• Laboratoire

    Ha ? Vous êtes rentrés quand même ? Bref, autorisés ou non, ça ne me regarde pas, je suis juste là pour décrire.

     

    Des étagères pleines de livres s'aligne au fond de la salle. Vieux parchemins et volumes poussiéreux, traités récents et feuillets écrits de sa main... Drakius collectionne les bouquins en tout genre.

    Sur des étagères, des objets magiques en tout genre sont exposé, reliquats d'une lointaine époque, ou fruits de longues recherches.

    Au centre de la pièce, il y a un vaste espace libre. Sur le sol de pierre, on peut toutefois remarquer des marques de brulures, et... des traces de sang séché.

     


  • Commentaires

    1
    Dimanche 15 Janvier 2017 à 13:52

    La licorne entra dans la pièce froide et sombre . L'odeur du sang séché parvint à ses naseaux, et un grand tremblement la saisi .

    2
    Dimanche 15 Janvier 2017 à 13:54

    Drakius avait prévu une cage au cas ou Ignis réussirait, et il incita l'animal à y entrer.

    3
    Dimanche 15 Janvier 2017 à 13:56

    ( au cas ou ?Heureusement qu'elle n'est pas là ^^ )

    La licorne entra dans sa cage, sa blancheur contrastant étrangement avec le lieux .

    4
    Dimanche 15 Janvier 2017 à 13:59

    (ben quoi ? L’écorcheur n'est toujours pas revenu, lui, alors qu'il était parti il y a plus longtemps et avec une mission plus simple. Quel empoté.)

    Après avoir refermé la cage, Drakius fouilla parmi ses livre dans les étagères.

    5
    Jeudi 19 Janvier 2017 à 18:02

    La licorne laissa échapper un long gémissement, puis se tut définitivement.

    6
    Mardi 31 Janvier 2017 à 19:01

    à l'intérieur, un homme était ligoté sur une chaise. Un feu brulait dans l'âtre, et une autre chaise vide attendait en face de l'homme attaché.

    7
    Mardi 31 Janvier 2017 à 19:06

    Ignis avait lu, une fois, le livre de Darkius . Elle ce douttait bien de quel pouvoir était doué cet homme .. Elle s'assit sur la chaise vide, ne doutant pas qu'elle était là pour elle .

    8
    Mardi 31 Janvier 2017 à 19:13

    - Bien. Maintenant, il faut que je prélève un peu de vos sangs respectifs.

    9
    Mardi 31 Janvier 2017 à 19:16

    Ignis ne s'encombra pas des manières . Elle sortit une dague de sa botte, prenant soin à en prendre une propre . Elle tendit son bras devant elle, et chercha dessus une veine qui ne saignerais pas trop, et qui ne la gennerais pas .Elle la trouvit, et appliqua sa lame tranchante sur son bras blanc . Aussitôt, le sang remonta.

    -" Fait ton œuvre ."

    10
    Mardi 31 Janvier 2017 à 19:18

    Il récupéra de même du sang de l'homme attaché, qui ouvrait de grands yeux terrifiés mais ne pipait mot. Il mélangea les deux sangs dans un récipient et ordonna à Ignis de le boire.

    11
    Mardi 31 Janvier 2017 à 19:24

    Ignis fronça légèrement les sourcils . Mais elle ne rechigna pas, pris la coupe sans mot dire et avala. Elle ne put s'empêcher une petite grimace de dégout . C'était salé et doux en même temps ..

    12
    Mardi 31 Janvier 2017 à 19:25

    - Et maintenant, silence.

    Pendant un premier temps, il ne se passa rien de visible, puis l'homme sur sa chaise se mit à gémir...

    13
    Mardi 31 Janvier 2017 à 19:28

    Ignis était juste en face de l'homme quand il commença à gémir, elle commença à ce poser des questions .. Elle ressentait comme un picotement, le long de ses jambes .Rien de très désagréable en fait .

    14
    Mardi 31 Janvier 2017 à 20:05

    La situation s'éternisa encore jusqu'à ce que Drakius s'adresse soudain à Ignis.

    - Tu dois le tuer. Maintenant !

    15
    Mardi 31 Janvier 2017 à 20:09

    La descision soudaine de Darkius surpris un peu Ignis . Mais bha, un petit homme stupide de plus ou de moins ...Elle ce leva d'un bond, sortant cette fois une lame pas encore lavé . Elle la lança droit dans la poitrine du magnétiseur, vers l'endroit du cœur . L'homme poussa un râle, et tout son corps fut pris de soubresauts, et de convulsions .Puis plus rien .

    16
    Mardi 31 Janvier 2017 à 20:12

    Drakius fixa l'homme quelques instant, puis se tourna vers Ignis.

    - Normalement, le rituel est terminé. On peut brûler le corps en plus, mais la magie magnétique coule désormais en toi comme elle l'était en cet homme.

    17
    Mardi 31 Janvier 2017 à 20:15

    Ignis fixa ses mains, légèrement sceptique .

    -"Mais comment vais-je faire pour apprendre cette nouvelle magie ? Nous 'n’avons pas de magnétiseurs dans nos rangs !

    18
    Mardi 31 Janvier 2017 à 20:31

    Il sourit.

    - Elle devrait te venir instinctivement au bout d'un moment. Mais si tu as vraiment besoin d'aide, tu pourras faire appel à moi.

    19
    Mardi 31 Janvier 2017 à 23:14

    Ignis hocha la tête . Elle hésita, puis, faisent un petit salut déclara .

    -" Merci .. Pour ce cadeau, digne de mais plus grands espoir . " C'était tout, mais, venant d'elle, c'était chose à considérer comme une grande marque de remerciement . Elle virevolta gracieusement, dans sa robe rouge, et partit vers ses appartements pour ce changer, et ce laver .

    20
    Mercredi 1er Février 2017 à 07:12

    Il la regarda partir, satisfait. Tout s'était passé pour le mieux.

    " et la voici désormais encore plus efficace pour servir ma cause."

    21
    Dimanche 19 Février 2017 à 15:24

    Ignis rentra dans le laboratoire, et déposa son petit prisonnier sur un siège confortable . Elle ressortit rapidement, elle détestait rentrer trop longtemps dans cette pièce. Elle referma la porte, et, par mesure de sécurité, dressa une colonne de feu devant . Ainsi personne ne pourrait rentrer ou sortir sans son autorisation .

    22
    Dimanche 19 Février 2017 à 15:25

    Le griffon, toujours assommé, ne se rendit pas compte de l'endroit où elle l'avait déposé.

    23
    Mercredi 22 Février 2017 à 22:11

    Ester entra, craintive. Quand elle aperçut Shihab, elle ne fit ni une ni deux et couru le rejoindre pour voir dans quel état il était. Juste assommé, fort heureusement. Lui au moins ne se vidait pas de son sang.

    24
    Mercredi 22 Février 2017 à 22:15

    Alex pesta violemment en failli lui cracher dessus pour montrer tout le respect qu'il faisait preuve au grand Darkus mais se le réserva pour plus tard.

    25
    Mercredi 22 Février 2017 à 22:22

    - Calmes-toi un peu, jeune homme, et remercie plutôt ton amie. Je vais te soigner, ne devrais-tu pas m'être reconnaissant ?

    Tout en parlant, il avait bien refermé la porte derrière lui, et il se dirigeait vers une grande cage au fond de la pièce. Elle était plongée dans la pénombre, mais on pouvait deviner un animal à l'intérieur. Un animal d'un blanc argenté et à l'allure chevaline.

    26
    Mercredi 22 Février 2017 à 22:30

    Alex sursauta a moitié mais ça lui couta une belle grimace:

    -"non....je...ne vous remercirais pas si vous utiliser cet animal pour moi." pesta t-il 

    27
    Mercredi 22 Février 2017 à 22:37

    - Ho, que de bons sentiments... mais je ne vais rien faire, juste l'approcher de toi. Et comme elle est la bonté même, elle te soignera, et ton agaçante petite copine arrêtera de me supplier de ne pas te laisser te vider de ton sang.

    Sur ces mots, il ouvrit la cage et en fit sortir la licorne. Elle était amaigrie et effrayée, et présentait quelques trace de coupure, mais elle était encore suffisamment vive pour s'avancer d'un pas élégant vers Alex.

    28
    Mercredi 22 Février 2017 à 22:50

    Alex, plier en deux, regarda la magestueuse licorne qui approchait.... Il voulait la libéré et qu'elle reparte... Mais sa maigreur le frappa:

    -"vous êtes odieux, lâche, une sale peau de vache !" pesta t-il "un misérable bouc affreusement odieux ! Un bouzeu !" 

    29
    Mercredi 22 Février 2017 à 22:54

    Drakius regardait Alex d'un air amusé, et ne répondit rien tendis que la licorne approchait sa corne de la blessure du jeune homme pour la guérir, sans que personne ne lui ait rien demandé.

    30
    Mercredi 22 Février 2017 à 23:01

    Alex fusilla Darkus du regard. Mais se laissa faire... De toute façon s'il dit non, la bonter de l'animal prendra le dessus 

    31
    Mercredi 22 Février 2017 à 23:04

    En moins d'une minute, le sang cessa de couler, et la blessure se referma peu à peu en ne laissant plus qu'une fine cicatrice. Drakius s'avança alors vers la licorne et la força par la pensée à rentrer dans sa cage. Puis, il se tourna vers Ester (qui avait prit le petit griffon sur ses genoux) et Alex.

    - Il me semble que vous avez une dette envers moi maintenant.

    32
    Mercredi 22 Février 2017 à 23:10

    Alex le fusillait toujours..,.. "pauvre c***"  se dit-il puis il répondit:

    -"ça dépend comment on va devoir la payer." 

    33
    Mercredi 22 Février 2017 à 23:14

    Drakius avait bronché à l'insulte pensée si fort par Alex, mais il reprit son sourire carnassier quand question lui fut posé.
    - Vous avez deux moyens : ou vous coopérez, ou vous mourez.

    34
    Mercredi 22 Février 2017 à 23:18

    Il regarda Ester et répondit:

    -"bah, on coopère. " répondit-il tellement de haut pour rabesser Darkus en lui montrant bien que sa question était idiote, il se donna se plaisir.

    35
    Mercredi 22 Février 2017 à 23:25

    Le prince de Sombreval jaugea Alex quelques instants.

    - Je crois que j'ai trouvé une tâche à la hauteur de tes capacité et de la confiance qu'on peut avoir en toi : tu va balayer les prisons en attendant que je n'ai besoin de toi en tant que tel.

    36
    Mercredi 22 Février 2017 à 23:27

    -"à vos ordre mon capitaine ! Et Ester ?" 

    37
    Mercredi 22 Février 2017 à 23:29

    (Je vais au lit bonne nuit.)

    38
    Mercredi 22 Février 2017 à 23:30

    Il lui jeta un rapide regard.

    - Elle n'aura qu'à nourrir les corbeau, ça ne devrait pas trop la changer.

    39
    Mercredi 22 Février 2017 à 23:31

    (d'accord, bonne nuit)

    40
    Jeudi 23 Février 2017 à 10:01

    Alex hocha la tête "et encore une dette de plus à rendre...." pensa t-il ....

    Il se remit debout et attendit le top départ 

    41
    Jeudi 23 Février 2017 à 10:34

    - Suivez-moi. Je ne vous laisserais pas sans surveillance, même pour un travail aussi simple.

    (va falloir trouver un moyen de libérer au moins Alex. Tu as vu plus haut ce qui risque de l'attendre ?)

    42
    Jeudi 23 Février 2017 à 10:38

    (Bien sur que j'ai vu.... Mais j'avais prévu le cou, ce n'est pas pour rien que j'ai fais changer d'avis Leya quand elle a vu qu'ils étaient pris.... Mais je vais tenter de le faire partir dans tout les cas....)

    -"oh bah ! On se doutait bien que vous n'allez pas nous faire confiance et c'est très justifier." répondit Alex en le suivant pour sortir.

    43
    Jeudi 23 Février 2017 à 10:40

    Tout en sortant de son laboratoire, Drakius appela Karl par la pensée.

    Tu voulais du travail ? J'en ai un tout taillé pour toi.

    44
    Jeudi 23 Février 2017 à 10:59

    Karl répondit par la pensée "mais bien sur ! Tu vas encore me demander de faire la statue devant la porte ou en tout cas à cote de prisonnier. De poirauter le temps que monsieur balais."  mais il se dirigea quand même vers l'entrée de la prison 

    45
    Jeudi 23 Février 2017 à 11:05

    Bien sûr, puisque tout le reste tu l'a raté. Et même ça ça m'a semblé au delà de tes moyen aujourd'hui.

    Drakius conduisit Alex à la prison, et Ester les suivit... parce qu'elle n'avait rien d'autre à faire (elle prit quand même soin d'emporter Shihab).

    46
    Jeudi 23 Février 2017 à 11:08

    (Suite la bas ?) 

    "si tu savais..."  fit alors Karl mais il prit soin de bien bien fermer son esprit pour ne pas qu'il voit qu'il l'avait fait exprès juste pour faire crique son oncle et juste pour le contredire. 

    Alex marchait sans afficher aucune expression du visage. 

     

     

    47
    Jeudi 23 Février 2017 à 11:09

    (oui, suite là bas)

    48
    Dimanche 8 Octobre 2017 à 15:37

    (ho, quand je relis les vieux RP... nostalgie... )

    Drakius fouilla un moment à l'intérieur de sa veste en cuir avant de retrouver les clés de son laboratoire. Quand il ouvrit les serrures, il remarqua que certaines était fermées uniquement à un tour, alors qu'il avait l'habitude d'en faire deux... Mais il ne s'en inquiéta pas plus que cela, il avait bien d'autre préoccupations en tête.

    Maintenant qu'il était seul, il n'avait plus besoin de faire mine de se tenir droit malgré la faiblesse. Il se traîna vers le centre de la pièce, les deux mains appuyées sur sa blessure, et le visage tordu par un rictus de douleur.

    La licorne était là, elle n'avait pas bougée. Elle regardait venir cet humain avec une certaines crainte. Elle ne l'aimait pas. Et pourtant, lorsqu'il se laissa tomber à genoux à côté des barreaux de sa cage, elle ne pu résister : elle pencha sa noble tête et frôla de sa corne la blessure d'où suintait le sang du mage. Comme par magie (en fait oui, c'est de la magie, mais ça rend bien dans la phrase. Et cette remarque ne sert à rien mais tant pis) le sang cessa de couler et la plaie se referma.

    Drakius reprit son souffle. Sa vue redevenait peu à peu normale, et il sentait ses forces lui revenir. Cette licorne était fabuleuse.

    Il se redressa et prit une inspiration. Il était temps d'en finir avec ce satané démon.

    49
    Samedi 14 Octobre 2017 à 21:41

    Drakius entra et referma avec soin la porte derrière lui. La licorne était toujours là, blottie le plus loin possible de l'entrée dans sa cage de fer, guettant le nouveau venu avec une terreur non dissimulée. Elle sentait les choses, son instinct lui soufflait le danger lorsqu'il approchait. Et actuellement, elle était terrifiée, tant son envie de partir de cet endroit sombre était forte.

    Le mage s'approcha de l'équidé d'un pas assuré et les mains vides : il n'avait pas besoin de ses notes, il savait parfaitement ce qu'il avait à faire.

    Tirant un couteau de sa poche, il s'entailla la main jusqu'au sang et laissa couler son fluide vital dans un petit récipient en terre cuite. Puis il fit de même avec la licorne : il lui ouvrit les chaires au niveau du garrot (de façon à ne pas mettre en danger sa vie) et recueillit dans le même récipient le sang argenté qui s'en écoulait. La réaction dans le bol fut assez étrange : le liquide argenté se mit à s'assombrir jusqu'à quasiment virer au noir. Cela n'impressionna apparemment pas Drakius, qui bu le mélange sans hésitation.

    Puis il plongea son regard écarlate dans les yeux terrifiés de la créature et entra peu à peu dans son esprit. La licorne avait des pensées ordonnées différemment de celles des humains, avec plus de réactions instinctives, des réflexions et une logique différente... Mais après toutes ses recherches, Drakius savait où chercher. Il savait fouiller dans les esprit jusqu'à l'inconscient, et retrouver cette réaction instinctive du cerveau avec la magie. Et l'esprit de la licorne n'y faisait pas exception, bien que sa magie à elle soit tout à fait différente de celles des Hommes.

    Drakius la tenait. La magie de la licorne était au creux de sa main, il n'avait qu'à l'extirper de l'esprit de la licorne comme il l'avait déjà fait maintes fois avec des humains. L'animal commença à s'affoler en sentant cette présence exercer de plus en plus de force sur ses pensées, elle se mit à tourner en rond, à vouloir s'enfuir le plus loin possible ! Mais la cage était petite, et trop bien fermée. Elle était coincée et à la merci du mage. Drakius arracha pour de bon la conscience qu'avait la licorne de la magie et l'enveloppa de son propre esprit. Elle était très différente, plus encore que la métamorphose, mais il se concentra pour l'assimiler au mieux. Le sang avalé à peine plus tôt aidait corps et esprit à admettre cette magie étrangère, ses études le lui avait bien montrées.

    Désormais, seul un mince "fil "d'esprit reliait encore la licorne à sa magie, elle se retrouvait comme amputée d'une partie d'elle-même mais elle ne pouvait s'en détacher totalement, et elle ne s'avouait pas vaincue. Alors, Drakius passa à la dernière partie du rituel. Il empoigna le couteau précédemment utilisé et le plongea sans hésitation dans la gorge de la licorne, entre son cou et sa poitrine. Le sang coula à flot, formant une flaque argentée aux pieds du mage, tandis que la licorne reculait en hennissant. Ses forces l'abandonnèrent rapidement, et elle se laissa doucement tomber au sol, ses pattes se dérobant sous elle. Elle mourut dans un mouvement gracieux, comme elle avait vécu durant ces longues années.

    Drakius recula de quelques pas, la respiration haletante. La liaison avec l'esprit de la créature avait été coupée brutalement, et il devait réordonner ses pensées. Peu à peu, tout redevint plus clair, et il regarda autour de lui. La licorne au sol, étendue dans son propre sang, le couteau sanglant posé non loin, la cage toujours fermée... Reportant son regard sur sa propre main, il vit que le sang suintait toujours de son entaille, bien qu'il lui paraissait plus sombre qu'il y a quelques minutes.

    Il se concentra sur lui-même, se mit en devoir de fouiller dans son propre esprit. Plus il emmagasinait se pouvoir, plus il devenait compliqué de se concentrer pour se servir des plus récents, car il s'agissait normalement d'une partie inconsciente de l'esprit qui n'était pas faite pour gérer autant de choses différentes. Mais avec de l'entraînement, il était certain de pouvoir y arriver. Il lui fallait juste du temps, toujours du temps, encore du temps. Ha ! Enfin ! Il ressentait le pouvoir au bout de ses doigts, ce pouvoir nouveau qu'il venait d'arracher à la licorne. Il se concentra sur sa main, sur les chaires ouvertes et déchirées. Et peu à peu, à sa plus grande joie, elles se refermèrent. Bientôt, il ne resta plus de l'entaille qu'un mauvais souvenir, sa main était comme neuve.

    Alors, Drakius ne put retenir un rire. Une rire euphorique qui résonna dans les souterrains de la Forteresse. Un rire dément.

    50
    Samedi 14 Octobre 2017 à 22:03

    (OK. Avant je trouvais que Drakius était un fou psychopathe, mais maintennat je le trouve totalement sain à cause du démon.)

    51
    Samedi 14 Octobre 2017 à 22:05

    (Comme toujours, tout est relatif !)

    52
    Dimanche 29 Octobre 2017 à 23:45

    (Ah oui quand même ^^ )

    53
    Lundi 30 Octobre 2017 à 09:13

    (Tu n'avais donc pas encore eut l'occasion de lire ce... joyeux RP ? Te voici servie. )

    54
    Lundi 30 Octobre 2017 à 09:41

    (Il...il...il a.. il a tué la licorne ! Et tu sais quel effet du me fait la ! Ton pavé est très prenant, on a l'impression de la regarder faire... mais tu a conscience de la sensibilité que j'ai envers tous les animaux (sauf les moustiques, mouches et araignées) tu me crois si je te dis que j'ai les larmes qui menaces de tomber ?! Mais c'est vrai. Je déteste au plus haut point ton darkus !!! J'en ai la mâchoire serré. Je vais le tuer ! Te tuer, Darkus. Tu ne survivra pas et quand Karl apprendra ça ! Je... il... rrraa tu me soule ! Je quitte ! A plus) 

      • Lundi 30 Octobre 2017 à 09:50

        (O_O

        A... à ce point là ?

        En plus tu viens de quitter une jolie séance de saut de Idylle... )

    55
    Lundi 30 Octobre 2017 à 14:07

    (Moi je te crois Fidaè ... Mais étant donné que je sait au tréfonds de ma pauvre petite âme sensible que les licornes n'existent pas, ça ne me fait pas trop souffrir ^^ )

    56
    Lundi 30 Octobre 2017 à 14:16

    (Je sais que ça n'existe pas mais bon, j'avais des projets avec elle que je ne pouvais pas encore réaliser. Mais c'est pas grave, je garde ce projet dans un coin de ma tête.) 

    57
    Dimanche 6 Mai 2018 à 00:07

    Le prisonnier se trouvait toujours devant, trébuchant tout les trois pas et guettant la moindre échappatoire. Il ne savait pas encore ce qu'on lui réservait, mais son instinct lui soufflait que ça ne vaudrait rien de bon. Ho, comme il regrettait ce jour où il avait accepté de se joindre à cette bande de brigands... Sans ça, il ne se trouverait pas en ce moment même dans ce sordide endroit.

    Avec le même trousseau que précédemment, Drakius ouvrit la serrure de son laboratoire. Cette fois-ci, il n'eut pas d'hésitation quand à la clé à utiliser.

    La porte de fer s'ouvrit lentement sur une pièce sombre plongée dans l'obscurité. Drakius avait prévu son coup : d'un mouvement de la main, il alluma une à une les torches qui illuminaient l'endroit. Le frisson de l'homme devant lui lui fournit une satisfaction suffisante pour ne pas regretter l'effort à fournir. De toute façon, ce n'était qu'une question d'entraînement : tout les mages du Cercle le répétaient. La puissance changeait peu, mais la maîtrise évoluait.

    Ce n'était pas le moment de se perdre dans ses pensées. Concentration avant tout. Il fit passer le seuil au prisonnier et incita Karl à le suivre. Ce devait être la première fois qu'il entrait ici, ou peu s'en fallait. Depuis qu'il s'était approprié l'ancien laboratoire de sa mère, Drakius l'avait toujours considéré comme son endroit privé, peut-être même plus que sa chambre.

    58
    Dimanche 6 Mai 2018 à 00:11

    ( tiens, moi je crois que j'ai deviné ce qui allais arriver .. Pressé de lire la suite ^^ Bonne nuit ! )

    59
    Dimanche 6 Mai 2018 à 00:14

    (Tu as toute les réponses aux prisons si ça t'intéresse ! Et bonne nuit à toi aussi !)

    60
    Dimanche 6 Mai 2018 à 09:38

    Karl rentra dans cette nouvelle pièce, une pièce dont le bloquage mental était le même que pour la chambre de Darkus. Il ne s'était jamais vu y mettre les pieds, mais maintenant qu'il y était, ce n'était qu'une excitation mesuré en plus de cadeau que lui faisait Darkus. 

    Le jeune homme parcoura le nouvel endroit du regard. La magie de son oncle ne fit que le raidir un peu plus en éprouvant une pointe d'admiration. Au grand dieu qu'il ne montrera jamais ! 

     

    61
    Dimanche 6 Mai 2018 à 11:18

    Laissant le prisonnier tremblant au milieu de la pièce, Drakius alla chercher deux chaises prévues dans un coin. Tandis qu'il les disposait faces à faces à la lueur des torches, il s'adressa à Karl :

    - Pendant toute la durée du transfert, il faudra que tu m'obéisse parfaitement. Pas la moindre hésitation, pas le moindre temps de réflexion. Tu obéiras, point. C'est primordial si tu veux que tout se passe sans accroc, car la moindre seconde compte.

    62
    Dimanche 6 Mai 2018 à 11:25

    Karl hocha sagement la tete, les yeux dans les yeux. Il n'avait pas peur, car bien que la confiance ne soit pas énorme entre eux deux, il doutait que Darkus en profite pour le tuer. Il fera ce qu'il lui dira sans une once de doute, comprenant l'enjeu des secondes. Et puis, au niveau des expériences, le jeune homme ne pouvait en aucun cas remettre en doute son oncle qui l'avait déjà fait plusieurs fois sur lui et sur Ignis. Il le savait trop douer doué de toute manière. 

    63
    Dimanche 6 Mai 2018 à 11:34

    La porte du laboratoire était à nouveau fermée. Le magnétiseur sentait monter en lui l'affolement. Il écoutait tout ce que se disaient les deux hommes en noir mais n'était pas sûr de comprendre. Il avait peur de comprendre.

    Drakius l'attrapa à nouveau sans ménagement et le fit s'assoir sur l'une des deux chaises. Chaise à laquelle il l'attacha fermement par des liens serrés. Il ne manquerait plus qu'il se détache et fasse tout échouer...

    - Installe-toi en face, commanda-t-il à Karl. Et n'en bouge plus jusqu'à ce que je te l'ordonne.

    64
    Dimanche 6 Mai 2018 à 11:59

    Karl aurait été une autre personne, il aurait demandé à Darkus de se montrer plus doux, qu'il ne servait à rien de brutaliser ce pauvre homme qui allait finir... Mal. Mais en étant ce qu'il était, il ne pouvait éprouver que satisfaction à voir cet homme les craindre, surement plus Darkus que lui, mais avoir cette peur de ce qui allait se passer. 

    En s'asseyant, le jeune homme se détendit et son don constamment développé -quelques fois plus que d'autres- ressenti un peu plus cette terreur qui émanait du prisonnier. Afin de pouvoir se concentrer pleinement, il s'obligea à arrêter de le sonder, pour le peu qu'il avait fait et concentra tout son être sur Darkus. 

    65
    Dimanche 6 Mai 2018 à 14:15

    Une fois les deux hommes installés, Drakius se plaça entre eux, quelques pas en retraits. Il prit le temps de se concentrer sur son pouvoir, tranquillement, car le temps de pressait pas encore.

    Il déploya d'abord sa magie vers le magnétiseur. L'homme était totalement terrorisé : impossible de sortir quoique se soit de cohérent parmi ses pensées les plus directes. Mais cette partie là de son esprit n'intéressait pas Drakius. Il passa au travers sans difficulté sans se soucier d'être discret et délicat. L'affolement de l'homme en redoubla, mais il était totalement impuissant.

    Lorsqu'il était plongé dans sa magie, le temps n'avait plus de prise. En moins de temps qu'il n'en faut pour le dire, Drakius s'enfonça dans l'esprit du prisonnier jusqu'à cette partie que l'individu lui-même ignore : le subconscient, l'inné, les réflexes... ces choses fondamentales de l’existence dont les non-psychiques n'ont pas conscience. Une partie trop souvent relégué au rang de secondaire par l'Homme, alors qu'elle est la base de sa survie.

    Comme un habitué dans un lieu familier, il trouva facilement la partie de l'esprit qui relevait de la magie. Ici, le magnétisme. Il n'avait pas encore découvert ce qui décidait de la magie d'un homme à sa naissance, mais ce qui était certain c'est qu'il n'en décidait pas consciemment.

    Et soudain, sans prévenir, il se saisit de ce bout d'esprit et l'extirpa de la pensée de l'homme. C'était très abstrait comme notion, mais de façon imagée c'était comme une main de fer arrachant un organe à l'homme encore vivant. Il lui prenait une partie de lui-même et la lui enlevait.

    C'était maintenant la partie la plus délicate. En une fraction de seconde il était passé de l'esprit de l'homme à celui de Karl et devait transférer le pouvoir chez son neveu. Ça signifiait entrer dans son esprit sans rencontrer de résistance. En espérant que le jeune homme n'ait pas oublié ses recommandations...

    66
    Dimanche 6 Mai 2018 à 15:04

    Karl était assit, il regardait son oncle avec les yeux distrait de l'absence psycologique. L'attente ne fut pas longue et pourtant Karl eut le temps de se demander ce qu'il se passait. Il aurait préfère que son Oncle le prévienne entièrement sur ce qu'il allait faire mais celui-ci préférait sûrement garder ses théories secrètes. C'était compréhensible. 

    Puis, soudain, il sentit l'esprit de Darkus forcer sa barrière de ronce. Il ne devait pas se reculer, ni le repousser. Il avait comprit que chaques millième de seconde comptait. Il libéra donc le passage instantanément. C'était d'une difficulté pour lui de savoir que d'un seul coup, tout ce qu'il avait caché à son oncle pouvait être vu. Même s'il savait qu'il n'en profiterait surment pas et qu'il se concentrait sur sa tâche, il avait peur de ce qu'il pouvait le heurter. Et s'il allait dans son subconscient ? Qu'il se rendait compte qu'au fin fond Karl n'était pas vraiment un homme sans cœur, qu'il était juste un ancien enfant en manque d'affection. Qu'il en avait pas mal souffert. Même Karl ne se l'avait jamais au grand jamais avoué à lui même. N'avait jamais cherché à exploré cette partie de lui même. Pire ! Et s'il voyait que pendant longtemps chercher à se faire voir en positif envers son oncle, puis avait laissé tombé jusqu'à se rallier pleinement à la cause. 

    C'était tellement dur de s'obliger a le laisser passer qu'il dut fermer les yeux. Fermant les poings aussi fort que possible, sa mâchoire se serra. Au passage du subconscient, Darksu dut voir un mur se former mais il d'évapora aussi vite que venu, ce qui témoignait du mal que Karl avait à le laisser passer. 

    67
    Dimanche 6 Mai 2018 à 15:27

    Si il l'avait pu, Drakius aurait soupiré de soulagement : Karl le laissait passer sans opposition. Enfin... presque. Mais rien de notable sur la durée.

    Sur le moment, il n'avait pas le temps de se préoccuper de la signification de tout cela, ni de profiter de l'occasion pour comprendre les motivations de son neveu. Il devait fixer ce morceau de réflexe magique chez Karl, alors qu'il était toujours relié à l'esprit du magnétiseur. Dès que le transfert fut fait, il reprit précipitamment le contrôle de son corps pour s'adresser à l'oral :

    - Tue-le. Maintenant !

    Il avait prévu une lame pour ce moment décisif, au cas où Karl n'en ait pas à portée de main. Il la lui tendait en espérant qu'il soit suffisamment réactif.

    68
    Dimanche 6 Mai 2018 à 15:29

    ( j'ai l'impression d'effectuer un retour dans le temps ^^ )

    69
    Dimanche 6 Mai 2018 à 15:33

    (^^ Y a pas de raison pour que ça change)

    70
    Dimanche 6 Mai 2018 à 15:34

    ( donc, un magnétiseur ? )

    71
    Dimanche 6 Mai 2018 à 15:36

    (C'est le choix de Karl, en effet.)

    72
    Dimanche 6 Mai 2018 à 15:38

    ( Pauvres Magnétiseurs quand même ^^ )

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    73
    Dimanche 6 Mai 2018 à 15:42

    (Ils sont persécutés... m'enfin dans l'absolu, ce sont surtout les métamorphes qui devraient trembler, parce que niveau proportions ils ont plus de risque...)

    74
    Dimanche 6 Mai 2018 à 15:43

    ( pas faux )

    75
    Dimanche 6 Mai 2018 à 16:51

    Karl avait eut beaucoup de mal, mais en suivant la trajectoire de son oncle, il avait presque soupiré de soulagement. Comme il l'avait deviné, Darkus ne prenait pas le temps, et s'était t'en mieux pour lui. 

    Une secousse le prit quand Darkus se retira d'un seul coup, par manque d'habitude que quelqu'un visite son être. C'est alors qu'en même temps qu'il re ouvrit les yeux, il l'entendit lui donner l'ordre. Avant même que le maintenant ne résonne dans sa tête, il leva un bras pour prendre le manche de sa grande épée, au "maintenant" il la tira et se levant simplement en même temps qu'il tendait le bras en piqué vers le prisonnier, la planta en plein coeur, d'une telle force qu'elle traversa le corps et s'arrêta contre le bois de la chaise. 

    Le sang gicla à ses pieds sans le toucher au vu de la distance qui les separait et la tête de l'homme à présent mort retomba, pendu à la nuque avant qu'il l'ai le temps à une dernière inspiration au moment où Darkus avait ordonné sa mort instantanée. 

    Le jeune homme resta une bonne seconde dans cette position avant de se redresser. 

    76
    Dimanche 6 Mai 2018 à 17:09

    Pendant un instant, le temps sembla s'être arrêté. En réalité, il reprenait simplement son cour normal. Drakius s'ébroua : ce n'était pas terminé. Il prit le bol qui traînait derrière lui des expériences précédentes et s'avança d'un pas vif pour recueillit le sang qui giclait de la plaie béante.

    - Maintenant, ouvre-toi la main jusqu'au sang. Ou le bras, peu importe, mais fait vite !

    L'homme était mort, il fallait stabiliser le pouvoir. Ceci non plus, il n'avait jamais comprit pourquoi c'était nécessaire. Le pouvoir n'avait rien à voir avec le sang théoriquement, et pourtant ses expériences était formelle : cette étape était obligatoire.

    77
    Dimanche 6 Mai 2018 à 18:04

    Il ne perdit pas le temps de retirer son épée et prit un couteau dans sa poche pour s'ouvrir le dessus de l'avant bras, évitant ainsi les artères. Ce serait idiot de mourir maintenant, si bêtement. Le jeune homme se força à ne pas grimacer mais la douleur était présente, même si on voulait être un homme dur. Ses sourcils se froncèrent.

    78
    Dimanche 6 Mai 2018 à 18:24

    Drakius ne perdit pas son temps en politesses : il prit le bras de Karl sitôt qu'il fut entaillé et laissa couler quelques gouttes de sang dans le même récipient. Puis il le lâcha et fit tourner lentement le liquide sanglant obtenu, quelques instants seulement.

    Sans attendre, il le tendit à Karl.

    - Boit.

    79
    Dimanche 6 Mai 2018 à 18:34

    Ce qu'il lui demandait la était affreusement dégoûtant ! Répugnant ! 

    Il ouvrit la bouche pour... Pour. . Qui a vu Karl avoir une écoute parfaite ? Le jour où ça arrivera, les poules auront sûrement des dents. Enfin, le regard de Darkus l'en dissuada bien vite, très vite, il prit le récipient et sans réfléchir le porta à sa bouche pour en boire le contenu. Pas une seconde s'était écoulé. Il ne réfléchissait pas vraiment, ne prenait pas le temps

    80
    Dimanche 6 Mai 2018 à 18:54

    Enfin, le mage put respirer. C'était fait, et pour de bon. Normalement. Sans un regard pour le cadavre, il allait reposer la lame sur la table derrière lui. Tout compte fait, elle n'aura servit à rien. C'était peut-être mieux ainsi.

    - Alors ?

    Il ne s'était pas retourné, toujours face à la table et dos à Karl.

    81
    Dimanche 6 Mai 2018 à 19:03

    Karl mit un temps avant de répondre.... Il se sentait étrange. Les mots pour decrir cette sensation lui manquait. Sa tête lui tournait un peu. Sa vision un peu floue. 

     La question pas défaut lui vint sans réfléchir mais son ton n'était pas assuré. Comme s'il sortait d'une opération... 

    - ça va...  Le temps de m'habituer. Ajouta t-il apres. 

    82
    Dimanche 6 Mai 2018 à 19:22

    Drakius ne répondit pas immédiatement. Il se retourna finalement, mais sans la moindre inquiétude visible sur le visage ou dans sa voix.

    - Bien, bien... Tu peux disposer, je vais m'occuper de ceci.

    Il désigna du regard le corps sanglant du magnétiseur, toujours empalé sur l'épée de Karl.

    83
    Dimanche 6 Mai 2018 à 19:31

    ( bhaaa ! J'avais fait ça plus proprement ^^ )

    84
    Dimanche 6 Mai 2018 à 20:08

    (Que veux-tu... On ne peut pas tous avec le style Ignis.)

    85
    Dimanche 6 Mai 2018 à 20:15

    ( Héhé ! )

    86
    Dimanche 6 Mai 2018 à 21:24

    (chacun son style, je vais pas faire Karl avec la classe d'une femme ! no il cherche juste pas à être tape à l'oeil en toute circonstance.) 

    Karl regarda le mort et reprit son épée d'un geste peu assuré. Il voyait trouble, encore. 

    - Sûr ? Voulu t-il insister quand même, par respect. 

    87
    Dimanche 6 Mai 2018 à 21:44

    Drakius haussa les sourcils. Karl était vraiment dans un drôle d'état, ou c'est lui qui délirait.

    - Puisque je le dis.

    Il comptait donner le corps à ses corbeaux. Ici, rien ne se perd.

    88
    Dimanche 6 Mai 2018 à 21:52

    Il hocha donc la tête, se passa une main dans 'es chevaux, a rebrousse poils ce qui eut dont de les lettres un peu plus en bataille. (J'aime les garçons avec les cheveux en bataille...) 

    - à plus tard, alors. 

    Sur ce, il se dirigea vers la sortie en faisant le premier petit pas de travers. Le fait de bouger obligea son corps et ordonner le tout. Il se reprit un peu et se redressa. Ça passait, il avait juste besoin de se mettre en mouvement, c'est ce qu'il comprit. 

    89
    Dimanche 6 Mai 2018 à 22:03

    Drakius le regarda s'éloigner, légèrement inquiet. La question que Karl avait posé précédemment ne voulait pas sortir de son esprit, malgré son assurance apparente. Pourrait-il y avoir des effets secondaires au transfert ?

    Il secoua la tête comme un chien qui s'ébroue. Ridicule. Il n'y avait eu aucun problème pour lui et Ignis, pas de raison que se soit différent pour Karl. C'était juste une question de TEMPS.

    Se tournant vers le cadavre, il allait le détacher de la chaise. Il plongea dans la magie et se concentra, se recentra. Ressentir la gravité, le poids de l'homme, cette force qui l'attirait vers le sol... Et la modifier ! Il tendit la main et le prisonnier mort suivit le mouvement, lentement. En quelques gestes, Drakius parvint à le soulever et commença à le déplacer vers l'extérieur.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :