• Laïwenn

    Prénom : Laïwenn, née sous le nom d'Elizabeth.

    Sexe : femme

    Age : Elle ne le dévoile pas, elle a 34 ans mais fait plus jeune.

    Apparence physique : Laïwenn a de long cheveux roux et ondulés. Long, vraiment très long qui lui arrive un peu en dessous des fesses. Malgré cette longueur, ils sont en très bon état. On ne se rend que rarement compte de la véritable taille de sa chevelure car elle tresse souvent cette dernière afin de ne pas être dérangée dans ses mouvements. Sa tresse lui donne un côté plus guerrier, plus sauvage qui s’efface bien vite lorsqu'elle libère ses boucles rousses.

    La peau pâle, Laïwenn a de magnifiques yeux noisette qui brûlent toujours de la flamme de la vie. Une flamme chaleureuse, dangereuse, mystérieuse...
    On ne peux pas dire que sa démarche et gracieuse, elle a peut-être été élevée dans ce but, mais elle garder peu de points avec son ancienne vie.

    Jayloid

    Caractère : Laïwenn est une femme courageuse et délicate, cela peux être un peu difficile a croire étant donné que la première face du feu que l'on voit chez elle est celle qui est dangereuse, impétueuse, instable. Pourtant, il ne faut pas oublier cette douceur, cette chaleur qui peux émaner d'elle, Laïwenn, c'est une lionne protectrice, féroce, aimante et intelligente.

    Rang ou profession : Nomade, elle se balade de région en région et accomplis plusieurs travaux pour gagner l'argent utile a sa survie, sinon, elle préfère de loin vivre de ce qu'elle chasse et récolte.

    Magie : élémentaire du feu.

     

    Histoire et famille : Laïwenn est née dans une famille aisée, elle n'était pas noble mais ce n'était pas non plus le genre de femme banale qu'on l'on croise dans la rue sans lui prêter attention. Joliment vêtue, mise en valeur et femme avec une dote assez intéressante. Née au milieu d'un fratrie de cinq enfants, elle est la seule fille aussi a t-elle été élevée avec ces frères jusqu'à ces huit ans. Quand ces parents on vu qu'elle était beaucoup trop garçon manquée, ils l'on coupée du reste de sa fratrie et forcée a se comporter comme une dame. Le plus grand souhait était de voir leur fille prendre un nom. Ils ont fini par lui trouver un mari qu'ils considéraient comme a la hauteur, un homme qui avait su se crée une fortune au milieu de ce monde. Laïwenn ne voulait pas de cette vie, pas de ce mari, alors un soir, elle s'en alla.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :