• La grande prairie

    Résultat de recherche d'images pour "grande plaines"

    Une grand partie des terres de la famille Herbefolle est constitué de vastes praires, aux herbes hautes et foisonnantes. On peut y croiser de nombreuses créatures : des lapins de garenne, des chevaux sauvages, des buses variables, des tigre des prairies, des griffons affamés...

     

    Village de Paillefranche


  • Commentaires

    1
    Vendredi 6 Janvier 2017 à 07:24

    - Les habitants ? Oui, c'est eux que je crains, en quelques sortes... les habitant des prairies. Les tigre par exemple.

    2
    Vendredi 6 Janvier 2017 à 07:29
    -"ah ? Il y a des tigres ?!" Il sourit, "il suffirait qu'il y en ai un qui attaque pour que ces bouseux panique et me lâche..... Enfin avec ses cordes je vais pas voler bien haut.... Et le tigre risque de les choper pour me faire re descendre..." Pensa t-il.
    3
    Vendredi 6 Janvier 2017 à 17:41

    - Oui, il y a des tigres. Tu ne voudrait pas terminer en dîné pour bête sauvage, n'est ce pas ?

    4
    Vendredi 6 Janvier 2017 à 17:44

    -Ca dépend de se que vous allez faire de moi, si vous me torturer ou enfermer je préfère crever. (terme familier pour rimer ^^ mais il l'a dit) dit-il avec un regard mauvais 

    5
    Vendredi 6 Janvier 2017 à 17:53

    - Je n'ai aucune idée de se qu'ils te veulent, à la forteresse, et je m'en fiche un peu.

    il ajouta, insidieusement :

    - Mais, tu sais que les tigres aiment bien jouer avec leur proies ? Comme de gros chats avec une souris...

     

    6
    Vendredi 6 Janvier 2017 à 17:54

    -Je le savais, je ne suis pas un poisson rouge. gronda t-il. 

    7
    Vendredi 6 Janvier 2017 à 17:55

    - Alors, tu préfères malgré tout cela à une prison ?

    8
    Vendredi 6 Janvier 2017 à 18:05

    -Je préfère être libre, c'est tout. dit-il en se refermant sur lui même, il n'aimait pas les questions sur lui et préférait être le plus mystérieux possible afin de ne pas dévoiler ses faiblesse.

    9
    Vendredi 6 Janvier 2017 à 18:07

    - Ah, que serais la vie sans les rêves, n'est ce pas ? Mais dommage, tu es actuellement notre prisonnier, et tu va devoir t'en contenter.

    10
    Vendredi 6 Janvier 2017 à 18:07

    -On arrive quand ? s'impatienta t-il 

    11
    Vendredi 6 Janvier 2017 à 18:12

    - Jamais, si tu continue de parler si fort, et dans plusieurs jours, si tu avance sans faire de problèmes.

    12
    Vendredi 6 Janvier 2017 à 18:17

    -C'est vous qui n'avancer pas, on dirais des chiens battu et blesser. 

    13
    Vendredi 6 Janvier 2017 à 18:19

    - Je t'ai dis de te taire, tu te rappelles ?

    14
    Vendredi 6 Janvier 2017 à 18:20

    -Sauf que je ne suis pas le pauvre petit chien soumis qui baisse la tête et obéit devant Ô grand mètre qui se cache dans cette "forteresse" que vous venez de cité. 

    15
    Vendredi 6 Janvier 2017 à 18:22

    - ça suffit ! J'obéi à qui me paye ! Tu apprendras sans doute un jour que, dans la vie, ceux qui ont le pouvoir, c'est ceux qui ont de l'or et des épées.

    16
    Vendredi 6 Janvier 2017 à 18:41

    -C'est toi qui choisi d'obéir ou non. il eu un sourire narquois: je croyais qu'on ne devait pas crier. 

    17
    Vendredi 6 Janvier 2017 à 18:44

    - Oui, c'est moi qui choisi. Et j'en avais assez d'être payé moins que rien par des nobles pétant dans la soies pour escorter leur fifille chérie au village d'à côté. Figures-toi que c'est déjà arrivé.

    18
    Vendredi 6 Janvier 2017 à 18:48

    -Et vous avez préférez une autre petite paye mais moins rabessante comparer au lux des nobles. devina t-il. 

    19
    Vendredi 6 Janvier 2017 à 18:49

    - ça me regarde. Toi, tu marches et tu te tais.

    20
    Vendredi 6 Janvier 2017 à 18:54

    -Je me tait si je veux. et je n'ai pas envie. De toute façon, s'il y a un tigre, il sentira notre odeur. il se tue étrangement mais pourtant rien à signaler. 

    21
    Vendredi 6 Janvier 2017 à 18:56

    L'Ecorcheur continua d'avancer, traçant sa route à travers les herbes hautes.

    22
    Vendredi 6 Janvier 2017 à 18:56

    Il suivait soudain lasse. 

    23
    Vendredi 6 Janvier 2017 à 18:57

    Les hommes continuère d'avancer à travers les herbes durant encore de longues heures.

    24
    Vendredi 6 Janvier 2017 à 18:58

    Il n'avait pas beaucoup bu ni manger, "c'est de l'esclavage !" pensa t-il. 

    25
    Vendredi 6 Janvier 2017 à 18:59

    Vers la fin d'après midi, l'Ecorcheur ordonna une halte.

    - Nous montons le camps ici, ça ira très bien.

    26
    Vendredi 6 Janvier 2017 à 19:01

    Il sursauta et reprit son aplombe:

    -Non ! Pas dans cette prairie ou le danger menace ! il n'y a même pas d'arbre pour s'adosser ! Et faire des pose à tout bous de champs, ça va hein ? Vous êtes pas sportif ou quoi ? Si on continu comme ça, on ne sera jamais arriver ! 

    27
    Vendredi 6 Janvier 2017 à 19:02

    - Te voilà soudain bien pressé d'arriver. Tu as eu une révélation ?

    28
    Vendredi 6 Janvier 2017 à 19:04

    -J'ai bien compris que quoi que je fasse, moi contre trois hommes, je ne pourrais pas m'échapper donc autant continuer. dit-il méchamment 

    29
    Vendredi 6 Janvier 2017 à 19:05

    - Tu as tout compris. Donc on s'arrête ici, on y passe la nuit, et on repart demain à l'aube.

    30
    Vendredi 6 Janvier 2017 à 19:06

    -Non, trouvons au moins quelques arbres. 

    31
    Vendredi 6 Janvier 2017 à 19:07

    - Où ça ? Es-tu déjà allé plus au nord que Port-les-Mouettes, mon gars ?

    32
    Vendredi 6 Janvier 2017 à 19:08

    -Quand je vole, je vois loin et je parcours des kilomètres. Marchons encore un peu bande de féniant incapable ! 

    33
    Vendredi 6 Janvier 2017 à 19:10

    - Depuis quand les prisonniers insultes leur ravisseurs ? Nous ne trouverons pas d'arbres avant longtemps, et c'est hors de question de voyager ici de nuit.

    34
    Vendredi 6 Janvier 2017 à 19:14

    -Depuis qu'ils savent qu'ils ne risque pas la mort. dit-il narquois. bande d’imbéciles, vous êtes pas douer quand même pour avoir lâcher ça. Maintenant on marche encore un peu. dit-il en tirant pour avancer: je suis comme un oiseau, je n'aime pas dormir à découvert. 

    35
    Vendredi 6 Janvier 2017 à 19:15

    - J'ai dit qu'on dormirait ici. Point. ça ne sert à rien d'avancer plus aujourd'hui.

    36
    Vendredi 6 Janvier 2017 à 19:16

    Il cessa de tirer:

    -féniant. et il s'assit, le regard mauvais. 

    37
    Vendredi 6 Janvier 2017 à 22:50

    L'homme ne répondit rien, et se contenta de défaire son sac pour en sortir de quoi manger et de l'eau.

    38
    Samedi 7 Janvier 2017 à 09:20
    Alex se réveilla et comme à son habitude, le temps qu'ils dorment: leur chipper à manger et à boire
    39
    Samedi 7 Janvier 2017 à 11:22

    (normalement, il y en a un qui surveille, mais tant pis...)

    Le matin, à l'aube :

    - Allez, debout ! on repart !

    40
    Samedi 7 Janvier 2017 à 11:43
    Alex le leva et les suivit.
    41
    Samedi 7 Janvier 2017 à 11:44

    Les hommes reprirent leur route à travers la prairies, surveillant les allentours.

    42
    Samedi 7 Janvier 2017 à 12:22
    Alex suivait, lasse, mais quelque fois il s'amusait à faire crique le meme bonhomme en le bousculant, lui marchant sur les pieds ou beaucoup de croche patte
    43
    Samedi 7 Janvier 2017 à 12:23

    (le bonhomme, comme tu dis, il va le détester à mort si tu continue !)

    - Bon, chef, ou on l'assomme le prisonnier, ou on fait quelque chose ! Sinon, je m'en vais, moi !

    44
    Samedi 7 Janvier 2017 à 12:30
    Il sourit "et un de moins, se serai déjà ca" pensa t-il.
    -"je vous souhaite bonne chance pour me porter. Vous n'avez rien à par vos bras, vous allez vite fatiguer."
    45
    Samedi 7 Janvier 2017 à 12:39

    L'autre homme, celui qui n'avait pas encore parlé, se contenta de faire un geste de la mains pour le soulever légèrement au dessus du sol. L'Ecorcheur lui adressa un sourire

    - Notre ami le Muet que voilà s'occupera de nous alléger ton petit corps gringalet.

    46
    Samedi 7 Janvier 2017 à 12:45
    (En gros il ne trouche plus le sol ?)
    Il répondit en battant des pieds:
    -"ah ! Mais de mieux en mieux cette équipe: il binocle, un idiot et un muet ! A la limite je préfère l'idiot, et je n'ai pas de petit corps gringallet, je ne suis pas comme cette vendeuse de lait de chèvre." Sur ce, pour être lâcher il donna un coup de pied à l'endroit.... Plutôt.... Très douloureux au muet.
    47
    Samedi 7 Janvier 2017 à 12:49

    (juste là, oui, il est quelques centimètres au dessus du sol)

    La magie cessa d'opérer et il retomba sur le sol tandis que le muet se pliait en deux. Si il n'avait pas été muet, sans doute aurait-il lâché un juron.

    48
    Samedi 7 Janvier 2017 à 12:51
    Il retomba sur ces pied et profita qu'il n'y avait plus qu'un seul qui le tenait pour tirer pour que l"idiot" le lâche.
    49
    Samedi 7 Janvier 2017 à 12:54

    - Hé !

    fit l'homme en trébuchant.

    Voyant que la situation échappait à ses hommes, l'Ecorcheur dégaina un de ses couteau.

    50
    Samedi 7 Janvier 2017 à 12:58
    Il continua à tiré et à donner quelque coup de pied au niveau des mains de sa victime de toujours:
    -"si tu lance un de ces couteaux, tu me tue. Et je ne suis pas sûr que se soit se que tu veux."
    51
    Samedi 7 Janvier 2017 à 12:59

    - Et toi, je croyais que tu voulais arriver au plus vite, finalement ? Ce n'est pas avec ce genre d'idioties que l'on avancera mieux.

    52
    Samedi 7 Janvier 2017 à 13:03
    -quand on a une occasion de fuir on la prend !" Cette fois, il donna un coup de pied presque dans la tête de l "idiot"
    53
    Samedi 7 Janvier 2017 à 13:33

    l'Ecorcheur se jeta sur lui, couteau au poing, pour l’arraisonner.

    54
    Samedi 7 Janvier 2017 à 13:49
    Il lui faucha les pieds de l'arrière vers l'avant pour le faire tomber. Quand il voulu partir en courant mais ligoter, ses pieds se s'emmêlèrent dans ses corde et il tombât au sol. (C'est un bon bagarreur enfaite ^^)
    55
    Samedi 7 Janvier 2017 à 13:55

    L'Ecorcheur l'attrapa par l'arrière de sa veste et le releva, lui plaquant son couteau sous la gorge.

    - Maintenant, tu te tiens tranquille, mon gars. Tu va finir par attirer tout les tigre du voisinage, et personne n'en sortira vivant.

    56
    Samedi 7 Janvier 2017 à 13:58

    -Au moins vous serez mort en n’embêterait plus personne ! Et il lui cracha au visage. 

    57
    Samedi 7 Janvier 2017 à 13:59

    - Toi aussi tu sera mort, petit imbécile ! Allez, on reprend la route !

    58
    Samedi 7 Janvier 2017 à 14:01

    -Au moins, vous ne m'aurait pas vivant ! Sa tentative de fuite avait échouer à cause de ses stupides cordes.. 

    59
    Samedi 7 Janvier 2017 à 14:02

    - Tu es vraiment un imbécile. Tant pis pour toi.

    60
    Samedi 7 Janvier 2017 à 14:03

    -Et vous alors ? vous ne l'êtes pas ? Pour m'avoir dit ou on allait, que vous me vouliez vivant et je ne sais plus quoi ? Il regarda l'homme encore tordu en deux. 

    61
    Samedi 7 Janvier 2017 à 14:05

    - De toute façon, tu as décidé de nous mener la vie rude jusque notre destination. Mais je ne céderais pas.

    62
    Samedi 7 Janvier 2017 à 14:07

    Il avança, 

    -dépêchez-vous alors ! je m'ennui et j'ai été assez sympas ses dernier temps mais la.... J'en peux plus, avancer ! 

    63
    Samedi 7 Janvier 2017 à 14:08

    - Et c'est toi qui dis ça ? Je dois te rappeler qui nous a fait nous arrêter ?

    64
    Samedi 7 Janvier 2017 à 14:09

    -Je m'ennui. Il faut bien que je m'occupe et que je tente de partir. dit-il en haussant les épaules. 

    65
    Samedi 7 Janvier 2017 à 14:10

    - Non, tu n'es pas obligé. Moi aussi j'en ai marre, et plus tôt on sera arrivé mieux ça vaudra.

    66
    Samedi 7 Janvier 2017 à 14:11

    -On active alors ! ou vous me relâcher et se calvaire sera terminer. 

    67
    Samedi 7 Janvier 2017 à 14:13

    - Ha non ! s'exclama "l'idiot" (comme tu dis). On a eu suffisamment de mal à attraper un métamorphe ! On ne va pas le relâcher maintenant !

    68
    Samedi 7 Janvier 2017 à 14:15

    -Ah ! donc vous vous attaquer au métamorphe en particulier ! devina t-il. si j'arrive a vous tuer, plus aucun métamorphe sera en danger !! il cria son fin de phrase 

    69
    Samedi 7 Janvier 2017 à 14:17

    L'Ecorcheur mit une bonne taloche à l'homme qui avait parlé, et arracha un morceau de sa cape. Il fourra le bout de tissus dans la bouche de Alex, en guise de bâillon.

    70
    Samedi 7 Janvier 2017 à 14:20

    (ah ! il est bientôt un bous de nerf !)

    (il saigne ou pas ?)

    Alex mit un petit temps avant de relever la tête pour le regarder 

    71
    Samedi 7 Janvier 2017 à 14:23

    (Oui, il en a marre, et non, c'est juste un gnon)

    - Allez, en route cette fois.

    72
    Samedi 7 Janvier 2017 à 14:31

    "ma cape, S***!" se dit-il car il ne pouvait plus parler. 

    Il marcha et se mit à mordiller le bous de tissu dans sa bouche afin de le casser mais ça pouvait prendre très longtemps.

    73
    Samedi 7 Janvier 2017 à 14:34

    Les hommes avançaient, tendus au possible, de crainte que tout ce bruit n'ai attiré un tigre, ou pire... un griffon.

    74
    Samedi 7 Janvier 2017 à 14:39

    Il mordillait toujours sa précieuse cape avec un petit gr venant du fond de la gorge. 

    75
    Samedi 7 Janvier 2017 à 14:45

    - On est bientôt sorti des prairies, normalement. On a pris l'endroit le plus court, et on devrait arriver dans les marais...

    76
    Samedi 7 Janvier 2017 à 14:47

    (je crois que je suis allé un peu trop vite, normalement ils ne sont pas si loin, en étant allé à pied... mais tant pis, moi aussi j'en ai marre de ce voyage qui n'en fini pas...)

    77
    Samedi 7 Janvier 2017 à 14:51

    (oui... c'est long.... mais 3 nuits, c'est pas mal du tout, 3 jours. Du coup on continu au marrais ? Il y a combien de temps de marche dans les marrais ?) 

    78
    Samedi 7 Janvier 2017 à 14:53

    (C'est pas tant que ça, 3 nuits. ça fait à peu près 50 kilomètre si on marche à une vitesse moyenne.

    Normalement moins que dans les prairies, mais la progression est plus difficile. Du coup, je dirait un jour et demis si on ne se perd pas)

    79
    Samedi 7 Janvier 2017 à 14:55

    (ok, c'est partie.) 

    80
    Samedi 7 Janvier 2017 à 15:08

    Isabelle passa comme un ouragan sur les terres verdoyantes ... Elle savait parfaitement ou elle devait aller . Elle s'arrêta un instant . Son souffle était à peine saccadé . Elle se mit à tourner en rond, autour d'une trace qui dattait de quelques heures ..Je connais ses hommes ... C'est le borgne, avec ses macaques stupides ! Et un homme que je connais pas . Sans doute prisonnier . Seulement elle ne savais pas s'il fallait continuer au Nord, ou à l'Est . Et puis elle comprit brusquement : On se rapproche du repaire de cet ignoble sorcier ! Elle feula, espérant qu'elle aurait le temps de les rattraper . Elle se tapit, bondit, et recommença à courir, de toute la vitesse de ses pattes, vers les marécages ... 

     

    Deux heure plus tard, la panthère sentit enfin de nouveau leurs odeur . Ils sont proches ... Elle ralentit aussitôt, sur ses gardes ..

    81
    Samedi 7 Janvier 2017 à 15:11

    (hé ben... c'est rapide ^^)

    Ester s'accrochait comme elle pouvait au cou de la panthère, en essayant de ne pas l'étrangler. Le faucon dans le ciel avait presque du mal à suivre la cadence, et l'absence de colline pour gagner de l'altitude.

    82
    Samedi 7 Janvier 2017 à 15:12

    (et nous, on est ou ?)

    83
    Samedi 7 Janvier 2017 à 15:12

    (dans les marais normalement)

    84
    Samedi 7 Janvier 2017 à 15:14

    ( tu sais, une panthère à un bon odorat . Quand elle sent quelque chose, la proie peut encore être à des kilomètres )

    85
    Samedi 7 Janvier 2017 à 15:16

    (ho, je n'en doute pas ! Mais on a quand même traversé la moitié du royaume en moins d'une journée !)

    86
    Samedi 7 Janvier 2017 à 15:16

    (Désolé !^^)

    87
    Samedi 7 Janvier 2017 à 15:18

    (pas grave, on à qu'à dire qu'on est parti depuis plusieurs heures (voir plus si on veut, car on a passé plusieurs nuit avec Feuille, tandis qu'on en était toujours à la même journée avec toi...))

    88
    Samedi 7 Janvier 2017 à 15:20

    ( c'est le problème des Rp^^)

     

    89
    Samedi 7 Janvier 2017 à 15:22

    (et oui. Dans celui sur les dragons, j'ai essayé de mettre au point un système pour les jours... ça a juste contribué à complétement bloquer le jeu, alors je n'ai pas envie de recommencer. Ce n'est pas si grave, ce n'est qu'un jeu...)

    90
    Dimanche 8 Janvier 2017 à 12:38

    Le progression se poursuivit donc au milieux des herbes hautes.

    91
    Dimanche 8 Janvier 2017 à 12:39

    -"Et, tu sais combien de temps ça vie, un griffon ?"

    92
    Dimanche 8 Janvier 2017 à 12:41

    - Mmm... je ne sais pas tout à fait. Plus longtemps qu'un rapace je pense, mais sans doute moins longtemps qu'un dragon.

    93
    Dimanche 8 Janvier 2017 à 12:42

    -"et la duré de vie d'un dragon, et d'un rapace ? Juste pour que je me situe."

    94
    Dimanche 8 Janvier 2017 à 12:44

    - Heu... ça dépend des rapaces, mais disons entre dix et vingt ans en moyenne. Et les dragons... je n'en sait rien.

    95
    Dimanche 8 Janvier 2017 à 12:47

    Il fit ma mou, il voulait savoir. enfin, à quoi ça lui servait de savoir ça ? 

    96
    Dimanche 8 Janvier 2017 à 12:49

    Toujours son faucon sur le poing, elle caressait pensivement sa fauconnière (sac dans lequel on met la viande pour rappeler les oiseaux)

    97
    Dimanche 8 Janvier 2017 à 13:14

    "il ne faut pas qu'on tombe dessus..." pensa t-il (j'en peut plus des voyages...)

    98
    Dimanche 8 Janvier 2017 à 13:15

    (on peut passer à la va-vite si tu veux. On faire un événement qui rompe la monotonie.)

    99
    Dimanche 8 Janvier 2017 à 13:16

    (oh ! non pas un griffon, pitié mais ça va nous ralentir l’événement...)

    100
    Dimanche 8 Janvier 2017 à 13:19

    (ho, pas forcément ! Tu veux rentrer à Port-les-Mouettes le plus vite possible ?)

    101
    Dimanche 8 Janvier 2017 à 13:20

    (oui, donc on avance et on ne ralenti pas s'il vous plait.) 

    102
    Dimanche 8 Janvier 2017 à 13:21

    (d'accord, d'accord... on fait le soir tout de suite alors)

    103
    Dimanche 8 Janvier 2017 à 13:22

    ( boen chef ! )

    Isabelle était loin devant .. Elle n'aimait pas parler, et préférait guetter un éventuel danger . Son ouïe et son odorat, ainsi que sa vue était amélioré sous cette forme, et ... Un lapin partit juste sous son nez . La femelle bondit dessus, et le mordit à la nuque . Après quoi, en attendant ses compagnons de voyages, elle mordit dedans à belle dents .

    104
    Dimanche 8 Janvier 2017 à 13:24

    -"Vous avez faim ?" demanda Alex à Ester et les prisonnier 

    105
    Dimanche 8 Janvier 2017 à 13:24

    Ester, mine de rien, avait senti l'instant ou la vie du petit animal s'était éteinte.

    "il faut que j'arrête ! j'utilise sans arrêt ma magie et ça ne me cause que des problèmes !"

    - On dirait que la nuit va tomber. On s'arrête par ici ?

    106
    Dimanche 8 Janvier 2017 à 13:25

    Il lui sourit:

    -"ça te fais si mal que ça, quand un animal meurt ? Je ne vais pas pouvoir chasser alors." 

    107
    Dimanche 8 Janvier 2017 à 13:27

    - Que... comment sais tu ?

    108
    Dimanche 8 Janvier 2017 à 13:28

    -"tu viens de dire que tu dois arrêter d'utiliser tes pouvoirs au même moment ou j'ai entendu un petit claque d'une nuque briser, j'en ai déduit qu'Isabelle a chasser et que tu l'as senti."

    109
    Dimanche 8 Janvier 2017 à 13:29

    (en fait, elle ne l'avait pas dit, mais elle l'avait pensé. Je n'ai pas mit de tirets, mais j'ai oublié de mettre en italique, désolé)

    110
    Dimanche 8 Janvier 2017 à 13:31

    (ah, bah du coup il n'a rien dit) 

    111
    Dimanche 8 Janvier 2017 à 13:32

    -"je vais chercher à manger ?"

    112
    Dimanche 8 Janvier 2017 à 13:33

    ( bon, je quitte, je vais écrire la fin de mon chapitre ! A plus tard ! )

      • Dimanche 8 Janvier 2017 à 13:34

        (salut ! (et vivement le chapitre ^^))

    113
    Dimanche 8 Janvier 2017 à 13:33

    - Inutile, j'ai des provisions dans mon sac.

    114
    Dimanche 8 Janvier 2017 à 13:35

    -"ok, tu as des fruits ?"

    115
    Dimanche 8 Janvier 2017 à 13:36

    - Non. Des fruit en voyage, ce n'est pas pratique et ça s'écrase. Mais j'ai du pain aux herbes et de la viande séchée.

    116
    Dimanche 8 Janvier 2017 à 13:41

    -"c'est déjà génial !" il fit un signe de stop au prisonnier et s'assit en enlevant sa cape pour en faire un petit tapis ou manger 

    117
    Dimanche 8 Janvier 2017 à 13:43

    Ester s'assit à son tour, enleva son sac à dos et fouilla dedans. Elle en sorti une miche de pain et quelques lanières de viandes. Le faucon vint fureter près d'elle, mais elle le repoussa en rigolant.

    - Non, tu as déjà eu assez pour aujourd'hui.

    118
    Dimanche 8 Janvier 2017 à 13:45

    Il rigola et lui piqua un peu de pain

    (dit, tu dit que quand un métamorphe se transforme, la bête qu'il est est aussi grand que lui, à quelque chose près, ça veux dire que le faucon d'Alex est ÉNORME) 

    119
    Dimanche 8 Janvier 2017 à 13:46

    (en fait, c'était surtout pour éviter les gents qui diraient : "oui, alors moi, je suis métamorphe dragon, voilà voilà...")

    120
    Dimanche 8 Janvier 2017 à 13:47

    (donc son faucon est de taille normal ?)

    121
    Dimanche 8 Janvier 2017 à 13:49

    (tu veux dire, quand Alex se transforme ? Il est plus grand que la moyenne, on peut dire, mais quand même pas 1m60 de haut)

    122
    Dimanche 8 Janvier 2017 à 13:51

    (ok, merci ^^ c'est se que je m'imaginait mais je n'en était pas sûr ^^)

    -"dit, mais du coup, tu es la fauconnière de la famille Montdesbrumes ?"

    123
    Dimanche 8 Janvier 2017 à 13:51

    - Ben... oui, c'est ça. Pourquoi ?

    124
    Dimanche 8 Janvier 2017 à 13:53

    -"et tu dois leur faire quoi ? genre, des spectacles ou alors...?"

    125
    Dimanche 8 Janvier 2017 à 13:54

    - Moi, je m'occupe juste du dressage des oiseaux, et de leur nourrissage. Après, les nobles les utilisent pour la chasse, la plupart du temps.

    126
    Dimanche 8 Janvier 2017 à 13:56

    -"Je vois. Et suivant le dressage de l'oiseau, tu es plus ou moins paillé ?" 

    127
    Dimanche 8 Janvier 2017 à 14:16

    - J'ai une paye hebdomadaire pour m'occuper de tout les oiseaux. Et aussi pour m'occuper de la reproduction et trouver de nouveaux spécimens pour la fauconnerie. Les Monrdesbrumes en sont très fiers, alors je ne voudrait pas détruire le travail de mes prédécesseurs.

    128
    Dimanche 8 Janvier 2017 à 14:17

    -"je vois." il croqua dans le pain 

    129
    Dimanche 8 Janvier 2017 à 14:21

    - ça gagne bien, pêcheur ?

    130
    Dimanche 8 Janvier 2017 à 14:24

    -"non." dit-il sans réfléchir "enfin, ça dépend de la qualité et de la vente mais aucun pêcheur n'est riche."

    131
    Dimanche 8 Janvier 2017 à 14:24

    - Et tu aimes ce métier ?

    132
    Dimanche 8 Janvier 2017 à 14:26

    "non, parce que nous ne sommes jamais prit au sérieux, pour beaucoup de personnes, les pêcheurs sont débiles et n'y connaissent rien." 

    133
    Dimanche 8 Janvier 2017 à 14:26

    - Alors... pourquoi tu continue de faire ça ? Je suis sûre que tu as les capacités pour faire autre chose !

    134
    Dimanche 8 Janvier 2017 à 14:29

    -"parce que c'est le seul truc que je suis capable de faire, pêcher et vendre. Je ne sais rien faire d'autre... Ah si ! me battre mais ça tu es obliger de savoir pour te défendre." 

    135
    Dimanche 8 Janvier 2017 à 14:30

    - Pourtant... tu as l'air débrouillard.

    136
    Dimanche 8 Janvier 2017 à 14:31

    ( j'ai fini mon chapitre ^^ Je corrige un max de fautes et je le poste .)

    137
    Dimanche 8 Janvier 2017 à 14:31

    (ouiiiii)

    138
    Dimanche 8 Janvier 2017 à 14:32

    -" je suis débrouillard, mais que veux-tu que je fasse d'autre ?"

    139
    Dimanche 8 Janvier 2017 à 14:36

    - Tu me demandais tout à l'heure pourquoi je n'allais pas en école de magie... je pense que tu y aurais plus ta place.

    140
    Dimanche 8 Janvier 2017 à 14:37

    Il fut surpris:

    -"mais moi, je n'ai rien d'autre à apprendre de la mienne"

    141
    Dimanche 8 Janvier 2017 à 14:38

    - Et bien justement ! Pourquoi tu ne deviendrais pas mage ?!

    142
    Dimanche 8 Janvier 2017 à 14:40

    -"pourquoi pas, servir le pays.... C'est renoncer à la liberté..."

    143
    Dimanche 8 Janvier 2017 à 14:42

    - Mouis, peut-être... mais à quoi bon une liberté si elle ne sert à rien, une liberté monotone et sans saveurs. Tu peux retourner si tu veux à ta vie de pêcheur libre, mais ce serais la même pour le restant de ta vie.

    144
    Dimanche 8 Janvier 2017 à 14:43

    il réfléchi un instant:

    -"comment devint-on mage si on a pas de ligné ?" 

    145
    Dimanche 8 Janvier 2017 à 14:44

    - Je suppose qu'il faut se présenter à l'école de magie, parler au bon professeur, vanter les mérites de son pouvoir...

    146
    Dimanche 8 Janvier 2017 à 14:45

    Il hocha la tête comme pour imprimer ses paroles. j'irai au moins voir. pensa t-il 

    147
    Dimanche 8 Janvier 2017 à 14:46

    ( c'est bon ! ^^ Je commence de suite le chapitre 5, tant que j'ai de l'inspiration . En plus je ne serait pas là de la semaine prochaine donc bon .)

    148
    Dimanche 8 Janvier 2017 à 14:46

    Ester fini son morceau de pain, et sorti une couverture de son sac.

    -Bon, et bien, bonne nuit.

    149
    Dimanche 8 Janvier 2017 à 14:48

    Il débarrassa sa cape et la remit sur lui une ois nettoyer et se prépara à veiller les prisonniers 

    -"bonne nuit Ester." 

    150
    Dimanche 8 Janvier 2017 à 14:52

    - Tu me réveillera quand ça sera à moi de les surveiller, hein. Tu dois être fatigué...

    151
    Dimanche 8 Janvier 2017 à 14:58

    -"oui, ne t'en fais pas." dit-il rassurant en posant sa mains sur la jeune fille, une main chaude et protectrice: -"dort tranquillement" il retira sa main délicatement 

    152
    Dimanche 8 Janvier 2017 à 14:58

    Elle s'endormit, son faucon à côté d'elle.

    153
    Dimanche 8 Janvier 2017 à 15:00

    Il les surveillait 

    154
    Dimanche 8 Janvier 2017 à 15:02

    L'Ecorcheur resta éveillé quelques temps, en guettant son gardien.

    155
    Dimanche 8 Janvier 2017 à 15:02

    Alex soutenait le regard tu fais moins le malin mon vieux. pensa t-il. 

    156
    Dimanche 8 Janvier 2017 à 15:03

    Isabelle ne voulait pas dormir . Une panthère noire ne dort pas la nuit, et son organisme se rebellait . Bien sur, elle aurait pu se métamorphoser ... Mais elle serait obligé de parler, et elle préférait veiller, aux étoiles . Elle bondit sur un arbre, et ne bougea plus .

    157
    Dimanche 8 Janvier 2017 à 15:04

    La voyant surveiller, Alex s'endormi 

    158
    Dimanche 8 Janvier 2017 à 15:04

    Il fini par s'endormir aussi, comprenant qu'il était inutile d'attendre un relâchement dans l'attention du jeune homme.

    159
    Dimanche 8 Janvier 2017 à 15:05

    (oups, on s'est croisé. bah, ça ne change pas grand chose...)

    160
    Dimanche 8 Janvier 2017 à 15:06

    (non ^^)

    161
    Dimanche 8 Janvier 2017 à 15:10

    (bref, on fait le matin ?)

    162
    Dimanche 8 Janvier 2017 à 15:11

    (si tout le monde est prêt, moi je veux bien ^^)

    163
    Dimanche 8 Janvier 2017 à 15:12

    ( pareil )

    Isabelle bailla . Le jour n'allait certainement pas tarder à ce lever . Elle se fit les griffes, et regarda les dernière étoiles disparaitre

    164
    Dimanche 8 Janvier 2017 à 15:13

    (moi je veux bien, mais Isabelle elle ne dort jamais ? Ni le jour ni la nuit ?)

    165
    Dimanche 8 Janvier 2017 à 15:20

    (Elle dormira à leurs arrivé, et sommeillera en vous attendant )

    166
    Dimanche 8 Janvier 2017 à 15:22

    (oki)

    Alex se réveilla et se leva, il prit un bous de pain et les déposa devant les prisonniers avec aussi, un peu d'eau 

    167
    Dimanche 8 Janvier 2017 à 15:50

    Les deux hommes se servirent, non sans jeter un regard chergé d'animosité au jeune homme.

     

    168
    Dimanche 8 Janvier 2017 à 15:55

    -"On reprend la route ?"

    169
    Dimanche 8 Janvier 2017 à 15:57

    - Oui, allons-y.

    Ester donna un petit morceau de viande au faucon pour le contenter.

    170
    Dimanche 8 Janvier 2017 à 15:57

    Il marcha 

    171
    Dimanche 8 Janvier 2017 à 15:58

    Isabelle descendit lestement de son arbre, et, sans regarder personne, prit la tête de la petite troupe, pressé d'en finir, car la fatigue commençait à se faire sentir .

    172
    Dimanche 8 Janvier 2017 à 15:58

    Ester suivit, ainsi que les prisonniers qui n'avaient pas le choix.

    173
    Dimanche 8 Janvier 2017 à 16:05

    Il suivait 

    174
    Dimanche 8 Janvier 2017 à 16:07

    (vous voulez qu'on arrive tout de suite à Port-les-Mouettes ? on peut sauter les étapes intermédiaires si vous en avez marre)

    175
    Dimanche 8 Janvier 2017 à 16:09

    (comme tu veux ! Moi j'écris en parallèle le chapitre 5 alors que sa prenne du temps ou pas ^^... )

    176
    Dimanche 8 Janvier 2017 à 16:11

    (moi aussi je fais plein de chose en même temps, et je vais d'ailleurs devoir quitter pour quelques temps. C'est à Feuille de voir)

    177
    Dimanche 8 Janvier 2017 à 16:11

    (moi je suis pour) 

    178
    Dimanche 8 Janvier 2017 à 16:12

    (vous pouvez y aller, mais je ne reviendrait que dans quelques temps. Salut.)

    179
    Dimanche 8 Janvier 2017 à 16:13

    (merci, salut !)

    180
    Dimanche 8 Janvier 2017 à 16:14

    (Salut ! )

    181
    Dimanche 8 Janvier 2017 à 16:15

    (du coup on rentre?)

    182
    Dimanche 8 Janvier 2017 à 16:20

    ( vui !  )

    183
    Dimanche 8 Janvier 2017 à 16:23

    Il rentra 

    184
    Dimanche 8 Janvier 2017 à 16:31

    Isabelle soupira .

    Enfin ! Ils arrivaient au pied de la ville . Elle se métamorphosa, et se tourna vers Alex .

    -" Tu m'accompagne à la citadelle ? Ou tu préfère retourner chez toi ? " demanda t-elle, très fatigué à présent .

    185
    Dimanche 8 Janvier 2017 à 16:31

    ( et j'ai posté mon chapitre 5 ! )

    186
    Dimanche 8 Janvier 2017 à 16:39

    -"je vais venir." 

    187
    Dimanche 8 Janvier 2017 à 16:41

    - Si vous avez besoin d'aide, vous pourrez venir me trouver à la fauconnerie de la citadelle.

    188
    Dimanche 8 Janvier 2017 à 16:43

    Isabelle sourit .

    -"Très bien ! Alors allons y Alex, j'ai d'autre chose à faire . " dit elle en baillant . Elle se tourna vers les prisonniers .

    " Vous suivez correctement, votre voyage est bientôt fini ." dit elle, glaciale

    189
    Dimanche 8 Janvier 2017 à 16:45

    Ils ne répondirent rien.

    Ester leur dit au revoir et s'éloigna vers la citadelle, pensive, son oiseau sur le poing.

    190
    Dimanche 8 Janvier 2017 à 16:48

    il suivit 

    191
    Dimanche 8 Janvier 2017 à 16:48

    ( je quitte, va à la citadelle sans moi si tu veux ! ^^ )

    192
    Jeudi 12 Janvier 2017 à 20:48

    Ziara arriva enfin dans la prairie et sorti un des lapins tuer par Alex, elle faisait toute petite dans les grandes herbes et le stress s'empara d'elle, elle avança alors à la recherche de se qu'elle veut 

    193
    Jeudi 12 Janvier 2017 à 22:01

    Voilà plusieurs heure qu'elle marchait... Elle avait froid, ses pieds était devenu de la corne..... ses jambes flageolantes.... Quand tout à coup, un bruissement de feuille attira son attention, elle se tapit dans la grande herbe et avança doucement...... oh ! non, qu'est ce que c'était ? Un griffon ! de taille moyenne, étendu sur le flanc, la tête poser au sol, elle le regarda longtemps, il respirait, dormait-il ? non.... Regarde bien, oui très bien, la une lance dans son ventre ! et la un épée dans sa patte arrière gauche ! mais rien... pas un humain le recherchant.... elle ne pouvait le laisser comme ça ! mais.... s'il a faim et qu'il utilise ses pouvoir sur elle pour l'emmener droit dans sa bouche ? elle tenta autre chose et alla chercher un grand grand bous de bois ou elle attacha le lapin, elle se rapprocha doucement, tout doucement....

    Le griffon ouvrit d'un coup les yeux et la fixa, sa respiration s'accelera, elle ne le regarda pas dans les yeux et jeta à moitié le lapin et reparti aussi sec. La bête blesser regarda longtemps le lapin et fini par le chopper du bous de ses dents pour le manger, il regarda ensuite à l'endroit ou elle était partie, en a t-elle d'autre ? 

    Ziara eu aussi peur qu'elle s’effondra au sol une fois hors de vu de la bête, que faire, trop peur d'être manger mais en même temps trop d'envie et d'éxitation. 

    Le griffon tenta de se lever, mais la lance lui rentra un peu plus dans le ventre à chaque mouvement, Ziara le remarqua vite. Elle prit un autre animal mort et lui apporta, cette fois à main nue, le griffon la regarda, il avait peur.. ils avaient tout les deux peur.... elle le déposa et recula lentement afin de ne pas lui faire peur d'avantage et une fois que l'animal se consantrait sur son manger, Ziara, d'un geste rapide lui arracha la lance du ventre !! elle eu à peine le temps de regarder que tout était bien parti et qu'il ne restait rien de cet engin qu'un coup de pattes arrière paniquer l'envoya valser plus loin.... Elle s’assomma 

    194
    Jeudi 12 Janvier 2017 à 22:09

    (ey, juste : un griffon, ça n'a pas de dents ! (et oui, c'est tout ce que j'arrive à dire de ce long texte bien écrit et sans doute mûrement réfléchis))

    195
    Jeudi 12 Janvier 2017 à 22:11
    (Crotte !!!!!!! Ouè bah de son bec..... Sinon c'est assez réaliste ? Où il y a autre chose qui va pas ?)
    196
    Jeudi 12 Janvier 2017 à 22:16

    (on ne sait pas d'où vient cette lance, mais c'est peut-être un cavalier d'Herbedrue ou quelque chose dans le genre. Je ne crois pas que ce soit le plus important, n'est ce pas ?)

    197
    Jeudi 12 Janvier 2017 à 22:18
    (Non, et je ne peux pas le dire vu qu'elle ne sait pas.... J'ai peur de m'y être mal pris et qu'il y ai un truc qui cloche dans la rencontre. (A par les dents ^^)
    198
    Jeudi 12 Janvier 2017 à 22:20

    (je ne vois rien d'illogique, ne t'en fais pas. Vivement la suite. Mais là, je vais me coucher, bonne nuit.)

    199
    Jeudi 12 Janvier 2017 à 22:21
    (Ah ! Merci ^^ et du coup comme tu vas te coucher bah j'y vais aussi ^^ bonne nuit.)
    200
    Jeudi 12 Janvier 2017 à 22:23

    (ouais, à demain ^^)

    201
    Vendredi 13 Janvier 2017 à 07:39
    Ziara commença à ouvrir les yeux, combien de temps était-elle rester comme ça ? Elle tenta de se mette assise mais une vive douleur à la tête s'empara d'elle. D'une main fébrile elle alla palper son front, une douleur encore plus grande s'empara d'elle, et retira sa main et découvrit celle-ci recouverte de sang...... Au moins elle n'avait pas perdu connaissance et savait encore qui elle était et pourquoi elle a été assommé......... Assommée.... Le griffon !!! Elle sursauta toute seul et regarda le sassant tour..... Il était toujours la ! Il aurait pur la manger le temps qu'elle dormait mais non.. Il n'avait pas bouger, enfin presque, cette fois il était coucher mais pus sur le flanc..... Il la fixait !
    Une envie s'empara d'elle, elle eu faim mais bizarrement, oh ! Elle n'était pas psychique mais "lui oui" elle réagit que s'il allait plus loin dans sa magie, ça allait être elle le casse croûte.... Elle chercha de vu sa sacoche et la repéra pas très loin quand elle voulu se lever pour aller la chercher, au autre douleur dans sa jambe s'intensifia... Elle la regarda et vit qu'elle aussi saignait beaucoup.....
    Le griffon appuya un peu plus sur elle..... Pas assez pour qu'elle s'arrête complètement:
    -"attends ! Attends!" Le supplia t-elle elle réussi à choper sa petite sacoche et fouilla dedans, il restait deux rongeurs.
    Elle alla le voir en lui tendant l'animal mort et il le prit délicatement "il a comprit que je ne voulais que l'aide." Pensa t-elle avec un beau sourire.
    Il en demanda encore un autre avec un petit mouvement de tête et baissa la sienne. Ziara en profita pour, du bois du doit, lui toucher son grand bec.... Il ne dit rien, elle dit d'une voie douce:
    -"je veux te soigner et t'aider." Elle retira sa main de son bec et le contourna doucement, il tourna la tête peu rassurer pour voir se qu'elle faisait.
    Elle s'approcha doucement de l'épée plantée et d'un mouvement rapide elle la retira. Le griffon sursauta en poussant un cri de douleur et se retourna vers elle comme pour la tuer mais elle lâcha l'épée en l'envoyant plus loin et se montra innocente . Il s'arrêta les yeux menaçant mais remarqua vite qu'il avait moins mal et qu'il était décoincer de la patte.... Il se leva, doucement..... Oh ! Qu'il se sentait bien, rassasier et libérer il se tourna vers elle d'un regard reconnaissant.
    Elle cru qu'il allait partir.... Qu'elle ne le rêverait plus.... Mais non il restait la à la regarder:
    -"tu attends quelque chose de moi ?" Demanda t-elle tremblante devant la bête qui faisait 3fois sa taille. Elle vit du sang couler, normal, mais il fallait le soigner !
    -"tu le suis ? Suis moi." Dit elle avec un petit geste. Elle parti a reculons vers le fleuve.
    Il la suivit, clopinant chopant, cahin-caha. Mais sans aucune méchanceté.
    Elle marcha un peu plus vite car ses grandes pattes la rattrapait vite.
    202
    Vendredi 13 Janvier 2017 à 07:43
    (Crotte mon auto correcteur à encore fais des siennes...)
    203
    Vendredi 20 Janvier 2017 à 16:41

    (pas grave, c'est quand même un beau rp ^^ )

    Baudouin arriva, et contempla ses terres .Au loin, une frontière invisible, ou presque, les séparait de celle de la maison HerbeDrue . Les chiens, soudain, ce mirent à aboyer .Leurs maîtres les lâchèrent, et ils foncèrent vers un point dans l'herbe jauni par le soleil . 

    -" Sus à la bête mes amis ! " s'exclama le jeune roi, tant en restant au pas, ce qui voulait dire qu'il ne chasserais pas cette proie . Tout les courtisans talonnèrent leurs destrier, et partirent en un nuage de poussière . Tans-disque qu'il les regardaient partir, le sourire aux lèvres, Baudouin sentit un picotement sur son poignet .  Il regarda son faucon, qui lui mordillait affectueusement le doigts .

    -" Tu a sentit une proie, toi aussi ? " comme une réponse, Falco, le faucon de son ami cria, du haut du ciel . " Et bien va ! " Il le projeta dans les airs, ou les deux faucons s'envolèrent pour piquer sur une proie invisible, au loin, a Baudouin .

    204
    Vendredi 20 Janvier 2017 à 16:45

    Yvain, en parfait prince de MontsDesBrumes, sentait en lui battre le plaisir de la chasse . Il aurait bien voulu suivre les courtisans, mais voyant Baudouin seul, et ne voulant pas le laisser, il regarda à son tour les deux faucons s'envoler .Falco piqua plus rapidement que son compère, ce qui fit sourire son maître .

    -" On parie que c'est le mien qui ramène la proie ? " demanda t-il, joueur, à son ami .

    205
    Vendredi 20 Janvier 2017 à 16:47

    -" Très drôle ! " commenta Baudouin, amusé à son tour . "C'est simple, à chaque fois qu'un membre de ta famille est là, je ne peux pas escompter gagner la moindre proie ! "

    206
    Vendredi 20 Janvier 2017 à 16:52

    -"Tu exagère ... Quand c'est mon père qui vient, il te laisse toujours gagner ! Mais tu verra ! Si un jour j'ai le malheur de devenir seigneur de mon domaine, que tu sois mon suzerain ou pas, peu importe les bonnes manières, je ne te laisserais jamais la moindre petite pr..." un rugissement terrible les fit ce retourner d'un bond sur leurs chevaux . Il ne le voyais pas, mais, d'expérience, Yvain avait tout de suite reconnu un tigre . Il prit son arc et ses flèches, les banda, et attendit, prêt à tout . 

    207
    Vendredi 20 Janvier 2017 à 17:08

    Baudouin ce retourna lui aussi, très surpris . Akram renâcla furieusement, et hénit . Il leva la main, retrouvant aussitôt son autorité naturelle .

    -" Non, attend . " A ce moment même, le tigre bondit hors de l'herbe, et rugit . Il était énorme ... Comme tout ses congénères . Baudouin sauta de cheval, et ce transforma, heureux de sentir sous lui l'herbe plier ... En un rien de temps, il n'était plus un roi, au port noble et fière, mais un lion, au port altier, terrible avec sa majestueuse crinière . Il rugit à son tour, pas un petit miaulement, mais un vrai rugissement bestial . Sa fait du bien de ce retrouver comme avant .Le tigre, stupéfait, le regarda, en arrêt, ses yeux verts pâles pesant le pour pour le contre . Baudouin rugit de nouveau, en avançant d'un pas, sa queux fouettant l'air . Le tigre, courroucé par tant d'applon, bondit sur le lion, qui l'évite de justesse, et profita de l'élan du tigre pour lui bondir dessus, par derrière . Le tigre rugit de douleur, quand le lion planta ses griffes et ses crocs dans croupe . Il ce retourna vivement, mais trop tard, le lion avait déjà lâché prise, et fait un bon en arrière . Il rugit de nouveau avec force et courage, ce qui, en langage félin voulait dire à peu près : C'est moi le chef, dégage . Ce qui, apparemment, marcha, car le tigre bondit dans les fourrés et ne ce montra plus . Baudouin reprit sa forme, et rit de toute ses dents .

    -" Si tu savais, Yvain, comme c'est affreux d'être confiné sans arrêt dans une salle pleine de souvenir de tes défunts ancètre !

    Sire, votre arrière arrière grand père a instauré telles lois qui ... Sire ! Votre père a interdit telles choses ! " fit il en mimant tels ou tels conseiller .

     

    208
    Vendredi 20 Janvier 2017 à 17:14

    Yvain fixa, avec un peu de peur le combat entre les deux gros félins . Quand je songe à tout ce qu'il pourrait faire comme dégâts s'il était plus colérique que sa ! Il est vrai que voir un lion et un tigre ce battre, en poussant des rugissements à vous glacer les sangs, c'est assez .. horrifiant . Comment fait il pour changer de sujets comme sa ? Il rangea ses armes, désormais inutiles, et décida de jouer le jeu, comme s'il ne c'était rien passé .

    -" S'ils vous entendaient ! Eux qui te croient bon et doux, les pauvres, ils seraient déçu ! " dit il avec amusement . " que t-on ils dits pour te mettre en cet état ? "

    209
    Samedi 21 Janvier 2017 à 10:21

    -" Un mariage ... " Dis sombrement le jeune roi ." Avec Tertrefort . " Il n'eut pas le temps d'en dire plus . Les courtisans revenaient, portant dans une petite charrette un cerf argenté ainsi qu'un ou deux lièvres jaunes . Son faucon vint quelques minutes plus tard ce poser sur sa manche, tandis que Falco lâchait du haut du ciel une perdrix sur les genoux de son maître, qui jeta un regard triomphant à Baudouin .Ho sa va !

    -" Mes seigneurs, nous rentrons ! "dit il en prenant un sourire forçé

    210
    Samedi 21 Janvier 2017 à 18:22

    Baudouin passa avec toute sa suite . Il marchaient depuis longtemps déjà . Les marais ce voyaient déjà au loin .. Le jeune roi regarda les nuages dans le ciel . Il était heureux de marcher à l'air libre, même avec sa coure .

    211
    Dimanche 22 Janvier 2017 à 08:31

    Yann se retrouva dans les plaines, à l'affût du moindre danger, l'arc à la main sa jument trottait pour passer plus vite se moment désagréable. 

    212
    Jeudi 26 Janvier 2017 à 17:46

    Karl, Krysta et la jument arrivèrent.

    Idylle ralenti un instant le pas, consciente que cette parti du pays était dangereux pour les herbivores mais Karl lui caressa l'encolure pour la rassurer et elle reparit à l'affut. ça se senti à s manière de marcher qui était moins souple, plus speed, Karl dit doucement à l'intention de la jeune fille:

    -"Cramponne toi bien, elle risque de faire des demi-tour, de se cabrer..."  

    213
    Jeudi 26 Janvier 2017 à 18:29

    Krysta hocha doucement la tête même si elle savait qu'il ne la voyait pas. Elle restera doucement ses bras autour du torse musclé de Karl. "Ne t'inquiète pas si il y a quelques choses que je sais faire c'est monter à cheval sans me vanter."

    214
    Jeudi 26 Janvier 2017 à 18:31

    Il tourna la tête en lui souriant, mais la jument fit un demi-tour brusque :

    -"une souris." la calma doucement Karl en se cramponnant, elle reparti  

    215
    Jeudi 26 Janvier 2017 à 18:39

    Krysta ressera d'instinct ses bras autour du torse de Karl mais elle ne fut pas le moins du monde déséquilibrée.

    216
    Jeudi 26 Janvier 2017 à 18:42

    il continuèrent à marcher

    217
    Jeudi 26 Janvier 2017 à 20:25

    (suite à l'entrée de Sableblanc )

    218
    Mardi 31 Janvier 2017 à 17:00

    Karl et Krysta galopèrent toujours, Idylle, qui avait eu très très peur ne voulait plus s'arrêter.

    219
    Mardi 31 Janvier 2017 à 17:27

    Krysta restait un peu pantelante sur le dos d'Idylle. Sa mésaventure toujours en tête, la jeune fille ne ressentait ni la fatigue, ni la faim, ni la douleur de ses muscles tendus.

    220
    Mardi 31 Janvier 2017 à 17:30

    Il traversèrent une bonne parti de la prairie quand Karl ordonna à sa jument de ralentir avant se son cœur lâche. Il se redressa et se fit plus ferme au niveau des jambes et de la crinière et Idylle repassa au trot. Un trot doux et plat puis au pas. Il continuèrent ainsi. Il entama la discute:

    -"tout va bien?"

    221
    Mardi 31 Janvier 2017 à 17:34

    Un corbeau freux passa dans le ciel au dessus d'eux. En les apercevant, il fit demi-tour et continua de les survoler.

    222
    Mardi 31 Janvier 2017 à 17:36

    La jument souffla plus menaçante. Karl leva les yeux vers le corbeau et redouta que se soit celui de son oncle... Il donna une petite caresse à son précieux cheval

    223
    Mardi 31 Janvier 2017 à 17:38

    Krysta sentit Idylle se tendre. La jeune fille suivit le regard de la jument et aperçu un corbeau noir de jais dans les cieux. "Il est à ton oncle ?" demanda t-elle. C'était logique, pourquoi Idylle aurait-elle soufflé pour un oiseau sinon.

    224
    Mardi 31 Janvier 2017 à 17:41

    -"je ne sais pas... mais j'espère pas..." répondit Karl soucieux... "mais pourquoi nous suit-il sinon ?"  

    225
    Mardi 31 Janvier 2017 à 17:43

    "Et pourquoi Idylle l'aurait remarqué." ajouta la jeune fille qui ne comprenait pas vraiment pourquoi Karl et son oncle s'entendait si mal.

    226
    Mardi 31 Janvier 2017 à 17:45

    -"je n'en sais rien... c'est surement à lui... et à tout les coup il est en train de voir la vision de son corbeau pour voir se qu'on fait et il va voir que je n'ai plus d'équipement mais ce n'est pas ma principale préoccupation."

    227
    Mardi 31 Janvier 2017 à 18:00

    Krysta haussa un sourcil. "Quelle est ta principale préoccupation ?" se demanda t-elle tout haut

    228
    Mardi 31 Janvier 2017 à 18:09

    "je te dirais plus tard..." lui envoya t-il "ferme ton esprit." et lui ferma le siens

    229
    Mardi 31 Janvier 2017 à 18:42

    Krysta essaya de cesser de penser, ferma les yeux et focalisa son esprit sur la démarche d'Idylle. C'était un exercice complexe. La jeune fille avait dû mal à ne penser à rien. Son esprit revenait irrémédiablement sur l'homme qui brûlait où sur Karl.

    230
    Mardi 31 Janvier 2017 à 18:47

    Le grand corbeau volait toujours au dessus d'eux, sans faire mine de descendre ou de changer de trajectoire.

    231
    Mardi 31 Janvier 2017 à 18:47

    Lui n'éprouvait aucune difficulté et Idylle se détendit un peu. Il lui ordonna de troter pour rentrer plus vite

    232
    Mercredi 1er Février 2017 à 14:15

    (suite au plaine rocailleuse, ^^)

    233
    Samedi 11 Février 2017 à 10:04

    Calx survola la plaine à toute vitesse, fendant l'aire... (suite à la route principal feuille ...)

    234
    Samedi 18 Mars 2017 à 13:24

    Karl arriva enfin au plaine. Il respira profondément cette aire pur, rien à voir avec Sombreval.

     

    Sa jument poussa un petit hennissement de bonheur avant de brouter follement la bonne herbe.

    Karl descendit alors pour la laisser faire

    235
    Mercredi 22 Mars 2017 à 14:58

    Il fini par remonter dessus. La faisant aller doucement au pas...

    Soudain, elle s'agita à ne plus pouvoir la contrôler, Karl restait sur son dos aisément malgré les ruades et fini par détecter le danger. Le grand danger ! Un tigre des prairies !

    Il ordonna alors à sa jument de partir aussi vite que la tempête et Idylle démarra sans attendre plus longtemps, elle fendait l'aire, c'était une question de vie ou de mort.

     

    Karl regarda en arrière, l'animal s'était jeter à leur poursuite... Contre un homme d'accord mais la un tigre... Il prit deux couteaux qu'il jeta sur l'animal, un passa à côté car il l'évita mais l'autre couteau était justement fait pour cet imprévu et se planta dans la patte avant droite de l'animal.

    Celui-ci poussa un cri de douleur et s'arrêta une ou deux fouler après, le sang coulait trop...

    Karl demanda alors à sa jument de s'arrêter et descendit. Elle resta cependant sur ses gardes et lui aussi. Le jeune homme avança vers l'animal, pas question d'y laisser son couteau, tout le monde reconnaitrait Sombreval. Il dégrèna son épée, non, il ne voulait pas le tuer mais on n'est jamais trop prudent. Enfin, il agit mentalement sur l'animal pour l'immobiliser au mieux même si celui-ci résistait bien.   Après un petit moment, il fini par ne plus bouger du tout et Karl pus enlever le couteau!

    Il sauta en arrière une fois l'épée enlever, évitant de justesse un coup de patte bien griffus qui le tuerait surement sur le coup...

    Karl sauta sur sa jument en quelque bon et reparti au galop.

    Le tigre, trop affaiblie, se mit debout et rugit avant de partir autre par  

    236
    Mardi 9 Mai 2017 à 19:59

    Le jeune homme répondit au message mental de son oncle et prit la direction de la forteresse... à contre cœur... cette belle herbe, les papillons, les oiseaux... très rares sont ceux qu'il peut voir chez lui, au pire de vilains corbeaux qui poussent leurs cris inseçant à longueur de journée... mais enfin... Au trot, il rentra

    237
    Mardi 9 Mai 2017 à 21:21

    Les quatre compagnons (je compte Shihab comme un compagnon) marchaient dans les prairies enneigée. Enfin, marchaient... Alex volait, bien entendu, et le griffon s'efforçait de le suivre de la même manière.

    238
    Jeudi 11 Mai 2017 à 13:44

    Alex vit le sol bien mieux que les stupides montagnes. Il piqua donc droit sur Ester et se posa a terre un peu a cote d'elle en se transformant, un grand sourire au levres, apparement le vent de la vitesse et la hauteur, enfin voler lui avait fait un bien fous. 

     

    Leya le vit et se transforma aussi en continuant son chemin. 

    239
    Jeudi 11 Mai 2017 à 17:41

    - Tu as meilleur mine, déclara Ester. Je ne sais vraiment pas ce que tu reprochais à ces montagnes, pourtant... D'ailleurs, tu penses qu'on arrivera à un village avant la nuit ? Hors de question de dormir dans la neige !

     

    240
    Jeudi 11 Mai 2017 à 19:26

    (Quand le froid de chez nous par,c'est dans les rp qu'on le retrouve xD) 

    Alex fit une mine mi-boudeuse et repondit sur le ton de l'ironie:

    "-moi ?reprocher quelque chose a ses montagnes froides et tres agreable dans leurs descentes ? Nannnn je ne pourrais !" Puis le jeune homme retrouva son grand sourire et repondit plus serieux "oui,j'ai vu un village non loin. Vers le fleuve. Je crois que c'etait plutot une ville."

    241
    Jeudi 11 Mai 2017 à 19:59

    (oui, ça rafraichit... ^^)

    Ester leva les yeux au ciel pendant sa tirade sur les montagnes, puis sourit à l'évocation de la ville.

    - Super ! On a plus qu'à aller vers le sud et on la retrouve alors ?

     

    242
    Jeudi 11 Mai 2017 à 20:12

    (Crotte, l'histoire du sud et tout...heu...) 

    "-oui, en suivant le fleuve on ne peut que tomber dessus." Il marchait a cote d'elle, toutcontent de retrouver la terre plate er sans roche. 

    243
    Jeudi 11 Mai 2017 à 20:19

    (ouais, même moi j'avoue que j'oublie des fois le tracé correct du fleuve... mais on va dire que Ester aussi ^^)

    Elle leva les yeux pour suivre le vol de Shihab. Le jeune griffon volait de mieux en mieux, et il adorait ça. Elle pouvait presque sentir le vent qui secouait son plumage et l'air qui gonflait ses ailes... Un délice après tout ce temps à rester au sol dans la forêt, ou à se cacher dans les montagnes...

    244
    Jeudi 11 Mai 2017 à 20:22

    Alex regarda un instant le griffon en voyant le regard d'Ester sur lui, souriant simplement. Il passa son bras sur les epaules d'Ester (genre sous son ail xD) sans appuyer, juste comme ca, pour marcher. 

    245
    Jeudi 11 Mai 2017 à 20:25

    Elle frissonna en sentant le contact de Alex, qui la tira soudainement de ses pensées. Cependant, elle ne se dégagea pas comme elle l'aurait sans doute fait quelques temps auparavant et lui accorda même un petit sourire.

    246
    Jeudi 11 Mai 2017 à 20:41

    Alex lui rendit son sourire et detourna le regard vers l'horizon, marchant sans peine comme si des ailes lui poussait. Il s'etait cependant attendu a ce qu'elle le regette mais non. 

    Leya marchait un peu plus loin devant sans leur jeter un regard, se forcant de justement ne pas les regarder 

    (Bon faut vraiment que j'y retourne j'i encore des maths et de l'espagnol a faire...)

    247
    Jeudi 11 Mai 2017 à 20:48

    (ha, ma pauvre... bon, je te laisse alors, bon courage.)

    Ester suivit son rythme sans peine, la tête dans les nuages. Son sac n'était pas trop lourd puisqu'elle n'y portait plus que le minimum vital (et encore, elle ne savait pas ce qu'ils mangeraient ce soir), et elle se sentait toute légère. Elle sentit que Shihab avait repéré une proie, et elle le laissa s'entraîner à la chasse. Étrangement, lorsqu'elle partageait l'esprit avec le griffon, elle n'avait pas le même dégout de la mort.

    Tout en marchant, elle songeait qu'il y a peu de temps, jamais elle n'aurait laissé quiconque la toucher sans son consentement... mais là, c'était différent.

    248
    Jeudi 11 Mai 2017 à 21:34

    Alex marchait aussi, sans vraiment penser à quelque chose. (Je sais vraiment plus quoi dire xD) 

    Leya leur jeta un rapide coup d'oeil contre sa volonté ne pouvant s'imaginer et se demander comment elle reagirait elle si un garcon la prenait comme ca.Marchant en tete, elle s'imagina toutes les possibilités possibles. Elle se dit qu'elle le repousserait et lui donnerai une baffe,ce qui la fit legerement rire, puis apres reflexion, ca serait bien exagéré comme reaction pour un simple bras sur ces epaules.Alors, peut-etre se laisserai t-elle faire ? Ca depend avec qui...enfin, elle s'imagina toutes possibilités. 

    249
    Jeudi 11 Mai 2017 à 21:37

    (bon, on pourra bientôt les faire arriver alors)

    Ester senti que le griffon avait eu sa proie. La nature exacte de l'animal ? Elle ne savait pas, mais il n'était pas très gros, puisqu'il ne dépassait pas de la neige... Mais il suffit à caler Shihab au moins temporairement.

    250
    Jeudi 11 Mai 2017 à 22:20

    Alex regardait le fleuve qu'ils longeaient maintenant, la ville ne devait plus etre tres loin, ason grand soulagement. 

    251
    Vendredi 12 Mai 2017 à 07:03

    Ester s'exclama soudain :

    - Shihab la voit ! De là où il est, il aperçoit le donjon et les grandes tour du temple ! On est plus très loin !

    252
    Vendredi 12 Mai 2017 à 10:21

    Alex sursauta a moitié et rigola legerement:

    "-on voit que tu es toute contente de retrouver la civilisation, citadine" lui fit-il en la lachant. 

    253
    Vendredi 12 Mai 2017 à 17:45

    Elle prit un air faussement dédaigneux.

    - Ha, mais bien sûr monsieur. Ça se voit bien, non, monsieur ? Rien de tel qu'une bonne rue pleine de purin pour nous rappeler les joies et le confort de la ville.

    Puis, reprenant une voix normale :

    - Plus sérieusement... j'ai les pieds complètement talés à force de marcher dans les cailloux, et tout mouillés en plus. J'ai hâte d'arriver.

    254
    Vendredi 12 Mai 2017 à 18:45

    Le jeune homme cessa de rire et prit un aire desole:

    "-oh...pauvre petite nature, le purin fait parti du cotidien..." il rigola tout seul, s'attendant a prendre une tape amicale ou non venant de sa par.

    255
    Vendredi 12 Mai 2017 à 19:02

    - Ha, je comprend mieux la raison de l'odeur du poisson alors : c'est pour cacher celle du crottin ! Tout s'explique !

     

    256
    Vendredi 12 Mai 2017 à 20:10

    Alex fit une tete le désolé:

    "-oh... Mon odeur de survit ne te confie-t-elle pas ? Trop forte pour ton petit nez sensible, princesses ?"

    257
    Vendredi 12 Mai 2017 à 20:20

    Elle prit une voix excessivement efféminée et maniérée :

    - Parfaitement, manant. J'ai dû souffrir votre odeur durant tout cet épouuvantable voyage, et une fois en ville, vous me ferez le plaisir de prendre un bon bain.

    258
    Vendredi 12 Mai 2017 à 20:23

    Alex la regarda surpris et rigola, désarmé.

    "-d'accord... D'accord.... Je retiens...

    259
    Vendredi 12 Mai 2017 à 20:27

    Elle reprit sa voix normale et son sourire.

    - Espérons-le. Nous aurons tous besoin d'un bon bain après toutes ces journées à marcher sans se laver le soir venu !

    260
    Vendredi 12 Mai 2017 à 21:40

    Il prit un aire dégouter :

    "-eurk, oui, on Puche trop !"

    261
    Vendredi 12 Mai 2017 à 22:35

    - D'ailleurs, voici la ville ! Espérons que les gardes nous laisserons entrer malgré notre odeur repoussante !

    262
    Samedi 13 Mai 2017 à 07:28

    Alex sourit et s'approcha des portes de la ville.

    263
    Samedi 13 Mai 2017 à 10:54

    (tu voulais que ce soit Dorésable ? Ou j'imagine rapidement une nouvelle ville ?)

    264
    Samedi 13 Mai 2017 à 12:28

    (Moi je pensais a doresable car je ne voulais pas t'embeter a en faire une autre et comme celle la est faite)

    265
    Samedi 13 Mai 2017 à 12:33

    (ça ne me dérange pas dans faire une autre, c'est plutôt pour les personnages qui sont déjà dans la ville)

    266
    Samedi 13 Mai 2017 à 16:11

    (Dorésable ?)

    267
    Samedi 13 Mai 2017 à 16:12

    (ouais... on y va ?)

    268
    Samedi 13 Mai 2017 à 16:13

    (Ouais)

    269
    Samedi 13 Mai 2017 à 16:14

    (oki !)

    270
    Samedi 13 Mai 2017 à 19:54

    Yvain arriva dans les grandes plaines . Il venais en ligne directe de son château, ou il avais pris plusieurs faucons et chouette de chasse pour pister Ester . La nuit tombais . Vais-je la retrouver un jour ? Falco ce posa à côté de lui .

    -" Rien ." Le jeune prince ce tendit . Il étais allé en montagne . Trois autres étaient allés à TertreFort, a BoisCendré et à BourgEcarlate . Rien trouvés non plus .C'est pas possibles, elle n'a pas put ce volatiliser . Falco lui donna de petits coups de bec réconfortant et attentifs dans l'épaule .

    -" J'ai vu des traces qui ressemble à notre maître fauconnier en arrivant . " Yvain ce redressa .

    -" Montre !" Le faucon royal ce posa quelques mètres plus loin . De l'herbe couché témoignais d'un passage assez récent .

    -" Tu es sur que c'est elle ? " -" Oui "La bête étais intelligente . Et son jeune maître avais confiance . Celà dit, il étais trop tard pour chercher . Yvain ce coucha à terre . Demain, je pisterais ses traces . 

    271
    Jeudi 18 Mai 2017 à 18:49

    Yvai nce réveilla tôt . Il pris un quignon de pain monta sur Vif argent . Il mangerais en route . Falco volais déjà dans le ciel . Ses trois autres oiseaux volais de concert ,en triangle . Une chouette lapone, un faucon pèlerin, et un faucon gerfaut .Yvain s'avança, plus rapidement que jamais /

    272
    Samedi 2 Septembre 2017 à 13:53

    Karl arriva enfin dans les prairies après son long voyage (erhem!) depuis Brumécorce !  Il n'en pouvait plus et avait pratiquement marcher tout le long de Montdesbrumes pour soulager sa jument qui avançait maintenant tête basse... Le voyage avait été monotone, sans action, mais ce n'était pas plus mal : ils étaient bien assez fatigué comme ça

    "Plus beaucoup ma grande."  l'encouragea t-il. 

    273
    Samedi 2 Septembre 2017 à 14:32

    (et maintenant, par le plus grand des hasards...)

    Drakius survolait les plaines. Il était relativement satisfait, son expédition s'était déroulée sans accroc, et le chevalier dégoté manipulable à souhait. Restait à espérer que la suite se déroule tout aussi bien, pour tenter de rattraper la catastrophe de Tertrefort.

    274
    Samedi 2 Septembre 2017 à 14:35

    Karl leva les yeux et apperçut ce corbeau qui lui était familier. Il le sonda donc et aperçut qu'il s'agissait de son oncle. Qu'est ce qu'il fait la lui !? s'énerva t-il. Qu'il s'occupe déjà de son armé avant d'aller voir le voisinage. Mais il fit comme si de rien était et pria pour ne pas être découvert. Enfin, il n'en avait pas peur mais ronchonnait à lui parler

    275
    Samedi 2 Septembre 2017 à 14:35

    (par le plus grand des hasards !)

    276
    Samedi 2 Septembre 2017 à 14:40

    (Tout à fait !)

    Drakius Sombreval n'aurait pas prit garde à ce petit cavalier, loin en bas, si il n'avait pas sentit le frôlement d'une conscience familière aux portes de son esprit. Immédiatement alerté, il guetta le sol sous lui et repéra Karl. Lui ?! Ici ?! Ce sale gamin ingrat se ballade impunément au beau milieu des terres de Herbedrue ?

    277
    Samedi 2 Septembre 2017 à 14:42

    Karl espéra toujours mais senti le regard sur lui, il s'arrêta donc et regarda vers le ciel le corbeau. Au même moment, son corbeau à lui déboula dans les plaines, encore trop loin pour être vu, le jeune homme lui ordonna de se poser dans un arbre et attendre. Ce qu'il fit au dernier arbre en vu. 

    278
    Samedi 2 Septembre 2017 à 14:47

    Drakius, sous forme de grand corbeau, entama une descente en cercle concentriques vers Karl. Il aurait aussi bien pu continuer sa route, après tout il ne voulait plus entendre parler de son neveu, mais l'occasion était trop belle. Il se posa face à Idylle, et quelques instant plus tard il avait reprit forme humaine. C'était de plus en plus facile d'ailleurs, une bonne chose.

    279
    Samedi 2 Septembre 2017 à 14:54

    Karl fronça les sourcils et bloqua immédiatement son esprit quand il le vit descendre. Soutenant son regard, le silence lui pesa vite :

    "Continu ton chemin, ce n'est jamais un honneur de t'avoir devant soit." gronda t-il sur la défensive. Il n'avait jamais été ainsi avec son oncle, certes il n'était jamais bien content de sa présence mais ne le disait pas ouvertement ou du moins ne le renvoyait pas aussi durement. Ses muscles se tendirent et Idylle le senti bien, elle commença à rabattre les oreilles en arrières 

    280
    Samedi 2 Septembre 2017 à 15:15

    Drakius affichait son demi-sourire habituel, entre l'amusement et le méprit.

    - Karl, cher neveu. Je partage ta joie de te revoir en pleine forme. Tu dois bien t'amuser à courir les routes tel un gueux, forcé de cacher ta véritable identité.

    281
    Samedi 2 Septembre 2017 à 15:20

    Il leva les yeux aux ciels :

    "Les temps vont changer." assura t-il avant d'afficher un sourire narquois "Et toi ? Toujours inutile à ce que je vois."  

    282
    Samedi 2 Septembre 2017 à 15:26

    Drakius le fusilla du regard.

    - C'est vrai, bien sûr, je faisais ma petite ballade matinale à Herbedrue.

    Hors de question de tomber dans le piège de ce traitre, et de lui révéler quoi que se soit sur ses plans.

    283
    Samedi 2 Septembre 2017 à 15:32

    Le jeune homme sourit en voyant l'énervement. Il savait quand le disant ainsi, il allait s'énerver et le jeune homme ne cherchait rien d'autre que ça. 

    Il fit mine de ne pas comprendre son ironie, tout en montrant le montrant (qu'il avait comprit) 

    "C'est ce que je me disais. Décidément... Un vrai vieillard." 

    284
    Samedi 2 Septembre 2017 à 15:44

    Drakius commençait à s'énerver de son insolent neveu. Il essayait bien de le cacher, en gardant son sourire de façade, mais de petites flammes commencèrent à courir le long de se bras, n'en faisant qu'à leur tête.

    - Ho, oui, je me fais vieux... Tu aiderais donc ton pauvre vieil oncle à traverser les plaines pour rentrer dans sa pauvre vieille demeure ? Car après tout, quoi de plus important que la famille, hein ?

    285
    Samedi 2 Septembre 2017 à 16:59

    «Idylle ?» rétorqua t-il pour l'exaspérer profondément. «ça faut bien longtemps que tu n'es plus ma famille. Mais dit voir, t'ennuie tu pour me proposer ainsi de revenir ?» il laissa un rire distinguer s'echapper de lui

    286
    Samedi 2 Septembre 2017 à 17:05

    Drakius fronça les sourcils. Tant pis, que cette crapule ingrate admire donc sa colère si ça le chante, ça ne risquait pas de l'amuser longtemps !

    - Oh, ne t'en fait pas, je trouve toutes sortes d'occupations pour passer le temps. Renverser les Sableblanc par exemple. Ou... Me venger de ceux qui m'ont trahis.

    287
    Samedi 2 Septembre 2017 à 17:09

    «ou te balader dans herbedrue.» continua t-il sa phrase en se moquant. 

    Bien que ce qu'il ait dit le travailla, mais pour le moment, il avait d'autres chats à fouetter, comme son oncle.

    288
    Samedi 2 Septembre 2017 à 17:12

    - Qu'est ce qui te dis que ce n'est pas liés ? Peut-être suis-je venu tout spécialement pour toi. Tu en as de la chance, non ? Quelqu'un qui se soucie de ta misérable existence dans ce royaume tordu.

    289
    Samedi 2 Septembre 2017 à 17:18

    Bien sur qu'il avait rapidement fait le rapprochement entre Sableblanc et son retour mais il n'y s'en souciait pas encore. 

    «Je n'ai pas demander à te voir.» répliqua t-il froidement

    290
    Samedi 2 Septembre 2017 à 17:21

    - Je m'en étais rendu compte, vois-tu. Est-ce par lâcheté ou par crainte que tu as fuis juste après la bataille ?

    291
    Samedi 2 Septembre 2017 à 17:28

    «par exaspération. Je ne te supporte plus Darkus, toi et tes crises. J'aurais été lâche ou craintif, je serais parti avant la bataille»

    292
    Samedi 2 Septembre 2017 à 17:33

    Un éclair de colère passa dans son regard.

    - Mes crises ? Tu entends par là les moments où ton insolence dépasse tellement les limites que n'importe quel adulte sain d'esprit ne peux plus te supporter ? Je crois que tu es sur la bonne voie pour retrouver tes bonnes habitudes.

    293
    Samedi 2 Septembre 2017 à 17:38

    «Tu m'oppressais...» soupira t-il tellement rajouté.

    294
    Samedi 2 Septembre 2017 à 17:42

    - Ha, je t'oppressais ? Je me suis occupé de toi toutes ces années, tu as eut droit à tout ce dont tu avais besoin : armes, vêtements, chevaux, enseignement... et maintenant tu râle que je t'oppressais ? Qu'aurais-je dû faire d'après toi ? Peut-être te laisser chez ta mère mourante et ne jamais te prendre à la forteresse ?

    295
    Samedi 2 Septembre 2017 à 17:46

    «tu m'as donner ce dont j'avais besoin.» il rigola «Je rêve où tu veux que je te dois encore plus reconnaissant et que je revienne à la maison ?»

    296
    Samedi 2 Septembre 2017 à 17:50

    - Un peu moins d'ingratitude aurait été bienvenue, en effet, cracha-t-il. Mais puisque tu tiens à faire ton adolescent rebelle, je vois que c'est peine perdue.

    297
    Samedi 2 Septembre 2017 à 18:09

    «C'est bien. Tu as mis du temps à le comprendre !» puis, il devint sérieux et soupira mais garda son ton froid«écoute. Je n'ai pas dis que j'étais pour ce... roi. Je ne veux juste plus vivre la bas» 

    298
    Samedi 2 Septembre 2017 à 18:14

    Drakius prit un ton sarcastique.

    - Quoi ? Elle n'est pas belle la forteresse ? Un grand manoir comme ça, tout le monde rêverait d'y vivre. En plus, on a toujours pleins d'invités.

    299
    Samedi 2 Septembre 2017 à 18:15

    «et on s'y ennui à mourir.»

    300
    Samedi 2 Septembre 2017 à 18:26

    - Parce que c'est sûr que là tu as l'air de t'éclater, nota Drakius. Je ne sais pas depuis combien de temps tu erres comme ça, mais je ne vois pas en quoi c'est vraiment plus intéressant que le forteresse.

    301
    Samedi 2 Septembre 2017 à 18:29

    «Pourquoi veux-tu que je revienne ?» demanda t-il alors subitement en fronçant les sourcils. Car il est vrai que dans toutes ses répliques, Darkus cherchait à lui faire regretter son choix et dans celle du début, il y avait même des invitations.

    302
    Samedi 2 Septembre 2017 à 18:36

    - Mmm... Que tu le veuille ou non, tu es et reste un Sombreval. Ta place n'est pas à courir les routes comme le dernier des mendiant.

    303
    Samedi 2 Septembre 2017 à 19:09

    «Je ne reviendrais pas. Si tu y crois toujours tu peux te le foutre da...tu peux toujours rêvé. Je ne te porte plus dans mon coeur, Sombreval et que vous le vouliez ou non, je ne retournerai pas là-bas.»,

    304
    Samedi 2 Septembre 2017 à 19:09

    (Désolé voulait pas envoyer, attends)

    305
    Samedi 2 Septembre 2017 à 19:11

    Karl mettait volontairement de plus en plus de distance entre eux pour lui faire comprendre. Mais d'autre par, il ne voulait pas que Darkus prenne ça pour du respect et jouais donc sur le "tu" et le "vous". Tu ne m'auras pas, je sais que tu es le pire manipulateur. laissa t-il entendre Après

    306
    Samedi 2 Septembre 2017 à 19:17

    Drakius eut un rictus de dédain.

    - Je vois. Tu es et restes toujours butté. Tant pis pour toi. Je te laisse en bonne compagnie, je m'en voudrais de partir sans te faire un petit cadeau.

     Sur ce, il alluma un demi cercle de flammes devant Idylle d'un geste de la main, puis se concentra. Quelques secondes plus tard, il était sous forme de corbeau et battait des ailes comme un forcené pour prendre l'altitude. Moins classe qu'il ne l'avait espéré, mais pas mal quand même. D'autant que les courants d'air chaud crées l'aidaient à monter plus vite dans le ciel, sans quitter Karl des yeux.

    307
    Samedi 2 Septembre 2017 à 19:29

    À sa grande surprise, le feu leur fit face :

    «Con*ard !» lacha Karl en hurlant tendis que Idylle commençait à paniquer. Elle frappa le sol et tenta de partir. Karl la retint afin qu'elle ne detalle pas et donc ne devienne pas incontrôlable. Elle recula donc, l'encolure basse et donnait des coups du cul. Le jeune homme tint bon, sans grande classe en effet mais fini par l'immobilier et lui envoyer des images de confiances et rassurante. 

    Dans les hautes herbes, le feu se propagea bien vite. Trop vite. Karl l'evalua du regard, pensant un instant à sauter par dessus mais les flammes se rapprochait et impossible de se faire une image exacte de la longueur. Sa jument piétinant, la tête relevé. Et ne demandait qu'un chose était de s'enfuir, sans plus attendre, le cavalier la fit pivoter d'un quart. Comme un cheval de rodéo elle s'executa, les membres rassemblés et les postérieurs frappants. Puis il libéra entièrement les reines et renforça sa demande en serrant les jambes. 

    Idylle se propulsa en avant et galopa à toute allure, parallèlement aux flammes. Son but était de les dépasser en les contournant avant de finir coincer et ne plus passer. Heureusement, son destrier galopait vite de nature et prise de peur, elle donnait tout pour s'enfuir. Lancer, Karl se mit en équilibre sur ses étrier afin de lui alléger le dos au risque d'avoir moins d'equilibre si elle bifurquait soudainement. 

    Ils arrivèrent donc à semmer les flammes petit à petit, le jeune homme obligea donc à sa jument de former un arc de cercle pour traverser le temps qu'il n'y avait pas encore de feu. 

    308
    Samedi 2 Septembre 2017 à 19:34

    Drakius avait tout observé depuis les airs. Il lança une dernière réplique avant de reprendre sa route vers le nord :

    Contemple, Karl ! Contemple donc la puissance à laquelle tu aurais pu goûter si tu ne m'avais pas trahi ! Et va maintenant, retourne à ta vie de vermisseau terreux !

    309
    Samedi 2 Septembre 2017 à 19:50

    Il depassa les flammes mais continua à galoper jusqu'à la cité. La voie de son oncle retenti dans sa tête. 

    Je sais. J'y étais presque. Et c'est la seule raison que je peux regretter. Et je regrette pour ça. Mais je préfère y renoncer et m'éloigner de toi. Cependant, je n'ai toujours pas peur de toi.

     

    (cry je savais déjà pendant la guerre... pf... j'ai été sote mais bon, faut bien assumer. ;)

    310
    Samedi 2 Septembre 2017 à 20:05

    (Pour que Karl ait d'autres pouvoirs ? Oui, c'est un peu cramé maintenant... Tu peux toujours faire un autre personnage fidèle à Sombreval, mais ça ne sera pas Karl quoi...)

    Drakius-corbeau avait reprit la route de la Forteresse, sans prendre la peine de répondre à Karl.

    311
    Samedi 2 Septembre 2017 à 20:07

    (Non, c'est bon ne t'en fais pas, je le supporte pas ton Darkus ! Aussi fourbe que mon père ! ) 

     

    (Je vais aux eglantiers du coup)

    312
    Samedi 2 Septembre 2017 à 20:09

    (Ton père ? Je suppose que je ne peux pas comprendre...)

    (Je te laisse faire !)

    313
    Samedi 2 Septembre 2017 à 20:15

    (Bah si tu peux comprendre, tu n'es pas abruti à ce que je sache)

    314
    Samedi 2 Septembre 2017 à 20:18

    (En tout cas, j'avais cru comprendre que tu ne lui portait pas plus d'affection que ça, vu toutes les remarques à son sujet jusqu'ici. )

    315
    Samedi 2 Septembre 2017 à 20:22

    (Oui... tout à l'heure encore je le suis disputer avec. Je faisais tout le contraire de ce qu'il me disait. Répond moi, je ferme ma bouche, ne dit rien je parle, je lance mes remarques. Pf... je vais aller vivre chez ma mère de toute façon, j'en peux plus de lui)

    316
    Samedi 2 Septembre 2017 à 20:25

    (Et j'ai vu ton article concernant ta vie de famille... ça n'a pas l'air d'être simple.)

    317
    Samedi 2 Septembre 2017 à 20:29

    (Ça ne l'est pas mais faut s'y faire. Si tu veux je t'envoie une vidéo du boucant en ce moment même dans la maison (non je ne le ferais pas mais voilà...) enfin, je ne vais pas me plaindre non plus, il y a pire)

    318
    Lundi 4 Septembre 2017 à 16:49

    Saphira volait tranquillement. Enfin, tranquillement, en apparence. La grande dragonne bleue fulminait intérieurement. Elle avait eu une escarmouche avec un Griffon qui avait osé s'en prendre à elle. Bon, c'était un combat psychologique mais quand même. Elle était un dragon ! Une des créature les plus puissantes de ce monde !

    319
    Lundi 4 Septembre 2017 à 17:16

    Soudain la dragonne aperçu une ville à l'horizon. Plutôt simple, avec des remparts. Quels idiots ! Certaines menaces viennent du ciel ! En rogne, Saphira s'élança vers la ville, avec la ferme intention de déverser sa colère sur ces stupides humains.

    320
    Vendredi 29 Septembre 2017 à 22:14

    Julie arriva à cheval, au trot.

    321
    Mardi 3 Octobre 2017 à 08:26

    Karl montait sa jument et à peine les portes de la ville franchi, qu'il libéra toute étreinte sur sa jument, monté en total liberté : ni filet, ni selle. 

    Idylle parti dans un galop libre. Karl cru même qu'ils allaient s'envoler. Il doubla la princesse de la ville et tourna la tête vers elle, lui sourit d'un air de défi joueur et continua sa route. 

    322
    Mardi 3 Octobre 2017 à 11:46

    Julie souria aussi d'un air de défi, et partit au galop sur son cheval, le rattrapant peu à peu.

    323
    Mardi 3 Octobre 2017 à 12:30

    (Il le rattrape ? Ton cheval doit etre plus rapide que les chevaux de course alors ! Je suis impressionnée car Idylle fait parti des plus rapide d'Ethanor. Et en plus elle est lancé au grand galop... donc je suis impressionné !) 

    324
    Mardi 3 Octobre 2017 à 12:31

    ( Oui ! )

    325
    Mardi 3 Octobre 2017 à 12:40

    (... mouais... en plus elle a démarré après lui..... bon, ok) 

    Karl la vit partir au galop et rigola intérieurement, alors comme ça elle relevait le défi ? Il serra un peu plus les jambes et Idylle redoubla d'intensité. Il la vit s'éloigner petit à petit. 

    Seulement, il n'avait pas réchauffé sa jument et ne tenait pas à l'habimer. Il ralenti donc petit à petit la course pour la repasser au trot avant qu'elle n'ai le temps de le rattraper. 

    326
    Mardi 3 Octobre 2017 à 12:44

    Julie le voyait avancer. Elle tenta d'accélérer l'allure, mais elle restait encore loin. 

    327
    Mardi 3 Octobre 2017 à 12:46

    Karl laissa sa jument au trot et attendit d'être rattraper. Une fois la jeune fille à sa hauteur, il repassa quelques foulées après au pas. 

    «Ton cheval est pas mal rapide.» fit-il remarquer. 

    328
    Mardi 3 Octobre 2017 à 12:47

    - Le votre non plus.

    329
    Mardi 3 Octobre 2017 à 12:48

    «C'est mon bijou.» approuva t-il en flattant son encolure

    330
    Mardi 3 Octobre 2017 à 12:50

    Julie sourit, et caressa Idylle.

    331
    Mardi 3 Octobre 2017 à 13:23

    Idylle remua vivement la tête, elle n'avait pas vraiment l'habitude de voir quelqu'un se pencher fortement de son cheval pour la caresser. De plus que ce n'était pas vraiment les caresses les plus contrôlé au vu des muscles tendu pour rester sur le dos de l'autre cheval. 

    332
    Mercredi 4 Octobre 2017 à 06:40

    Karl regarda soudain vers le nord. La ou était parti son oncle à vole d'oiseau. Alors petit Karl ? Tu ne peux pas te séparer de ta famille ? Se moqua t-il de lui même. La ferme, la lettre est en route. Il retrouva un semblant de sourire et regarda le sol. Ils venaient de pénétrer à l'endroit que Darkus avait brûlé en voyant que son neveux ne souhaitait pas revenir maintenant

    Le jeunz Sombreval songea alors son corbeau voyageur et facteur pour le coup, il venait seulement de pénétrer dans les plaines rocailleuses. Le faisant continuer sa route, il aperçu via la vu de l'oiseau des étranges formes. Faisant un instant du sur-place, il le fit rapprocher avec précaution mais l'horreur le prit à la vue de son oncle en mauvais état et en plus en compagnie d'un démon ! Paniqué, il songea à partir au galop vers eux mais... à l'autre bous du territoire, jamais il n'arrivera à temps ! Que pouvait-il faire de la où il était ? Rien.... il se contenta alors de garder un oeil sur la vu du corbac pour surveiller son oncle... 

    333
    Mercredi 4 Octobre 2017 à 09:05

    Julie le regarda, amusée.

    - Ca va ?

    334
    Mercredi 4 Octobre 2017 à 10:12

    «Hein ? Oh, oui, oui.» menti t-il

    335
    Mercredi 4 Octobre 2017 à 11:42

    Julie fronça les sourcils.

    - On dirait pas... Mais bon. Tu te présentes pour l'élection du nouveau maître des écuries ?

    336
    Mercredi 4 Octobre 2017 à 12:01

    Karl baissa les yeux et observa sa jument marché :

    «Non, malheureusement. Je n'ai pas trois ans d'ancienneté ici, je suis à ma première semaine seulement.» il trouva la un bon moyen de se faire remarquer, de la fille au père, il ajouta donc «Pourtant, rien que participer aux épreuves me donne l'eau à la bouche. J'aime énormément les chevaux et tu vois Idylle, je l'ai dressé moi même. Maintenant, elle écoute au doigt et à l'oeil, je n'ai même pas besoin de mettre d'enrainement.» il lui sourit

    337
    Mercredi 4 Octobre 2017 à 12:04

    Elle sourit aussi.

    - Peut être que je parlerais de toi à mon père...

    338
    Mercredi 4 Octobre 2017 à 12:25

    Il la regarda réellement surpris :

    «Tu ferais ça pour une pauvre âme perdu ? Je ne sais comment vous remercier princesse.» soudain, le vouvoiement lui vint, signe d'un nouveau respect plus profond. 

    Ça pour être surpris, il l'était et ne pensait pas à une réponse aussi direct, surtout. 

    339
    Mercredi 4 Octobre 2017 à 12:28

    - Heu.. Oui. Mais ne m'appelez pas princesse... Appelez moi Julie. Et tutoyez moi.

    340
    Mercredi 4 Octobre 2017 à 12:51

    «Vous... tu me tutoie aussi alors, je ne suis qu'un employé pour toi -certes plus âgé-. Ne te vexe pas, mais pour moi tu es une princesse » plaisanta t-il

    341
    Mercredi 4 Octobre 2017 à 12:52

    Elle rit un peu.

    - D'accord... Mais quel est ton nom ?

    342
    Mercredi 4 Octobre 2017 à 13:10

    Son sourire s'estompa.... quel nom avait-il choisi pour les autres ? Après réflexion, il ne s'était pas appelé. T'en mieux, libre choix. Lui dire son vrai nom ou une sorte de pseudo ? Après réflexion, il serait trop simple de faire le rapprochement entre Karl, psychique et le karl psychique Sombreval... 

    «Adam.» répondit-il enfin «et toi ?»

    343
    Mercredi 4 Octobre 2017 à 13:13

    - Julie.

    344
    Mercredi 4 Octobre 2017 à 13:43

    Il hocha simplement la tête et se mua dans le silence, pensif

    345
    Mercredi 4 Octobre 2017 à 13:47

    La fillette en fit de même, les chevaux progressant rapidement.

    346
    Mercredi 4 Octobre 2017 à 13:59

    Le soleil baissait petit à petit :

    «Nous devrions rentrer... la nuit tombe et je me lève tot demain... » 

    Avec sa jambe au passage de sangle, il fit pivoter Idylle et fit donc demi tour. 

    «Tu n'as pas peur de te balader avec un inconnu ?» demanda t-il soudain

    347
    Mercredi 4 Octobre 2017 à 14:01

    - Non. J'ai l'habitude.

    Elle pivota avec son cheval.

    348
    Mercredi 4 Octobre 2017 à 14:07

    «Ttt.... garde à toi enfant, tu es une plume pour un homme... surtout maintenant en periode de guerre. Réfléchi bien, d'accord ? On ne sait jamais où le danger sa cache...» 

    349
    Mercredi 4 Octobre 2017 à 14:10

    - Je serai prudente. Je le promet.

    350
    Mercredi 4 Octobre 2017 à 14:13

    Il sourit et rentra au trot avant de repasser au pas devant la porte d'entrée.

    351
    Mercredi 4 Octobre 2017 à 14:13

    Elle lui sourit aussi.

    352
    Mercredi 4 Octobre 2017 à 14:23

    (Du couo on va aux écuries ?)

    353
    Mercredi 4 Octobre 2017 à 14:23

    ( OK )

    354
    Jeudi 12 Octobre 2017 à 17:47

    Karl sorti de la ville en montant un cheval de propriétaire qu'on lui avait confié. Il devait l'entrainer à l'endurance et avait prit soin de bien échauffer le cheval avant. Il comptait donc le faire galoper dans l'herbe, ce qui lui permettait d'avoir un vaste terrain où évoluer et en plus, cela obligeait à se faire aux demandes de son cavaliers car il n'avait pas recours au mur de la carrière où du manège. 

    Le jeune homme parti donc au trot pour commencer et evolua sur un cercle de large rayon, obligeant une nouvelle fois le cheval à s'arrondir afin d'avoir un bon trot de travail et un bon équilibre. Progressivement, il demanda un galop moyen en ligne droite, en équilibre sur les étrier pour alléger le dos du cheval, le cavalier senti que le cheval s'emportait comme une course de courte distance. Karl le canalysa donc en retournant sur un cercle au galop, reine intérieur ouverte et la reine extérieur au contact et agissante. Il s'installa donc sur ce cercle de plus en plus petit si le cheval ne répondait pas bien. De nouveau dans un bon galop, il s'ecarta donc du cercle et retourna en ligne droite. Mais le destrier allongea une nouvelle fois trop les foulées et cambra le dos, retenu par les reines, ce qui eu dont de lui faire frotter les vertèbres et l'enerva donc. Il envoya un puissant coup de cul, déstabilisant un cour instant son cavalier qui se rassit dans sa selle et dessera les reines. Le cheval baissa la tête comme pour l'éjecter en sautillant dans son galop. Karl garda son sang-froid imperturbable avec les animaux et remonta sur ses reines doucement en lui répétant un "stop" clair et autoritaire tout en restant calme et détendu. Dans ce cas, ne jamais tirer sur les reines sous peines de braquer le cheval un peu plus. Le jeune homme donna un coup de talons et le cheval fut contraint de galoper un peu plus vite, ce qui l'empêcha de sauter, ensuite Karl lui remonta sa tête en ouvrant légèrement sa main qui sera intérieur au cercle. 

    Sauf que parti dans son délire, le cheval deporta ses épaules à l'extérieur du cercle. Le jeune homme le bloqua donc de sa jambe extérieur. Contraint et de nouveau sous contrôle, le destrier reprit son calme et galopa sur une cercle d'une vingtaine de mètres de diamètre. Karl le récompensa du retour au calme et repassa au pas. 

    (J'espère que c'était clair mais c'est toujours dur d'expliquer ce qu'on fait...)

    355
    Jeudi 12 Octobre 2017 à 20:33

    (T'inquiètes pas. Certains thermes sont un peu techniques, mais ça montre bien que Karl s'y connait et sait s'y prendre avec les chevaux. Et désolé au fait si je n'arrive plus à le faire avancer ici. Outre mes problèmes de connexions de la soirée, j'hésite entre faire passer directement au concours ou attendre pour avoir faire l'occasion de laisser participer Karl...)

    356
    Jeudi 12 Octobre 2017 à 20:55

    (Comme tu veux, je ne vais pas faire la difficile (même si je le suis peut-être un peu ?) Mais si tu compte me faire attendre je peux au moins détailler l'installation des trois épreuves afin d'avoir quand même quelque chose à faire ?)

    357
    Jeudi 12 Octobre 2017 à 21:30

    (Oui, vas-y, ne te gènes pas. Juste le temps de finir la discussion avec Jolie Lune au moins.)

    358
    Jeudi 12 Octobre 2017 à 21:34

    (Cool merci, demain je commence je pense car la je dois aller me coucher, bonne nuit)

    359
    Jeudi 12 Octobre 2017 à 21:38

    (Oui, je comprend bien. De toute façon, moi non plus je ne peux pas vraiment RP ce soir, mon ordi est dans une de ses périodes de boude.)

    360
    Vendredi 13 Octobre 2017 à 07:26

    (A, c'est trop dur !! Citadin ou campagnard ? Car j'avoue que quand on est en campagne et qu'il y a plus d'internet c'est retour dans le passé total. Direction le moyen age)

      • Vendredi 13 Octobre 2017 à 18:13

        (Un joli petit mix des deux ^^ : officiellement, je suis relié à l'agglomération la plus proche, mais en pratique il y a bien deux kilomètres avec le centre-ville. Ce qui fait que je ne suis pas trop loin pour aller au lycée, mais en même temps se sont vraiment des paysages "campagnards" et un petit coin tranquille. Mais par chez nous, de toute façon, même la connexion en ville est relativement pourrie.)

    361
    Vendredi 13 Octobre 2017 à 07:39

    Karl était tenace et redemanda la ligne droite sans rodéo cette fois. Le cheval recommença à se courber mais cette fois, son cavalier s'y attendait et le força à garder un galop de travail arrondit. Le cheval était puissant et le jeune homme dut forcé un peu plus. Il fit quelque foulées difficilement où le cheval souffla. Il était temps qu'il arrête. 

    Après ces quelques petites foulées et redemanda le trot puis le pas. Il retourna au pas vers la Cité, ce qui lui permis de souffler et détendre le cheval doucement. Pour ne pas faire d'arrêt brute du travail. 

    362
    Mardi 17 Octobre 2017 à 19:14

    Le jeune homme ressorti. Il entama exactement le même travail et réussi à la maintenir facilement au galop contenu. Près pour tenter de faire un bon kilomètre et demi voir deux, le cavalier ne cessait de sonder le cheval pour le récompenser mentalement, le reprendre et encore.

    Au final, une barrière de propriété leur barra le passage. Karl eu l'idée de la traverser et apprit ce qu'il voulait faire au cheval qui paniqua un cour instant avant d'être rassurer mentalement et aider à être re équilibrée. Il poussa donc fort sur ces postérieurs et bondit par dessus. La nouvelle sensation du cavalier fut un instant magique : c'était comme s'il vollait une fraction de seconde ! L'obstacle haut pour une première, le cheval peu habitué à sauter, l'atterrissage fut plus déséquilibrant et, non préparé, Karl parti sur l'avant tendis que l'encolure du cheval se baissait. N'ayant pas de support pour se rattraper, le jeune homme s'accrocha à la crinière mais tomba, heureusement dans l'herbe, et roula en evitant les sabots du sauteur. 

    Un peu sonner, il se releva néanmoins et rejoignit le bon étalon, arrêter un mètre plus loin. Il lui flatta l'épaule en se tenant la tête. Pendant 5 bonnes minutes, Karl s'était re assit le temps de reprendre connaissance et se releva. Il sauta à nouveau sur le dos du cheval et reparti au pas, cette fois, par la porte, il prit soin de la refermer derrière lui et rentra calmement pour ne pas voir le sol tourner sous lui. 

    (Et voilà la leçon "histoire de l'équitation" du jour : comment est apparu la discipline du saut d'obstacle ! (Jusqu'a fraction de seconde, après c'est inventé)) 

    363
    Mardi 17 Octobre 2017 à 21:21

    (C'est vrai ? Tu nous tire ça d'un livre la partie avant "fraction de seconde" ?)

    364
    Mardi 17 Octobre 2017 à 21:48

    (Pas mot pour mot banane ! Mais j'ai lut je ne sais plus où que la discipline du saut est arrivé car les voyages "flemmard" voulant abréger leur voyage passaient dans les champs et sautaient les barrières qui se dressaient sur leur passage (pas très respectueux tout ça) petit à petit, certaines se lançaient des défi, un enchaînement et les concours ont eu lieu dans les prairies. Plus tard, les barres d'obstacles ont vu le jour et balamm ! Nous voilà aujourd'hui) 

    365
    Mardi 17 Octobre 2017 à 21:51

    (Ah ouais ! C'est marrant ça ! Je ne m'étais jamais posé la question, il paraissait tellement logique que le saut fasse partit de l'équitation... mais en fait non, quand on réfléchit ! Tu sais vers quelle période c'était ?)

    366
    Mercredi 18 Octobre 2017 à 06:22

    (XIX siecle. Je suis allée voir pour être sur que je ne te racontais pas de bêtises et en effet, c'est en Angleterre et en Europe plus largement que c'est apparu lorsque les cavaliers se lançaient les defis de sauter toutes les barrières qui étaient sur leur passage (ouf, j'avais juste) donc petit à petit il y a eu des concours organisés et c'est en 1900 que la discipline est apparu aux Jeux Olympiques ! Si tu veux savoirs comment les cavaliers ont reussi à savoir comment sauter, pas de problème, tu verras avec Karl ;) 

    367
    Mercredi 18 Octobre 2017 à 06:29

    (C'est marrant, j'imagine bien les bourgeois anglais du XIX siècle se lancer de défis dans ce genre là, sans aucun respect des propriétés privées !)

    368
    Mercredi 18 Octobre 2017 à 06:35

    (Ahah, oui, et en plus avec leur vision du saut, tirer sur les reines vers le haut pour faire decoler le cheval comme on decole un avion sarcastic ) 

    369
    Mercredi 18 Octobre 2017 à 06:54

    (Pauvre cheval... J'imagine même pas le tableau. Ou alors si, j'imagine très bien là, mais c'est pas beau à voir.)

    370
    Samedi 21 Octobre 2017 à 22:29

    Karl sorti de la ville sur sa belle Idylle qui était encore au galop. La course droite et stable, le cavalier lâcha les deux mains, au vent, se sentant plus libre ainsi. Ces derniers temps, il se sentait sous pression et avait besoin d’evacuer le tout. Son altercation avec un mec de rue n’avait pas suffit et il faisait maintenans appelle à son joyaux. 

    La nuit fraîche et apaisante, sauvage, incomprise, effrayante. Le jeune Sombreval aimait cette sensation qu’elle lui procurait. 

    Il aurait pus aller loin ainsi, mais fini par demander un pas tranquille après quelques minutes de liberté. Enfin, il ne pensait plus à rien qu’au moment présent ! 

    Sur une petite but, sa jument se mit à brouter et Karl eût l’honneur de voir un troupeau de chevaux sauvages. Ils étaient calmes, certains veillaient sur les autres tendisque que le reste somnolaient debout.  Ainsi dame nature en avait décidé. 

    Assi en amazon, Karl se rappela qu’il avait un calepin vide et un stylo -bientôt sec d’encre imbibé- il marqua donc ses observations. Peu avancées pour le moment. Il se remémora également son saut et tenta d’etudier par plusieurs schémas consécutifs le tracé du cheval ressenti. Ainsi, il observa qu’il y avait une phase montée et une phase de descente. Pas sorcier jusqu’à la.... mais comment faire quand tout va si vite ? Voulant aller plus loin, Karl se promis qu’il s’en occuperai le jour une fois levé, bien que déjà, la lune baissait à l’horizon... il rentra donc, s’occupa de sa jument et alla une bonne fois pour toute dormir... pour le peu de temps qu’il lui restait...

    371
    Dimanche 29 Octobre 2017 à 22:13

    La petite troupe d'installateur arrivèrent dans les plaines afin de mettre en.place la dernière épreuve : la course. 

    (Avant que je continu, j'ai besoin que tu m'éclaire : tu veux une course de sprinter, ça veut dire petite distance, grande vitesse. Ou une course normal où il faut donc tenir la vitesse mais aussi l'endurance ou encore une course de marathonien qui est la une course de vitesse certes mais plus d'endurance ?)

    372
    Dimanche 29 Octobre 2017 à 22:17

    (Dans les vastes prairies, je pensais à quelque chose d'assez long, mais pas au point d'un marathon car le but est en même temps de captiver le publique. Donc disons ce que tu appelles "course normale". Pas un sprint en tout les cas.)

    373
    Dimanche 29 Octobre 2017 à 22:43

    (C'est la distance de course nationale que j'appelle normal. C'est la distance que tu vois en télé le plus souvent. Donc deux bons km. Bien que la france reste à 2 400 m. Mais 2 000 est la distance standard.) 

    Arrik regarda les alentours mais se trouva fort dépourvu devant les décision à prendre. Il prit cependant le temps de se pencher sur "Adam" :

    «Tout vas bien ? 

    —Je ne peux rêver mieux.» répondit simplement Karl dans un hochement de tête. 

    Arrik se redressa et observa l'horizon :

    «Bien ! Nous allons mettre en place la piste de course qui sera en ligne droite pour vraiment réussir à évaluer votre techniques, votre position, et pour ne pas qu'un ai la chance de se retrouver au tournant le plus petit et l'autre qui devra parcourir 100 mètres de plus. 

    Vous allez donc vous séparer en trois groupe. Un fera la décoration, l'autre l'installation des tribunes, chaises, tables ..etc... et le dernier travaillera sur la distance.» 

    Le jeune Sombreval se positionna dans le groupe des distances et tous se mirent au boulot. Arrik ochestra le tout mais s'occupa en premier des distances :

    «Nous pouvons partir sur 1 bon km pour cette course où les chevaux seront sollicités sur l'endurance et la vitesse..

    — 1 000 mètres est bien trop peu pour un objectif ainsi. Vous ne travaillerai pas l'endurance sur une si courte distance. Coupa Karl. La, c'est du sprinte pour un cheval. 

    —Bien vu, approuva le gérant, 2 km sera plus raisonnable. Autre chose ? Non, bien. Vous etes 8 donc vous vous relerai tous les 250 pas. En route.» 

    Sur ce, chacun suivirent celui qui comptais et 250 grandes foulées plus tard, un autre prenait le relais. Karl clotura le tout et la limite fut tracé au sol grace à un fil blanc. La largeur fut ensuite mesuré pour accueillir 17-18 chevaux en même temps. Il y aura donc deux courses pour faire passer les 35/ 36 participants. Les deux premiers seront évaluer suivant leur score de l'épreuve sur jeune chevaux. Celui qui aura un classement plus élevé remportera le tournois. 

    Le reste suivit et en une après-midi, tout était prêt. 

    Le soir tomba enfin... 

    «bravo. A demain, je m'en vais voir le maitre des lieux afin de lui informé que toutes les épreuves ont été montés en 4 jours.» 

    (Je reviens du coup)

    374
    Lundi 30 Octobre 2017 à 09:28

    (Me revoilà enfaite) 

    Karl revint, sur le dos d'Idylle, sellée. Il continua à l'echauffer dans un trot mesuré à la recherche de deux buisson. Il prit du temps car cette grande étendu d'herbe laissait peu de place au reste mais fini par trouver. Deux buisson cote à cote, environ un mètre entre les deux. Le cavalier descendit et fouilla dans chacun d'eux pour en extraire un baton. Celui la lui convenait amplement, environ 1,80 mètre de longueur. 

    «J'ai decouvert un nouveau truc Idylle.» lui dit-il surement pour rien en positionnant le baton au sol entre les deux puis remonta dessus. Il la fit passer au pas pour l'habitué, la savant peureuse, puis au trot. Lui garda son trot enlevé mais il remarqua bien que ce n'était pas du plus simple pour elle. Il descendit alors, se positionna de l'autre côté du bâton et l'appela. Elle vint au trot en passant sur la barre normalement. Le jeune Sombreval étudia son passage mais de face, ce n'était pas simple. 

    Il vint donc se mettre de côté, derrière le petit buisson, 30 cm environ, ce qui lui permis de voir le sol. Puis il rentra dans sa jument et la fit passer par dessus. 

    Idylle était habituée que son cavalier lui ordonne des trucs mentalement et ne broncha pas, se laissa faire. Karl la felicitait à chaque passage par un promesse mental de friandise à la fin. 

    Il nouvel étudiant notait ses observations sur son petit carnet et faisait des croquis de chaques étapes. Il remarqua donc qu'à aucun moment la jument poussait sur ses postérieurs pour s'élevé au dessus. Il la laissa donc brouter et monta la barre en la coinçant dans les branches de chaque buisson. Il sauta lui même par dessus de differentes manière et étudia le moyen le plus simple. Puis se fut le tour d'Idylle de sauter par dessus. Ses premiers sauts étaient mals calculé, ratés, la barre tombés trop haut, pas assez fluides. 

    Karl notait son comportement face à une barre soudainement plus haute et faisais de rapides croquis de ses fauts sauts. Puis, elle s'habitua et sauta normalement. Karl lui envoya une bouffée d'amour et nota le tout. Le saut était très rapide et le jeune homme tentait de se refaire la scène au ralentit dans sa tête. Il dut donc s'y reprendre à plusieurs fois mais réussi à avoir la bonne trajectoire du cheval qui se résumait à monter puis descendre (bah oui, il peut pas tout trouver d'un coup, ça serait pas drôle sinon.) 

    Deux bonnes heures passèrent mais il fallait bien rentrer pour s'occuper de l'autre cheval. Le jeune homme remit le bâton dans le buisson et rentra tranquillement, la tête dans son calepin. 

    Arrivé devant les portes de la ville, il le rangea et s'occupa pleinement de sa jument

    375
    Mercredi 22 Novembre 2017 à 12:36

    Karl sorti tranquillement Idylle, au pas, pour la grande course du lendemain. Il marcha un bon bous de temps vers le fleuve quand sa jument leva les oreilles dans la direction de Doresable environ. Karl observa dans cette direction et sonda sa belle. Il vit donc un autre cheval. Bien la belle. On va continuer notre renommé si ça nous est utile. pensa t-il en faisant mine de marcher avant de croiser la route de Zita Doresable, en balade depuis le début de la mâtiné. 

    Il s'inclina donc : 

    «Oh, Salutation. Répondit la jeune noble. 

    — Quel vent vous mène donc dans cette direction ? Demanda t-il pour engager la conversation. 

    —Un simple changement d'air avant de reprendre les affaires. 

    —Des bonnes ?

    —Plutôt, oui, Doresable se porte bien. 

    —Oh, vous êtes Zita Doresable ?

    —Oui. 

    —Un bel honneur.» 

    Elle lacha un petit rire gêné. Avant de poursuivre la conversation 

    «Et vous êtes ? 

    —Un jeune palefrenier propriétaire.

    —Propriétaire ?

    —Oui, Idylle, que voici, est ma jument. 

    —Vous ne devez donc pas être très pauvres. Remarqua t-elle en détaillant de plus près Idylle. 

    —Mes parents avaient leurs petites fortunes et m'ont offert ce bijou un jour pour me rendre plus indépendant e jour où l'oiseau devait quitter le nid. J'ai pas mal voyager mais je me suis arrêté à Herbedrue pour tenter de faire les preuves dans le monde equin. 

    —Vous êtes doué ?

    —Oh, faisons preuve de modestie mais pour vous donner une idée, j'ai dressé Idylle tout seul.» 

    Zita observa une nouvelle fois la belle. En effet, il la montait en simple licol. 

    «Je vois. Vous pensez pouvoir sortir du lot ?

    —Je ferais tout ce qu'il y en mon possible pour. 

    —Et s'est pour cette raison que vous me parlez. 

    —Coriace. Oui, madame, qui ne tente rien n'a rien. 

    —c'est ambitieux. 

    —Il faut en être fière, sans ça, on avance pas. » 

     

    Karl lui souriait, se montrait poli pendant tout l'échange. Il parlait d'elle, de lui, des chevaux, la flattait indirectement sur sa ville. Le soir tombait peu à peu. 

    Karl lui avait parlé du concours et des épreuves déjà passées :

    «J'y ai vaguement entendu parlé. Il reste des épreuves ?

    —L'ultime épreuve même ! La course en plaines. Plus impressionnante que les autres sans doute. 

    —Je pourrais m'y rendre. » songea t-elle alors fortement car bien qu'elle soit Doresable, elle restait une jeune fille. De plus, elle s'était occupée de tous les papiers la veille. Elle y avait passé sa journee ! 

    «Allons-y anciens riche. Je pense que monsieur Herbedrue ne vera aucun inconvénient»

    Et ils rentrèrent

    376
    Dimanche 3 Décembre 2017 à 19:30

    La route du retour était longue et la nuit tombait bien vite comparé à leur avancé. 

    Karl remarqua seulement deux cavaliers qui les suivaient. Honte à lui. 

    Zita dut remarquer son regard car elle rigola :

    —Pensez-vous vraiment qu'une femme de la cour se promène sans défense ? Je n'y ai pas le choix mais avec les temps qui cour, c'est préférable et rassurant. 

    Karl ne répondit rien et regarda de nouveau devant lui quand il senti soudain une très légère présence dans son esprit, un effleurement. Il pensa à tout fermer et répliquer, mais l'autre pourrait se rendre compte de la puissance de son psychisme. De plus, au senti, ce garde était un simple, un lambda, il ne serait donc pas compliqué de faire croire tout autre chose. Karl bloqua donc tout passage et fit croire à un autre, comme quoi il était élémentaire de lumière, qu'il se nommait bel et bien Adam et tout les mensonge dis auparavant étaient la réalité. C'est comme s'il se mentait à lui même, une autre vie. N'empêche que ça dut suffir car la fine présence disparue et l'air satisfait du garde lui assura qu'il n'avait rien vu. 

    Karl ricana en son fort intérieur mais ne montra rien de son dérangement, comme si le faut élémentaire n'avait rien senti. 

    Décidément, il en apprenait bien plus sur lui même en quelques mois qu'en 20 ans dans la forteresse... mais... il ressenti soudainement ce manque. Il voulait rentrer ! Son corps, son âme en avait envie. Il ne voulait plus être un dresseur, il voulait être un redoutable, un coriace, un malfaisant, un hors la loi... un Sombreval.

    De plus, il avait apprit, en 20 ans, il avait reçu des cours. Les mêmes qu'à l'école de magie. Il avait une nouvelle ambition. 

    Mais son Oncle ne lui avait toujours pas donné de nouvelles... surement avait-il plus important à faire mais l'attente était interminable, il y avait toujours à faire ! Le jeune homme ne tint plus et fit savoir une légère présence chez Darkus. 

    377
    Dimanche 3 Décembre 2017 à 20:20

    (Je réécris sa réponse ici où je la laisse à la Forteresse Noire ?)

      • Dimanche 3 Décembre 2017 à 20:37

        (Bah, du coup, j'ai fais comme ça pour que ça colle des deux côtés ^^ ça m'a l'air pas mal mais sinon, comme tu veux )

    378
    Dimanche 3 Décembre 2017 à 20:36

    Il attendit en sentant son oncle se connecter à lui jusqu'à avoir un contact clair 

    "Karl ! Tiens donc ! Encore en vie ? Commencerais-tu à te lasser de la vie de paysan ?" lui dit-il. 

    Le jeune Sombreval sentit une pointe d'ironie dans la voie de Darkus, une pointe d'humour. Mais il decida de grandir un peu et afin d'avoir ce qu'il voulait, il se devait de rester cordiale. C'est comme ça que fonctionnait Darkus. Mais en réalité, la vrai, il n'avait vraiment pas envie de se prendre le chou avec, il ne l'avait pas contacter pour ça. 

    —Oui, mon oncle, et j'avoue devoir te remercier pour m'avoir laisser découvrir et faire mes leçons de vie par ma propre expérience. 

    au début, il voulait y aller doucement. Faire des réponses assez simple et faire attention aux réactions de Darkus. 

    379
    Dimanche 3 Décembre 2017 à 20:45

    (Je vais répondre ici, se sera plus simple. Et ça m'évitera de faire du flood à la Forteresse.)

    Mine de rien assez étonné que son neveu cède si rapidement du terrain, Drakius en conclu que : soit il en avait plus que marre de vivre comme le dernier des culs-terreux, soit il avait réellement changé. Dans les deux cas cela valait la peine de lui donner une seconde chance.
    En effet, les derniers événements avaient aussi eut pour effet d'atténuer la colère du mage contre Karl.

    "Vraiment ? Tu m'en vois ravi. Au fait : j'ai bien reçut ta lettre. Je suppose que tu auras utilisé un messager à plume, tu dois donc déjà le savoir. Mais j'ai clairement manqué de temps pour m'y pencher plus que cela."

    380
    Dimanche 3 Décembre 2017 à 21:09

    (Pas bête !) 

    Karl sentit l'atmosphère se détendre encore un peu et dût retenir un sourire. Il répondit donc aussi, et plus plus franchement, cordial :

    — je ne me suis jamais vraiment séparé de Sombreval... avoua t-il. Il s'est passé quelque chose de grave ?

    En parlant de cette lettre, il repença à ce qu'il avait marqué. Qui n'était plus d'actualité car il voulait revenir a la forteresse. Le jeune homme essayera donc d'ammener la conversation la dessus mais autant savoir tout ce qu'il venait de se passer si il devait rentrer. 

    381
    Dimanche 3 Décembre 2017 à 21:14

    "Des choses... déstabilisantes. Mais pas si graves qu'elles auraient pu l'être."

    Pas question pour Drakius d'avouer à son neveu qu'il avait perdu connaissance et qu'il ne se souvenait même plus de se qui s'était passé juste avant.

    "Tu comptes donc rentrer à la Forteresse ? Je te préviens : je suis prêt à fermer les yeux sur ton comportement après la bataille, qu'on peut mettre sur le compte de l'adolescence, mais il est temps que tu fasse une croix sur ces  coups de tête."

    382
    Dimanche 3 Décembre 2017 à 21:28

    Alors comme ça, tout était pardonné ? Karl voulu saiter de joie avant de retomber dans la méfiance. Darkus, en personne, pardonnait à quelqu'un ? À lui ? Est ce possible ? Et si c'était un piège ? 

    —J'en sauterais de joie mais... vraiment ? Sans rancune palpable ? Je ne peux que te faire confiance si je veux rentrer... Je tâcherai de faire attention mais ne t'attends pas à ce que je ne fasse pas savoir ce qui me déplaît, en aucun cas je ne deviendrais un hypocrite envers toi. Seulement, il y a bien une chose que vous m'avez appris : c'est le camp que je fais parti. Ainsi, je ne pense plus fuguer ou quitter la forteresse sous "coup de tête" . 

     

    383
    Dimanche 3 Décembre 2017 à 22:28

    Karl se méfiait. Il tempérait son enthousiasme. Exactement ce que Drakius avait pu lui apprendre durant toutes ces années à la Forteresse ! Et d'ailleurs, il n'allait pas se plaindre du fait que les gens se méfient de lui.
    Mais d'ailleurs, qu'est ce qui lui arrivait ? Laisser passer si facilement une trahison d'un membre même de la famille Sombreval ? Faire le gentil tonton compréhensif ? Il faut croire qu'avec cette affaire de démon et de serpents, il avait eut bien d'autres chats à fouetter. Et cette lettre... il était sûr qu'elle avait son importance... mais impossible de savoir ce qu'elle disait.

    Conscient que son silence s'éternisait, il répondit finalement par la pensée :

    "C'est bien cela que je te reprochais. Si ton escapade a pu t'apprendre à qui tu devais ton identité, tant mieux. Et je n'ai pas non plus envie qu'un membre de la famille Sombreval se transforme en chien rampant et hypocrite. Mais ne compte pas sur moi pour laisser passer tes réflexions irrespectueuses !"

    Après tout, cela reviendrait à retrouver l'ancien temps. Mais si au moins il pouvait compter sur son imbécile de neveu pour se rendre utile sans craindre de traîtrise, c'est toujours ça de gagné. 

    384
    Lundi 4 Décembre 2017 à 06:29

    Karl sourit. Tout rentrait dans l'ordre et il ne pouvait que s'en réjouir. 

    — C'est comme ça que j'aime Sombreval. il laissa passé un petit temps et jeta un coup d'oeil à Zita. Me permets-tu qu'avant que je ne prenne la route, je finisse d'accompagner Zita Dorésable à la cité des Eglantier ? Je m'en irais à l'aube. 

    Le jeune homme se demandait ce que pouvait en penser Darkus. Peut-être qu'en disant ce détail, il espérait que son oncle se fasse une idée moins galeuse de sa situation. 

    385
    Lundi 4 Décembre 2017 à 06:45

    Zita Dorésable ? S'étonna le mage sans en laisser paraître. La dernière fois qu'il avait eut des nouvelles de cette famille, c'était pour s'approprier une marionnette... qui attendais encore en se moment même de commettre son terrible forfait au nom de Sombreval. Mais bref. Sa nièce n'avait rien à voir avec le chevalier soiffard, et il se demandait ce qu'elle pouvait bien avoir à traiter à la cité des Eglantiers.

    La route est longue jusqu'à Sombreval, tu n'es plus à un jour près. Mais ne tarde pas trop : il y a bien des choses que tu devras apprendre à ton retour.

    386
    Lundi 4 Décembre 2017 à 06:52

    — Tu me mets l'eau à la bouche. répondit alors simplement le jeune Sombreval (et j'insiste sur ce mot avec plaisir !!). 

    Sur ce, il coupa gentiment le contact et se reconcentra sur son but premier bien que ses pensées repartaient autre par, loin, très loin. Il n'était donc toujours pas très présent mais cela n'avait pas l'air de la déranger car Zita paraissait toute aussi pensive. 

    387
    Lundi 4 Décembre 2017 à 07:27

    (Du coup j'attends que le repas des juges cesse pour les faire arrivés.)

    388
    Jeudi 7 Décembre 2017 à 17:49

    Le soleil se levait seulement quand Karl sorti de la ville, a pied, sa jument à ses côtés. Il partait pour ce long voyage paisible et monotone vers les plaines rocheuses. 

    En réalité, il était surexcité, bien qu'il n'en montrait rien, à l'idée de retrouver son chez-lui. Ça lui avait affreusement manquer et faire le toutou gentil n'était vraiment pas son hobby. Mais en même temps, quitter la végétation le repugnait un peu... c'est vrai que vivre dans un endroit où le soleil d'été tape aussi fort qu'en Tamarie, que l'hiver il n'y a rien pour stoper les vents froids et que les pommes ne poussaient qu'à des kilomètres à la ronde, ce n'était pas toujours très amusant mais, songeur, il espérait pouvoir faire évoluer ce défaut et réfléchissait donc. Même le poil d'Idylle perdait en éclat à force de manger la vieille paille ! Et ça, Karl ne le supportait pas ! 

    Il senti petit à petit l'herbe mouillé par la rosé tremper son pantalon, au dessus des ses bottines, un frisson le parcouru mais il n'y fit guère attention et continua jusqu'à ce que ça lui donne froid. Il monta donc lestement sur sa belle et continua au pas pour ne pas la fatiguer dès le début. 

    389
    Dimanche 10 Décembre 2017 à 20:43

    La matinée était bien avancé maintenant. Karl en avait déjà marre ! C'était tellement monotone... et l'encolure basse de sa jument lui informait son même état d'esprit. 

    Quand un rugissement retenti. un tigre. mais ce n'était pas un grognement de menace, ni un rugissement sûr. Non, c'était la peinte, la belle, la vrai, la peur. Prit de pitié, après avoir rassuré sa jument, il sonda les alentours et repéra bien vite une peur immense, un désespoir intense. En voyant à travers les yeux de l'animal, il le vit braconner. Une lance était planté dans son flanc, Karl ressenti presque la douleur insurmontable qui lui bloquait l'arrière train, lui reduisant ses mouvements. 

    Le jeune homme vit également plusieurs herbes bouger et sonda le reste. Ils étaient 5. 5 contre 1. 5 à cheval. 5 à tourner autour de la tigresse. Karl sonda à nouveau la pauvre bête, elle était terrifiée. Habitué à la bagarre, et sondant les hommes autour, Karl prit le contrôle sur le tigre et la fit retourner en un coupe de patte pour dévier une autre lance mais il n'eu le temps de rien faire d'autre qu'il dut fermer les yeux en sentant une lance se planter dans le dos de sa protégée. Elle s'effondra en agonie. Karl la sonda encore, il ne pouvait rien faire, il n'avait eu le temps de rien faire. Maintenant, il coupait toute douleur vers le cerveau pour évité toute douleur. Quand soudain, il vit, il vit a ce qu'elle pensait. Il rentra dans une fureur pure. Une vrai. Cette tigresse avait un petit !! 

    Karl prit un homme au hasard et le tortura de la même façon que dans les ruelles. Psychologiquement. L'homme chuta de son cheval. Con*ard !!! Regrette le !! lui hurla t-il en même temps. Ses coéquipiers se retrouvèrent autour de lui sans comprendre ce qui lui arrivait.

    —Jack ?! Que t'arrive t-il ? 

    Mais la douleur trop haute, il ne répondit rien. 

    Le jeune Sombreval attendit que les muscles et tendons soient trop tendu pour tout lâcher. Puis, il en prit un autre et décida de lui pourrir sa vie en lui faisant croire à une autre, bien différente. Ainsi, il ne comprendra plus rien de ce que les gens lui diront. 

    Bref, il les laissa finir, tête basse pour l'animal déjà mort.. mais et le petit ? 

    Karl se senti... responsable... il ressonda l'environ et apperçu la petite plainte. Karl s'en approcha donc, jugeant le danger écarté et jugea également l'âge du petit. Il vit la boule de poile, magnifique, toute petite, plus petite qu'un chat. Tout beau tout neuf. Quelques jours.... non, un peu plus, il avait les yeux ouverts. Enfin, il était petit et pleurait a la mort. 

    Karl descendit d'Idylle et s'accroupit. Évidement, il restait méfiant mais se montrait calme. Le jeune homme interpela l'animal, qui le regarda avec frayeur. Il lui parla et envoyait des douces ondes. La main tendu devant, dans l'herbe. 

    —Pauvre petit. Murmurait-il. 

    Les heures passèrent, le bébé restait connecter à lui car il avait bien senti que sa mère ne reviendrait pas. Puis, au bous d'un long moment, il vint à lui de ses propres petites pattes. Une démarche peut assurée, tremblante, hésitante et chancelante (par le manque d'habitude) il renifla la main du jeune homme qui envoya ses pensées réconfortantes. Puis, il lui caressa la tête, juste la tête, que la tête. 

    Karl s'assit en tailleur et regarda dans son sac, malheureusement, il n'avait pas pensé à prendre de lait.... il se leva donc et observa. Il n'y avait pas un petit fermier dans ce coin paumé ?! Si, un, à une Après-midi de marche... il hesita, puis se retira mais les plaintes implorantes recommencèrent. Karl choppa donc le bébé, qu'il enlaça tendrement dans ses bras et le ressura. 

    — Mon oncle ne va pas aimé ça du tout... pesta t-il en s'en allant vers ce fermier. 

    Il était rigolo ce petit, il lui mordillait le pouce en attendant, se mettant à l'aise. Karl calcula rapidement, avec un pas rapide, il arriverait à la tombée de la nuit.. 

     

    390
    Dimanche 10 Décembre 2017 à 20:50

    (Hou, ch'est cro mignon ^^)

    391
    Dimanche 10 Décembre 2017 à 21:15

    (Ouf ! Vi, merci ^^)

    392
    Dimanche 10 Décembre 2017 à 21:17
    (Ouf quoi ? Je n'allais tout de même pas interdire aux joueurs ce que je me permet !)
    393
    Dimanche 10 Décembre 2017 à 21:37

    (Ouais je sais, mais c'est toujours le stresse pour moi quand j'essaye un nouveau truc... ) 

    394
    Dimanche 10 Décembre 2017 à 21:41

    (Je t'agace surtout pour les remarques sur les anachronies, hein ? Je sais, je sais... mais c'est plus fort que moi. Du coup, pour ton fermier, tu veux un nouveau lieu ou tu prendras Paillefranche ?)

    395
    Dimanche 10 Décembre 2017 à 21:49

    (T'inquiète, le plus près que j'ai sur la carte c'est la cité... du coup il est entre les deux ahhh mais en voyant, si, je suis pas loin du tout. La moitié d'une après midi alors. 

    Ouais... pour l'anachronie... je suis nulle. Mais non, tu as bien raison de me reprendre ! Disons qu'attendre noël pour arriver, ça fait long mais t'en fais pas, j'ai de quoi m'occuper maintenant. 

    396
    Dimanche 10 Décembre 2017 à 21:56

    (L'emplacement de Paillefranche n'est pas précisé, alors tu peux bien faire comme tu veux ! 

    Si Perlinette daigne repasser avant Noël, peut-être que ton attente sera écourtée... mais va savoir pourquoi, j'en doute.)

    397
    Dimanche 10 Décembre 2017 à 21:57

    (Ouais pour moi aussi... franchement tu es sympas et patient. ) 

     

    398
    Dimanche 10 Décembre 2017 à 22:01

    (Le truc, c'est que ce n'est pas la première fois qu'elle nous fait ça. Je veux bien comprendre qu'on ait des périodes noires, où l'on a moins envie d'aller sur ekla, ou qu'on ait tout bonnement pas la possibilité d'y accéder... Mais c'est tout de même mieux de prévenir avant, que les autres ne s'inquiètes pas ou puissent prévoir. (Wistala fut juste parfaite pour son organisation. D'ailleurs, en parlant d'elle, tu as vu qu'elle est passé il y a quelques jours ? J'ai vu passer un blog mit en favoris sur son compte...))

    399
    Dimanche 10 Décembre 2017 à 22:07

    ((Bah j'ai vu la fois où elle avait parlé dans la bibliothèque mais sinon non...) Ouais ouais... sinon on continu dans le concours que je puisse continuer avec Karl, au moins le temps qu'il est dans les plaines pour rester logique...) 

    400
    Dimanche 10 Décembre 2017 à 22:12

    (Regarde dans son historique, tu verras...

    D'accord. Nos juges qui décident du vainqueur définitif j'imagine ? Il est temps !)

    401
    Dimanche 10 Décembre 2017 à 22:17

    (Oui. Mais avant, je vais me coucher, bonne nuit) 

    402
    Dimanche 10 Décembre 2017 à 22:20
    (Oki, bonne nuit !)
    403
    Lundi 11 Décembre 2017 à 18:05

    (Ra faut que je recommence tout ! Je suis allée faire des recherches sur l'allaitement des bébé tigre. Si on pouvait leurs donner du lait de vache, ou du lait de chèvres... bref, ça a pas été très instructif, rien trouvé...) 

    Karl marchait toujours... son pouce avait bien rougis sous les petits coups de dents pointues du petit. Quelques fois, Karl le reprenait avec un "non" ferme mais doux. Autant poser les limites maintenant pour partir sur de bonnes bases. Le petit restait très sensible à l'être humain et bien que Karl ait réussi à le mettre en confiance, il stressait vite en cas de contact trop appuyé, le jeune homme y allait donc doucement pour ne pas le traumatiser à vie. 

    Plus tard, la maisonnette fit enfin son apparition. Karl s'y approcha à grand pas et salua le berger :

    —Bien le bonjour. 

    Mais celui-ci tiqua sur le tigre. Karl continua donc :

    —J'ai besoin de lait. 3 bonnes bouteilles de lait de vache, vous avez ? 

    —pour faire grandir cette terreur qui ravage mes champs ?! Pas question ! 

    Karl sourit, menaçant et posa le petit dans un coin. 

    —Voyez-vous. Je ne suis pas un vulgaire voyageur. Et je dois vite, vite rentrer chez moi. Je veux trois bouteilles de lait. Je vois vos vaches. 

    —Vous me menacez ? Dégager ! 

    Le jeune Sombreval ne voulait en aucun cas perdre son temps et lui prit rapidement le bras afin de lui faire une clé de bras et le plaquer au sol, appuyant sur ses omoplates avec un genou et serrant le bras derriere le dos. Il tira de son autre main un couteau qu'il plaça, pointe sur la gorge :

    —Vous savez ce que je peux faire aussi à un vulgaire paysan, je peux ne rien payer, vous tuer, et me servir. J'ai peu d'argent pour faire mon long voyage, j'étais prêt à payer pour, ne me faites pas regretter mon choix. Alors mon choix peu vite se faire, ça ne fera qu'un mort de plus, et j'en ai déjà torturer. Vous savez, en periode de guerre... alors ? 

    —ouais... c'est bon, c'est bon... fit-il à moitié étouffé. 

    Karl relâcha donc sans brutalité et attendit. 

    Bien secoué, le paysan alla chercher ce qu'il faut et traita une vache avant de tout donner. Karl lui lança un regard mit moqueur mit menaçant 

    —une reduction pour le plaisir de l'accueil ? 

    —grr... la moitié. 

    Une fois payé, Karl reprit le bébé tigre qui était rester pétrifié dans son coin. Il promettait ce petit, calme et observateur. 

    Le jeune homme le reprit et salua l'homme 

    —Aller, au plaisir de revenir ! Lança t-il en enfourchant sa belle qui parti au pas. 

    Karl mit 2 bouteilles dans sa sacoche et en garda une 

    —Alors ? Tu a fin ? 

    Il evalua le comportement et trempa le petit doigt avant de laisser le tigre léché. Il renouvela cette étape avant de cessé. Il s'endormait déjà, rassasié. Le jeune homme le laissa donc s'installer sur la selle et ses cuisses en le maintenant de chaque côté avec ses jambes. Il le caressait d'une main pour l'habituer au contact changeant. Une caresse, une chatouille, comme un tout petit vent. Puis il le laissa tranquille. 

    404
    Lundi 11 Décembre 2017 à 18:43

    (Tu avais commencé à écrire et tu as tout perdu ? C'est rageant ça... 
    Pis pour le lait, bah... du lait, c'est du lait quoi sarcastic. Bon, d'accord, il y a sans doute de la différence entre du lait de vache et du lait de tigre, mais on donne bien du lait pour chiot à des bébés blaireaux ! (source : la petite salamadre du mois. C'est sérieux XD))

    405
    Mardi 19 Décembre 2017 à 07:49

    La nuit romba peu à peu.  Karl commençait à somnoler sur Idylle avant d'apercevoir un pauvre petit buisson au loin. Il s'y dirigea donc et descendit en reprenant le petit endormie, qui se réveilla quand il le toucha. Il fut déposé délicatement à terre mais ne put être tranquille tout de suite car Karl s'accroupit à côté de lui et capta son attention :

    «regarde moi, petit, tu n'as plus personne. Ta mère est morte et seul alors que tu bois encore du lait, tu mourras de faim ou te fera tuer. Tu ne tiendras pas longtemps en tout cas. Alors reste avec moi.» lui dit-il même s'il savait qu'il ne comprendrait pas. Le jeune homme lui envoya des petites images simples sans appuyer pour ne pas l'effrayer de ce nouveau contact. Il ne voulu pas le choquer mais le petit tigre devait comprendre. Alors, il montra une brève image de sa mère au sol. La peinte de panique resonna, il le rassura en le caressant. Puis, il lui montra lui en train de partir puis une image de lui mort. 

    «T'as compris cette fois ?» 

    Le tigre resta couché, recroqueviller sur lui même et reçut des caresses, des ondes rassurantes. Il se détendit alors et vint se coller à la seule personne qui le sauverait. Ça, il le concevait bien. En plus, un homme qu'il comprenait ! Il ne savait pas que les espèces pouvaient plus ou moins communiquer entre elles... Tu es intelligent. songea le jeune Sombreval. 

    Puis, Karl se leva pour préparer le couchage. Il dessela Idylle et reprit sa sacoche où il sortit un petit repas, juste du pain pour tenir la nuit et une fine couverture qu'il étendit au sol pour éviter la rosé du matin où l'herbe humide. Il sortit également sa bouteille de lait et donna l'ordre «Viens.» qu'il repeta calmement plusieurs fois. Avec l'appelle de la nourriture, le petit tigre vint sauter au creu de ses jambes, en tailleurs. De la même manière que sur le cheval, Karl lui en donna. 

    Puis il le laissa aller quand il vit le petit rassasier, grignotta son pain et verifia qu'Idylle allait bien avant de s'allonger pour dormir

    406
    Mercredi 20 Décembre 2017 à 07:10

    (patience... bientôt Noël, tu pourras te lâcher.)

    407
    Mercredi 20 Décembre 2017 à 07:33

    (Mdr à noel, je mets le turbo ! T'en fais pas, je trouve c'est un peu long mais ça va, j'écris quand j'ai un truc à dire, quand j'ai rien à faire. Enfin, c'est calme et j'ai pas de pression en mode : avance, Avance, AVance, AVANCE !!!)

    408
    Mercredi 20 Décembre 2017 à 20:59

    (Oui, je sais que c'est looong... Mais je me suis fixé quelque chose, je m'y tiens >_< même si j'ai l'impression que ça ne sert à rien. Tiens, tu voudrais un peu d'animation à la capitale en attendant ?)

    409
    Mercredi 20 Décembre 2017 à 21:09

    (Je sais, ça c'est quelque chose qui est bien chez toi ;) Oh, un peu d'animation ne me fait jamais de mal ^^) 

    410
    Mercredi 20 Décembre 2017 à 21:29

    (Super, j'ai toujours mon chevalier de Dorésable... J'ai bien fait de le garder pour plus tard (j'ai l'impression de parler d'une part de gâteau, ça fait bizarre))

    411
    Lundi 25 Décembre 2017 à 12:22

    (s'est Noel !)

    Karl se réveilla aux premiers rayons de soleil. Il était tellement pressé de rentrer ! En un bon, il était déjà debout et s'occupa, vérifia, étira sa jument en s'assurant une nouvelle fois que tout allait bien. Puis, il la sella à nouveau et observa son petit tigre qui jouait avec un tige du buisson. 

    "En selle jeune tigre, on rentre." l'appela t-il en sautant en selle, voyant bien que le petit n'allait pas se décider à dormir tout de suite. Il avança donc d'un lent et reposant pas pour que les petites pattes puisse le suivre dans un trot tranquille. 

    Des fois, il partait trop loin, alors le jeune homme le rappelait et l'obligeait mentalement pour lui faire comprendre, puis récompensait en envoyant des ondes positive. Il aimait bien ce contacte, positif, ce petit tigre car il ronronnait à chaque fois, ce qui faisait rire son heureux petit homme. 

    "C'est bien.. Bage" Ainsi, il lui donna son nom. Ce n'était plus n'importe quel tigre, c'était le sien. 

    Quand il passait trop près de la jument, ou devant, Karl lançait un "non" ferme. A chaque fois, Bage comprenait que c'était lui qui faisait mal et n'osait pas croiser les yeux dur de l'humain qui le rappelait à chaque fois sur le côté. Une fois fait, il était de nouveau récompenser. 

    Mais, maintenant, il fatiguait, à force de courir un peu partout, un peu plus loin du cheval. Des fois, il revenait de son plein gré et était systématiquement récompenser même par la voie avec un "C'est bien mon grand". Karl le fit donc monter et le caressa le temps qu'il s'endormait. 

    Puis, petit à petit, les pas silencieux de la jument furent remplacer par des petites éclaboussures. Ils traversaient les marais. 

    Le jeune homme descendit donc en laissant son nouveau compagnon sur la selle pour tâter le terrain et repérer les trous d'eau afin que sa belle ne s'y empiète pas.

    Une nouvelle journée de marche la dedans avant de retrouver la terre ferme, dur des roches des plaines rocailleuses. Une fois la bas, il aura un jour de marche jusqu'au premier visage, et un nouveau jour de marche jusqu'à sa chère forteresse.   

    412
    Lundi 25 Décembre 2017 à 12:31

    (Oui, enfin ! Et toujours pas de nouvelle de Perli... On va de nouveau devoir trouver un joueur adoptif pour Ignis. 

    Tu serais partante, toi ? )

    413
    Lundi 25 Décembre 2017 à 13:36

    (Gloups, je sais pas si je saurais bien la jouer... Mais je veux bien essayer si tu n'as personne d'autre... mais bon, je suis pas acroc de ce perso, enfin, je la trouve super et tout mais voilà...)

    414
    Lundi 25 Décembre 2017 à 15:32

    (Je comprend, mais je ne vois vraiment pas qui d'autre pourrais le faire.)

    415
    Lundi 25 Décembre 2017 à 15:58

    (bon, et bien, ok, je vais te répondre)

    416
    Lundi 25 Décembre 2017 à 16:17

    (Merci !!!)

    417
    Lundi 25 Décembre 2017 à 16:25

    (doit voir, pour ton nouveau rpg, tu t'es basé sur quelque chose ou ça sort de ton imagination ? Car tu es très clair et d'appoint sur ce que tu dis, je n'ai pas fini de tout lire mais c'est stric, enfin, non, mais clair (désolé je perds mes mots en ce moment))

      • Jeudi 28 Décembre 2017 à 14:33

        (Désolé, je n'avais pas vu ta remarque...

        La quasi-totalité de l'univers vient de mon imagination. Je tire des informations de livres d'histoire, de mes cours de SVT, je m'inspire parfois de livre que j'ai lu... Et je mélange tout ça. Mais ça m'a prit un temps fou, et j'enrage de me dire qu'il est loin d'être fini. (La guilde des rôdeur est un peu une exception : j'ai pratiquement fait un copié-collé d'un livre que j'ai lu et que j'avais beaucoup aimé. Mais je crois te l'avoir déjà dis...))

    418
    Jeudi 28 Décembre 2017 à 13:58

    Zita marchait depuis un bon bous de temps, sur son cheval, accompagnée de ses deux gardes du corps, elle avançait tranquillement dans les plaines. Ils devront surement dormir par terre cette nuit et repartir le lendemain... C'est fou comme tout était si loin, au moins, c'était très vert comme royaume. Un point positif pour un négatif. 

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :