• fauconnerie

    La fauconnerie est très répendue dans les collines brumeuses. Une pratique qui consiste à dresser des rapaces pour seconder les hommes à la chasse. Il a  dans cette fauconnerie des rapaces de toutes sorte, en particulier des faucons (pèlerins, crécerelles... il y a même un gerfaut, qui appartient au sire de Montdesbrumes). Pour chasser dans les bois, les fauconniers du coin on même dressé des buses, un cas rare, car elle ne mange normalement des des mulots ou des petits rongeurs.


  • Commentaires

    1
    Vendredi 24 Août 2018 à 13:44

    (ici ?)

    2
    Vendredi 24 Août 2018 à 14:07

    (Yep !)

    Ils passèrent ensembles les portes menant à la fauconnerie. Ester leur avait déjà présenté quelques oiseaux hier, mais là le lieu fourmillait d'activité.

    - On fait toutes les cages, et les trois volières des oiseaux affaités. Les autres, on les laisse tranquilles ! lança un homme au passage de la jeune fille.

    - C'est noté. Au fait, on a quelques renforts aujourd'hui et...

    Il fit simplement signe qu'il avait entendu, sans ralentir sa route, et alla râler auprès d'autres fauconniers qui cherchaient brosses et balais.

    Ester se tourna vers ses deux amis.

    - Bon, c'est toujours un peu speed les matins, mais vous verrez ça devrait être fait assez rapidement. On essaye de finir au plus vite pour ne pas trop stresser les oiseaux.

    3
    Vendredi 24 Août 2018 à 14:41

    Alex rentra et fut frapper par l'activité. Il écarquilla les yeux, ceux-ci virèrent au noir qu'on voyait de son oiseau sommeillant en lui. Mais il refoula cet animal pour le moment et observa en fronçant les sourcils. 

    - Pour ne pas les stresser, il faut déjà ne pas être stressé. Commenta t-il au dires d'Ester en regardant toujours le mal poli qui n'avait pas laissé le temps à la jeune fille de finir sa phrase. Bon. 

    - Qu'est ce qu'il faut faire alors ? Pressa Leya qui avait comprit que le temps étaient important ici. 

    4
    Vendredi 24 Août 2018 à 14:59

    Ester s’apprêtait à répondre à Alex, mais la question de Leya lui apparu plus sensée et urgente.

    - On commence à déplacer les oiseaux. Ils sont dans de petites cages le temps du nettoyage, et après on les replace dans leurs volières respectives. On en profitera pour les peser. Tenez, les premières cages sont libérées, vous pouvez commencer à retirer le peu de paille ou demander des brosses et des seaux. Je vais aider à déplacer les autres rapaces.

    Elle tira de sa sacoche son gant de cuir pour illustrer ses propos.

    5
    Vendredi 24 Août 2018 à 15:09

    Leya hocha de la tete et regarda les voilières libres et salles. 

    - où est ce qu'on peut se procurer brosses et seaux ? Et la paille, on la met où ? On la sort comment ? Ester, on a jamais fait cela de notre vie. 

    6
    Vendredi 24 Août 2018 à 15:14

    - C'est vrai, soupira-t-elle.

    Elle s'était trop emballé, elle préférait finalement rester avec eux pour leur montrer. Ils gagneraient tous en efficacité.

    - Les brosses sont dans la boîte là-bas, et on va prendre une brouette pour la paille.

    Elle reposa son gant et leur fit signe de la suivre pour aller chercher la brouette. Elle se sentait quelque peu égoïste parfois...

    7
    Samedi 25 Août 2018 à 11:33

    Rassurée de ne pas se retrouver toute seule face au remu-ménage qu'il se passait ici. Alex alla chercher les brosses dans la boîte et en prit trois. En attendant, Leya alla pousser une brouette jusqu'à la volière désignée il y a peu. Alex revint et posa les brosses sur le côté. 

    - Et les pelles ? 

    Avec de bons renseignements, les deux amis s'étaient mit au travail avec bon cœur. Alex avait retrouvé le sourire et paraissait apprécier. 

    8
    Samedi 25 Août 2018 à 11:55

    - Pas besoin de pelle, ce serait plus encombrant qu'autre chose pour le peu de paille... On fait à la main !

    Elle travaillait ici depuis plusieurs années, et trouvait par conséquent ce rituel parfaitement logique. En tout cas, elle était heureuse que ses amis soient venus lui prêter main forte : les tâches ingrates passent toujours mieux avec des gens qu'on apprécie.

    9
    Samedi 25 Août 2018 à 12:39

    C'était plutôt.. répugnant de se dire qu'ils allaient transporter de la paille salle de leur main. Mais, soit. Au boulot. Le temps avait l'air de pressé. 

    Leya marcha au fond de la volière pour ramener la paille sur le devant afin de faire un tas et éviter les allés retours trop longs. Et Alex resta vers la brouette pour prendre des tas de pailles entre ses mains et mettre le tout dedans en ne jouant qu'avec le buste. Les pieds ne bougeaient pas. 

    10
    Samedi 25 Août 2018 à 13:38

    Ester s'affairait aussi. Elle sortit le perchoir souillé de la cage et le déposa dehors, dans l'allée, où il sera nettoyé à l'eau. Elle aida ensuite à transporter la paille dans la brouette jusqu'à ce que le sol soit libre.

    - Je vais chercher de l'eau, je reviens.

    Elle prit le seau à l'entrée et mit ses propos à exécution.

    11
    Samedi 25 Août 2018 à 15:19

    C'était plus fatiguant que prévu. Mais c'était amusant. Alex se redressa avec un sacré mal de dos du fait d'être resté longtemps. Il prit les brosses, en donna une à Leya et attendit le sceau d'eau. 

    12
    Samedi 25 Août 2018 à 17:47

    Ester revint rapidement et posa le seau au sol. A eux trois, le nettoyage de la cage n'allait pas durer trop longtemps. Les murs étaient un peu crottés, mais une fois le perchoir et la paille retirés, le gros était déjà fait.

    13
    Lundi 27 Août 2018 à 09:17

    Alex s'occupa d'astiquer le sol vers l'entrée et du mur de droit. Leya, elle, astiqua le sol au derrière de la volière et du mur de gauche. Ester n'avait plus qu'à faire la vitre de devant, et le mur tout derrière. 

    14
    Lundi 27 Août 2018 à 10:33

    (Ch'est pas une vitre, plutôt des barreau style "prison" pour que les oiseaux ne se prennent pas les serres dedans.)

    En dix bonnes minutes d'astiquage, Ester jugea qu'ils n'étaient pas mauvais.

    - On fait le perchoir, je vais chercher de la paille neuve, et ce sera bon pour celle-ci !

    Autour d'eux, dans les autres cages, le reste des employés de la fauconnerie s'activaient aussi. L'odeur était assez forte, et la rigole d'eau au milieu du bâtiment s'était remplie d'un ruisseau nauséabond, mais c'était l'étape obligatoire pour une bonne hygiène des oiseaux.

    15
    Lundi 27 Août 2018 à 10:37

    - Oui la nouvelle paille ! S'exclama Leya en attendant qu'elle arrive. 

    (ahlala...mes batailles de pailles avec mes aimes quand je nettoyais à St loup… ça me manque…) 

     

    16
    Lundi 27 Août 2018 à 10:42

    (Un ancien centre-équestre ?)

    Ester ne prit même pas la peine d'emporter une brouette. Elle partit les mains vide et revint peu de temps après avec un petit ballot de paille serré contre la poitrine (dont une certaine quantité s'était enfilée dans les cheveux ou accroché de partout à ses vêtements).

    - Et voilà ! clama-t-elle fièrement en le laissant tomber sur le sol décrassé de la cage.

    17
    Lundi 27 Août 2018 à 10:49

    (Non, c'est là où j'allais monter Many) 

    Leya, toute contente sauta dessus en envoyant un coup de pied. LA manière efficace d'étaler la paille ! 

    Alex s'amusa du bonhomme de paille que faisait Ester, puis s'amusa à voir Leya sauter comme une enfant. 

    18
    Lundi 27 Août 2018 à 10:54

    (Chez une particulière, donc ?)

    Pendant que Leya éparpillait joyeusement la paille, Ester se frottait pour décrocher les brins restant (avec une efficacité somme toute modérée). A la fin, elle les retirait pratiquement brins par brins, avant d'abandonner. Ça partira tout seul dans la journée.

    Une fois la cage acceptable, elle replaça le perchoir préalablement décrotté.

    - On est pas mal là ! J'crois même qu'on est les premiers.

    Évidemment, à trois ils allaient plus vite qu'individuellement.

    19
    Lundi 27 Août 2018 à 10:58

    Alex rit 

    - T'en mieux alors, comme quoi, à plusieurs on va plus vite. 

     

    Leya fini d'éparpiller la paille, elle sauta ensuite dedans en se transformant. Savoir où elle était maintenant dans tout la cage était une bien bonne question. Elle prenait plaisir à se cacher pour une fois depuis le temps, et à se frayer un passage à travers les brins en faisant le moins de mouvement possible. 

    20
    Lundi 27 Août 2018 à 15:00

    Ester rit de bon cœur. Comme la petite fouine était décidément introuvable, elle plaisanta :

    - Fait attention Leya, il ne faudrait pas qu'on t'oublie là dedans... Le prochain occupant risquerait de te trouver à son goût.

    Pas de risque en réalité : il s'agissait d'une buse variable tout à fait commune qui ne s'en prendrait pas à une proie aussi grosse.

    21
    Lundi 27 Août 2018 à 21:44

    La petite tête de fouine ressortit à leurs pieds, une brindille sur le haut du crane. Elle les observa. Déjà ? Bon, soit. Presque à contre cœur, la fouine se transforma à nouveau en humaine aux yeux rouge. Elle souriait de toutes ses dents 

    - Quelle surprise il aurait en constatant qu'il ne portait plus une fouine mais une humaine ! S'exclama t-elle 

    22
    Lundi 27 Août 2018 à 22:25

    Ester sourit, et ne voulu pas gâcher la bonne humeur de son amie en rappelant que des rapaces tels que les faucons tuaient leur proies d'un seul coup de bec sur la nuque après leur avoir plongé dessus à une vitesse impressionnante. Et puis bien sûr, cette cage ne se prêtait pas vraiment à l'exercice de la chasse pour les oiseaux de proie.

    - Et si on le ramenait dès maintenant à sa place ? Il sera content de retrouver son perchoir tout propre.

    23
    Mardi 28 Août 2018 à 08:42

    - Oh ! Ça s'est bien! Se manifesta enfin Alex. Leya avait prit apparemment plus de plaisir a nettoyer la cage qu'elle n'en prendrait a s'occuper des oiseaux, mais Alex parraissait plus intéressés par ceux-ci que par le nettoyage. 

    24
    Mardi 28 Août 2018 à 11:02

    - Il... enfin : elle est avec les autres rapaces. C'est une femelle, une "forme" comme on dit dans le milieu. Vous voulez venir ?

    Ils n'avaient pas de gant, ni d'expérience. Ils n'allaient pas pouvoir porter de rapace, ou du moins pas ce matin. Si son chef était de meilleurs humeur l'après-midi, peut-être aurait-elle l'occasion de leur prêter son gant ? Quelques rappels avec Tibald ne pouvaient pas être dangereux.

    25
    Mardi 28 Août 2018 à 11:52

    - On va te regarder, oui, si on peut. Répondit Alex. L'idée de porter l'oiseau ne lui avait pas traversé l'esprit. C'était le métier d'Ester ça, pas le leur. Ils ne savaient pas comment faire, comment s'y prendre...Etc... Ils ne pouvaient pas tout simplement 

    26
    Mardi 28 Août 2018 à 12:06

    - Bien sûr... Vous avez aidé à nettoyer cette cage, il est normal que vous puissiez voir l'oiseau.

    Elle se mit à marcher en longeant les cages et volières, jusqu'à une pièce un peu à l'écart délimitée par deux palissades en bois. Dedans, tout les rapaces étaient attachés par leurs jets à des perchoirs temporaires, chaperonnés en attendant d'être remit dans leurs cages respectives.

    Ester enfila son gant de cuir et se dirigea sans hésitation vers une grande buse variable au chaperon rouge (et en plus je ne m'en rend compte qu'après relecture). Ces oiseaux, bien que de taille respectable, étaient rarement utilisés car ils ne s'en prennent qu'aux petits rongeurs du type souris ou mulot... mais ceux de Montdesbrumes avaient été dressé pour chasser la vermine comme les rats qui pullulaient dans les granges et les gardes-manger.

    27
    Mardi 28 Août 2018 à 12:08

    Alex et Leya la suivirent et restèrent à l'entrée extérieur de la pièce où il y avait tous ces oiseaux. S'était presque impressionnant de les voir tous là. (j'ai pas grand chose à dire) 

    28
    Jeudi 30 Août 2018 à 11:59

    Ester revint vers eux avec la buse sur le poing. Elle avait coincé les jets entre son majeur et son annuaire, de sorte que l'oiseau ne puisse pas s'échapper.

    - Chez les rapaces, ce sont les femelles les plus grandes, lança-t-elle avec un regard gentiment moqueur vers Alex.

    Sans s'arrêter, elle se dirigea vers la cage nettoyée de frais. Les autres employés commençaient eux aussi à terminer leurs volières et c'était des bousculades dans l'entrée pour apporter la paille.

    29
    Jeudi 30 Août 2018 à 12:06

    Les des amis la suivirent à nouveau pour regarder l'oiseau dans la volière. Alex fronça gentiment le nez dans une grimace en réponse à Ester 

    - Heureusement que je reste humain parfois alors. Répondit-il dans sa grimace. 

    30
    Samedi 8 Septembre 2018 à 13:12

    (Ho, mais c'était à moi de répondre ici !)

    - Haha... Je crois qu'en tant que métamorphe, tu n'as pas trop à t'inquiéter.

    Il était vraiment impressionnant en aigle, et magnifique aussi. A Montdesbrumes, Ester n'avait jamais vu de rapace aussi grand que Alex en aigle botté. Bien sûr, il y avait les griffons qu'elle avait aperçu pour la première fois à Herbedrue... et Shihab maintenant... Mais ils n'ont pas tout à fait la même morphologie que les oiseaux. Son maître fauconnier lui avait un jour donné le nom de ce groupe d'animaux tels que les dragons et griffons... Les... hexomanus ? Bref, rien à voire.

    31
    Dimanche 9 Septembre 2018 à 14:22

    - en effet. Approuva Alex, qui, du tempérament de ces aigles majestueux, aimait encore déplier ses grandes ailes. Il eut soudain une grande envie d'aller voler mais se retint et resta calme aux côtés d'Ester. 

    32
    Dimanche 9 Septembre 2018 à 15:09

    Les autres volières se remplissaient peu à peu de leurs oiseaux. Les rapaces, habitués, se laissaient faire. Et la plupart portaient des chaperons pour les empêcher de stresser inutilement.

    - On fait ce grand nettoyage une fois par semaine, précisa Ester. Et maintenant... on va bientôt se réunir pour recevoir nos tâches de la journée. De toute façon, c'est un peu toujours la même chose alors ça ne dure pas bien longtemps.

    33
    Dimanche 9 Septembre 2018 à 15:55

    - tu fais quoi habituellement ? Demanda Leya, en espérant pouvoir voir les oiseaux voler. 

    34
    Dimanche 9 Septembre 2018 à 17:05

    - Je suis chargée du suivi de quelques rapaces, dont Tibald... Du coup nourrissage, pesée, affaitage et sorties. On pourrait fonctionner par tâche : un à la pesée, un au nourrissage, ect... Mais comme il faut bien connaître un oiseau pour s'en occuper correctement et prévoir ses besoins, on a chacun quatre ou cinq oiseaux à suivre pour lesquels on fait tout. Sauf pour le nettoyage.

    35
    Lundi 10 Septembre 2018 à 06:46

    - vivement la sortie ! S'exclama Leya en attendant de la suivre vers le premier oiseau. 

    36
    Lundi 10 Septembre 2018 à 07:12

    - Normalement, on aura le temps d'en sortir au moins un ce matin ! Attendez-moi ici, je ne serais pas longue.

    Les autres fauconniers (une petite dizaine environ) se dirigeaient vers le fond de la pièce et s'attroupaient autour d'un homme en vêtements bleus. Probablement le chef.

    37
    Lundi 10 Septembre 2018 à 07:45

    Alex et Leya attendirent sagement. 

    - J'ai envie d'aller voler avec Shihab. Confia le jeune homme. En plus, comme il était un gros aigle et le griffon encore jeune, il était certes plus petit mais pas encore un petit pucerons. Hé puis, il était certain qu'il serait partant pour une partie de chasse aux rongeurs dans les collines. 

    - Veux-tu y aller le temps qu'elle fasse tous les machins choses avec ses oiseaux ? 

    - Peut-être. Je vais attendre qu'Ester revienne pour lui dire. 

    - ne perds pas de temps, je lui dirais. Je suis sûre que tes bras te démmengent. 

    - comment tu sais ? 

    - 1. Je suis une métamorphe aussi, je sais ce que ça fait quand ton instinct animal essaye de prendre le dessus et de 2. Tes bras tramblent presque. 

    Il se regarda et se rendit compte qu'en effet, elle n'avait pas tord. Le fait d'être enferme ici au milieu d'autres oiseaux était plus compliqué que ce qu'il aurait pensé. Comment ça sera quand Ester lâchera les siens ? Oh, il sera dehors. 

    Le jeune homme la remercia d'un regard et retrouva le chemin de la sortie. 

    38
    Lundi 10 Septembre 2018 à 20:26

    Lorsque Ester revint, quelques minutes plus tard, Alex n'était plus là. Elle tenta de cacher sa déception par une question teintée d'inquiétude :

    - Où est-il passé ? Il s'ennuyait ? Je peux le comprendre... je vous avais prévenu, hein !

    Elle devait déjà s'estimer heureuse que ses amis l'aient aidée à laver la cage de la buse.

    39
    Lundi 10 Septembre 2018 à 21:23

    Leya lui sourit calmement en posant une main sur son épaule. 

    - Non, non. Il ne s'ennuie pas. Mais tu sais, nous sommes comme a demi humain et il est parfois difficile pour nous de contenir cet instinct qui nous ronge a des moments ou a d'autres. Ses bras étaient sur le point de tramblés. Il est juste allé se dégourdir les ailes avec Shihab. Il reviendra après. 

    Elle lui fit un clin d'oeil 

    - En plus, j'ai entendu dire que les élèves de l'école je sais pas quoi apprennent a controler cette deuxième vie qui cherche constamment a reprendre son apparence. Ni Alex, ni moi n'y sommes jamais allés. Bon, c'est pas le tout, qu'est ce qu'il faut faire ? 

    40
    Lundi 10 Septembre 2018 à 22:31

    L'école de magie ? Ester se souvenait avoir conseillé à Alex de s'y rendre la première fois qu'elle l'avait rencontré. Après réflexion, elle était heureuse qu'il n'y soit pas resté. Elle avait rencontré très peu de mage dans sa vie, mais tous étaient importants, précieux, inaccessibles... ou fous. Alex n'était pas fait pour devenir ça.

    - Ho, mais c'est bien. Shihab sera content qu'on s'occupe un peu de lui. Avec mes horaires de travail, je le délaisse un peu en ce moment...

    Elle s'en voulait. Il le lui reprochait souvent le soir, mais elle se consolait en se rappelant qu'il avait passé le cap où il avait besoin d'une mère pour le guider. Il était même assez grand pour chasser seul. La seule chose qui le retenait encore avec elle, c'était le fait d'avoir grandit imprégné de la culture humaine. Il connaissait mieux les codes des bipèdes que ceux de ses congénères griffons. Et puis il y avait ce lien indéniables entre leurs esprits... qu'elle n'expliquait pas. Si elle avait connu un mage accessible justement, elle lui aurait posé la question...

    Problème ?

    Non Shihab, j'en suis heureuse. Tu as entendus ? L'humain-aigle va venir voler avec toi.

    Il lui répondit par une vague de joie facile à interpréter : cette perspective lui faisait plaisir. Il n'avait pas faim, mais le côté humain qui "contaminait" son esprit lui donnait un certain plaisir aux relations entres individus. Bien qu'il reste une bête sauvage.

    41
    Mardi 11 Septembre 2018 à 07:55

    - C'est compréhensible. 

    Elle sourit a nouveau. Quelle chance elle avait d'avoir un griffon, un animal si grand si fort. Et qu'elle chance, Leya, avait d'avoir une amie comme Ester ! 

    42
    Mardi 11 Septembre 2018 à 08:03

    - Si on arrive à mettre au point l'idée d'Alex... on aura bientôt tout le temps qu'il faudra pour s'occuper de lui !

    C'était bien pour ça qu'elle avait "fugué" le jour de son éclosion. Pour lui offrir un milieu naturel correct pour son développement, et un entourage suffisant dès la naissance. Elle connaissait mieux les oiseaux que les griffons... mais si ils fonctionnaient pareil, les parents jouaient un rôle important. L'animal devait s'identifier. Tout comme les humains d'ailleurs.

    43
    Mardi 11 Septembre 2018 à 08:11

    - a propos de ça, tu es sûre que ça ne te dérange pas ? Tu avais l'air perplexe ... 

    44
    Mardi 11 Septembre 2018 à 08:18

    - C'est que... Je n'y avais pas vraiment réfléchis. En revenant ici, je pensais me condamner à y rester toujours, ou au moins pour plusieurs années. Mais Alex n'a pas tord : rien ne m'empêche de présenter ma démission... si ce n'est ma conscience et ma crainte de ne plus me retrouver à ma place en revenant ici.

    Elle ne savait pas vraiment comment formuler sa crainte. Elle était consciente d'avoir une chance incroyable en vivant au château et en travaillant à la fauconnerie seigneuriale ! Et elle voulait troquer ça pour une vie de bohème... En fait, elle avait toujours du mal à faire des choix. Que ce soit pour le menu de son petit-déjeuné ou pour la décision capitale qui chamboulera sa vie.

    45
    Mardi 11 Septembre 2018 à 10:13

    Leya réfléchi. Elle n'arrivait pas vraiment a comprendre cette crainte car elle n'avait jamais eu de position fixe et stable. 

    - hé bien... Au pire... Si jamais tu veux revenir... Tu iras dans une autre Fauconnerie ? Il y en a d'autres non ? 

    46
    Mardi 11 Septembre 2018 à 11:45

    - C'est très différents. Déjà, il y a le confort d'être dans un endroit connu, avec ma maison de naissance et mon entourage depuis que je suis petite... Et puis, la fauconnerie de Châteaubrouillard est la plus réputée d'Ethanor. Mais ne t'en fais pas ! Si j'ai l'occasion de partir avec vous à l'aventure, je le ferais ! 

    C'est bien ce dont elle rêvait depuis toute petite, pas vrai ? Vivre des aventures colles les héros des contes, voyager, découvrir le monde... Elle s'était rendue compte que la réalité était souvent bien différente des livres.

    47
    Mardi 11 Septembre 2018 à 12:07

    Leya sourit de toute ses dents.  

    - Bon, en attendant, qu'est ce que tu dois encore faire ? 

    48
    Mardi 11 Septembre 2018 à 19:34

    - On va commencer par peser et nourrir les oiseaux... Théoriquement ça va vite, si il n'y a pas de problème.

    Parfois des oiseaux avaient un comportement anormal, une chute de poids inexpliquée... qui pouvait annoncer une maladie. Et alors, soit il s'en sortait de lui-même, soit les connaissances médicinales des fauconniers suffisaient, soit... c'était la mort. Ester n'avait suivit qu'un seul oiseau dans ce cas là pour le moment, mais c'était toujours un sacré coup dur. A plus forte raison pour les Maître fauconnier si il s'agissait d'un oiseau rare, comme le beau faucon gerfaut du prince Yvain (heureusement, celui-ci se portait comme un charme aux dernières nouvelles).

    49
    Jeudi 13 Septembre 2018 à 06:26

    Leya la suivit sans avoir la moindre idée de la manière a proceder. 

    50
    Jeudi 13 Septembre 2018 à 18:37

    Les deux jeunes filles rejoignirent l'arrière du bâtiment. Plus aucun oiseau n'était enfermé ici, mais tout les fauconniers venaient de passer par là avant elles (ils n'avaient pas tous traînés à discuter).

    Ester entra dans la pièce qui se découpait dans le fond et conseilla à Leya :

    - Je pense que tu peux rester là. Je t'assure que tu ne rates rien.

    Derrière cette porte se trouvait la partie la plus mentalement difficile de son travail. Il fallait bien nourrir les rapaces, et les rapaces sont carnivores.

    51
    Jeudi 13 Septembre 2018 à 19:00

    - ah bon ? Pourquoi ? Tu vas faire quoi ? S'étonna la jeune métamorphe en s'arrêtant a l'entrée. Elle n'avait aucunement envie de rater quoi que ce soit. Tout ce que lui montrait Ester était hyper intéressant, elle n'avait pas envie de perdre une miette. 

    52
    Jeudi 13 Septembre 2018 à 19:42

    - Récupérer le repas de nos amis les volatiles.

    Heureusement, tout les animaux ici étaient déjà morts lorsqu'il fallait les découper et les donner à manger. Ester n'aurait pas supporté de devoir tuer tout ces lapins, oiseaux et autres rongeurs. Déjà quand c'était ses rapaces qui chassaient, c'était difficile.

    53
    Vendredi 14 Septembre 2018 à 07:54

    - ah... Hé bien oui... Je vais te laisser faire... 

    Elle fit même un pas en arrière. Il est vrai que regarder des rongeurs se faire manger n'était pas un beau spectacle.. 

     

    54
    Vendredi 14 Septembre 2018 à 18:49

    Ester entra et ressortit quelques minutes plus tard. Elle avait tout mit dans sa sacoche mais avait toujours un peu de sang sur les mains. On n'a rien sans rien.

    - On... peut retourner au niveau des rapaces. On a tout ce qu'il faut.

    55
    Vendredi 14 Septembre 2018 à 19:35

    Leya crut vomir devant le sang sur les mains d'Ester. Elle ne dit rien et la suivit. En effet, ça ne devait pas être un beau spectacle. 

    56
    Mercredi 10 Octobre 2018 à 07:26

    (Rhooo, mais 'fallait me dire ! Heureusement que tu as parlé de Alex, ça m'y a fait penser. (Et je m'occupe de Shihab plus tard, promit))

    Ensemble, elles rejoignirent pour de bon les cages des rapaces. Ceux dont était chargée Ester se trouvaient plutôt près de la sortie. Il y avait son faucon Tybalt (qui appartenait officiellement à la fauconnerie, mais en tant que faucon crécerelle il était très petit et très peu utilisé pour la chasse. A visée "purement esthétique", Ester pouvait donc s'occuper exclusivement de son dressage.), ainsi qu'un robuste autour des palombes

    https://tse1.mm.bing.net/th?id=OIP.dWt8tqNtu3Rmc3GZktTwJwHaE7&pid=15.1&P=0&w=253&h=169

    et une femelle faucon sacre croisé gerfaut de toute beauté. https://tse2.mm.bing.net/th?id=OIP.oct5z-1rAbXbNLpDwPzc8gHaE9&pid=15.1&P=0&w=265&h=178

    Cette dernière était la plus rare et surtout la plus chère des oiseaux qu'Ester avait en charge. Madame la précieuse était en prime une bonne chasseuse. Tandis que l'autour était encore en période d'affaitage, il n'avait jamais été utilisé pour la chasse.

    - On va commencer par mon petit Tybalt, ça te dit ? s'enquit-elle auprès de Leya.

    57
    Mercredi 10 Octobre 2018 à 08:10

    (la femelle est magnifique !!!!!! *-*) 

    Leya regarda les oiseaux chasseurs. Elle qui ne les appréciait pas vraiment en général, elle se prit peu a peu d'affection pour ceux que lui montrait Ester. 

    - Oh celle-ci est juste splendide. Commenta t-elle en regardant la jolie femelle d'yeux admirateur. 

    Elle comprit peu a peu pourquoi Ester s'était attachée à cet endroit et a ses bestioles. Elle savait déjà que pour l'après midi, le moment allait être magique. 

    58
    Mercredi 10 Octobre 2018 à 18:18

    (Vouiiii ! Ce croisement n'est pas naturel, mais juste trop beau. *_*)

    - Altya. Elle n'a pas autant de valeur que Falco, le faucon du prince, mais pas loin. Cette petite perle est ma fierté.

    Elle s'était occupée d'une bonne partie de l'affaitage du rapace et avait eut le plaisir de découvrir une bonne chasseuse pleines de capacités. Tybalt, au contraire, n'était pas un chasseur né et n'était de toute façon pas bien gros, mais elle l'aimait quand même.

    - Si tu veux, on peut aussi commencer par elle.

    L'ordre n'avait pas d'importance. Elle avait son petit rituel, mais perturber ça pour Leya ne la dérangeait absolument pas. Elle s'en étonna même, car parfois briser des rituels bien ancrés lui demandait plus d'efforts, sans qu'elle se l'explique vraiment.

    59
    Mercredi 10 Octobre 2018 à 19:40

    - Pourquoi pas ? 

    Elle sourit en regardant son amie, un grand sourire aux lèvres qui ne la quittait pas. 

    Alors Ester avait la responsabilité de l'oiseau du prince ? C'était merveilleux, et si rare. Elle serait presque déçue pour elle qu'elle plaque tout pour partir a l'aventure. La jejeune fille culpabiliserait sûrement. 

    60
    Mercredi 10 Octobre 2018 à 19:47

    - Très bien. C'est ce qu'on va faire alors.

    Elle plaça son gant devant les pattes de l'oiseau pour qu'elle s'y perche, et fixa les jets à la créance. Puis elle décrocha d'un petit pic du mur un beau chaperon en cuir à la taille du faucon et le lui enfila sur la tête d'un geste habitué.

    - On sort. On sera mieux dehors, loin de l'animation de la foule.

    Quand elle disait "dehors", elle parlait vraiment de "dehors". C'est-à-dire hors du château, dans les collines.

    61
    Jeudi 11 Octobre 2018 à 08:05

    Leya la suivit a nouveau, toute contente. Elle ne savait pas qu'aller "dehors" n'était pas forcément une habitude et pensait que c'était ainsi qu'elle faisait tous les matins. 

    - dis, tu as l'air si doué, commenta t-elle, pourquoi n'ouvrirais-tu pas ta propre Fauconnerie ? 

    62
    Jeudi 11 Octobre 2018 à 08:13

    Ester la regarda avec surprise et sourit. Elle avait faillit ricaner, mais ce n'était pas très respectueusement pour la brave Leya qui ne faisait que proposer avec toute l'innocence du monde.

    - Nous sommes tous "doués" ici, ce qui ne signifie pas qu'on aurait le temps où l'argent nécessaire pour élever des rapaces à notre propre compte. Ici c'est le seigneur qui nous paye, c'est lui qui possède cette fauconnerie et la majorité des oiseaux. Sans l'argent qu'il nous paye, la fauconnerie ne tiendrait jamais.

    Elles passèrent la porte du bâtiment et se retrouvèrent dans la cour. L'animation était à son comble, mais heureusement l'oiseau chaperonné gardait son calme. Elles suivirent ensuite la direction des portes du château.

    63
    Jeudi 11 Octobre 2018 à 08:32

    - peut-être.. mais pourquoi mais est ce que c'est si impossible que ça de commencer ce genre de "marché" et gagner l'argent nécessaire pour faire son propre bâtiment ? Pourquoi ne pas essayer de devenir bourgeois avant ? 

    Son ton était comme celui d'un enfant qui voulait découvrir le monde qui l'entoure en proposant ses idées, les plus absurdes qu'elles soient au vu de la possible impossibilité de changer. Il était toujours plus facile a dire qu'à faire 

    64
    Jeudi 11 Octobre 2018 à 16:13

    - Peut-être parce que la fauconnerie est un truc de noble, qui ne nourrirait pas son homme en dehors du salaire dédié par le seigneur ? Sans parler du coût de l'entretient des oiseaux...

    Ester n'avait pas perdu son sourire et répondait patiemment. La question de Leya n'était pas si idiote, même si elle n'y avait jamais réfléchit avant.

    (On continue dans les collines avec elles aussi ?)

    65
    Jeudi 11 Octobre 2018 à 18:10

    - alors pourquoi en faire une si ça ne rapporte pas ? 

    Elle qui pensait que les nobles ne pensaient strictement qu'à l'argent et que tout ce qui était vu comme perte de temps et donc d'argent n'avait rien a faire dans leur language. Enfin, elle comprit que c'était impossible .

    (Yep, je te suis) 

    66
    Mercredi 17 Octobre 2018 à 13:18

    Les trois amis revinrent au château. Les gardes, les habitants qui travaillaient... tous savaient reconnaître en Ester une employée du château et personne ne chercha à les arrêter. Tout les jours ils étaient nombreux à passer pour sortir les oiseaux déjà dressés.

    De retour à la fauconnerie, Altya fut reposée dans sa cage toute propre et Ester guida ses amis vers Tibalt. Le crécerelle était bien trois fois plus petit que la fauconne hybride, avec un plumage gris et roux classique pour son espèce, et le "casque" gris sur la tête qui le désignait comme un mâle.

    67
    Mercredi 17 Octobre 2018 à 19:27

    (vas-y accélère, je suis trop répétitive… : je te suis, je te regarde….) 

    68
    Mercredi 17 Octobre 2018 à 19:34

    (Voui, désolé... On peut même passer rapidement l'entraînement de Tybalt, qui est pratiquement le même que celui d'Altya. Et faire l'autour, si ça t'intéresse, ou carrément finir la matinée de travail ?)

    69
    Jeudi 18 Octobre 2018 à 13:36

    (oh pas obligé, c'est intéressant, mais juste accélérer les RPs ? Sans bâcler mais que j'évite de toujours répéter "observation")

    70
    Jeudi 18 Octobre 2018 à 18:51

    (Ça me va !)

    Ils sortirent donc Tybalt, qui, tout comme Altya, travailla avec le leurre. Les rations étaient juste beaucoup moins importantes, car évidemment la taille n'était pas la même.

    Dehors, Ester reprit son même emplacement à flanc de colline, idéal pour laisser au faucon la place de décoller et d'utiliser le vent à sa guise.

    (Je continue aux collines...)

    71
    Jeudi 18 Octobre 2018 à 20:51

    Leya s'était réjouit de voir cet oiseau d'un "il est minion !" Avant de la suivre a nouveau. 

    Alex s'avérait plus calme et souriait simplement. 

    72
    Mardi 23 Juin à 11:46

    Ester arriva sur les lieu à l'heure où commençait le travail, en même temps que les autres fauconniers. Elle déposa sa fauconnière et son gant à l'entrée, ils lui serviraient plus tard dans la matinée, lorsque toutes les volières auront été nettoyées. Toutefois un de ses camarades de travaille, Jonque, vint à sa rencontre. Elle en fut légèrement surprise, car, d'ordinaire, il ne s'embêtait pas à faire un crochet juste pour la saluer. Il avait une simple entente cordiale, juste ce qu'il faut pour travailler dans de bonnes conditions : ils ne cherchaient pas la compagnie l'un de l'autre.

    - Ester, j'ai un message à te faire passer.

    - Ha ?

    - L'intendant est passé à la fauconnerie hier soir, après les heures de travail, il voulait te dire de venir ce matin directement au donjon. Je crois que sa seigneurie veut te parler.

    La jeune fille resta figée quelques instants. Qu'est ce que c'était que ça ? Pourquoi le seigneur de Montdesbrumes voudrait s'adresser à une petite fauconnière sans envergure ? Elle n'était même pas à charge des meilleurs oiseaux du chateau.

    - Mais... Et le nettoyage ? Altya doit sortir aujourd'hui, j'ai...

    - C'est moi qui ferai ton travail aujourd'hui. L'intendant a été très clair : tu dois te rendre au donjon dès ce matin.

    Il n'avait pas l'air enchanté par cette perspective. Ester le plaignait. Mais à vrai dire, elle se plaignait encore plus que lui. Etait-ce en rapport avec leur arrestation à Boiscendré et le jugement qui en avait suivit ? Le jeune prince avait tout de même fait tout le déplacement pour cela, et il en faisait peut-être retomber la faute sur eux...

    Toutefois, elle n'avait guère le choix. Elle remercia Jonque de lui avoir fait passé le message, récupéra par réflexe son gant et sa fauconnière, et ressortit du bâtiment. Elle n'avait plus qu'à obéir à son seigneur et se rendre au donjon, croisant les doigts et priant les dieux.

    73
    Mardi 23 Juin à 15:14

    (tu me diras quand tu auras posté là-bas :) je veux savoir ce qu'il lui veut ^^ mais je n'ai pas les notifs et comme je suis jamais allée dans ce donjon) 

    74
    Mardi 23 Juin à 15:17

    (Ha oui, je te dirai. Ce sera dans la grande salle. En plus ça te concernera à un moment donné, sinon c'est pas drôle...)

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :