• "Chez Ester"

    La maison ne possède pas d'étage , mais reste relativement spacieuse pour deux personnes (trois lors que le père de famille rentre de ses voyages). Le toit est en chaume et la majorité du mobilier en bois, avec des murs en pierre et en torchis. Une maison assez commune en somme, que la famille peu se permettre d'entretenir grâce aux revenus de marchand du père si absent.

    Oui, en effet. Ester vit encore chez ses parents.


  • Commentaires

    1
    Vendredi 25 Mai à 19:55

    Ester, Alex et Leya rentrèrent dans la petite maison de la jeune fille. Jamais Alex ne s'était imaginé se retrouver ici. Pourtant ils en avait vu des endroits. Certains même qu'il n'aurait peut-être pas voulut voir. Comme la forteresse... Il espérait au fond que si Darkus ou autre les croisaient par la plus grande des malchance, il ne les reconaisse pas... 

    2
    Samedi 26 Mai à 21:40

    A l'intérieur, tout les lumières étaient éteintes à l'exception de l'âtre dans la pièce principale. Ester en conclu que sa mère dormait déjà (ce qui était normal vu quel le soleil était déjà couché depuis un moment).

    Elle se débrouilla pour guider ses amis vers sa chambre, presque à l'aveuglette dans la pénombre. Au seuil de la porte, elle s'arrêta.

    - Au fait... Vous aviez peut-être faim ?

    Elle s'en voulait de ne pas leur avoir proposé plus tôt de se sustenter après leur long voyage. Elle ne savait même pas quand ils avaient mangé pour la dernière fois.

    3
    Dimanche 27 Mai à 13:15

    Alex suivit en détaillant la pièce du regard. Puis il s'arrêta au seuil de la porte et hocha la tête.

    - C'est vrai... 

    -oui, voyager ça donne faim. Renchérit Leya avec sa constante bonne humeur. 

    4
    Dimanche 27 Mai à 15:18

    - Il doit rester du pain sur la table et quelques reste de la soirée. On aura assez de lumière avec la cheminée.

    Elle se demanda si sa mère s'était inquiétée. Elle devait rentrer directement après sa journée de travail, et elle n'avait même pas été présente pour manger. Décidément, la présence inattendue de ses amis lui avait fait tout oublier.

    5
    Dimanche 27 Mai à 17:15

    Les deux amis la suivirent à nouveau dans la pièce principale pour grignoter un peu. 

    Leya aimait beaucoup cette maisonnette, toute simple, en bois. Charmante malgré le peu de richesse. On devait bien y vivre. 

    Alex, lui, ne portait aucun avis. Ca ne valait pas le soleil couchant de haut d'un toit aux senteurs du port et au sons des vagues. Mais être loin d'ester lui avait fait trop mal. Il préférait se retrouver depaysager que de la quitter à nouveau. 

    6
    Dimanche 27 Mai à 17:37

    Le pain du soir trônait en effet toujours sur la table. C'était tout. Ester espérait qu'il suffirait à rassasier ses amis pour la nuit, car elle ne voulait pas chercher autre chose au risque de réveiller sa mère.

    Elle sortit le couteau qu'elle portait toujours à sa ceinture pour couper de larges tranches dans la miche et laissa Alex et Leya se servir. La lumière si faible et tamisée donnait une impression de calme et de proximité reposante, comme si le temps s'était arrêté et que l'heure n'avait plus d'importance.

    7
    Lundi 28 Mai à 20:57

    Alex mangea rapidement. Il n'avait jamais apprit à savourer les aliments qu'il prenait. Bien vite, le bous de pain disparu, il attendit gentiment ses amies. Cette ambiance calme qui régnait était plus qu'appréciable. 

    Leya mangea plus doucement. Avec un sourire en observant le feu. 

    8
    Lundi 28 Mai à 21:06

    Ester n'avait pas très faim. Elle avait mangé largement à sa faim le midi et ne s'était pas beaucoup dépensée l'après-midi (mis à part sa balade du soir avec Alex et Leya). Elle ne mangea qu'un bout du croûton en prenant son temps, pour que Leya ne se sente pas seule à manger.

    - Ça vous suffira ?

    Comme on dit : qui dort dîne. Ils partageraient leurs petit-déjeuné le lendemain matin.

    9
    Lundi 28 Mai à 21:08

    -largement. Répondit Alex avec un petit sourire. Merci. 

    10
    Lundi 28 Mai à 21:16

    - Allons dormir... Calmement.

    Si sa mère était réveillée par le bruit et qu'elle la trouvait avec deux inconnus en pleine nuit dans la salle à manger... Ester ne préférait tout compte fait pas l'imaginer. Elle allait avoir un aperçu bien assez tôt à son goût. Au matin.

    11
    Lundi 28 Mai à 21:59

    Les deux compagnons la suivirent à pas de loup jusqu'à la même porte qu'il y a quelques pauvres petites minutes. Ne comprenant pas vraiment pourquoi il fallait faire doucement. 

    12
    Mardi 29 Mai à 08:04

    Dans la chambre, il n'y avait aucune lumière. Ester laissa la porte ouverte le temps d'étaler des couvertures au sol pour avoir un peu de lumière de la pièce principale, bien qu'au final elle se débrouilla surtout en tâtonnant.

    - Ça ne vous dérange pas trop de dormir au sol ?

    Elle savait bien qu'ils pouvaient dormir à la dure et dans des conditions bien plus extrêmes, mais c'était l'idée qu'ELLE soit sur un lit alors que eux devaient se contenter de couvertures.

    13
    Mardi 29 Mai à 09:22

    À peine les couvertures installées au sol, avec la petite aide des deux jeunes gens pour les étalés, Alex sauta presque dessus, ramena un coin sous sa tête pour former un oreiller en plus de ses bras et ferma les yeux. En souriant, il répondit

    - c'est parfait. 

    Leya elle hocha la tête en un clin d'oeil. 

    - Oui, ne t'en fais pas. 

     

    14
    Mardi 29 Mai à 19:33

    (Tiens, j'ai pensé à toi aujourd'hui en cour d'Allemand. On faisait un débat sur les végétariens et les végans et on devait donner des arguments pour ou contre... On avait un tableau entier d'arguments "pour" et quelques pauvres lignes de "contre" (dont l'une qui déclarait fièrement : "les saucisses c'est bien parce que c'est bon").

    Voilà, c'est tout. sarcastic)

    Ester referma alors la porte et ils se retrouvèrent tout à fait dans l'obscurité.

    - Bonne nuit dans ce cas...

    Elle rejoignit son lit à l'aveuglette en prenant garde de ne pas écraser malencontreusement un orteil, puis se blottit sous ses couvertures.

    15
    Mercredi 30 Mai à 12:16

    Leya se transforma, afin d'avoir sa vision nocturne et alla se blottir en boule dans un coin de la couverture. Le coin le plus douillet et rembouré. 

    Alex lui avait déjà sa position et ne tarda pas à redormir. Certaines personnes n'avaient aucun mal à dormir plusieurs fois dans la même journée, a quelques minutes d'intervalle. (Chose que moi je comprends pas, il me faut la journée d'activité pour espérer dormir le soir. Donc quand je me réveille en pleine nuit tu vois l'insomnie arrivée à plein nez.) Lui faisait parti de ses personnes la. 

     

    (Ah oui ?! ^^ comme quoi faut pas manger de viande ! J'ai dut habandonné moi.. mais quand je serais plus en croissance ni sous la tutelle de mes parents qui m'obigeaient à en manger, je recommence !) 

    16
    Mercredi 30 Mai à 12:26

    (Tes parents t'obligent à en manger ? Pas très sympa... Je pense que si je déclarais du jour au lendemain que je ne mange plus de viande, les miens me laisserait faire. Déjà que je n'apprécie que le poulet et le lapin...

    Mais du coup tu t'es remise à manger un peu de viande ? C'est sûr que dans le contexte d'une famille non-végétarienne, c'est difficile de se faire son régime à part.)

    La nuit passa tranquillement, sans incident notable. Ester fut doucement réveillée le lendemain matin par les premier rayons de soleil à la fenêtre et les oiseaux diurne qui entamaient leurs piaillements de la journée.

    Elle ne se leva pas tout de suite, trop heureuse sous ses couvertures. Elle sentait Shihab qui dormait encore, dans le petit nid qu'il s'était fait en branchages et en plumes en amont de la colline voisine. (Un nid tout près à vol de griffon, mais elle devrait marcher un ou deux kilomètres de forêt et de broussailles pour le rejoindre à pied.)

    17
    Mercredi 30 Mai à 18:32

    (surtout quand on est 7 dans la famille ^^) 

    Alex dormait toujours, le chant des oiseaux ne le dérangeaient apparemment pas, ni la lumière. C'était trop bon d'avoir un endroit où dormir, confortable.

    Leya se réveilla, elle était au pied d'Ester, sur le lit sous sa forme animal. Il s'avère qu'elle avait préféré le confort du lit et puis en boule, elle ne prenait pas de place. Elle leva la tête en sentant la respiration de son amie se faire moins profonde

    18
    Vendredi 1er Juin à 18:42

    (Tu m'étonnes...)

    Ester attendit pour se lever d'entendre des bruits d'activité dans la salle principale. Elle n'avait aucune envie d'affronter les critiques de sa mère, mais elle devait bien y passer un jour.

    Elle commença à s’extirper de son lit et sentit avec étonnement un poids à ses pieds, qu'elle n'avait pas remarqué avant de chercher à bouger. Elle posa son regard sur la petite hermine et sourit. Leya était vraiment mignonne roulée en boule de cette façon.

    Comme apparemment elle était déjà réveillée, Ester pu se lever sans crainte de la bousculer. Elle fit néanmoins attention à ne pas faire trop de bruit ni marcher sur Alex : cette marmotte dormait toujours.

    19
    Vendredi 1er Juin à 21:15

    (j'aime les hermines ahah)

    Leya le regarda avant de trouver le courage de se lever et s'étirer de tout son long. Une vrai ficelle sur patte quand elle donnait de toute sa longueur. C'était trop dur de se sortir du sommeil, et là, de la somnolence au réveille. Elle crut se recoucher mais fini par réussir à se retransformer en humaine, assise sur le lit, ne sachant pas si elle pouvait suivre Ester ou non. 

    Dans le salon, elle entendit des bruits. Il y avait un voleur ? Mais Ester paraissait détendue.. pour cette idée. Mais tendue pour une autre, ça se sentait. Vivait-elle avec quelqu'un ? Avec qui ? 

     

    20
    Vendredi 1er Juin à 23:20

    (Naaaan. J'avais pas remarqué.tongue)

    La jeune femme sursauta légèrement lorsque Leya se transforma, pourtant habituée à la métamorphe. Elle lui fit signe qu'elle sortait de la chambre, et se glissa sans attendre dans l'entrebâillement de la porte sur la pointe des pieds.

    21
    Samedi 2 Juin à 09:15

    Leya la regarda faire mais ne trouva pas le courage de la suivre maintenant. Si elle vivait avec quelqu'un vaudrait mieux qu'elle lui parle avant d'eux car hier, ils ne se sont pas vu. Elle se recoucha sur le lit observa le plafond. 

    22
    Samedi 2 Juin à 22:27

    Peu de temps après, des éclats de voix retentirent.

    "Comment cela "des amis" ?!"

    "Mais maman..."

    "Pas de "mais" qui tienne ! Tu rentres à point d'heure et tu ramènes quelques dégénérés à la maison ?"

    "Maman ! Ce ne sont pas des dégénérés, ce sont de vrais amis, on a voyagé ensemble..."

    "Alors il s'agit des mauvaises fréquentation qui t'ont poussé à fuguer ?"

    "Ce n'était pas une fugue, c'était pour Shihab..."

    " Ha ! On l'aura entendu dire ça ! Attend un peu que ton père soit de retour..."

    La conversation retomba à nouveau, de telle sorte que les paroles n'étaient plus compréhensibles à travers la porte, mais il était clair qu'elle se poursuivait dans la salle à manger.

    23
    Samedi 2 Juin à 23:41

    (je reviens en cette heure tardive...  Il y a une fête chez les voisins, la musique est tellement forte que j'arrive pas à dormir. En plus les bruits de faux claxons...) 

    En entendant les voix, Alex s'était réveillé en un sursaut et avait écouté avant de regarder Leya, perplexe. 

    Quand sa mère vint à les accuser d'une quelconque influence sur Ester, il crut sauter du lit mais ne bougea pas. Depuis quand ?! Ester serait partie toute seule s'ils n'auraient pas été la ! Rien ne le poussait à l'accompagner et rien n'avait obligé Leya de rester avec eux. Tout c'était fait de leur plein gré, aux trois. 

    Et sa mère accepterait peut être plus s'il n'y avait que Leya ? Ou si Alex se transformait en fille ? Car un garçon dans la même chambre d'une fille vivant avec ses parents, c'était plutôt redouté... Bon, pas pour cette nuit, bien sûr car ils étaient trois mais sur toutes les nuits passées pendant le voyage... 

    Enfin, vu les paroles de la mère d'Ester, il ne serait pas surpris qu'elle la dispute sur un fait qu'ils nieront dur comme fer pour soutenir la verité... C'est d'ailleurs simplement en entendant la dispute qu'il y pensait. 

    Puis... Vint l'évocation du père. À ce moment, il vit Leya ravaler à deux fois sa salive. Les pères avaient la salle réputation de ne pas laisser passer si facilement des intrus dans leur maison.. ou toute sorte de "bêtise". 

    24
    Mercredi 13 Juin à 23:37

    Plusieurs minutes plus tard d'échanges à mi-voix, Ester revint enfin dans la chambre. Elle y trouva un Alex bien réveillée et une Leya soucieuse, qu'elle s'empressa de rassurer :

    - Ma mère était... juste inquiète. Vous pouvez venir, on va manger un peu avant de démarrer la journée.

    Elle savait bien que jamais sa mère ne chasserait ses amis si ils avaient besoin d'un toit. Mais la désapprobation était palpable.

    25
    Jeudi 14 Juin à 09:06

    Alex échangea un rapide regard à Leya, puis de nouveau à Ester avant de se lever 

    - Tu es sûre ? Car sinon, si ça la dérange, nous trouverons bien un autre toit que je pourrais essayer de payer grâce à mes services, comme nous avons fait dans les hautes montagnes. Assura t-il, pourtant peu enclin de partir. Mais s'il le fallait, il le ferait. 

    Leya se leva également, mais avec un sourire en plus. 

    26
    Jeudi 14 Juin à 12:41

    (tu as déjà pris le train tout seul?)

    27
    Jeudi 14 Juin à 13:35

    (Une ou deux fois avec Renarde, pourquoi cette question ?)

    - Pas question, décréta Ester. Vous ne dérangez pas ici.

    Il  y avait de la place à revendre dans la maison, puisque son père était souvent absent. En plus, ils allaient passer la majorité du temps à l'extérieur.

    28
    Jeudi 14 Juin à 15:03

    (car moi c'est la première fois !) Alex sourit tendrement. C'était vraiment gentil de sa part. Il hocha sagement la tête.

    29
    Vendredi 15 Juin à 17:14

    (Avec les grèves de la SNCF en ce moment, c'est sûr que ça rend les choses plus compliquées...)

    Ester les invita à sortir dans la pièce principale. Sa mère avait eut le temps de se calmer et avait presque l'air accueillante.

    Elle avait les même cheveux bruns que Ester, en à peine plus clair. Une taille moyenne, un léger embonpoint qui n'enlevait rien à son charme, la quarantaine environ... Une femme assez commune d'apparence en fin de compte, comme sa fille.

    30
    Vendredi 15 Juin à 19:57

    Alex suivit en premier, moins timide qu'Ester à l'idée d'affronter la femme qui venait d'hausser le ton avec sa fille. Mais surprise en la voyant plus sympathique que ce qu'ils avaient entendu. 

    Alex la salua d'un signe de tête respectueux tendis que Leya hésita puis l'imita. Elle avait vécu trop longtemps loin de tout le monde, les codes de la société s'étaient un peu effacés. 

    31
    Samedi 16 Juin à 11:54

    La femme les observa quelques instants.

    - Ainsi c'est donc vous les compagnons tant vantés par ma fille ? Bienvenue à Châteaubrouillard.

    Ester leva les yeux au ciel mais s'épargna tout commentaire. Elle se contenta de les présenter.

    - Alors maman... voici Alex... et Leya.

    Elle hésita un instant à préciser qu'ils étaient tout deux métamorphes, puis elle se ravisa : si ils y tenaient, ils le feraient seuls, elle ne voulait pas leur forcer la main.

    32
    Samedi 16 Juin à 13:32

    - merci. Répondit cordialement Alex avec un petit sourire crispé. Leya imita simplement son sourire, ne sachant que dire, rongée par la timidité. 

     

    33
    Dimanche 17 Juin à 20:34

    - Je n'avais pas prévu la présence d'invités, prévint la mère, le repas sera quelque peu frugal. Mais asseyez-vous tout de même... j'ai trop entendu parler de vous pour ne pas essayer de vous connaître.

    - Maman ! protesta Ester sans grande conviction.

     

    (Au fait, quand est-ce que tu répond à Diamantis et à l'île volcanique ?)

      • Dimanche 17 Juin à 22:31

        (quand... Bah maintenant je crois. .. ) 

    34
    Dimanche 17 Juin à 22:30

    Devant la protestation d'Ester, Alex ne put s'empecher de sourire en la regardant. Voilà deux fois que sa mère évoquait une discutions, ou plus, sur eux. S'était flatteur ? Peut être... Mais il fallait voir ce qu'elle disait d'eux. 

    - Nous avons l'habitude de manger peu, ne vous en faites pas. Répondit ensuite le jeune homme, essayant d'être le plus à l'aise possible. 

    Leya restait muette mais écoutait tout autant. 

    35
    Lundi 18 Juin à 09:16

    - Tant mieux, tant mieux...

    Une miche de pain trônait déjà sur la table, sans doute acheté du matin vu l'odeur qui s'en échappait. La mère d'Ester ajouta aussi des bols de gruau pour chacun. La quantité n'était donc pas importante, mais il y avait de quoi "bourrer" tout le monde jusqu'au prochain repas.

    36
    Lundi 18 Juin à 14:41

    Alex et Leya se mirent à manger sans plus un mot. Si la maîtres de la maison voulait entretenir la conversation, elle le fera bien. 

    37
    Mardi 26 Juin à 18:13

    En effet, la femme ne comptait pas en rester là.

    - Ester est si peu bavarde... Et ça n'aura pas été faute d'essayer de la faire parler ! Il parait que vous avez terminé devant la justice royale, c'est tout de même incroyable.

    Ester justement aurait bien disparu sous la table. Elle mangeait en silence les yeux rivés sur son bol de gruau.

    38
    Mardi 26 Juin à 19:15

    Alex eut un sourire 

    - heu, en y repensant, pourquoi pas mais sur le coup, on ne sautille pas d'excitation. 

    Il sourit à Ester et Leya. Tout ça était quand même une grande aventure ! 

    39
    Mardi 26 Juin à 19:19

    - Encore heureux. Déjà que je n'ai toujours pas compris comme vous avez pu faire pour vous mettre dans une situation pareille...

    Ester ne remarqua pas le sourire de Alex, puisqu'elle était toujours plongée dans la contemplation de sa bouillie de gruau.

    40
    Mardi 26 Juin à 21:50

    Il ne perda pas son sourire et hocha la tête. Si Ester ne lui avait dit si peu de chose, il allait respecter et passer volontairement sur le détail de Sombreval et le séjour dans la prison Brumecorce... Ce n'était que des détails, absolument pas la raison de pourquoi ils s'étaient retrouvés au tribunal. 

    Il ouvra un instant grand les sourcils. 

    - une grande aventure. Fit-il dans un soupire pour répondre aux dires sans vraiment le faire. 

    41
    Mardi 26 Juin à 22:06

    (Ouais, on a été faire un tour dans la forteresse de l'ennemi n°1 de la couronne et on a été accusé de tentative d'enlèvement envers un prince des forêts, mais ce ne sont que des détails. ^^)

    - Et voilà ! s'exclama-t-elle dans un soupir. J'aurais dû m'en douter. Forcément, pour attirer la sympathie de cette mule d'Ester... vous êtes toujours aussi peu bavards ?

    Elle glissa un regard vers Leya. Elle n'était pas surprise par l'apparence de l'étrange petite, car sa fille lui en avait parlé plus d'une fois, mais une telle timidité n'était pas là par hasard.

    42
    Mardi 26 Juin à 22:18

    (c'est ça ahah !) 

    Leya avait toujours été timide, Ester ou pas. Elle détourna le regard quand celui de sa mère se posa sur elle. Alex se voyait une nouvelle fois seul à devoir parler. Ça le faisait presque rire, si ce n'est qu'il ne savait pas quoi dire. 

    - Tout dépend les circonstances. Fit-il dans un haussement d'épaule voulu tout aussi décontracté. 

    43
    Mercredi 4 Juillet à 13:03

    - Et voilà !

    Elle tenta de prendre sa fille à témoin, sans grande réussite. Comme ses tentatives pour dégivrer l'ambiance s'étaient toutes soldées par des échecs, elle fini par abandonner.

    - Bon, c'est pas tout ça mais tu dois être à l'heure au travail ce matin, Ester. Vous pouvez garder vos secrets comme vous voulez, mais faites-le à la fauconnerie.

    Elle commença à ranger les bols vidés de leur gruau et à nettoyer rapidement la table. Elle aussi avait un travail, à peu près aux mêmes horaires que sa fille.

    44
    Mercredi 4 Juillet à 14:03

    Alex et Leya se levèrent. 

    - merci, Madame. Fit Alex d'une petite voix par politesse. Il n'avait envie que d'une chose, aller à la Fauconnerie et sortir d'ici

    45
    Jeudi 23 Août à 10:49

    (Désoléééééée)

    Ester se leva elle aussi sans demander son reste.

    - Bonne journée maman !

    Elle attrapa sa sacoche qui pendait à côté de la porte et invita ses amis à la suivre à l'extérieur.

    46
    Jeudi 23 Août à 12:17

    Ni une, ni deux, les deux amis la suivirent et sortirent pour soupirer de soulagement. 

    - Elle est plutôt... Gênante da mère des fois... Commenta Alex a voit basse. Lui qui avait dut entretenir la conversation tout le long pour ne pas paraître mal-polit, le temps que Leya se terrait un peu plus sous la table et qu'Ester se cachait derrière ses cheveux, noyée dans sa soupe. Ça lui avait parru aussi difficile, voir pire, que de parler à l'Assemblée devant le roi... 

    47
    Jeudi 23 Août à 12:58

    - Effectivement, soupira Ester. Mais d'un autre côté j'ai fait pas mal de choses dans son dos ces derniers temps, alors je peux la comprendre.

    Elle désigna du doigt un baraquement de l'autre côté de la cour.

    - La fauconnerie est là-bas, à côté du chenil et des écuries.

    48
    Jeudi 23 Août à 14:20

    Alex prit le chemin indiqué de la Fauconnerie en suivant Ester et Leya. 

    - comment s'est passé vos retrouvailles après si longtemps d'absences ? Demanda le jeune métamorphe, qui retrouva enfin le sourire. 

    49
    Jeudi 23 Août à 15:43

    - Quelque peu... tendues. Ma mère était très fière de me voir partir avec notre prince pour son voyage diplomatique, mais elle s'est beaucoup inquiétée quand elle a apprit que du jour au lendemain j'étais devenue introuvable. Je lui ais parlé de Shihab, bien sûr, mais elle ne comprend pas. Elle n'est pas psychique et ne travaille pas avec des animaux, elle n'arrive pas à imaginer que je puisse "fuguer" pour lui. Du coup elle est restée persuadée que c'était ta faute, Alex. C'est pourquoi j'ai été assez surprise qu'elle reste aussi accueillante et calme...

    Ester baissa le ton sur la fin et tourna volontairement les yeux devant elle.

    50
    Jeudi 23 Août à 17:10

    Le jeune homme haussa un sourcil et ricana gentiment 

    - En effet, c'est un mère très tolerente. Oh ! Attention que je ne devergonde pas sa fille ! Mais alors que dirait-elle si je vous proposais de repartir a la conquête du monde ? 

    C'était sur le ton de la plaisanterie, il avait un grand sourire au lèvres. Leya se retourna plutôt surprise et essaya de voir s'il était sérieux. A ce moment là, Alex cessa de rire et la regarda en s'arrêtant. Bien sûr qu'il était sérieux ! Il voulait aller voir l'autre continent, et bizarrement, a sa grande surprise, il voulait apprendre. Cesser d'être un adolescent sans rien dans la servelle qui ne sait que se transformer et pêcher. Et il ne pouvait faire ce voyage sans ses deux grandes acolytes. 

    Bêtises, interdit, entraide, adrénaline, inconnu, découverte, savoir. 

    51
    Jeudi 23 Août à 18:33

    Le ton était à la plaisanterie, mais quelque chose dans l'attitude d'Alex laissait sous-entendre une proposition bien plus sérieuse. Ester regarda alternativement Leya et Alex.

    - Je suis grande, il est temps qu'elle me lâche un peu. C'est à la fauconnerie qu'ils risquent le plus de râler si je disparaît à nouveau...

    En choisissant de partir la première fois, elle avait compté sur la capacité d'adaptation de son chef pour la faire rapidement remplacer. Vu le savon qu'il lui avait passé ensuite, les expériences de domestication de griffon étaient bien loin de compter autant que l'emploi du temps et la ponctualité des employés. C'était normal quand on savait que le moindre détail pouvait compter dans l'efficacité et le bien-être des oiseaux, elle s'était montrée assez égoïste cette première fois. Si elle repartait, ce ne serait plus sans prévenir et en laissant à plat ceux qui comptaient sur elle.

    D'ailleurs, l'heure tournait, elle accéléra à nouveau le pas pour forcer ses amis à suivre le mouvement. Non sans écouter la réaction d'Alex.

    52
    Jeudi 23 Août à 19:40

    Elle n'avait pas dit non ! Avait laisser sous entendre le oui. Comme le non. Mais elle ne l'avait pas dit explicitement, ne s'était pas moquée de lui en soufflant a sa bêtise. Il reprit le sourire et emboîta a nouveau le pas. 

    Mais c'était encourageant, il continua dans sa lancée. 

    - Pourquoi ne pas attendre et postuler pour te remplacer convenablement ? Peu importe le temps que ça prend... 

    Leya observait maintenant, la réaction d'Ester. Pour sa part, il n'y avait pas photo. Repartir a l'aventure était son rêve de maintenant. 

    53
    Jeudi 23 Août à 20:16

    Ester triturait nerveusement la sangle de sa sacoche. Bien sûr qu'elle brûlait de partir avec Alex et Leya, l'aventure à nouveau, dans le but cette fois de découvrir et de voyager et non plus de se cacher ! Mais elle avait un poste stable, bien payé, dans un secteur qu'elle appréciait... certaines personnes tueraient pour un tel luxe. Et elle, elle désirait le quitter.

    - C'est une possibilité, admit-elle. Mais comment gagnerons-nous notre vie sur les chemins ? Je n'ai pas envie d'être pendue pour braconnage...

    Elle savait que certaines personnes se mettaient sur les routes et comptaient sur leurs talents d'artistes, d'acrobates ou de musiciens pour s'attirer la sympathie des foules. Ils n'avaient rien de tout cela à eux trois et elle ne voulait pas transformer Shihab en bête de foire.

    54
    Jeudi 23 Août à 20:34

    - Ester... Comment avons-nous fait pour nous trouver un toit et de quoi manger quand nous sommes partit ? Nous n'avons rien voler a ce que je sache ? 

    Au contraire, ils avaient rendu service pour service et la plupart des personnes s'en étaient accommodées. Pourquoi ça serait différent. Il se souvenait plus nettement de leur passage en haut des montages quand il était perché dans la grange a retapé, et qu'il avait ressenti un vrai moment de complicité avec elle. C'était un très bon moment. Simple, mais il n'aurait rien demandé de plus. 

    55
    Jeudi 23 Août à 20:58

    - C'est vrai. Nous pouvons rendre service aux gens et prier pour tomber à chaque fois sur des personnes compréhensives et accueillantes. Toutefois je...

    Comment dire que c'était cette forme d'inconnu qui l'effrayait ? Si encore ils avaient un but, une destination...

    - ... Je ne sais pas si toutes les régions le serons autant.

    Elle avait surtout noté que les habitants des grandes villes avaient moins tendance à accueillir des étrangers (sinon, comment expliquer le nombre de mendiants dans les rues), ce qui était compréhensible en soi sinon ils ne seraient jamais en paix.

    56
    Jeudi 23 Août à 21:49

    - Il y a forcément une personne par ville qui se montera "compréhensive et accueillante" et puis, nous ne mourirons jamais de faim. Tu as Shihab, Leya a survecue pendant 10 ans au moins toute seule en forêt et je sais pêcher. Nous sommes au début du printemps, nous n'aurons pas froid avant longtemps ! C'est le meilleur moment pour partir. 

    57
    Jeudi 23 Août à 21:58

    - C'est vrai, avoua Ester.

    Elle-même ne pourrait pas chasser, d'un parce qu'elle avait toujours cette répulsion à l'idée d'ôter la vie, de deux parce que si elle se faisait prendre elle était bonne pour la potence. Mais Alex en aigle, Leya en fouine et Shihab en... griffon : personne n'ira les embêter pour les droits sur le gibier.

    "Oui, partons chasser ensemble ! Migrons comme des sans-territoire comme nous le faisions avant !"

    L'enthousiasme du griffon acheva de la persuader.

    - J'en parlerai à mon chef. Il ne sera pas ravi mais il n'a pas le pouvoir de me l'interdire.

    Ce qui ne changeait rien au programme du jour : elle avait promit de travailler doublement pour compenser son arrêt précoce de la veille. Il y avait de l'affaitage d'oiseau toute la matinée, du nourrissage, du nettoyage, et de l'entraînement au vol pour l'après-midi.

    - Au fait, vous risquez de vous ennuyer ici... vous préférez peut-être rester dehors à vous balader ?

    Elle s'en voulait de ne pas y avoir songé plus tôt.

    58
    Jeudi 23 Août à 22:22

    Alex faillit bondir de joie et sourit de toute ses dents. Il n'en revenait pas ! Enfin ! Ils y allaient. Manquait plus qu'à les convaincre de faire cap vers l'autre continent... Ce qui était chose plus compliqué, a en penser. Mais pour le moment, il savourait cette victoire. Ester le ramena a la réalité, le moment présent. 

    - pourquoi ? Nous ne pouvons pas aider a nettoyer ? Demanda Leya, en prenant le devant sur Alex, qui s'apprêtait à peu près a dire la même chose. Elle aussi ne se sentait que de joie. Ils allaient a nouveau partir ! La métamorphe ne s'était jamais sentit bien en restant au même endroit, elle faisait partie de ses personnes qui avaient besoin de bouger. 

    59
    Jeudi 23 Août à 22:34

    Ester n'était pas une bonne psychique. Pas du tout même, puisqu'elle n'arrivait même pas à envoyer des messages de base à des individus proches. Mais elle arrivait à saisir les sentiments et sensations dominantes des animaux à proximité. Et là, sans le chercher ni se concentrer sur la magie, elle reçut en pleine figure la vague de joie de Alex, ainsi que celle, plus ténue, de Leya. Si cette simple réponse provoquait tant de plaisir, elle ne regrettait pas.

    - Ho, si, bien sûr... Mais vous êtes nos invités, je n'allais quand même pas vous réquisitionner pour travailler !

    Le nettoyage était la partie la plus ingrate de son travail, et elle avouait n'y prendre aucun plaisir. Ce qu'elle aimait réellement c'était le contact avec les oiseaux, admirer leur progression au fil des jours et des semaines... Bref, si on lui demandait, elle n'était pas là pour passer son temps dans la crotte avec un seau et un balais.

    60
    Vendredi 24 Août à 08:04

    - Pourquoi pas ? On ne travail jamais vraiment, cela ne peut pas nous faire de mal. Insista Leya avec un sourire. 

    Il était vrai que nettoyer un peu de crotte d'oiseau n'était pas le plus appréciable qu'il soit, mais c'était toujours une activité a faire. 

    61
    Vendredi 24 Août à 09:35

    - Hé bien... Je ne vais pas vous en empêcher : mon employeur devrait être ravi si le nettoyage se termine plus tôt. Tenez, nous arrivons...

    Le grand bâtiment en pierre à charpente de bois était devant eux, et rien qu'à l'odeur on sentait qu'il était impossible de le confondre.

    62
    Vendredi 24 Août à 13:12

    Leya fronça le nez. Même Alex ne sentait pas aussi fort ! En même temps, il devait y en avoir beaucoup là-dedans. Enfermé. Et puis, Alex ne sentait pas l'oiseau mais le poisson ! La comparaison n'avait donc pas lieu d'être. Ils la suivirent à l'intérieur. 

    63
    Vendredi 24 Août à 13:30

    (On continue là-bas !)

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :