• L'accumulation : une pratique jugée impossible.

    Comme je le disait dans le préface, les mages du cercle jugeaient irréalisable, contre nature de posséder plus d'un pouvoir. De fait, aucun humain n'est jamais affublé de plusieurs pouvoirs des différentes branches de la magie.

    Pourtant, et c'est bien connu, il existe des créature capables de cumuler différentes utilisation de l'énergie incommensurable qu'est la magie. Prenons exemple sur les phénix : ils possèdent tous une capacité de soin et d'auto-régénération qui fait leur renommée, mais certains individus ont un pouvoir supplémentaire, assez semblable à celui des élémentaires : l'auto-incinération. Ils brûlent de la magie pour se changer en flammes vives, et ainsi éviter de se faire manger, ou brûler leur éventuel adversaire.

    Autre exemple parlant : les démons. Tout le monde à au moins une fois dans sa vie entendu parler des démons. N'étant pas le sujet de cet ouvrage, je ne m'appesantirais sur leur condition d'ombre dans notre monde, ou d'être semi-immortel, mais sur leur affinité particulière avec la magie. Il existe différents types de démons, et donc différent pouvoirs correspondant, chacun plus varié que la totalité des pouvoirs des humains. Et pourtant, certain démons majeurs, les démons de sang, utilisent des pouvoirs provenant de l'inventaire de leurs congénères inférieurs.

    J'en conclu donc que, malgré les exclamations de déni du cercle des mages, cumuler plusieurs branches de la magie n'est pas contre-nature, au contraire ! Pour la suite de mes recherches, je me baserais sur la définition même de la magie, et la capacité des démon à cumuler les pouvoirs selon leur force et leur intelligence.

    page suivante >

     < page précédente


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :