone aussi fréquentée de la ville. Sans doute trop visible ? Il n'en savait rien, et n'avait jamais cherché à savoir. En tout cas, le gars qui venait de récupérer (ou de voler tout court ?) son bien se débrouillait très bien... pour tuer les gens.

    Certains disent que c'est important de savoir se battre pour survivre dans la rue. C'était faux. Bien sûr, c'est un atout, mais ça ne fait pas tout. Il avoir de la chance, connaître les meilleurs coins, et savoir rester hors des ennuis... Or, cet homme en noir paraissait tout sauf une fréquentation louable.

    L'édenté le regarda passer sans rien dire, curieux malgré tout. Chaque homme ici avait son histoire. Ses motivations. Pas besoin d'avoir de maison pour avoir une identité. Pas besoin d'avoir de richesse pour pour avoir ses vertus. Pas même besoin de famille pour avoir une histoire.

    217
    Mardi 23 Janvier à 06:43

    (Crotte,  je l'ai fais partir du coup...  Vite trouve quelque chose Fidaè....bon,  j'ai plus le temps là mais je vais réfléchir)  

    218
    Mardi 23 Janvier à 22:00

    (Pas d'affolement ! Le mendiant peut se retrouver n'importe où dans la ville, il suffira de faire un peu plus tard... )

    219
    Mercredi 24 Janvier à 07:34

    (ouf... Par ce que la je ne trouvais rien...) 

    220
    Samedi 10 Février à 18:24

    (Tu veux reprendre quelque part ? Je te laisse choisir...

    Ah, et ce serait bien si vous pouviez terminer un jour cette discussion entre espions à la taverne : Videte ne manquera pas de boulot pour eux.)

    221
    Samedi 10 Février à 19:08

    Ouais... 

    J'attends que ça !! Attends, je vais faire ce que je comptais faire...) 

     

    Quand le tout fut payé, Elesya se leva, avec un petit sourire. 

    -Bon, je vais y aller. 

    Sur ce, elle lui adressa un signe de tête et le planta la. C'est qu'elle avait trouvé le repas bien long, dans ce silence et il lui tardait de retrouver la salle d'entraînement. 

    En sortant, un zefire balaya ses cheveux sur le cote et emmena le bas de la robe légère, qui se plaqua sur sa jambe droite. Sans attendre, elle prit sur la droite pour remonter à la citadelle. 

    (Voilà !)

    222
    Samedi 10 Février à 19:55

    (Génial ! Tu ne va pas être déçue wink2)

    223
    Samedi 10 Février à 23:19

    (Argh, je me sens tellement cruche d'avoir encore oublié de répondre et d'avoir retardé le rp, pardon pardon pardon, il faudrait vraiment que je remédie à ça ._.)

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :