• donjon

    Le lieu d'habitation des nobles, évidemment.

     

    - chambres des invités

    - chambres des Montdesbrumes

    - cuisine

    - garde manger

    - prison

    - grande salle


  • Commentaires

    1
    Vendredi 10 Février 2017 à 12:16

    Des sabots résonnèrent contre le pavé de la coure principale . Bientôt on pu apercevoir le jeune seigneur Yvain, rentrant de sa visite à la capitale . Les fauconniers ce dirigeant vers la fauconnerie, un cri lui fit lever la tête . Il sourit . Falco était de retour . Le faucon gerfaut plongea sur son poignet, qui pris soin de tenir fermer .Il lui donna un peu de viande, tout en descendant de Vif Argent e ten donnant ses rênes au palefrenier .

    -" Comme d'habitude Gorge . Merci . " il marcha vers le donjon tout en caressant son bel oiseau . Alors ?  Demanda t-il . Une série d'image défila dans sa tête . Ester dans la montagne, avec un homme et ... Un Griffon ? Tu est sure de ne pas avoir déformé l'image ?Falco pinça légèrement le pouce de son maître . Un série d’idée lui parvint qu'Yvain traduit comme ceci :

    -" Bien sur que non  ! Je sais ce que je vois  ! "

    -"Bon bon, ne te fâche pas !Et qu'a t-elle dit ?" Ce qu'il lus dans la pensé de son "ami" lui fit froncer les sourcils . Quoi ? Elle ne reviendra pas tout de suite ! Mais sa fait maintenant trois à quatre jours qu'elle a disparut ! Si elle n'est pas en danger, pourquoi n'envoie t-elle pas de messages pour rassurer ? Le jeune homme ce mis à faire des ronds devant la porte d'entrée . Je ne vais pas venir en aide à une fille, alors que je ne sais  même pas ou elle est, parce qu’elle n'est pas revenue . Mais j'ai bien vu un griffon avec elle ! Pourquoi, au nom des dieux, ce balade t-elle avec des griffons ? 

    Son faucon était toujours sur son bras, et, quémandant des caresses, le rappela à l'ordre .

    -" Non mon vieux ! Finis pour aujourd'hui . Tu va partir illico voir ou est Ester . " à son nom le faucon poussa un cri qu'Yvain perçut comme du mécontentement, mais, inébranlable il continua . Tu va lui dire que si elle ne reviens pas dans les deux jours qui suivent, je pars à sa recherche . Tu lui dira aussi que, ce balader avec un griffon, c'est le meilleur moyen pour s'attirer des ennuis . Vol maintenant  !" Falco poussa un petit cri dédaigneux, et s'envola dans le ciel . Il ne fut plus qu'un point blanc dans le ciel, et, après quelques secondes, son maître ne le vis même plus .

    Un plis soucieux lui barrait le front. Il aimait ses gens, essayait de leurs venir en aide . Mais tout de même .. La porte s'ouvrit dans un grand craquement plaintif, et une fillette, de six ans à peu près, jaillit de l'embrasure en poussant des cris de joies .

    -" Yvain ! ! " Le jeune homme eut juste le temps d'écarter les bras et d'écarter ses soucis pour recevoir sa jeune sœur dans les bras .

    -" Bénédicte ! Mais tu as grandit, et encore embellit !" La taquina t-il . La petite fille ne fis pas attention à la flatterie et posa toute une série de questions, qui firent un peu tourner la tête au grand frère .

    -" Benoit est bien arrivé à son école ? Il pence à moi dit ? Tu l'a embrassé avant de le laisser ? Il va être triste ! C'est dur le pensionnat non ? Tu est partit chasser ? Tu as rencontré un grand dragon ? Tu as vu le roi ? Il est beau ? Ton retour c'est bien passé ? Tu m'a ramené un petit cadeau ? Dis oui dis oui dis oui ! " Yvain sourit et répondit à la même vitesse que sa petite sœur . 

    -" Oui, oui, non, non, oui, oui, non, oui, oui, mais je t'arrête, il va ce marier, oui oui oui et encore oui ." A l'annonce du "roi va ce marier " la petite fille fit une moue triste . Yvain leva les yeux aux ciel. Si jeune, Bénédicte pensait déjà aux aventures rocambolesque ! Mais quand il parla du cadeau elle ce dérida et Yvain retrouva vite le sourire espiègle de sa sœur .

    Bénédicte était une élémentaire d’Électricité .A chaque fois que son frère partait, il lui ramenait un cadeau . Le jeune homme fis amener par un page une petite cage ou ce tenait un .. écureuil ! Le petite fille sauta de joie, et embrassa son frère .

    -" J'ose espérer que ce cadeau m'évitera d'en prendre un autre à la prochaine de mes escurtion ? " demanda t-il innocemment . Sa sœur éclata de rire et clama à qui voulait l’entendre .

    -" Ho oui ! Je ne veux rien de plus que ce petit écureuil ! " Et, prenant la cage des mains du page, elle courut à l'intérieur de la maison pour le montrer aux gouvernante et à sa maman . 

    Yvain sourit aux pages .

    -" Messieurs vous êtes témoins ! " Ils lui sourirent, amusés, et le jeune homme rentra dans le donjon, pressé de retrouver sa famille au grand complet .

    2
    Dimanche 5 Novembre 2017 à 20:04

    Yvain arriva enfin au donjon. Ça lui avait manqué ! Et le brouillard qui se levait comme pour le saluer ! Le jeune homme sauta de son fier destrier et tendit les rênes à un palefrenier.

    - Heureux de vous revoir Messire. fit celui ci

    - Moi de même ! répondit gaîment Yvain

    Falco s'envola dans un bruissement d'ailes et son maître le regarda d'un œil attendrit rejoindre sa fenêtre.

    3
    Dimanche 5 Novembre 2017 à 20:13

    Ester descendit de son cheval et le conduisit aux écuries. Il ne lui appartenait pas, il lui avait seulement été prêté pour la durée du voyage, mais elle voulu s'occuper de lui une dernière fois avant de lui rendre sa fonction de monture des écuries de Montdesbrumes, car il était resté patient tout le long avec sa jeune cavalière inexpérimentée.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :