• Petit bestiaire d'Ethanor

    Quelques créatures d'Ethanor et de Tamarie parmi les plus surprenantes... Classées par ordre alphabétique.

     

    ~Basilic ~

    Classe : Reptilia/Aves ?

    Ordre : Draconnis

    Famille : Basilicus

    Sous-famille : Basilicus Saxa

    Description : Le basilic des roches (basilicus saxa) est la seule forme de basilic connue à ce jour. Les scientifiques Tamariens hésitent toujours dans la classe où il devrait se classer : oiseau ou reptile ? Il possède une tête très ressemblante à celle d'un coq, et une morphologie identique à celle des oiseaux. Cependant, pas une seule plume sur ce volatile, mais des écailles et des ailes à membranes comme décrites précédemment sur les dragons.

    Caractéristiques : Le basilic des roche est sans doute une des plus dangereuses créatures qu'un voyageur puisse avoir la malchance de rencontrer. Cet animal troglodyte possède une maitrise de la magie particulièrement pointue, capable de pétrifier le moindre muscle de la proie qui ose croiser son regard (On dit souvent que le regard est la fenêtre de l'âme : en réalité, ce dicton vient du fait que les psychiques ont toujours plus de facilité à s'insinuer dans l'esprit d'une personne dont il croise le regard, car ils permette d'en apprendre facilement et rapidement sur la personne. Et le don du basilic est un dérivé du psychisme.). En quelques minutes, cet arrêt total de toute l'activité physique (y comprit cardiaque et respiratoire) cause la mort de la pauvre proie du basilic.

    Il construit ses nids dans les falaises rocheuses du désert de Tamarie, et cette région est généralement évitée des voyageurs. Il peut étendre sa zone de chasse sur des dizaines de kilomètres autour de son nid, mais il déteste déménager, car le basilic, comme beaucoup d'animaux, craint l'inconnu.

    Analyse des créatures fantastiques qui peuplent les mythes et légendes que ce soit à travers la littérature, les contes, ou la culture populaire.

     

     

    ~ Dragons ~

    Super-classe : Exapoda

    Classe : Reptilia

    Ordre : Draconnis

    Espèces (connues à ce jour) : Draco petram, draco ignis

    Description : Les dragons sont des créatures imposantes par nature (entre 1m60 et 2m80 au garrot pour les individus adultes, avec plus de 5m d'envergure). Couverts d'écaille à l'instar des autres reptiles, ils possèdent cependant de larges ailes membranées comparables à celles des chauves-souris. On connait aujourd'hui un panel très large de formes et de couleurs parmi les deux espèces connues.

    Caractéristiques : Les dragons sont des créatures plutôt solitaires qui vivent au maximum en couple. On leur connait une affinité à la magie semblable aux élémentaires de feu, mais avec une puissance et une impulsivité impressionnante. On recense aujourd'hui deux espèces de dragons :

    - Les dragons de roche (draco petram) vivants généralement dans les hautes montagnes et les falaises. Les plus répandus à Ethanor, avec des couleurs très variables et un régime alimentaire exclusivement carnivore. Ceux-ci sont connus pour rester des années sur le même territoire, et faire preuve d'une grande fidélité avec leur partenaire.

    - Les dragons de feu (drago ignis). Leur magie n'est pas plus développé que les dragons de roche, mais on les nomme ainsi car les premiers spécimens observés nichaient à même un volcan. En effet, ils apprécient beaucoup la chaleur et resterons toujours dans des régions aux températures élevées. C'est pourquoi on en croise très peu à Ethanor. Plus nomades, ceux-ci peuvent changer régulièrement de territoire si le précédent venait à manquer de nourriture. Principalement carnivore, il peut jeter son dévolu sur certaines plantes grasses en cas de pénurie de proie. Les teintes de leurs écailles tirent souvent sur le rouge-orangé, voire le jaune-brun pour certains individus.Madcat's favorite Art

    Les dragons sont surtout dangereux parce qu'ils n'ont pas peur des humains. Ils peuvent d'attaquer aux fermes, aux villages, au bétail sans hésitation. Heureusement, ils vivent généralement dans des régions plutôt hostiles comme montagnes ou volcans, là où l'activité humaine est très réduite.

     

    ~ Griffons ~

    Super-classe : Exapoda

    Classe : Aves

    Ordre : Gryphem

    Espèces : Communis gryphem, fructus griphem

    Description générale : L'ordre des gryphem regroupe les animaux qui, comme les dragons, possèdent six membres (deux ailes et quatre pattes) mais présentes des caractéristiques d'oiseaux et non de reptiles. On compte plusieurs familles, dont :

    - Les griffons communs (communis gryphem) possèdent un têtes, des pattes avants et des ailes d'oiseaux de proie, et des pattes arrières et une queue de félin (ainsi que, généralement, une paire d'oreilles externes). Ils vivent en plaines ou en montagnes et se nourrissent de gros rongeurs (lapins, marmottes, castors..) ou de petits mammifères (chèvres, poulains, jeunes humains...). Ils utilisent pour la chasse une forme de la magie assez proche du psychisme, et incite ainsi leur proies à foncer dans leurs griffes, ou bien à s'arrêter sur place... Résister au pouvoir d'un griffon en étant psychique est difficile. Le faire sans être psychique relève de l'impossible.

    - Les griffons mineurs (fructus gryphem). Eux aussi apparentés aux oiseaux, ils sont cependant de moindre taille (1m au garrot maximum) et plutôt granivores, frugivores, voire omnivore à l'occasion, mais ne chassent pas. Ils ne possèdent pas le dons des griffons commun qui vise à immobiliser leurs proies, mais peuvent protéger leur propre esprit ou repérer les prédateurs à proximité via la magie. Ils vivent généralement dans les bois ou les endroit couverts où ils peuvent trouver facilement abris et nourriture. Il existe une grande diversité de sous-espèces entrant dans la catégorie des griffons mineurs.

    Cockatiel Gryphon by CharReed.deviantart.com on @deviantART

     

     

    ~ Hydres ~

    Classe : Reptilia

    Ordre : Draconnis

    Famille : Ceterum

    Espèces : Ceterum paludes, ceterum lacus

    Description : La famille des hydre regroupe tout les reptiles possédants trois têtes. Il s'avère que ceux-ci se trouvent généralement dans les régions chaudes et humides. On en connait à ce jours plusieurs espèces, dont :

    - L'hydre des tourbières (ceterum paludes). Pas plus gros qu'un poulet, l'hydre des tourbières peut toutefois s'avérer particulièrement dangereux. Le crochet de sa queue est venimeux : une seule piqure est capable de tuer un homme adulte en moins d'une heure.

    Comme son nom l'indique, le milieu de prédilection de cette créature endémique de l'île volcanique est la zone de tourbières s'étant formée dans les anciens cratères du volcan (désormais éteints, et situés dans la zone protégée des coulées de lave). Moins impressionnant que son cousin des lacs, il n'en est pas moins mortel.

    Hydre serpente moyenne

    - L'hydre des lacs (ceterum lacus). Beaucoup plus gros que son cousin l'hydre des tourbières, l'hydre des lacs peut mesurer jusqu'à 1m80 au garrot (la taille la plus commune étant plus proche des 1m20). Son corps de reptile est toujours très allongé et la puissance de ses muscles caudaux pourraient lui permettre d'étouffer un homme sans difficulté. Contrairement à l'hydre des tourbière, sa queue est dépourvue de crochet, et sa morsure n'est pas mortelle (seulement paralysante le temps d'être dévoré).

    Malgré son nom trompeur, l'hydre des lacs ne sait pas nager en eaux profondes. Il préfère les sous-bois humides de la forêt tropicale, ou, à la limite, les marais.

    Venez adopter une Hydre sur notre site !! https://refuge-d-erard.fr/adopter-une-hydre/

     

    ~ Licorne ~

    Classe : Mammalia

    Famille : Equidae

    Espèce : Unicornis

    Description : La licorne ressemble globalement à une cheval, avec quelques allures caprines (notamment ses sabots doubles). Impossible de la confondre avec son pelage invariablement blanc argenté et sa corne unique et imposante.

    Caractéristiques : La licorne vit en général loin des hommes dans des régions sauvages et reculées. La magie qu'elle utilise et différente de toutes celles que l'homme maitrise, et elle revêt de la guérison. Une licorne peut réparer des chaires blessées, soigner la plupart des maladie, annihiler un poison ou même faire pousser une plante. Longtemps chassée pour sa corne (on pensait alors qu'elle permettait de récupérer ses pouvoirs incroyables, on sait aujourd'hui que c'est faux), elle est à présent extrêmement rare.

    2016/03/26 Unicorn - Michael Hague

     

     

    ~ Loups masqués ~

    Classe : Mammalia

    Famille : Canidae

    Espèce : Personna Lupus

    Description : Un peu plus imposants que leurs congénères communs, les loups masqués possèdent tous un pelage blanc immaculé, avec autour des yeux une sorte de masque rouge auquel ils doivent leur nom. Un autre trait rouge parcourt leur colonne jusqu'à la pointe de la queue.

    Caractéristiques : Comme tout loup qui se respecte, les loups masqués vivent en meutes. Espèce endémique de Brumécorce, ils sont particulièrement adroit pour chasser dans les bois. En groupes, ils peuvent s'en prendre à des proies plutôt imposantes comme des cerfs ou des sangliers. Ils ont développer ce qu'on pourrait appeler un "esprit de meute" qui les maintient liés par une magie assez semblable au psychisme. Les alphas sont généralement au cœur de ce lien.

     

     

    ~ Phénix ~

    Classe : Aves

    Ordre : Galliformes

    Famille : Phasanidae

    Espèce : Ignea phoenix

    Description : Le phénix de feu (Ignea phoneix) se nomme ainsi pour son plumage aux couleurs flamboyante et pour sa longue queue particulièrement rutilante chez les mâles. Un adulte mesure en moyenne 80 cm de haut pour 1m70 d'envergure.

    Caractéristiques : Non. Le phénix n'est pas continuellement et naturellement un oiseau de feu. Le seul moment où son plumage sera incandescent est celui de sa mort : il va lui-même par l’intermédiaire de la magie se brûler vif tant qu'il lui restera assez de forces, et finir réduit en cendres. D'après nos chercheurs psychiques, cette étape de leur vie peut-être particulièrement douloureuse, mais le jeu en vaut la chandelle : dans un intervalle de quelques heures, un nouvel oeuf va se former à partir des cendres de l'ancien corps et un nouveau phénix naitra. Ou plutôt : le même phénix renaîtra. Toujours d'après les chercheurs psychiques, le nouvel individu né des cendres aura conservé tout les souvenirs du précédent, par un moyen qui nous est toujours inconnu.

    Pourquoi donc est-il si rare et précieux ? Un couple de phénix ne pondra qu'un seul œuf au cour d'une vie (= entre deux régénérescences), et un phénix dévoré par un prédateur ne peut renaître. Et que les dragons auraient apparemment trouvé ces volatiles colorés fort à leur goût.

    Le phénix à l'état naturel vit exclusivement en Tamarie où dans les îles chaudes du sud. Il ne s'adapte pas au climat d'Ethanor, sauf en captivité. Il est omnivore avec des préférences pour les fruits, graines, et petits oiseaux.

    Sous-espèce présente en Ethanor : Le phénix crêté (phoenix cristatus). Plus petit que son équivalent de Tamarie, plus terne dans son plumage, il en reste un oiseau de grande beauté. (Note : ceux-ci n'ont pas la capacité d'auto-combustion et de régénérescence de leur équivalent Tamarien. Pour la parade nuptial, les mâles ont cependant la capacité d'enflammer les plumes de leur queue pour séduire les femelles.)

    As

     

    ~ Tigre des prairies ~

    Classe : Mammalia

    Famille : Felidae

    Genre : Panthera

    Espèce : Fulvi tigris

    Description : Un fauve de très grande taille (près de 1m70 au garrot pour les adultes) au pelage pouvant aller du roux vif au brun terne. Ses canines impressionnantes ne sont pas aussi imposantes que celles des fameux tigres à dents de sabres, mais plus que la plupart des félins. Leur musculature puissante et leurs pattes griffues font d'eux de redoutables adversaires.

    Smilodon populator and Cubs by Leogon.deviantart.com on @DeviantArt

    Caractéristiques : Les tigres des prairies, comme leur nom l'indique, vivent principalement dans les vastes plaines herbeuses. Il n'est pas rare d'en croiser en voyageant notamment dans la région de Herbedrue. Chasseur solitaire, il ne cherche la compagnie qu'à la période de reproduction. Exclusivement carnivore, il peut s'attaquer à tout ce qu'il considère comme plus faible que lui. C'est-à-dire la majorité des animaux terrestres. Il est bon de noter que ce grand fauve n'a aucune affinité avec la magie.

    Saber-toothed tiger by Azany ----- Yummy

     

    ~ Troll ~

    Classe : Mamalia

    Ordre : Primates

    Famille : Hominidae

    Espèce : Homo Troglodytarum

    Description : Les trolls sont des créatures bipèdes de deux à trois mètres de haut, avec une puissante musculature. Apparenté à l'homme, il n'est toutefois pas comparable d'un aspect physique.

    Caractéristiques : Ils vivent principalement dans les montagnes, plutôt solitaires. Bien que peu enclins à la civilisation, ils ont une forme d'intelligence : leur propre langage, des armes primitives de bois, de pierre ou d'os pour la chasse... de nombreux chercheur affirment même qu'ils ont leurs propres divinités, du moins leur religion. Le troll peut être très agressif envers quiconque piétinera son territoire, et les produits de sa chasse sont très variés : il mange de tout ce qui est fait de chaire et d'os, sauf du dragon parce qu'ils ont des trop grosses écailles pour être tués. Ils n'ont toutefois aucune affinité avec la magie, et sont assez sensibles au pouvoir des psychiques. Ils disent pouvoir régler ça facilement avec une massue si jamais un mage mage viendrait leur faire des ennuis, et aucun jusque là n'a vraiment eu envie de tenter l'expérience.


  • Commentaires

    1
    Dimanche 28 Octobre à 17:52
    Hum

    C'est les créatures fantastiques basiques

    Les 'les dragons crachent du feu' c'est cliché, ça existe les dragons aquatiques, aériens, ...

    Et la licorne, ugh, tu peux pas développer plus ? Je pense qu'on peut trouver les mêmes descriptions dans pleins d'univers
    2
    Dimanche 28 Octobre à 18:59

    M'en fout ! Il y en a d'autres à venir, j'ai pas fini... Je refait un peu à neuf l'ancien bestiaire, qui était encore pire, mais je ne peux pas contredire ce que j'avais déjà noté. Pour un soucis évident de logique. Idem pour la licorne : comme on a déjà eut des contacts avec l'une d'elle, je devais respecter ce qui a déjà été dit dans le RPG. Je me suis un peu plus défoulé pour le phénix...

    En fait, ici, je m'amuse plutôt à trouver des description "scientifiques" à ces animaux qu'on connait tous plus ou moins.

    3
    Dimanche 28 Octobre à 19:20
    Moi j'ai un univers fantasy, mais l'héroïne ne croit pas en la magie et aux mythes...

    Par ailleurs dans cette univers j'ai créé plusieurs races (demi dieu, druide, réanimé, etc) qui sortent un peu de ce qu'on a l'habitude de voir dans le médiéval fantasy
    4
    Dimanche 28 Octobre à 19:26

    Tu nous fera partager tes fictions un de ses jours ?

    5
    Dimanche 28 Octobre à 19:40

    Quand j'aurai fini de les traduire de l'anglais, oui.

    Je préfère poster pleins de chapitres en un coup, comme ça, on oublie pas rapidement.

    6
    Dimanche 28 Octobre à 19:49

    Ho... -_- Oui, effectivement, ça vaut mieux pour moi. Tu écris naturellement en anglais lors de ton premier jet ?

    7
    Dimanche 28 Octobre à 19:59

    Ce petit bestiaire est intéressant ! J'ai hâte de le voir s'étoffer de plus en plus ^-^

    8
    Dimanche 28 Octobre à 20:01

    J'aime bien avoir des avis variés... sarcastic

    J'ai repris les bases du précédent, mais en changeant un peu la forme. Ce blog n'est plus tout jeune maintenant, je pense qu'il aurait bien besoin d'un petit nettoyage... ho, progressif.

      • Dimanche 28 Octobre à 20:14

        Je ne souviens pas avoir lu l'ancien bestiaire... :/ C'est dingue comme j'oublie énormément de choses, à force je vais commencer à me faire du soucis pour mon cerveau ^-^'

        J'aime bien le fait qu'il y ait plusieurs races pour les griffons ou les phœnix. D'habitude on les imagine que d'une seule façon, là les griffons ne sont pas forcément énormes, les phœnix ne sont pas obligatoirement rouge feu, etc.

        Oui, ne te surmènes pas pour la rénovation du blog, progressivement c'est bien mieux. Comme ça on a pas une avalanche de nouvelles informations qui nous tombe dessus !

      • Dimanche 28 Octobre à 20:17

        Il était là : http://mages-d-ethanor.eklablog.com/petit-bestiaire-d-ethanor-a127955726

        Mais c'est la dernière fois que tu le verras ! Aha !

        Je ne sais pas si ça aura un réel impact sur le jeu, mais je m'amuse un peu. Et qui sait ? Ça pourrait donner des idées...

    9
    Lundi 29 Octobre à 13:03

    Très bien ton nouveau bestiaire !

    10
    Lundi 29 Octobre à 14:51

    Oh c'est super ça ! magnifique ! 

    Je ris, il n'y a pas plus de trois mois, j'avais deux oiseaux de la famille de "ton griffon oiseau de 1m au garrot" Il s'appelait Ose (comme le magicien d'ose) Exactement le même ! (je vais pas étalé ma vie mais j'étais dégouté quand mon père à décider de lui mettre une femelle ! j'ai passé une soirée de 6h à 22h la main dans la cage pour l'apprivoiser. Et le lendemain, je le lâche dans la maison pour travailler en liberté (ouais, comme on apprivoise un cheval) et 12h sonne quand il vient se poser sur ma main. Après la femelle, il est devenu agressif et soit nous fuillait, soit nous piquait… un plaisir… ) 

    11
    Lundi 29 Octobre à 15:02

    Bon, à part Lone Cloud ce petit bestiaire suscite plutôt de l'enthousiasme on dirait... ^^

    Rho, des perruches... Quand j'étais petite je rêvais trop d'en avoir, mais mes parents ont toujours refuser. Rien que pour mon chat ça été une longue lutte... (bon, d'accord, si on m'écoutait à chaque fois que je voulais un nouvel animal à la maison on aurait pu se transformer en zoo...). Peut-être qu'au moins il s'ennuie moins avec la femelle ? (Et... Pourquoi tu parles au passé ? Y sont pas morts au moins ?)

    12
    Lundi 29 Octobre à 15:07

    Ils avaient un autre nom que "perruche". Mais je ne le retrouve pas.. Ahah ! je te comprends tellement !

    Si ils sont mort tout deux. Ils se sont échappé cet été alors que mon père voulait nettoyer la cage dehors. On ne les a plus revus. 

    13
    Lundi 29 Octobre à 15:10

    J'avoue que je n'y connais pas grand chose en oiseaux domestiques. A par "perruche" et "canari"... sarcastic

    Ho, non... Les pauvres... Après, peut-être qu'ils se sont adapté à l'extérieur ? (chut... ne brisez pas mes rêves naïfs)

    14
    Lundi 29 Octobre à 15:40

    Ce sont des calopsittes élégantes :)

    15
    Lundi 29 Octobre à 15:56

    Oiseaux exotiques… 

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :