• Ethan

    Prénom : Ethan

    Sexe : M

     

    Age : 19 ans

     

    Apparence physique : Ethan est un jeune homme aux traits encore assez enfantins, avec un visage fin et un nez légèrement aquilin. Ses cheveux font sa fierté : châtains, légers et indisciplinés, ils sont vaguement taillés au niveau du cou. Par contre, pour ce qui est de la barbe, il désespère encore...

    Ses yeux sont gris-bleus, en fonction de la luminosité. Plutôt pétillants, enjoués, ils incitent à faire confiance. Comme le reste de sa personne d'ailleurs : de taille moyenne mais plutôt fin, portant souvent des vêtements simples et peu coûteux, mais entretenus avec soin. Comme il habite près du port, il ramasse volontiers les plus jolis coquillages pour s'en faire des bijoux ou de petits objets du quotidien.

    COMMISSION | Braegan BOOTH Dvorak by alexzappa.deviantart.com on @DeviantArt

     

    Caractère : Depuis tout jeune, Ethan est quelqu'un d'à la fois assez calme et tranquille, mais sachant profiter des bons moments et faire preuve de camaraderie. Principal défaut : il doute facilement de lui et de ses capacités. Il a besoin d'être entouré.

    Pour ce qui est de ses atouts, de ses capacités, la première chose venant à l'esprit est indéniablement sa voix. Il a une tessiture incroyablement large, pouvant chanter aussi bien comme un marins ivre que comme une jeune damoiselle haut perchée. Et bien sûr : il chante juste. Il ne sait pas jouer d'instrument, mais on ne lui en veut pas : même sans il arrive à charmer son publique. Et à force de pratique, il connait un très large registre, des chansons paillardes aux ballades d'amour courtois.

    Il se débrouille en travaux manuels, mais sa carrure ne l'aide pas vraiment, et même si il est habile de ses mains il ne brille pas par son efficacité. Mais sa bonne humeur et sa jovialité en font un compagnon de travail agréable, si bien qu'il n'a en général pas trop de soucis pour se trouver des petits boulots.

    Sinon, fait intéressant à précisé car il a orienté sa vie : Ethan aime les hommes. Mais les aime... vraiment quoi. En particulier UN homme, qui a fait beaucoup pour lui. Il évite de trop l'étaler en publique, car les gens le considère très mal : même dans son entourage proche, rare sont ceux qui connaissent la nature de la liaison qu'il entretient avec Jack.

     

    Rang ou profession : Il n'a pas vraiment de métier fixe : il aime chanter dans les tavernes et les bars du port, mais c'est trop peu pour entretenir un homme à la capitale, alors il fait des petits boulots à côté pour arrondir sa bourse : décharger les navires marchands, nettoyer un entrepôt, faire serveur quelques lunes, puis coursier une autre... Ce ne sont pas les petites tâches journalières qui manquent au port de Sableblanc.

     

    Magie : Il est magnétiseur. Apparemment, son pouvoir n'est pas mauvais, mais il n'a ni le temps ni la motivation nécessaire pour l'entretenir, alors il reste très limité dans son utilisation.

     

    Histoire et famille : Ethan est né à Port-les-Mouettes, d'une famille du peuple qui vivotait entre le port et la place du marché. Sa mère entretenait la maison et les trois enfants, tandis que son père travaillait chez un poissonnier comme homme de main pour transporter les marchandises et apprêter les caisses. Parfois aussi, il tenait l'étal sur la place du marché. Bref : ils mangeaient à leur faim sans vraiment vivre dans l'extase non plus.

    Le jeune garçon qu'il était passait le temps en chantant, et il s'avérait qu'il le faisait très bien. Il a commencé à fréquenter les bars et tavernes où le publique était souvent au rendez-vous, et c'était toujours ça d'argent ramené à la maison.

    Il avait une quinzaine d'année lorsqu'il a fait la connaissance de Jack, un gaillard de deux ans plus âgés, lui aussi habitué des bars (même si pour une raison différente). Jack était du genre baraqué, avec une voix forte et des manières franches. Rapidement, les deux garçons s'entendirent à merveille et se rencontrèrent de plus en plus fréquemment en dehors des heures de spectacle de Ethan.

    Il ne saurait dire exactement à quel moment leur relation à basculée, mais ils se rendirent compte qu'elle allait au delà d'une simple amitié bonne enfant. Déjà avant, Ethan se sentait déplacé au milieu des blagues paillardes des marins au port, sans comprendre ce qu'il y avait de si attirant chez une femme. Il savait maintenant qu'il préférait la rassurante virilité de Jack à quelque appât féminin que ce soit.

    Plus tard, ils décidèrent de s'installer ensemble. L'homosexualité était particulièrement mal vue, ils ne s'affichèrent pas publiquement et préférèrent prendre une chaumine dans les quartiers mal famés, où les gens posaient moins de questions. Et si on leur demandait, ils étaient de simples amis qui vivaient sous le même toit pour un soucis financier. Ce qui n'était pas loin de la réalité.

    Effectivement, jack avait perdu depuis peu son poste chez un charpentier de la ville et cherchait désespérément un autre travail, avec moins d'aisance que Ethan. Lui, même avec ses chansons et ses boulots, récoltait tout juste de quoi entretenir deux hommes, sans compter les impôts et la maison.

    Puis Jack se mit à revenir avec de l'argent, sans pour autant tenir un travail. Ils commencèrent à avoir des désaccords sur ce sujet :

    - C'est malhonnête, Jack ! Je n'ai aucune idée d'où vient cet argent, et je ne veux pas le savoir, mais ça ne peut pas être bon pour nous.

    - Ho, ça suffit ! C'est juste transitoire, le temps de payer la maison. Tu veux vraiment être obligé de la revendre, qu'on se retrouve séparés ? Ou que tout le monde le sache, et qu'on soit lapidés ? Après je chercherais un vrai travail, promit. Rappelle-toi que sans moi, tu serais toujours chez tes parents.

    C'était vrai, Ethan le lui concédait, et comme toujours il laissa Jack agir comme il l'entendant dans une confiance aveugle.

    Sauf qu'un jour jack ne revint pas.

    Ethan se renseigna dans tout le quartier pour apprendre où il avait pu passer. Il fit la connaissance des autres compagnon de jack, de joyeux gaillards qui allaient du voleur au coupe-jarret en passant par l'escroc. Bref : des infortunés persuadés que délester les plus riches d'une partie de leur bien ne pouvait pas faire de mal à leurs bourses. Et il fini par apprendre qu'une rixe s'était déroulée dans une ruelle voisine, et que Jack avait été emmené en prison.

    Jurant et pestant contre lui-même et son compagnon imprudent, Ethan alla jusqu'à se renseigner à la citadelle, assurant être prêt à payer la libération de Jack. Mais ça n'allait pas être aussi simple : le pauvre gaillard s'en était prit à rien moins que le chef des entrepôts et le chef des espions. Des membres du conseil royal. Sa libération pouvait prendre des semaines, si bien même elle arrivait !

    Il s'avéra qu'elle n'arriva pas. Avant même de passer sous la justice royale, Jack décéda dans ses geôles d'une commotion cérébrale doublée d'un manque de soin, probablement suite à sa rixe.

    Ethan revendit la maison, incapable de l'entretenir seul aussi bien financièrement que mentalement. Il avait perdu son plus proche ami, mais surtout son compagnon, le seul semblait-il qui le comprenait vraiment, et qui donnait un sens à sa vie. Tout ça... tout ça à cause de ces stupides nobles qui vivaient dans le luxe sans baisser les yeux, et qui n'avaient rien d'autre à faire que de passer dans des ruelles inhabituelles pour se mêler de ce qui ne les regardaient pas ! Et qui n'étaient pas capables de s'inquiéter de la santé de leur prisonniers : de la plèbe, voilà ce qu'ils étaient pour eux !

    Ethan entretint une sombre colère qui ne s'arrangea pas avec le temps : il était temporairement retourné chez ses parents avant de trouver sa propre maison, mais retrouver le carcan familial et son incompréhension lui fit plus de mal que de bien. "Ha, Jack ? Oui, il était sympathique. Peut-être un peu trop sûr de lui, des fois. Vous étiez de bons amis j'imagine."

    "Plutôt, oui."

    Comment expliquer qu'ils partageaient bien plus qu'un toit ? Comment le faire comprendre à tous ces yeux intolérants ? Il en avait perdu le goût. Tout ce qui comptait pour lui désormais, c'était cette colère aveugle qui se matérialisait sous la forme du maître des entrepôts et du chef des espions.

    Il allait les tuer. Voilà, et peu importe ce qui adviendrait. Il allait les tuer et rétablir justice.


  • Commentaires

    1
    Mardi 24 Décembre 2019 à 14:20

    Il est attendrissant le loustique là. A voir ce qu'il deviendra du coup 

      • Mardi 24 Décembre 2019 à 15:21

        À voir, à voir... 

        Ça te va comme terrible meurtrier pour Ishan ? 

      • Mardi 24 Décembre 2019 à 15:24

        J'avoue que je ne m'attendais pas à ce genre de meurtrier. C'est d'ailleurs un peu rabaissant pour un homme du conseil. Ça me plais beaucoup ! Vu que je l'aime pas, ça lui va parfaitement ! 

      • Mardi 24 Décembre 2019 à 22:28

        Ha ouais, tu le détestes autant que ça ?

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :