• Lièr

    (joué par Lone Cloud)

    Prénom : Lièr

    Sexe : M

    Age : 20 ans

    Apparence physique : C'est un jeune grand, mince et agile, athlétique et en bonne forme. Il a un visage charmant qui est plaisant à voir, et c'est généralement quelqu'un de beau. Il se tient droit et a une bonne posture. Même s'il semble plus agile que fort, il ne faut pas sous estimer sa force. Il est bon en combat, il mélange magie et combat physique. Il adapte sa manière de parler selon son interlocuteur, mais généralement, il parle bien, emploie un vocabulaire assez riche mais se laisse comprendre facilement. Tout comme sa manière de parler, il s'habille selon les besoins de ses missions, mais il préfère porter quelque chose de simple mais de bonne qualité. Il peut facilement prendre l'apparence d'un paysan ou d'un mendiant des rues par contre. Au niveau de la voix, il est flexible au niveau du ton, il peut prendre des tons aigus ainsi que des tons graves. On trouve la versatilité du personnage même dans l'apparence. Il a le teint clair, ses cheveux sont blonds-châtains et lui arrivent aux épaules et ses yeux sont marrons mais tirent vers le rouge clair ou le rose. Il a un visage un peu androgyne. (image, c'est un dessin pas fini mais j'ai pas envie que tu l'imagines différemment, surtout quand t'arrives au point "Magie".)

    Caractère : Il est connu pour être un mercenaire fiable et efficace. Il fera toujours ce qu'on lui demande de faire, tant qu'il est payé. Il est versatile, débrouillard, s'adapte facilement à toutes conditions et apprend vite. Très professionnel. Il n'est pas exactement froid comme on pourrait le penser, pas extrêmement charismatique, mais il sait adapter son ton par rapport à la personne à qui il s'adresse. C'est plus une capacité utile qui vient de son expérience avec les gens que du charisme et de la sociabilité naturels. Il est réfléchi et calme lorsqu'il fait ses missions. Par contre, sa motivation n'est pas l'argent, comme on pourrait l'imaginer. Si quelqu'un serait incapable de le payer (ce qui n'est jamais arrivé car il a une certaine réputation en tant que mercenaire), il prendra juste tout ce que le client est capable de payer et dira "tant pis". Sa réelle motivation s'agit ni de l'aventure, de l'excitation, du danger ou de se perfectionner au combat. Il a en réalité aucune motivation, aucune passion et se sent vide. Il espère pouvoir se sentir accompli, il profite de son travail en tant que mercenaire afin de faire de tâches très diverses, espérant tomber sur quelque chose qu'il aime réellement faire. C'est quelqu'un aux talents et compétences multiples, qui fait les choses avec facilité et maîtrise quelque chose de nouveau en peu de temps. Par contre, c'est aussi quelqu'un qui se lasse très vite et qui s'ennuie facilement. Il peut trouver du plaisir, mais ne se sent pas satisfait de ces simples plaisirs. Il veut plus, il veut se sentir accompli, ce qu'il ne sait pas comment atteindre.

    C'est un homme dangereux, justement car il est prêt à tout pour ressentir cette sensation de satisfaction et d'accomplissement qu'il n'a pas. Il est capable des pires trahisons. Infliger douleur et souffrance ? Il en serait capable si vraiment désespéré, même s'il ne l'a pas encore fait, vu qu'il n'en a pas encore vu l'intérêt. Malgré son air professionnel de mercenaire, il a de nombreuses émotions violentes qu'il ne comprend même pas. Parfois, sa frustration peut s'échapper, généralement lorsque quelqu'un aborde un thème et que son subconscient se rend compte que le sujet de la conversation s'applique à lui-même, ou n'est absolument pas d'accord, ou qu'une pensée traverse soudainement son esprit, ou encore lorsqu'il est jaloux de quelqu'un. Ces très rares occasions résultent en tuerie... mais il est un assassin habile et expérimenté, il sait faire en sorte qu'il ne semble pas responsable. Il connaît le monde criminel et saura manipuler les preuves pour qu'elles désignent quelqu'un d'autre. Il a une très mauvaise connaissance de soi et a du mal à comprendre la raison de certains de ses actes. À la fois réfléchi et impulsif, il est fiable en tant que mercenaire, mais instable en tant qu'individu.

    Il est éduqué et a lu pas mal de livres, et est donc capable de parler d'éthique et de philosophie. Par contre, il est complètement détaché au niveau de son propre comportement. Quand on lui demande, ou plutôt quand il se demande s'il regrette ou pas ses actes, et ainsi de suite, il aura tendance à répondre que c'est son boulot, mais au fond, il ne sait pas. Vu qu'il ne voit pas l'intérêt de sa propre vie, il ne valorisera pas non plus celle des autres et ne ressentira pas facilement l'empathie. Il est distant de la plupart des gens, préférant rester professionnel, mais ça lui arrive de devenir proche d'une personne. Mais dans ce cas là, il ne s'en rendra pas compte qu'il est proche de cette personne, et ses sentiments peuvent être très destructeurs. Quand il se bat, il est sur l'offensive et non la défensive. Ce n'est pas parce qu'il se bat avec impulsivité ou forte émotion, non pas parce qu'il est sanguinaire, c'est juste son style de combat, et il est plutôt réfléchi, même en combat. C'est car il se lasse facilement et veut terminer les combats rapidement. C'est aussi quelqu'un qui n'a pas peur de mourir, ne voyant pas le sens de la vie et n'y trouvant aucune satisfaction dedans.

    Rang ou profession : mercenaire, plutôt réputé, il utilise le pseudo "Arrachétoile". Ce pseudo n'a aucun sens particulier, il se l'est improvisé. Il est actuellement dans le camp de Sableblanc.

    Magie : élémentaire d'eau, plutôt puissant. Sa spécialité, c'est condenser les molécules de vapeur d'eau dans l'air pour créer des armes avec lesquelles il se bat. C'est assez étrange de le voir se promener sans arme sur lui, vu qu'il est mercenaire. Et pour les gens qui ne connaissent pas sa profession, bah ça baisse leur garde. Et il fait moins suspicieux aussi, car on aura plus confiance à quelqu'un sans arme. Il utilise généralement deux épées courtes, mais il peut changer d'arme au milieu du combat, donc peu importe. (Oui, je sais qu'à Ethanor on sait pas ce qu'est les molécules de vapeur d'eau. C'est juste moi qui explique. Et je pense pas que j'ai besoin de mettre une image pour expliquer de quoi je parle quand je parle d'épées d'eau. Mais j'en mets une quand même. M'en fouts.)

    Histoire et famille : Lièr est né à Dorésable dans une famille de bourgeois. Il vivait bien, mais on le forçait à apprendre tout ce qui était en rapport avec l'argent et l'enrichissement. Ses parents voulaient qu'il continue le business de la famille, mais il savait qu'il n'était pas du tout intéressé par le monde du commerce. Il n'aimait pas qu'on lui dise de faire ci et de faire ça, il ne voyait pas l'intérêt dans les ordres qu'il recevait, et tel tout enfant de son âge, il voulait la liberté. C'est alors qu'il fut intéressé par l'académie de magie de Port-les-Mouettes. Vers le début de son adolescence, il décida d'enfin s'y mettre. Il fugua après avoir volé de l'argent. On l'accepta à l'académie et il commença ses études. C'était un bon élève qui apprenait vite, ses notes étaient franchement pas mal.

    Mais Lièr finit par se lasser de l'académie. Il maîtrisait mieux ses pouvoirs et savait mieux se battre mais ne voyait aucun intérêt à continuer. Et il ne voulait pas devenir membre du Cercle, donc il quitta l'académie à sa quatrième année sans dire un seul mot à quiconque. Il décida de mettre en pratique la magie qu'il avait apprise et partit au quartier mal-famé et provoqua un des chefs de bande les plus puissants en duel, sans vraie raison. Ce dernier accepta le duel, car il ne pouvait tout simplement pas imaginer sa perte. Mais lors du duel, Lièr utilisa ses pouvoirs afin d'introduire des gouttes d'eau dans les yeux de son adversaire, l'aveuglant temporairement et gagnant le duel. Son utilisation de la magie était très discrète. Lorsqu'il gagna, tout le monde fut ébloui. Mais lui ne se voyait pas en haut d'une hiérarchie. Sa prochaine destination était la banque. Cette fois, en aveuglant habilement les gardes avec sa magie, il s'introduit dans la chambre forte aisément. En plus, il avait choisit un jour de pluie pour sa petite aventure, et inonda la banque en s'échappant. Il ne garda qu'une petite partie de l'argent pour lui-même, et laissa le reste au milieu de nul part. L'argent fut très vite retrouvé par les gardes, mais tout le monde parlait de cet incident. Qui aurait pu braquer cette banque et abandonner l'argent ? Lièr se foutait de l'argent, car il ne voyait pas quoi faire avec une telle somme. Il ne savait pas quoi faire. Plus jeune, il cherchait la liberté. Là, il avait beaucoup de liberté mais ne savait pas quoi faire avec. À quoi bon servait la liberté si c'était pour rien faire et avoir aucune envie de faire quoi que ce soit ? La plupart des gens sont un peu forcés dans leur métier, donc n'avaient pas vraiment le choix. Mais lui ne se contentait pas d'un bon métier qui le rendait riche ou respecté. Il voulait pratiquer une passion, mais il n'en trouvait pas.

    Il commença alors par faire des petits boulots, histoire de faire quelque chose. Il ne fit que des escortes de marchandise ou servir de garde aux marchands au début. Ce qu'il gagnait le contentait largement, car c'est pas quelqu'un de matérialiste. Lors d'une de ses mission, il rencontra une fille de noble dans un village. Celle ci s'appelait Aphélie (oui, c'est du vocabulaire d'astronomie mais vu que j'avais pas d'idée de nom, j'ai pris un mot dans mon cahier de physique) et fuguait, car elle ne voulait pas se faire marier à quelqu'un qu'elle ne connaissait pas et voulait l'indépendance et la liberté. Elle tomba amoureuse de lui, et quand les gardes s'approchèrent du village, elle réussit à lui communiquer son adresse ainsi que l'emplacement de sa chambre à Lièr juste avant de se faire emporter. Lièr n'était pas du tout amoureux, mais il l'appréciait quand même, donc décida de lui rendre visite par simple curiosité. Elle l'attendait déjà à son balcon et le fit monter dans sa chambre. Elle se mit à se plaindre de sa vie, comment elle n'avait plus connu l'amour après la mort de sa mère, qu'elle détestait son père et ainsi de suite. Lièr lui demanda ce qu'elle voulait faire après s'être enfuie. "Bah, je partirai avec toi !" Il la questionna. Que ferait elle s'il n'existait pas ? Elle ne savait pas. Elle voulait juste s'enfuir et être libre.

    Il revint la visiter plusieurs fois, et chaque fois, elle répétait à peu près les mêmes choses. Il continuait de lui poser des questions, espérant qu'elle tomberait sur une chose précise qu'elle voudrait faire. Elle n'y arriva pas. La dernière fois, il n'en pouvait plus. Il se voyait dans cette fille, elle lui rappelait ses jours avant sa fugue à l'académie des mages. Il voulait trouver de l'inspiration chez elle, mais n'en trouvait pas. Elle était sans ambition, comme lui. Enfin, Lièr voulait être ambitieux, mais n'avait pas d'ambition. En plus, il en avait marre des discours amoureux d'Aphélie, il ne partageait pas ses sentiments et n'avait pas envie d'avoir une fille qui le suivait partout. Donc il la tua. C'était très soudain, et il n'en s'était pas rendu compte. Son cou fut tranché et elle tomba sur le sol de sa chambre.

    Quand il se rendit compte, cet à dire une minute plus tard, il était confus, mais se maudissait aussi d'avoir commis une grave erreur. Il avait tué la fille d'un noble la nuit dans sa chambre. Il devait faire en sorte qu'il s'en sorte vivant. Donc il trancha son ventre plusieurs fois et écrit "Arrachétoile t'avertis. Prends garde." sur le mur avec le sang d'Aphélie. On pensera que ce serait un assassinat politique. Il avait inventé un pseudo juste pour complémenter le tout. Sentit-il du remords ? Oui, car il n'avait pas contrôlé sa frustration et s'était déchaîné sur quelqu'un d'autre. Mais il ne comprit pas ses propres sentiments et pensait plutôt à sortir d'un pétrin.

    Le lendemain, tout le monde parlait de ce "Arrachétoile". Lièr ne s'était jamais intéressé en politique, mais il paraissait que la tension montait très vite entre le père d'Aphélie et ses rivaux. Tous les nobles trouvaient chacun plus suspect que le précédent. Aux quartiers mal-famés et dans le monde criminel, "Arrachétoile" était très populaire et acclamé même si on ne savait pas qui c'était. Lièr finit par profiter de cela pour recevoir des missions plus complexes et plus dangereuses en tant que mercenaire. Un certain temps plus tard, le père d'Aphélie fut exécuté pour trahison, car on avait supposément trouvé des preuves qu'il espionnait pour Sombreval. Si c'était pour de vrai ou si c'était car ce "Arrachétoile" a incité les rivaux de ce noble à en profiter et créer des fausses preuves, on ne sait pas. Mais peu importe, Lièr avait accidentellement créé un scandale politique. Lorsque la guerre contre Sombreval commença, les partisans de Sableblanc invitèrent ce "Arrachétoile" de leur côté, car ils croyaient que son acte avait pour but de dénoncer un espion de Sombreval.


  • Commentaires

    1
    Dimanche 13 Juin à 21:03

    Euh, je viens de remarquer...

    Mais Lièr finit par se lasser de l'académie. Il avait appris à lire, n'avait plus l'air d'un mauvais garçon quand il parlait, maîtrisait mieux ses pouvoirs et savait mieux se battre

    Tu peux supprimer ce qu'est en gras ? Avant, il était né aux quartiers mal famés, et j'ai oublié de corriger cette partie.

    2
    Dimanche 13 Juin à 21:05

    C'est vrai que mit en valeur comme ça, ça ne correspondait pas au reste de la fiche... Pas de soucis !

    3
    Dimanche 13 Juin à 21:06

    Merci !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :