• Hutijin "la Vive"

    (jouée par Lone Cloud)

    Prénom : Hutijin

    Sexe : F

    Age : 25 ans

    Apparence physique : C'est une jeune femme d'apparence plutôt banale, aux traits typiques d'une sudiste, donc la peau claire. Elle a les cheveux roux ou brun clair, bouclés à longueur d'épaules et des yeux orangés. Elle est de taille moyenne et de corpulence moyenne, bien nourrie. Elle s'en fiche un peu de son apparence, elle porte la même tenue tous les jours, donc une chemise et un pantalon de couleur ternes et simples, avec des chaussures de marche, une bonne veste de pluie et un sac à dos lorsqu'elle part en expédition. Son visage est expressif, elle fronce très fort les sourcils lorsqu'elle est de mauvaise humeur et sourit très fort lorsqu'elle est excitée. Ses gestes sont plutôt forts et vifs, elle fait des gros gestes avec les bras lorsqu'elle explique quelque chose avec entrain, son langage corporel se lit facilement.

     

    Caractère : C'est une jeune femme intelligente, brillante et perspicace. Dotée d'une intelligence naturelle, le genre d'intelligence qui rend l'école facile, elle a su néanmoins approcher les problèmes plus difficiles qu'elle rencontra plus tard dans ses études et dans sa carrière de recherche. Elle a une très bonne combinaison de l'intuition et de la rigueur logique. Par contre, c'est aussi une personne bruyante et immature, elle est très bavarde, impatiente et interrompt les autres. Elle n'est pas du tout responsable, elle a tendance à mettre les meubles en feu lorsqu'elle fait des expériences, certains disent qu'elle est pyromane sur les bords. Peut-être qu'elle l'est ou ne l'est pas, mais c'est une personne qui suit son impulsion et fait toujours ce qu'elle a envie de faire, si elle le peut, et ne pense pas aux risques ou aux conséquences. C'est pour ça que ses aînés ont tendance à s'inquiéter pour elle. Elle ne tient pas en place, elle veut toujours de la nouveauté et quelque chose à faire afin d'occuper son esprit. Sans rien à faire, les choses risquent de se mal passer pour les autres, dans le sens où elle sera insupportable.

    C'est n'est par contre pas une personne sociable ou extravertie, elle n'est pas du genre à faire la conversation pour ne rien dire ou pour juste mieux connaître quelqu'un. Lorsqu'elle parle, elle veut dire quelque chose. Que ce soit sa plus récente expérience, l'observation la plus récente sur cette créature magique, ce mécanisme enchanté dans le tombeau de cet l'empereur, elle va parler pendant très longtemps, et ne se rendra pas compte quand la personne ne comprend rien, en a marre ou sort de la salle. Elle ne cherche pas à éduquer les autres, c'est juste qu'elle est passionnée et une fois qu'elle commence, elle ne s'arrête pas. Ce n'est pas non plus de l'égocentrisme. Elle ne pense pas grand chose d'elle même, elle se contente de vivre et faire ce qu'elle veut. Par contre, si quelqu'un lui parle d'un truc pour lequel elle n'a aucun intérêt, ou cherche à discuter juste pour discuter, elle perdra patience, interrompra la personne, changera de sujet ou s'en ira. Elle a un rythme de réflexion très rapide et ne comprend pas pourquoi certains auraient des problèmes là où elle en a pas. Elle déteste qu'on l'interrompt ou qu'on la distrait, elle va rager, mais juste pour un petit moment, elle se calmera très vite et reprendra ce qu'elle était en train de faire. Elle ne reste pas énervée pour longtemps, elle est l'inverse de rancunière, elle a juste mieux à faire que de rester en colère et n'a pas de fortes opinions sur quoi que ce soit.

    D'ailleurs, c'est une personne qui s'en fiche de la politique et ne pense pas grand chose de la morale. Elle ne tuera pas quelqu'un car elle a quand même mieux à faire, mais elle est indifférente aux questions éthiques, et lui parler d'éthique soit l'ennuiera, soit elle ne comprendra rien. Elle est du sentiment qu'il n'y a pas de science ou nouvelles découvertes sans danger, faire des expériences dangereuses ne la dérange pas, mais elle préfère ne pas se faire renvoyer, car elle tient à son travail et à sa position. C'est une personne indifférente envers tout ce qui ne la concerne pas, donc tout ce qui n'est pas sa recherche et ses expéditions. Elle n'aime pas avoir tort, elle va rager lorsque quelque chose va mal dans son expérience, mais dès qu'elle trouve la solution, généralement en prenant du recul, elle oublie tout et continue ce qu'elle faisait.

    Rang ou profession : Mage du Cercle. Son titre, c'est "la Vive". Elle est exploratrice, donc passe très peu de temps en ville. Elle fait des expéditions sur les navires afin d'observer les monstres de mer, explore les terres hostiles, observe les créatures magiques dans leur état natural, elle fait aussi de l'archéologie. Elle est incapable de tenir en place, faire de la recherche lui plait, mais être confinée au labo, elle ne supporte pas.

    Magie : C'est une élémentaire de feu. Très talentueuse dès son enfance, elle rentra dans l'académie des mages sous trop de souci. Bien sûr, désormais adulte et ayant suivi la formation de mage, elle est très puissante. Elle a aussi le pouvoir des grenouilles grises.

    Histoire et famille : Hutijin est la fille d'un forgeron à Port-les-Mouettes, et son enfance fut assez banale. Aider son père au travail, du genre dire des trucs aux clients, lui apporter des trucs, et des trucs du genre. Elle s'ennuyait et voulait forger des armes elle aussi, mais son père lui dit qu'elle était trop petite et pourrait facilement se blesser. Mais son pouvoir se développa assez tôt, avant sa préadolescence, elle était puissante pour son âge, et elle fut acceptée à l'académie. À l'académie, c'était une des meilleures élèves, elle avait d'excellentes notes, apprenait vite, par contre, elle était très dissipée, parlait sans lever la main, interrompait le prof, lançait des boules de papier, faisait des bêtises, distrayait la classe, donc passa presque tout son temps hors des cours dans la salle de retenue. Lorsqu'elle finit ses études, elle devint membre du Cercle, et reçut le titre "Hutijin la Vive". Pour son énergie... et surtout ses bêtises. On pensait qu'elle se calmerait une fois membre du Cercle, mais ça devint pire. Elle avait tendance à mettre les meubles en feu lors de ses expériences. Bon, ses expériences sont assez orthodoxes, donc elle ne se fit pas renvoyer come Drakius. À propos de lui... euh... Avant de passer à ça, on va préciser que malgré tout, Hutijin était quand même appréciée par certains. Car elle est intelligente et trouve de l'inspiration quand personne d'autre n'en trouve. Elle voulait déjà être exploratrice, car elle s'ennuyait à l'intérieur, mais son père ne voulait pas, car elle n'avait pas encore finit son adolescence et il s'inquiétait. Et les aînés du Cercle pensaient que ce serait mieux d'avoir l'oeil sur elle pour encore un petit moment. Encore quelques années, le temps qu'elle devienne plus mature.

    Et bah tiens. Un jour, Hutijin s'ennuyait vraiment, et c'était quand Drakius commença ses expériences sur les grenouilles grises. Hutijin accepta d'être cobaye, sans trop y penser, car pourquoi pas. Elle reçut donc le pouvoir des grenouilles grises, celui de manipuler l'énergie thermale, donc la température. Avoir deux pouvoirs, tant mieux. C'était assez cool, et Hutijin n'avait pas tant d'empathie que ça pour les grenouilles. Enfin, il n'y a pas de science sans danger. Et elle n'aimait pas le caractère de Drakius, mais elle s'en fichait un peu. Mais lorsque Drakius et certains autres ayant participé aux expériences se sont fait renvoyés, elle se rendit compte qu'elle devrait faire plus attention. La morale, elle s'en fichait, mais elle voulait garder sa place au Cercle. Les aînés avaient décidé qu'elle était innocente, vu qu'elle n'était pas au courant des choses bien plus immorales qui faisait Drakius et qu'elle voulait juste participer à une petite expérience sur des grenouilles.

    Mais passons. Après avoir obtenu le pouvoir des grenouilles grises, Hutijin ne pouvait quand même pas se retenir de l'utiliser. Elle voulait voir si on pouvait enchanter avec le pouvoir des grenouilles grises... et bah si ! Ce serait du gaspi si elle ne l'utilisait pas, non ? Après avoir maîtrisé le pouvoir des grenouilles grises, et fait des observations dessus et des expériences avec, elle décida de d'abord faire un petit enchantement, juste pour voir. Et ça a marché. Elle continua à expérimenter avec des enchantements, et l'une de ses créations était une arme d'hast composée de deux bouts, l'un appelé Cania refroidit, l'autre appelé Mephistar réchauffe. Les deux bouts peuvent être assemblés pour former une seule lance. Elle l'a terminée juste avant le renvoi de Drakius, donc a préféré éviter de la montrer aux autres du Cercle, vu d'où venaient les pouvoirs.

    Hutijin put finalement partir en expédition. Elle reçut le titre de mage à 16 ans, elle avait maintenant 21 ans. Ces années lui semblèrent être une éternité, elle qui détestait rester au même endroit. Sa première expédition ? La Tamarie. Endroit qui a déjà était exploré, qu'on connaissait déjà bien. C'était mieux que de ne pas partir. Elle participa à plusieurs expéditions. Un jour, il y a à peu près une année, lorsqu'elle se baladait le long de la côte à Sableblanc, elle repéra une fille échouée. Elle s'occupa de la fille pendant quelques jours, lui réservant une chambre dans une auberge. Ah bon ? Hutijin c'est une personne responsable ? Ah bah non. Dès qu'elle dut repartir en expédition, elle abandonna la fille dans la chambre, sans rien dire à personne et lui laissa Mephistar et Cania. Qu'elle se débrouille avec. Hutijin s'en foutait un peu de cette lance désormais, vu qu'elle n'avait plus bidouillé avec les pouvoirs thermaux depuis le renvoi de Drakius.

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :